Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Procès Clearstream : Denis Robert relaxé.

de : Paris
jeudi 28 janvier 2010 - 14h49 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Rayonnant, Dominique de Villepin a quitté jeudi le tribunal correctionnel de Paris qui l’a relaxé dans l’affaire Clearstream, tout comme le journaliste Denis Robert, tandis qu’il a condamné à des peines de prison ferme Jean-Louis Gergorin, ancien vice-président d’EADS, et Imad Lahoud pour avoir été l’instigateur de la dénonciation calomnieuse ayant visé de nombreuses personnalités politiques et industrielles et le manipulateur des fichiers qui ont servi à cette fin.

"Mon innocence a été reconnue", s’est félicité l’ancien Premier ministre devant des dizaines de caméras et de micros, sous les applaudissements de ses supporters. En annonçant qu’il allait désormais se "tourner vers l’avenir" pour "servir la France", il a clairement visé l’élection présidentielle de 2012 où il compte affronter son rival de toujours, Nicolas Sarkozy.

"Je n’ai aucune rancoeur, aucune rancune. Je veux tourner la page", a assuré M. De Villepin. Toutefois, il dit avoir "été blessé par l’image que l’on a voulu donner de la politique, de l’engagement qui a été le mien pendant 30 ans". "C’est vers l’avenir que je veux me tourner, pour servir les Français et contribuer dans un esprit de rassemblement au redressement de la France".

Blême, la mâchoire serrée, l’avocat du président de la République, Me Thierry Herzog, avait quitté la salle d’audience quelques minutes auparavant, sans faire de déclaration. Le chef de l’Etat, partie civile, a cependant reçu un euro symbolique de dommages et intérêts au nom du préjudice subi. Il a annoncé son intention de ne pas faire appel.

Condamné à trois ans de prison, dont 15 mois ferme, M. Gergorin a immédiatement annoncé qu’il allait faire appel. Il est probable qu’Imad Lahoud, condamné à trois ans, dont 18 mois ferme, et le parquet, qui avait réclamé la condamnation de Dominique de Villepin pour "complicité de dénonciation calomnieuse par abstention", en fassent autant. Le parquet est hiérarchiquement soumis au pouvoir politique.

Dans ses attendus, le tribunal souligne "que la preuve n’a pas été rapportée à l’encontre de Dominique de Villepin de l’existence, tant d’une instruction donnée en connaissance de cause, de commettre le délit de dénonciation calomnieuse dont il aurait été l’instigateur, que d’une abstention d’empêcher la réitération de la dénonciation qu’il aurait su calomnieuse".

Il estime en revanche que M. Gergorin "a été l’initiateur et l’auteur principal des délits de dénonciation calomnieuse" et "qu’il a utilisé à cette fin des documents dont il savait la provenance frauduleuse et qu’il savait altérés". Pour les juges, l’ancien cadre supérieur d’EADS "a agi pour satisfaire des intérêts personnels sous couvert de la défense de ceux d’EADS et du groupe Lagardère et des impératifs de sécurité nationale" et "qu’il a été rapidement habité par une intention de nuire en partie sous l’influence pernicieuse et néfaste d’Imad Lahoud".

Quant à M. Lahoud, que le tribunal qualifie de "menteur invétéré", "metteur en scène insatiable" et "comploteur infatigable", il a "su mettre son indéniable intelligence et ses compétences professionnelles indiscutables au service d’un arrivisme certain". Seul falsificateur des listings, pour les juges, il a "su attirer la convoitise de Jean-Louis Gergorin" en l’alimentant de "données qu’il lui a présentées comme issues directement de l’informatique de Clearstream, ce qui n’a pas trompé son interlocuteur", a noté le tribunal.

Enfin, l’ancien auditeur Florent Bourges, qui a fourni les listings Clearstream à Denis Robert et Imad Lahoud, a été condamné à quatre mois de prison avec sursis pour le "seul délit d’abus de confiance". AP

http://tempsreel.nouvelobs.com/depe...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Procès Clearstream : Denis Robert relaxé.
28 janvier 2010 - 19h33

Il a annoncé son intention de ne pas faire appel.

Propagande quand tu nous tiens ! il ne peut pas faire appel, seul le parquet le peut....



Procès Clearstream : Denis Robert relaxé.
28 janvier 2010 - 21h04 - Posté par Gnafron

Les condamnés le peuvent aussi


Procès Clearstream : Denis Robert relaxé.
28 janvier 2010 - 21h45

La véritable affaire Clearstream c’est la gigantesque lessiveuse à blanchir le fric des banques. Il ne faudra jamais l’oublier. Quand à la rivalité Villepin Sarko ça risque d’être saignant. Jacquou le croqueur doit bien se marrer lui qui a dit que le petit bonhomme en mousse serait son dernier scalp...



Procès Clearstream : Denis Robert relaxé.
29 janvier 2010 - 08h09 - Posté par Mengneau Michel

Ce qui est surtout intéressant c’est que l’on sent une forme de rebellion de la magistrature poindre face au diktat Sarkozien, et ceci aussi de façon plus générale que pour cette affaire...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
Exemple.
lundi 17 mai
de jy.D
Après le vote du PCF, un appel des « Communistes insoumises et insoumis »
lundi 17 mai
de Communistes insoumises et insoumis
3 commentaires
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite