Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Jean-Luc Mélenchon : J’ai proposé ma candidature pour l’élection présidentielle de 2022 (video)
lundi 9 novembre
de Jean-Luc Mélenchon
15 commentaires
Veuillez signer ici : https://noussommespour.fr/ Bienvenue à vous, Jean-Luc Mélenchon : J’ai proposé ma candidature pour l’élection présidentielle de 2022. Mais, j’y ai mis une condition : recevoir une investiture populaire. C’est-à-dire 150 000 personnes signant pour me parrainer. C’est possible sur cette plateforme. Pourquoi ce nombre ? En fait, je l’ai déjà proposé dans une proposition de loi déposée à l’Assemblée nationale. L’idée est de (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Maastricht vu de l’Acropole


de : D'après E Chouard
jeudi 11 mars 2010 - 13h19 - Signaler aux modérateurs
11 commentaires

Maastricht article 104

Losque nous avons voté contre le traité de Maastricht, bien peu d’entre nous avait remarqué l’article 104 qui interdisait aux états adhérents d’emprunter directement à la banque centrale prévue par le traité (BCE), alors qu’ils le faisaient, jusque là, couramment avec leur banque nationale (Banque de France pour la France). Ils leur faudrait donc, désormais, passer par les banques normales ,c’est à dire privées.

Qu’est-ce que cela change ? Eh bien prenons l’exemple d’un état, comme la Grèce, qui voudrait construire de bons logements pour son peuple (100 000€ par logement F3). Avant, l’état grec pouvait emprunter à sa banque centrale qui aujourd’hui est la BCE (taux actuel=1%), maintenant il doit (art 104) passer par la DBC (Dalton Brothers Compagny) une des banques multinationales privées, (taux= 6%).

A 1% il aurait remboursé 120 000€ sur 20 ans soit l’équivalent d’un F4 (F3 plus une pièce virtuelle) payé cash. A 6% il va rembourser 220 000€, soit l’équivalent d’un F3+ un F4, virtuel, payés cash ! Le F4 étant « cooccupé » par la BCE (une pièce) et les 3 autres pièces par la DBC.

Conséquences : 1-le programme de construction de logements du gouvernement grec rentre dans un tiroir, les grecs continuent de se bousculer pour occuper les logements existants dont les loyers (encaissés pour une bonne partie par la DBC) s’envolent. Les bâtisseurs grecs entament une cure de chômage.

2-Les grecs, endettés jusqu’aux cheveux par la DBC, sont traités de fainéants, voire de voleurs, par la presse bourgeoise à grand tirage (propriété de la DBC) des pays dits « sérieux » de la zone € (France, Allemagne, GB,..etc). L’humour anglais en faisant même des PIGS (cochons) ; les Portugais, Irlandais, Grecs et Spanishs (espagnols) apprécient hautement cette amicale « générosité ».

3-Sarko, Merkel, Brown, et les autres le répètent ; il est hors de question que la force publique qui, en 2008, a sauvé la DBC mette son nez dans ses affaires. Pas question même de faire intervenir Luky Luke pour assagir les Dalton ! Ou aidez les grecs à se désembourber !

4-Et encore moins de faire sauter l’article 104 du traité de Maastricht.

Sauf que, dans la notation de la DBC, derrière les PIGS apparaissent les IFs, Italiens et.... Français. Rappelez-vous 1990, les libéraux, écolos ou non, de droite, de gauche, du centre, du plafond, ils le disaient tous : l’euro, pour voyager, ce sera tellement super !... Mais la DBC, savait, elle, que, désormais, quand la France, comme les autres, construirait des LGV ou des logements, le jackpot serait au rendez-vous, et la DBC se taisait.....

Maintenant Sarko parle, écoutez-le : Le TGV, les logements sociaux (il en manque 900 000 en France), c’est bien mais c’est cher, alors, démerdez-vous...... avec le PRIVE.

Extrapolation de Etienne Chouard

http://www.legrandsoir.info/VOICI-C...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Maastricht vu de l’Acropole
11 mars 2010 - 13h51 - Posté par JM Berniolles

Très juste. La monnaie et un facteur d’exploitation. La BCE est faite pour cela.
Son unique objectif est la stabilité des prix. Ce qui garantit le profit maximum des prêts financiers.

Donc, la seule solution qui préserve la souveraineté grecque, (et son système économique et social), c’est de sortir de l’Euro ou de recréer une monnaie intérieure (double monnaie).

Comme le sort de la Grèce peut survenir pour tout pays européen (hors l’Allemagne pour le moment), - les déficits, y compris en France, sortent largement des critères 3% du Budget et 60% du PIB -, la seule solution est de sortir de l’Euro.

Ce n’est pas l’Europe qui va créer une Banque centrale publique, destinée à relancer l’économie et surtout l’Industrie.

Au passage on voit combien les programmes de formations qui prétendent se situer "à gauche de la gauche" sont mièvres et peu en rapport avec l’urgence de la situation.

JM Berniolles



Maastricht vu de l’Acropole
11 mars 2010 - 17h02 - Posté par Copas

Très juste. La monnaie et un facteur d’exploitation. La BCE est faite pour cela. Son unique objectif est la stabilité des prix. Ce qui garantit le profit maximum des prêts financiers.

Ouais ba bon pas sur...

La BCE n’a aucun principe sur la stabilité des prix, ça c’est de l’enfumage, du germano-correct si je puis m’exprimer ainsi (avec toutes mes excuses à mes amis allemands).

La BCE n’a rien stabilisé du tout, elle a juste envoyé des montagnes de liquidités aux groupes financiers partout sur la planète, ce qui fait peser des risques de sur-inflation quand cette monnaie repassera dans le circuit réel des échanges (et elle repassera).

Donc stabilité des prix c’est inexact, bien au contraire. La BCE a fait comme toutes les banques centrales du monde, elle a abreuvé de blé et elle abreuve toujours de blé, à taux d’ami, les groupes financiers mondiaux (en Chine par exemple ça alimente depuis des mois les porte-monnaies de la bourgeoisie, la spéculation immobilière, etc).

La BCE quand elle balance 80.4 milliards d’euros à 1% aux groupes financiers fait un cadeau monstrueux à ces derniers, point à la ligne.

C’est sur, que la bourgeoisie a tout intérêt de parler de minarets, de burqa, de multirécidivistes arabisants et noirs, d’essayer de jeter l’opprobre sur une révolutionnaire musulmane.

Reprenons comme on l’écrivait sur notre site comme l’ami Étienne , en nous étranglant de rage :

80,4 milliards d’euros prêtés aux banques privées à 1%

5 milliards d’euros prêtés à 6,38% pour la Grèce

demain l’emprunt français

cherchez l’erreur …

C’est toujours difficile de parler pognon quand les euros s’alignent derrière les uns les autres comme des armées de fourmis processionnaires .

Et pourtant dans l’enfumage de ces dernières semaines, deux faits viennent d’éclairer notre entendement sans qu’ils fassent la une de Télé-Sarko.

Ces deux faits éclairent plus que 50 discours.

La Banque Centrale Européenne (la BCE), qui est à l’euro à l’Europe ce que fut à la France et au franc la Banque de France, c’est à dire l’organisme qui ordonne la circulation de la monnaie, l’euro, vient de prêter 80,4 milliards d’euros à 1% au banques privées. Ces sommes prêtées avec notre argent défient l’entendement, et pourtant ….

Dans le même temps la malheureuse Grèce, à qui la BCE et l’Union Européenne interdisent d’emprunter à la BCE, était contrainte d’emprunter à 6.38% de l’argent aux … banques privées , serrée à la gorge par les mêmes qu’elle a sauvé de la ruine 1 an plus tôt, les intérêts privés.

80,4 milliards d’euros filés aux banques et groupes financiers à 1%

5 milliards d’euros empruntés par la Grèce à 6.38%

Les petits biscuits ré-aloués aux intérêts privés à taux d’ami c’est 7 fois le montant réuni du RMI/RSA, de la CMU, de la CMU complémentaire (CMUC) et de l’aide complémentaire santé (ACS).

Ceux qui sont serrés à la gorge par des prêts à taux lourds apprécieront l’égalité de traitement entre intérêts des capitalistes et intérêts de la population.

Allez donc voir la BCE et demandez lui un prêt à 1% !

La Banque centrale européenne qui joue avec notre argent, sans contrôle, interdit aux états de lui emprunter de l’argent et lâche régulièrement de telles sommes colossales aux intérêts financiers privés.

Il semble infiniment plus raisonnable de confisquer la BCE comme les banques privées et de les mettre sous contrôle des travailleurs qui savent ce qu’est un euro et ce qu’il coute de travail à réaliser.

des hyènes !


Maastricht vu de l’Acropole
11 mars 2010 - 17h38 - Posté par JM Berniolles

La stabilité des prix, combattre l’inflation, est le seul objectif qui lui soit fixé. C’est dans les textes européens et c’était aussi dans le projet de TCE.

Ce qui ne veut pas dire que les prix soient complètement stables.
Néanmoins, on voit bien que l’objectif n’est pas de relancer l’économie par l’augmentation du pouvoir d’achat, mais d’obliger les gens à consommer du crédit.

JM Berniolles


Maastricht vu de l’Acropole
11 mars 2010 - 17h59 - Posté par Copas

Je comprends ce que tu dis, mais la BCE fait l’inverse en injectant des montagnes de liquidités en permanence.

Pour l’instant ça ne ressort pas, mais à un moment le blé va ressortir et c’est mathématique.

Ca fait un moment que se crée artificiellement des montagnes de dollars et d’euros.

Dans l’accélération de la crise de ces deux dernières années, les sommes balancées sur les marchés sont titanesques.

Alors evidemment on peut dire que les banques remboursent ces prêts à 1% et prêtés à 5 6 7 8% aux états (elles les remboursent quand les états remboursent).

Mais la machine n’est pas aussi huilée que cela et à un moment, dés que les groupes financiers penseront qu’il y a une véritable reprise, ils vont déverser ces montagnes dans le circuit.

Pour l’instant ce n’est pas le cas, les banques preferent faire du bas de laine, ne pas prêter et arroser les actionnaires .

Mais quand tout cela va percoler.... aïe !

C’est de cela dont je voulais parler et du hold’up.

Sinon je ne crois pas une seconde à la mission de la BCE. Sa mission c’est détourner de la richesse vers les privés, y compris en prenant le risque d’une super-inflation si l’économie repart réellement.


Maastricht vu de l’Acropole
11 mars 2010 - 21h36 - Posté par HB

Situation atterrante !La Grèce aujourd’hui,les Piggs demain,les IFs après demain !
Exit les Banques Centrales ;en France ce fut le fait de Pompidou ,avant d’être celui
de Maastricht.Mr POmpidou était un des grands décideur de la Banque Rothschild.
Il fallait tuer le gaullisme encore attaché à certaines valeurs de la France.
On souffre avec le peuple de Grèce.Il faudra envisager une sortie de la zone euro,
sous contrôle de la grande finance mondiale ,et des lobbies puissants.
La droite libérale et mondialiste,la gauche internationaliste,travaillent de concert.
Il est dommage de voir que le seul discours sur la réhabilitation du franc ,reste
entre les mains d’une certaine droite.Peut-on espérer qu’un jour une gauche
républicaine puisse nous offrir d’autres alternatives ?Est-elle en capacité de résister
aux pressions du nouvel ordre mondial ?On en doute fort !Cliquer sur la Fondation
Saint Simon, ;tout ce que nous donne pour avenir cet organisme,actuellement dissout, n’est que destruction,pour nous et nos générations futures .Alors cliquez !


Maastricht vu de l’Acropole
11 mars 2010 - 21h55 - Posté par

Article 104 mis à part, on peut trés bien envisager de redonner aux états des droits de tirage, conditionnels, sur l’€, et contrôlés par la BCE. Encore faut-il se décider à dominer les banques, c’est à dire le capital, et ça c’est pas encore mûr..


Maastricht vu de l’Acropole
12 mars 2010 - 01h21 - Posté par Copas

Pourquoi ?

Il est toujours juste de s’attaquer aux plus grands brigands, mais les états-nations à une monnaie appliquent strictement la même politique d’aide au capital, de refinancements à taux d’amis .

Penser que le franc ç’eut été mieux ne me parait pas du tout étayé, même une belle connerie.

L’Islande, hors de l’UE, a eu strictement la même politique ultra-libérale sauf que là l’état n’a pas réussi à renflouer les banques et a sauté avant.

France ou UE, l’ennemi n’est ni la France, ni l’Europe (ce qui est distinct des deux états sous-sous-jacents, l’état français et l’appareil d’état UE) .

La bourgeoisie choisit de s’organiser plus haut et frappe chaque peuple l’un après l’autre.

La classe populaire qui, un siècle auparavant, était en avance sur la bourgeoisie en ayant une internationale, n’a même plus les capacités de s’organiser à un échelon national.

C’est bien un des autres chantiers pour les révolutionnaires, que d’essayer de coordonner les batailles à l’échelle la plus élevée possible, le monde.

Mener une bataille de retour au franc ne me semble pas plus révolutionnaire ou plus favorable aux interets des peuples concernés que de se battre pour l’euro ;

L’un et l’autre sont des oppressions et étaient des entreprises anti-populaires, l’UE représentant une étape de plus dans le déni démocratique.

Mais la Grande Bretagne, avec la livre sterling a fait la même chose que l’UE avec l’Euro : gaver les interets financiers.

Il faut dénoncer les scandales de l’appareil d’état de l’UE, sa BCE hors contrôle populaire, mais également travailler à articuler les résistances à échelle européenne (ce qui ne signifie pas que ce soit la seule étape) s’appuyer sur les ponts forts nationaux pour porter le fer plus haut.


Maastricht vu de l’Acropole
11 mars 2010 - 21h37 - Posté par JM Berniolles

C’est simplement une contradiction du système. Du point de vue de celui-ci il fallait bien garantir les actifs pourris qui s’étaient accumulés chez les banques, dans la recherche de profit de spéculation pure. La BCE y a été contrainte comme les Etats, -puisque nous sommes dirigés par des valets grassement rémunérés du néo libéralisme-.

Là, on voit simplement que ce système néo libéral de spéculation quasiment pure, même les entreprises deviennent des supports à spéculation avec les "hedge funds", n’est en fait pas viable. Il est mort, comme Hitler était battu militairement à Stalingrad, mais combien de millions de morts encore après.

Chaque jour, il faut savoir qu’il y a sur les places financières sans doute plus de 1000 milliards d’euros engagés dans des opérations uniquement spéculatives.

En Europe, la crise est définitive. C’est la crise du système, majeure.
L’économie censée repartir tous les six mois est en fait définitivement au point mort. Même un pays comme la France ne peut se permettre de fonctionner avec une activité de services, privés qui plus est, représentant la partie majeure de son économie. Puisqu’on liquide l’Industrie et l’Agriculture et la Pêche.

La situation est grave. Je pense que les gens ne s’en rendent pas encore compte, surtout à quel point. Il est vrai que la réflexion de fond des partis politiques dits d’opposition est d’une pauvreté affligeante.
Pourtant, il est demandé à ces mêmes personnes de rembourser tous ces crédits aux banques qui apparaissent maintenant dans les déficits budgétaires.

En somme, ce système compte beaucoup sur les pauvres. C’est d’ailleurs ce qui est à la base du problème des subprimes.

JM Berniolles


Maastricht vu de l’Acropole
11 mars 2010 - 22h23 - Posté par

Sauf que dans le cas des subprimes, les "pauvres" avaient signés des emprunts progressifs, donc idiots, mais ils avaient signés. Qu’ont signés les grecs ? rien, absolument rien ! Peuples européens, regardez comment le capital s’y prend pour faire plonger le niveau de vie d’un peuple "frère" et méditez....


Maastricht vu de l’Acropole
11 mars 2010 - 22h41 - Posté par Alain l’autre

Nous sommes de plus en plus nombreux, en tant que citoyens, à prendre conscience qu’il faudra tôt ou tard "désobéir à cette europe illégitime"...

Nous étions majoritaires déjà il y a 5 ans , pour dire NON malgré le harcèlement du pouvoir médiatique.

Les Irlandais ont dit NON à la dette dont cette europe des voyous en col blanc exige les aggios abusifs.

Les grecs disent NON par leurs grèves à la même gabégie européenne...

Les mouvements sociaux convergeront nécessairement vers des revendications politiques dans toute cette europe-croupion de l’OTAN...

La vertu qui sauvera les peuples de ce continent ne peut être que "l’intelligence", c’est-à-dire la capacité d’arimer ensemble la cargaison des militances nécessaires à "la transition démocratique" :

il s’agit de la traversée d’un océan de combats petits et grands par la nef "humanité", afin d’atteindre la rive d’une modernité absolument vitale...

Cette "intelligence" suppose donc que l’on n’oppose pas les "médiocres victoires" aux gandes attendues : une élection, aussi dérisoire semble-t-elle, peut apporter un signal qui déclenchera une dynamique bien supérieure aux "programmes affichés"...quant auxquels le peuple n’a pas autant d’illusions qu’on le craint..

le processus est complexe, qui met les peuples debout pour désobéir aux hypnotiseurs dominants : il ne faut pas cracher sur les sources du militantisme qui sont multiples et diverses.

De nouvelles formes d’intervention vont émerger des anciennes...mais il est temps que l’on pose la question du "comment".

Etienne Chouard la pose en en rêvant d’un "parti sans chef" et d’une Constitution écrite par le peuple et pour le peuple...c’est une question Universelle.


Maastricht vu de l’Acropole
12 mars 2010 - 08h26 - Posté par JM Berniolles

Si l’on veut changer le système, il faut le comprendre.

Le crédo néo libéral pour une Banque centrale est le suivant (d’un directeur de la Féd US) :

a) la Banque centrale émettrice de papier, d’ailleurs sans valeur propre, doit être indépendante des pouvoirs politiques. [celui-ci se trouve alors dépouillé de son levier monétaire, pour sa politique (industrielle, sociale, ...)]

b) Les déficits budgétaires des états doivent être raisonnables et en aucun cas ne doivent être monétisés par les Banques centrales. il faut aller vers le privé

c) le crédit distribué par les banques privées (création de monnaie par celles-ci, donc souvent utilisation de monnaie fictive puisque les actifs sont pourris) doit l’être en fonction de critères de marché et non pas en fonction de critères de copinage ou pire de critère politique

C’est la BCE, mais les anglais à la pointe du néo libéralisme font fonctionner leur livre de cette manière.

Donc les Etats et les collectivités locales (à hauteur 15% de leur budget) empruntent dans le privé.

JM Berniolles






La Commission européenne met fin aux indemnités de licenciement en Belgique avec une trouvaille juridique
mardi 24 - 09h54
de : Bruno Schmitz
Etats-Unis : Même les morts chez les Pauvres sont encore trop chers !
lundi 23 - 14h59
de : joclaude
1 commentaire
Hulu.com/activate
lundi 23 - 10h08
de : ryanj
3 commentaires
ISLAM, MUSULMAN, VOILE : Pas d’essentialisme, mais triple critique maintenue
dimanche 22 - 23h24
de : Christian Delarue
5 commentaires
Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !
dimanche 22 - 16h43
Non à l’acharnement contre Jean-Marc Rouillan
dimanche 22 - 16h36
de : CNT relations medias
Les Gilets Jaunes et la loi Sécurité Globale (Video) !
dimanche 22 - 14h49
de : joclaude
Hulu.com/activate
samedi 21 - 09h31
de : ryanj
3 commentaires
amazon.com/mytv
samedi 21 - 09h28
de : ryanj
amazon.com/mytv
samedi 21 - 09h23
de : ryanj
Racisme post-colonial et intégrismes religieux (I)
vendredi 20 - 22h20
de : Christian Delarue
1 commentaire
Appel aux autorités françaises à favoriser la paix au Haut-Karabakh
vendredi 20 - 20h47
de : Christian Delarue
La communauté internationale doit assurer l’exercice du droit à l’autodétermination du Peuple sahraoui
vendredi 20 - 20h39
de : Christian Delarue
Stop EDF Mexique refusons la transition énergétique coloniale !
vendredi 20 - 18h33
de : AMASSADA
L’EMPRISE, un concept critique de l’intégrisme
vendredi 20 - 17h19
de : Christian Delarue
2 commentaires
Communiqué de presse de la C.G.T.
jeudi 19 - 15h41
de : joclaude
Médicos cubanos - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 18 - 21h33
de : Hdm
Contrôles ciblés à Pôle emploi pendant le confinement
mercredi 18 - 19h16
LES ANGLES MORTS DE CLÉMENTINE AUTAIN
mardi 17 - 20h24
de : Christian DLR
5 commentaires
Voté au Sénat : Recul de l’âge légal de la retraite à 63 ans !
mardi 17 - 15h02
de : joclaude
2 commentaires
Marwan Muhammad, une plateforme inclusive des intégristes musulmans
lundi 16 - 20h32
de : Christian Delarue
7 commentaires
Contre la loi de "sécurité globale"
lundi 16 - 17h19
de : CNT relations médias
« La faiblesse de la croissance impose la sortie du capitalisme »
lundi 16 - 15h59
Crise du coronavirus aux États-Unis. 90 000 emplois supprimés dans le secteur aérien
lundi 16 - 15h22
de : nazairien
partage avec Edgar Morin
lundi 16 - 09h26
de : jean1
3 commentaires
MRAP :Menaces sur les droits et les libertés : la protestation monte
lundi 16 - 09h21
de : Christian Delarue (CN du MRAP)
La pudeur ou l’enfermement des religions abrahamiques
dimanche 15 - 13h59
de : Christian Delarue
1 commentaire
ICEBERG RACISTE et INTEGRISME
samedi 14 - 19h41
de : Christian Delarue
3 commentaires
Bolivie : Discours du vice président David Choquehuanca pour l’investiture du président Luis Arce
samedi 14 - 15h29
de : nazairien
Mickaël Wamen : Ce qui se passe chez Bridgestone, c’est exactement le scénario qui était écrit d’avance.
samedi 14 - 13h22
de : Mickaël Wamen
Comment l’épidémie de Covid-19 est redevenue "hors de contrôle" en Italie
vendredi 13 - 17h43
de : nazairien
5 commentaires
J.L. Mélenchon : Je veux éradiquer la pauvreté !(video)
vendredi 13 - 14h36
de : joclaude
Loi liberticide
vendredi 13 - 11h33
de : pierrot
COVID 19:Voici le lien afin de visionner le film documentaire "Hold up"
vendredi 13 - 11h32
de : joclaude
J.L.Mélenchon : son côté Humaniste ne le quitte pas !
vendredi 13 - 11h08
de : joclaude
2 commentaires
Point sur le Covid-19 : « Les aides financières aux commerces ne font que décaler les faillites »
jeudi 12 - 17h05
de : joclaude
1 commentaire
La laine de verre
jeudi 12 - 00h52
de : jy.D
L’avidité au temps du covid - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 11 - 19h38
de : Hdm
Covid-19 : l’activité partielle rétablie pour les personnes vulnérables
mercredi 11 - 15h11
MACRON MET LES LYCÉENS AU GARDE-À-VOUS
mercredi 11 - 10h40
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite