Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Alain Badiou (10 articles)
Le Rouge et le Tricolore
de : Jean-Pierre Anselme - 29 janvier 2015
1 commentaire
« La confusion a été à son comble quand on a vu que l’État appelait, de façon parfaitement autoritaire, à venir manifester. Ici, au pays de la “liberté d’expression”, une manifestation sur ordre de l’État ! » s’insurge le philosophe et penseur engagé Alain Badiou, dans un tribune récente du Monde. Réduite de moitié pour sa publication, c’est avec l’aimable autorisation de son auteur que nous en publions ici la version originale. Lire sur : (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le racisme des intellectuels
de : Alain Badiou - 5 mai 2012
2 commentaires
L’importance du vote pour Marine Le Pen accable et surprend. On cherche des explications. Le personnel politique y va de sa sociologie portative : la France des gens d’en bas, des provinciaux égarés, des ouvriers, des sous-éduqués, effrayée par la mondialisation, le recul du pouvoir d’achat, la déstructuration des territoires, la présence à leurs portes d’étranges étrangers, veut se replier sur le nationalisme et la xénophobie. C’est déjà du reste cette France (...)
Lire la suite, les commentaires...
Badiou cerné par l’anachisme
de : Pierre Bance - 5 février 2012
1 commentaire
Alain Badiou a défrayé la chronique, en 2007, avec son pamphlet De quoi Sarkozy est-il le nom ?, sur la lancée, L’Hypothèse communiste, en 2009, reçut un certain écho. Le Réveil de l’histoire qui vient de paraître est passé presque inaperçu. Badiou ne serait-il plus de mode ? C’est possible mais ses travaux, caricaturés tant par la réaction que par la gauche radicale, méritent mieux qu’un anathème grossier. Alain Badiou n’est ce stalinien primaire, ce (...)
Lire la suite, les commentaires...
Ce jeudi 20 octobre 2011, après la mort annoncée de M. Kadhafi
de : Alain Badiou - 20 octobre 2011
11 commentaires
Pour tous ceux qui s’interrogent pourquoi justement la Libye, pourquoi justement M. Khadhafi, pourquoi cette intervention massive de l’impérialisme au nom des droits de l’homme, pourquoi l’impérialisme a-t-il tout fait jusqu’à obtenir enfin sa mort, pourquoi le malaise de beaucoup à entendre une seule et unique voix sur tous les médias, ce message envoyé par un camarade. Ce jeudi 20 octobre 2011, après la mort annoncée de Kadhafi Alain Badiou sur la Libye (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le Communisme de Mouvement... dixit alain BADIOU
de : bernard Sarton - 22 février 2011
2 commentaires
Ce terme utilisé par alain Badiou dans l’Huma de ces derniers jours fait réfléchir et interroge la pratique militante . Les évènements d’Afrique du Nord et du moyen-orient,où les peuples quotidiennement construisent des mouvements de rébellion ou de révoltes aboutissant à la chute de dictateurs et de pouvoirs autoritaires, sont instructifs en ce domaine . Organiser la lutte collectivement, réagir intelligemment aux provocations sanglantes des pouvoirs en place, amener les (...)
Lire la suite, les commentaires...
Tunisie, Egypte : quand un vent d’est balaie l’arrogance de l’Occident
de : Alain Badiou - 21 février 2011
3 commentaires
de Alain Badiou Le vent d’est l’emporte sur le vent d’ouest. Jusqu’à quand l’Occident désœuvré et crépusculaire, la "communauté internationale" de ceux qui se croient encore les maîtres du monde, continueront-ils à donner des leçons de bonne gestion et de bonne conduite à la terre entière ? N’est-il pas risible de voir quelques intellectuels de service, soldats en déroute du capitalo-parlementarisme qui nous tient lieu de paradis mité, faire don de (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’affect révolutionnaire, c’est l’enthousiasme pour l’événement
de : Alain Badiou - 4 mai 2010
1 commentaire
de Alain Badiou Les "lendemains qui chantent" n’ont jamais été qu’une mythologie, plus employée, à vrai dire, par les ennemis de la pensée révolutionnaire ou communiste que par ses amis ou ses militants. Cette mythologie soutenait qu’on allait demander aux ouvriers et gens du peuple des sacrifices innombrables, au nom d’un futur nébuleux dont la réalisation serait constamment différée. C’était une des variantes de la propagande encore la plus active (...)
Lire la suite, les commentaires...
"Derrière la Loi foulardière, la peur."
de : Alain BADIOU - 8 février 2010
3 commentaires
de Alain BADIOU 1. D’aimables républicaines et républicains arguèrent un jour qu’il fallait une loi pour interdire tout foulard sur les cheveux des filles. A l’école d’abord, ailleurs ensuite, partout si possible. Que dis-je, une loi ? Une Loi ! Le président de la République était un politicien aussi limité qu’insubmersible. Totalitairement élu par 82 % des électeurs, dont tous les socialistes, gens parmi lesquels se recrutaient nombre des aimables (...)
Lire la suite, les commentaires...
Alain Badiou : "C’est le communisme qui est une idée neuve en Europe"
de : Alain Badiou - 27 janvier 2009
4 commentaires
TCHAT : Le philosophe, auteur de l’essai "De quoi Sarkozy est-il le nom ?", a passé la journée de lundi à Libération. Il a répondu à vos questions. Kangourou. Il est de plus en plus clair que ce sont toujours les citoyens qui sont perdants, la crise l’a démontré amplement. Pourquoi la société donne-t-elle l’impression d’être neutralisée, incapable de réagir et d’exiger un autre modèle ? Alain Badiou. La difficulté actuelle est qu’il est très difficile (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’humiliation ordinaire
de : Alain Badiou - 16 novembre 2005
8 commentaires
de Alain Badiou philosophe, professeur émérite à l’Ecole normale supérieure, dramaturge et romancier Constamment contrôlés par la police." De tous les griefs mentionnés par les jeunes révoltés du peuple de ce pays, cette omniprésence du contrôle et de l’arrestation dans leur vie ordinaire, ce harcèlement sans trêve, est le plus constant, le plus partagé. Se rend-on vraiment compte de ce que signifie ce grief ? De la dose d’humiliation et de violence qu’il représente (...)
Lire la suite, les commentaires...

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite