Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite, commenter l'article...

G7 : les dirigeants politiques vont taxer les banques.

de : BA
dimanche 7 février 2010 - 10h52 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Le conservateur allemand Günther Oettinger, l’un des dirigeants de la CDU de la chancelière Angela Merkel, a dit craindre samedi 6 février que l’euro ne devienne une monnaie instable, mais son collègue Wolfgang Schäuble, ministre allemand des Finances, a tenu à être plus rassurant. "L’euro restera stable, les marchés ont toujours tendance à réagir avec excès", a affirmé Schäuble. A propos de la crise budgétaire en Grèce, ce dernier a ajouté : "La Grèce doit comprendre que quand on viole les règles pendant trop longtemps, on doit payer un jour le prix fort". Quant aux conséquences de la crise financière, un responsable allemand présent à Iqaluit a déclaré que le G7 voulait voir les établissements bancaires mettre la main à la poche pour contribuer à réparer les dégâts. "Il y a un consensus pour que les banques elles-mêmes contribuent à payer le coût financier de cette crise", a dit ce responsable qui a requis l’anonymat. Il reste toutefois à se mettre d’accord sur la forme que prendra cette contribution, a-t-il ajouté.

http://fr.reuters.com/article/topNe...

Voici mon interprétation :

1- Le ministre allemand des Finances a dit : "La Grèce doit comprendre que quand on viole les règles pendant trop longtemps, on doit payer un jour le prix fort". En clair : la Grèce nous a menti depuis 20 ans, elle nous prend pour des cons depuis 20 ans, maintenant elle va le payer très cher. L’Allemagne s’opposera à toute aide pour sauver la Grèce.

2- Un responsable allemand a dit à propos de la réunion du G7 : "Il y a un consensus pour que les banques elles-mêmes contribuent à payer le coût financier de cette crise". En clair : les dirigeants politiques vont taxer lourdement les banques commerciales (notamment pour faire plaisir à leurs opinions publiques). Les dirigeants politiques vont imposer fortement les banques commerciales : ça va renflouer les caisses des Etats, et ça va faire monter leurs cotes de popularité.

3- Barak Obama, Angela Merkel, Nicolas Sarkozy, sont des hommes politiques. Ils veulent être ré-élus. Or, ils viennent de constater l’effondrement de leur cote de popularité. Sarkozy a battu cette semaine son record d’impopularité, Obama aussi, en plus, il a perdu une élection imperdable dans le Massachusetts. Bref, les dirigeants politiques ont constaté que leurs électeurs étaient furieux.

4- Obama, Merkel, Sarkozy, ont distribué l’argent des contribuables pour aider les banques, mais ils se sont rendus compte que cet argent n’était pas re-prêté aux ménages, ni aux entreprises, et que, en plus, leurs électeurs étaient de plus en plus furieux contre les banques. Le G7 a donc marqué ce retournement politique : maintenant, les dirigeants politiques vont taxer lourdement les banques. Les dirigeants politiques vont se retourner contre les banques car ils veulent être ré-élus.

5- Ce retournement politique montre que les dirigeants politiques se re-centrent sur leur propre nation, et sur leur propre électorat. Ils n’en ont plus rien à foutre de la Grèce. Ils ont déjà passé la Grèce par pertes et profits. Comme le disait Axel Weber, le patron de la Bundesbank : « Il est impossible de justifier auprès des électeurs qu’on aide un autre pays afin que ce dernier puisse s’épargner les douloureux efforts d’adaptation qu’on a soi-même endurés. »


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
G7 : les dirigeants politiques vont taxer les banques.
7 février 2010 - 11h32

Il faut espérer que la population ne se laissera pas abuser par les gesticulations de ces pantins qui commencent sérieusement à baliser. Ils essaient juste de surnager ce n’est certainement pas le moment de leur lancer des bouées mais bien celui de s’en débarasser. Autrement dit en langage sarkozyste : "cassez vous pauvres cons !"



G7 : les dirigeants politiques vont taxer les banques.
7 février 2010 - 11h49

Bonjour,

Si les banques sont taxer et bien ils taxeront leurs clients.

Bande naze.



G7 : les dirigeants politiques vont taxer les banques.
7 février 2010 - 12h34 - Posté par Mengneau Michel

C’est à peu près dans le même ordre d’idées que la lutte contre les paradis fiscaux qui en réalité n’est qu’une immense mascarade. On fait semblant de bousculer les Suisses qui déjà étaient prêts à entrouvrir les portes des secrets bancaires et pendant ce temps les grands camoufleurs continuent à foutrent leur pognon au chaud dans les îles Caïmans ou autres lieux privilégiés. Lieux privilégiés ou les banquiers suisses ont leurs sucursalles, filliales ou autres coche-pognons du même genre.

Une fumisterie de plus pour enfumer le lampiste qui va aussi tomber dans le piège d’une prétendue taxations des banques.



G7 : les dirigeants politiques vont taxer les banques.
8 février 2010 - 09h42 - Posté par willi 91

L’objectif de nos dirigeants est bien de se faire réélire et engranger pour eux et leurs amis un maximum de profits . Le discours évoqué n’est pas crédible.Taxer les banques est une promesse qui n’engage que ceux qui y croient . Les paradis fiscaux servent les états et les grands financiers , les banques appartiennent à ces derniers et nos dirigeants d’état associés .Même en pleine crise les banques voient leurs profits perdurer . BA peut-il nous faire un autre discours ?







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 14 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite