Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

RSN : une histoire de Troll méchant

de : red1917
lundi 1er mars 2010 - 20h11 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Réseau Sortir du Nuclaire : L’histoire du Troll Méchant.

Régulièrement, des articles ci-céans vous alertent contre les attaques de trolls méchants.

Si le coeur vous en dit, et si votre temps n’est pas trop précieux pour se perdre dans la lecture d’une banale affaire de trollisme quotidien, oyez je vous prie ce témoignage vécu d’un nain ballot (le contraire d’un Troll méchant, par son côté involontaire et son authentique niaiserie).

Je reçu (je recevamme ? je recimme ?) , bref un e-mail parvena dans ma boite électronique m’alertant d’un grave problème au niveau du réseau sortir-du-nucléaire, et c’était pas de la petite bière, il s’agissait ni plus ni moins que de l’eviction de stéphane Lhomme par monsieur Brousse, le numéro un de l’association.

Le mail en question Demandait en substance de répondre par une énergique demande de modification des statuts démocratiques de l’association pour que de telles injustices soient bannies.

Qu’aurait fait l’un d’entre vous, qui n’est point un nain niais ?

Il aurait vérificationné l’authenticité de l’origine réelle du mail en question avant de réagir sottement en répondant sur le champ.

Et question, que fis-je, en tant que nain niais ?

Réponse correcte, je répondis sur-le-champs tel le benêt que je suis.

Ceci simplement, afin d’abonder dans le sens de l’insupportable malfaisance des Trolls hargneux, avec cette précision concernant la stratégie des Méchants Trolls.

Il connaissent la regrettable mais néanmoins très prévisible habitude des nain niais à réagir émotionnellement à des annonces spectaculaires qui ne laissent pas le temps à la réflexion.

Je ne connais pas le fin mot de l’histoire, mais je ne serais pas étonné d’apprendre que les responsables de cette offensive soient plus ou moins liés aux milieux favorables à l’énergie nucléaire.

Mais je peux me tromper encore, ce qui est sûr c’est que le prochain mail qui me demande de signer un truc, je regarderai deux fois avant de me tromper encore comme d’habitude.

De toute façon, les Trolls méchants ont un avantage décisif ; ils savent que les loosers sont des perdants, et ils pensent que l’intelligence est forcément méchante.

Pour cette raison, amis, méditez cette maxime de mon invention ;

Soyons miséricordieux pour les nains niais, et sans pitié pour les trolls méchants.

Amen.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
RSN : une histoire de Troll méchant
1er mars 2010 - 21h02 - Posté par virginie

voici ce que j’ai reçu :

Par Didier Anger
Frédéric Boutet
Chantal Cuisnier
Stéphane Maimbourg
Véronique Marchandier
Pierre Péguin
Alain Rivat
Isabelle Taitt

Administrateurs du Réseau "Sortir du nucléaire" jusqu’en février 2010

Nous nous devons de porter à votre connaissance les faits qui se sont déroulés au sein de l’administration et de la direction du Réseau Sortir du nucléaire depuis décembre 2009, jusqu’à l’AG du 6 et 7 février 2010 à Lyon. Ces faits ont gravement remis en cause le fonctionnement démocratique du Réseau dont vous êtes membres, et les fondements même de la lutte antinucléaire.

Début décembre, le Conseil d’Administration (CA) s’est trouvé mis devant le fait accompli suivant :

1/ Une lettre du directeur administratif Philippe Brousse décidant, sans concertation avec le CA, l’engagement d’une procédure "pouvant aller jusqu’au licenciement" du porte-parole Stéphane Lhomme.
2/ Une lettre des autres salariés posant un ultimatum de grève illimitée... si le CA entravait la procédure.
3/ Le sort de Stéphane Lhomme devait être "tranché" lors d’une simple réunion téléphonique le 9 décembre.

Résistant à la pression des salariés, et en l’absence de faute grave, la majorité du CA a rejeté le 3 janvier le licenciement de notre porte-parole. Tandis que la majorité des salariés se mettait en grève, le directeur administratif tentait le lendemain même d’imposer le licenciement, au mépris de la légitimité du CA-employeur. Une semaine plus tard, il menaçait le CA par lettre recommandée de mettre l’affaire devant les prud’hommes pour "remise en cause de ses prérogatives".

La majorité des salariés a poursuivi la grève durant le mois de janvier malgré la présence d’une médiatrice mandatée à leur demande. Des négociations, des recherches de solutions au quotidien, et des déplacements des membres du CA à Lyon eurent lieu pendant toute cette période mais les "revendications" des grévistes étaient irrecevables : demander des sanctions contre un autre salarié et la restriction de ses missions, cela ne relève pas de revendications professionnelles mais de la prise de pouvoir. Du coup, la situation est restée bloquée et, l’AG approchant, les salariés ont décidé de l’instrumentaliser pour avoir un CA à leur convenance. C’est inadmissible.

C’est pourtant ce qui s’est passé lors de l’AG des 6 et 7 février qui fut littéralement prise en otage, les salariés, le directeur administratif et la minorité du CA ayant dramatisé la situation à outrance :

 Par une mise en scène de la grève qui ne laissait supposer d’issue que dans la révocation du CA ,
 Par une alerte sur la situation financière du réseau, de la part des directeurs administratif et financier (confortée par un commissaire aux comptes) pour imposer le caractère "urgent" et "indispensable" de débarquer la majorité du CA, présentée comme responsable de cette situation,
 Par la main-mise sur la tribune, les débats, la rédaction des motions, et par l’utilisation de méthodes inqualifiables (censure sur l’accès au micro, empêchement physique de l’accès à la tribune)

C’est dans ces conditions que l’AG a voté la révocation du CA dans son ensemble (malgré les statuts qui prévoient un renouvellement annuel par tiers), et l’installation d’un CA provisoire dans des circonstances et modalités précipitées et pour le moins contestables : absence de listes des inscrits, attribution fantaisiste de nombreuses procurations, ordre du jour non suivi (1), sans oublier une brusque augmentation du nombre d’adhésions juste avant l’AG.

La tentative de licenciement de Stéphane Lhomme, qui reste sur un "siège éjectable", et la révocation du CA cacheraient-elles en réalité une divergence stratégique et politique de fond (2) ? Nous sommes nombreux à le penser. Par ailleurs, face à une tentative de prise de pouvoir bureaucratique, il est indispensable de préserver l’organisation démocratique, décentralisée et non hiérarchisée qui a fait la force du Réseau jusqu’à aujourd’hui.

L’AG de juin 2010 devra élire un nouveau CA et juger du bilan du CA provisoire qui a été élu sur une "feuille de route" technique. Un processus démocratique, clairement défini et ne pouvant souffrir aucune contestation, doit désormais être mis en oeuvre dans le Réseau Sortir du nucléaire. C’est pourquoi nous vous invitons de toute urgence à signer la proposition en annexe afin qu’elle soit en vigueur lors de la prochaine AG en juin 2010.

Si vous êtes d’accord avec cette proposition de scrutin, merci de nous le faire savoir sur reseau.democratie@free.fr

Didier Anger
Frédéric Boutet
Chantal Cuisnier
Stéphane Maimbourg
Véronique Marchandier
Pierre Péguin
Alain Rivat
Isabelle Taitt

Administrateurs du Réseau "Sortir du nucléaire" jusqu’en février 2010
Nouveau message


voici le 2ème mail reçu quelques heures plus tard

Philippe Brousse - Directeur du Réseau Sortir du nucléaire

Bonjour,

Vous avez reçu ce matin (lundi 1er mars) un message intitulé "Le Réseau "Sortir du nucléaire" est votre Réseau - Vous avez le droit de savoir". Ce présent mail a pour but de vous donner des éclaircissements suite à cet envoi.

Les expéditeurs du message que vous avez reçu ce matin ont usurpé l’identité du directeur du Réseau "Sortir du nucléaire", Philippe Brousse, et ont piraté toutes les listes électroniques de diffusion du Réseau Sortir du nucléaire. Bien que le Réseau "Sortir du nucléaire" ne soit pas responsable de cet envoi, nous vous adressons nos excuses pour la gêne occasionnée.

Pour les personnes intéressées, plus d’explications sont disponibles à l’adresse suivante : http://info.sortirdunucleaire.org

Par votre soutien et votre participation aux actions du Réseau "Sortir du nucléaire", vous nous accordez votre confiance. C’est pourquoi nous avons souhaité vous apporter sans tarder ces quelques éclaircissements, brefs mais essentiels.

Très cordialement,

Le Conseil d’administration du Réseau "Sortir du nucléaire"



RSN : une histoire de Troll méchant
1er mars 2010 - 21h34 - Posté par Roberto Ferrario

Et oui et âpres "certaine" nous considère des "parano"....

a lire ou relire cet article :

Qu’est-ce qu’un troll ? Et un exemple sur Bellaciao...

RF


RSN : une histoire de Troll méchant
2 mars 2010 - 12h42 - Posté par hicham
RSN : une histoire de Troll méchant
2 mars 2010 - 13h33 - Posté par Roberto Ferrario

Politis, Politis ca ma rappelle quelque chose....

bref c’est ni la premier ni la dernier fois que Politis avec ca tacon de faire, compulsive et extrêmement polémique, ne se fait berne, mais contribue a la pollution contre les diffèrent mouvements que n’arrive pas a "contrôle", on a fait les fret a notre tour dans le passe...

RF


RSN : une histoire de Troll méchant
2 mars 2010 - 13h49

Je viens de recevoir également le mail à l’identique.

Je ne suis pourtant pas membre de SDN, juste sur leur liste de diffusion.

Merci à Red1917 d’avoir prévenu de cette arnaque. A ce niveau ce n’est plus de trollage, c’est une tentative de déstabilisation de SDN

Il serait bon de savoir qui a pu barboter Les listes de diff !

Carland







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite