Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Il fume pas, il suce pas, mais il est syndiqué à la CGT.

de : red1917
jeudi 25 février 2010 - 20h48 - Signaler aux modérateurs
10 commentaires

Le suspens a failli être intolérable tellement que qu’on avait peur de la disette d’essence.

Heureusement, par chance, le blocage total des raffineries n’aura pas lieu, et c’est une satisfaction générale pour les voitures, Total, et la CGT.

5 ans avec sursis, c’est la victoire finale.

Bon, OK, les loosers de Dunkerque devront se reconvertir dans la pêche au thon rouge, mais dans l’ensemble, le bilan est globalement positif.

Evidemment des malfaisants évoqueront le léger malaise que cela provoque au niveau d’une éventuelle solidarité entre travailleurs du même secteur, mais l’essentiel n’a-t-il pas été sauvé ?

Imaginez le cauchemard en cas de blocage général ;

Les magasins Carrefour pas approvisionnés, menace de fermetures en France, d’où peut-être jonction avec la Belgique où des magasins sont fermés en ce moment.

Des millions de containers en provenance d’Europe de l’est, dans les camions, impossible à acheminer, ce qui mettrait en évidence notre dépendance à l’essence pour l’approvisionnement alors que les paysans pleureront de ne plus pouvoir exporter en Afrique.

heureusement qu’il y a la CGT, avec leur porte parole avec un bonnet rouge, comme le grand stroumpf.

On laisse Dunkerque à SUD. à LYON, il y a du pognon.

La lutte a payé, Total a signé pour 5 ans et même qu’ils ont pas rigoler en signant. Vraisemblable que cela aura des contreparties ; pas besoin d’avoir beaucoup d’imagination pour envisager que Total réclamera quelques petits milliards pour rester 5 ans puis se barrer.

Mais la CGT est un garçon poli.

Il fume pas, il suce pas.

Mais il cause.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Il fume pas, il suce pas, mais il est syndiqué à la CGT.
25 février 2010 - 20h57

Pas toujours d’accord avec Red mais dans l’ensemble l’analyse semble juste et non faussée.

Sauf pour la couleur du bonnet des schtroumfs. Il me semble qu’il est bleu, mais en ces temps de grandes manoeuvres peut-être se sont-ils déguisés ???

G.L.



Il fume pas, il suce pas, mais il est syndiqué à la CGT.
25 février 2010 - 23h18 - Posté par travailleur

Attention mes camarades ne nous précipitons pas dans des interprétations prématurés, les travailleurs on voté la reprise sur les autres sites, la CGT est un peu embourbée sur le ton à donner , soit ont fait de la pédagogie et on tue les mouvements dans l’œuf ,soit on crées les rapports de force indispensable pour une grève général . Il semblerai que le staff CGT est bel est bien dans une politique de gestion de crise et pas dans l’offensive , les travailleurs sont un peu perdus, ils attendent des mots d’ordre qui ne viennent plus....

Travailleur chimie


Il fume pas, il suce pas, mais il est syndiqué à la CGT.
25 février 2010 - 22h07 - Posté par Patrice Bardet

au delà de la colère, il faudra voir après le CCE du 8 mars



Il fume pas, il suce pas, mais il est syndiqué à la CGT.
26 février 2010 - 09h41 - Posté par Basile Morton

Evidemment, tout le monde se pose d’ENORMES questions quand à la gestion des luttes par la direction de la CGT.

Bien sûr, nos camarades de Total Dunkerque sont sacrifiés sur l’autel de la Nouvelle Politique Sociale du gouvernement Sarko (coups bas et massacre du tissu social).

Bien sûr, il y a de quoi se fâcher tout ROUGE

Mais pourquoi diable se sentir obligé d’utiliser de tels insanités lorsque l’on veut exprimer des divergences quand aux filoutries des directions syndicales ?

Il y a très longtemps, deux chanteurs comiques troupiers s’étaient fait un peu secouer par des camarades parce qu’ils disaient dans une de leurs chansons que la ’’CGT taillait des pipes au PCF’’.
L’un a mal tourné puisqu’il a fait un long stage dans les géoles de la République pour pratique coupable envers mineurs.
L’autre pire encore puisqu’il dirige désormais France Inter. Ils s’appelaient Patrick Fond et Philippe Val je crois.



Il fume pas, il suce pas, mais il est syndiqué à la CGT.
26 février 2010 - 10h44 - Posté par

’’CGT taillait des pipes au PCF’’

A l’époque ça n’avait gêné que les esprits chagrins... Et ceux que ça intéressait pour mieux nous enfoncer.

J’étais syndiqué et élu CGT, militant du PCF, et je bossais dans une entreprise gérée par le Parti.

Le fait de découvrir qu’on pouvait aussi se faire plaisir entre soi, outre l’exercice physique pas facile, ne m’avais pas dérangé spécialement. J’avais même admiré la performance sans réussir à la reproduire personnellement toutefois. (((- :

Et à l’usage on a pu se rendre compte que la CGT et le Parti auraient pu continuer et vice-versa. Ca aurait même pu être la continuation d’une stratégie positive. Une stratégie en tandem, quoi ? Qui avait fait largement ses preuves avant-guerre... Et pendant...

Un peu comme l’association "grenadier/voltigeurs" dans la stratégie de progression de l’escouade au sol des manuels militaires d’infanterie. Ou le "catenaciù" au football. ((((- :

C’est d’ailleurs pour ça que les destructeurs internes se sont empressé de se mettre sur les ondes des ennemis bourgeois en leur faisant plaisir et en déclarant que le combat syndical et le combat politique c’était "différent".

On a vu les résultats et les "progrès" en 30 ans. Même les crabes font mieux.

G.L.


Il fume pas, il suce pas, mais il est syndiqué à la CGT.
26 février 2010 - 14h03 - Posté par materazzi

le catenacio est une stratégie footeuse où il ne faut pas predre de but : donc défense à fond....j’espère que la cgt est un peu plus offensive....


Il fume pas, il suce pas, mais il est syndiqué à la CGT.
27 février 2010 - 14h17 - Posté par

Tu penses qu’avec l’abandon des camarades de Dunkerque aux mains des destructeurs d’emploi la CGT n’a "pas pris de buts" ?

C’est vrai j’ai pris un mauvais exemple : Le foot actuel c’est l’exemple même du sport vénal et faussé à la base. Ou alors justement c’est le bon exemple... Com’ tu veux tu choises !

Et au sujet du tandem grenadiers/voltigeurs, t’a même une idée de ce que c’est ???

G.L.


Il fume pas, il suce pas, mais il est syndiqué à la CGT.
26 février 2010 - 09h47 - Posté par Jak

Pourtant ce conflit avait tout pour que les travailleurs en sortent gagnants.

D’abord, solidarité des 5 autres raffineries TOTAL et même pendant un temps celles d’ESSO.

Le rapport de forces était bien engagé dans un moment très favorable, vacances scolaires, campagne électorale et facilité de coordination des différents sites.

Par contre, là où ça dérape, c’est quand l’appareil CGT chimie TOTAL se permet d’annoncer un appel à la reprise du travail la veille du vote des salariés sur la poursuite ou non de la grève.

De fait, la reprise du travail dans les 5 autres raffineries TOTAL contribue à isoler et à fragiliser les camarades de Dunkerque qui désormais ne peuvent plus peser dans le rapport de forces.

Pourquoi avoir lâché ceux de Dunkerque ?

Juste pour la promesse de conserver les 5 autres sites pendant quelques années sans garantie sur le maintien des emplois et de la quantité de la production ?

On a connu la CGT plus dure dans les conflits sociaux et surtout plus solidaire, en particulier avec ceux de Dunkerque.

Décidément, dès qu’il y a une situation favorable au mouvement ouvrier, comme le 19 mars 2009 avec 3,5 millions de manifestants, 70 % de la population qui soutient et l’exemple de la victoire du LKP dans les têtes, il faut plier et attendre 2 mois après que le soufflet soit bien retombé.

Là, ça commence à faire beaucoup, trop de situations favorables non exploitées, ce ne sont plus des erreurs, il s’agit d’une stratégie !

Pour ce qui concerne les retraites, le pouvoir d’achat, le traitement des chômeurs en fin de droit, etc, ça ne présage rien de bon...

Jak



Il fume pas, il suce pas, mais il est syndiqué à la CGT.
26 février 2010 - 10h05

Red peut-être très délicat quand il le veut :)



Il fume pas, il suce pas, mais il est syndiqué à la CGT.
27 février 2010 - 20h14 - Posté par

du bonnet rouge :

1/ je vous livre un simple éclairage et ne rentrerait pas dans une polémique ou débat à la con stérile. Je ne suis ni à la botte de sarko, de Thibault ou autre.

Depuis plusieurs mois nous construisons la mobilisation des autres sites de raffinage du groupe Total. Pourquoi me diriez-vous alors que la solidarité ouvrière coule de source ? tout simplement parce que les salariés des Flandres ont toujours été le seul site à ne pas être en grève lorsque les cinq autres raffineries étaient en lutte.il a fallu marner sur le terrain dans chaque site pour que les salariés répondent à l’appel car ils avaient les dents contre leurs collègues. Un échec, une faiblesse et c’était cuit. Seule la CGT a fait ce travail et notamment d’appeler seuls les 13 et 14 janvier derniers en soutien à nos camarade de Flandre.ce qui a permis de faire une première mesure sur le degré d’engagement des raffineries,dans des zones auraient sur la manif du 1er février puis dans cet appel des 17 et 18 janvier

le conflit qui a débuté le 17 janvier est parti en actions intersyndicales avec des objectifs clairs débattus chaque jour au cours du conflit avec les salariés. Je ne peux ici étaler les difficultés. Mais plusieurs points au cours de ces huit jours ont été faits avec l’ensemble de nos syndicats pour voir si les salariés des autres sites étaient prêts à dépasser sur quoi il s’était engagé dans cette lutte :

Avancée du CCE pour Flandre, tables rondes sur Dunkerque, table ronde nationale, plan d’investissement,etc l’ensemble des revendications nationales ont abouti.

Stratégiquement et comme sur Internet tout est lu y compris par nos patrons je ne puis ici aller plus loin. nous ne pouvions montrer un signe de faiblesse c’est tout ce que je peux vous dire.La mobilisation dans les sites est intacte, ce sont les salariés qui en assemblée générale, ont décidés de suspendre (ça été la position de la CGT de renvoyer aux assemblées générales la décision de suspension.le rapport de force est de notre côté : si comme on peut s’y attendre le gouvernement et le groupe Total ne respecte pas leurs engagements vis-à-vis de la raffinerie des Flandres : nous repartirons en grève cette fois avec une seule revendication celle de nos camarades de Flandre. Un conflit social ça se construit jour après jour les mains dans la merde et c’est pas toujours comme on voudrait.

Allez camarades continué si vous voulez de nous cracher dessus. Mais c’est pas comme ça que vous nous soutiendrez






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite