Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Le 26 avril 1986 TCHERNOBYL

de : bellaciao
samedi 26 avril 2003 - 01h46 - Signaler aux modérateurs

Le 26 Avril 1986 à 1h 23mn 44s locale (soit le 25 Avril à 21h 23mn GMT), un des quatre réacteurs de la centrale de Tchernobyl (Ukraine) explosa et brûla, le couvercle du réacteur fut soufflé et le coeur s’enflamma en brûlant à des températures de l’ordre de 1 500 °C.

Une expérience non autorisée préparée par des électriciens, provoque l’ébullition de l’eau de refroidissement, entraînant une brutale augmentation de puissance et provoque une première explosion, la dalle supérieure, pesant 2 000 t, se soulève, rompant les tubes de force, qui cause une deuxième explosion.
Ces explosions provoquent un incendie et la destruction partielle du coeur du réacteur. 5 t de combustible sont projetées dans l’atmosphère, touchant particulièrementl’Ukraine, la Biélorussie (70% des retombées), la Finlande, la Scandinavie, la Pologne, l’Allemagne, la France et l’Italie.
Le nuage radioactif est constitue de radioéléments (césium 134 et 137, iode 131, molybdène 99, ruthénium 103, cérium 144, Ianthane 140, zirconium 95).
L’incendie des bâtiments est maîtrisé dans la matinée mais les sauveteurs sont gravement irradiés (28 mourront peu après).

Le 22 Septembre 1986 : le vice-premier ministre soviétique affirme qu’il n’ya plus d’émanations dangereuse.

Le 26 Septembre 1986 : le réacteur n°1 est remis en service. Des études sont engagées pour construire une nouvelle carapace.

De 1986 à 1989 : 600 000 t de béton et de plomb sont larguées par hélicoptères (14 000 t fin juin 1986). Un sarcophage (baptisé Oukughe) en béton et acier de 50 m est réalisé en novembre 1986. Des plongeurs sous-marins vident la piscine sous le réacteur, puis 400 mineurs creusent un tunnel de 160 à 6 m de profondeurpour permettre d’injecter du béton dans le vide ainsi créé.

En 1989 : description complète de l’intérieur : 135 t de lave, 10 t de combustible finement divisé, 35 t de fragments de coeur, 64 000 m3de matériaux radioactifset 10 000 t de structures métalliques, 800 à 1 000 t d’eau radioactive...
Pour stopper le risque d’une contamination de la nappe phréatique, le sol fût gelé autour du réacteur par injection d’azote liquide.

En URSS, 5 millions de personnes ont été exposées aux radiations, essentiellement en Ukraine, Biélorussie et Russie. 135000 ont été évacuées et soumises à des contrôles médicaux dans un rayon de 45 km. 850000 personnes vivent encore dans les zones contaminées dans 1500 agglomérations. 119 villages ont été définitivement abandonnés dans un rayon de 30 km autour de Tchernobyl, 3000 km² restant interdits car contaminés à plus de 1600000 Bq/m² en dépôts de césium 137, essentiellement en Biélorussie.

600000 à 800000 soldats et fonctionnaires ont été expédiés sur place juste après l’explosion pour neutraliser le réacteur et enterrer les déchets contaminés.15000 d’entre eux étaient morts et 50000 devenus invalides.

17000 enfants avec plus de 1 Sv à la thyroïde, 6000 enfants avec plus de 2 Svet 500 enfants avec plus de 10 Sv. Pour les 117000 personnes des territoires strictement contrôlés de Biélorussie et de Russie, la dose thyroïdienne moyenne a été de 0,2 Sv pour les adultes, 1800 cas de cancer de la thyroïde attribués à Tchernobylont aujourd’hui été recensés.

La France a été exposées aux radiations : l’ouest, avec moins de 750 Bq/m² de césium 137 et 5000 Bq/m² en Iode 131 ; une partie centrale recevant entre 750 et 3000 Bq/m² de césium 137 ; et l’est, la plus contaminée, recevant entre 3000 et 6000 Bq/m² de césium 137 et 20000 à 50000 Bq/m² pour l’iode 131. Depuis l’accident, la contamination n’a cessé de décroître. Aujourd’hui elle est faible sur la majeure partie du territoire.

Néanmoins, à l’échelle locale, l’activité de césium 137 peut être deux fois supérieure à lamoyenne. Ce sont les zones très arrosées (taches de contamination) entre le 1et le 5 mai 1986 correspondant souvent à des zones forestières en haute altitudeet donc difficilement accessibles, comme les Vosges ou les Alpes.


26.04.2003
Collectif Bellaciao


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite