Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Refusons la privatisation de la Poste publique, exigeons la renationalisation de France Télécom !

de : Altermd35
dimanche 4 octobre 2009 - 08h40 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Refusons la privatisation de la Poste publique, exigeons la renationalisation de France Télécom !

Perspectives "alter" sur la mission postale en France et en Europe.

A PARTIR DES REFUS DU PRESENT...

1 - Contre la casse des élites et l’emprise des actionnaires.

Le nouveau ministre de l’Industrie, Christian Estrosi se cache, pour enclencher le changement de statut de La Poste, derrière la directive européenne de 1997 qui, selon lui, obligerait à un tel changement. Il n’en est rien. Ce sont encore les appétits de profits privés qui guident l’opération qui vise précisément à socialiser les pertes et privatiser les profits (1). Ce changement de statut n’est en rien une obligation mais une décision politique clairement assumée par le gouvernement et la direction de la Poste. Mais ils savent que la décision n’est pas populaire, alors ils la camoufflent.

Ce sont bien "ceux d’en-haut", les dirigeants politiques actuels (2) et nombre de dirigeants économiques qui initient une telle politique contre les usagers et contre les postiers. La volonté du gouvernement de privatiser la Poste se combine avec des suppressions massives des immeubles affectés dans les campagnes à l’exercice des missions postales. Les citoyens et le peuple-classe doit réagir.

2 - Privatisation = marché plus service universel !

La privatisation de la poste ne sert qu’à satisfaire les profits des gros actionnaires qui attendent l’ouverture du capital. On sait aussi désormais ce qui accompagne ce genre de politique de casse du service public : licenciements massifs, précarité accrue, inégalité d’accès aux prestations, augmentation des prix... Christine Lagarde parle à Bercy de service universel et non de service public ce qui signifie remplacement du service public par le marché et les groupes privés en concurrence et au marge du marché quelques prestations obligées mais minimales au titre du service universel. Le service universel c’est le service au rabais pour les plus démunis. Au lieu d’approuver cette politique de destruction il importe au contraire non seulement de s’opposer à cette privatisation mais aussi dans la foulée de (re)nationaliser France Télécom.

... RECONSTRUISONS L’AVENIR !

3 - Vive le service public et la démocratisation.

A cette fin, de nombreux dispositifs d’interpellation des citoyens sur le statut de la poste ont été mis en place ces jours-ci. Cette intervention citoyenne et populaire vient appuyer la journée de grève des postiers du 22 septembre. L’ensemble participe d’ un mécontentement grandissant contre ces politiques libérales. On aura lundi la confirmation des résultats qui à ce jour semblent indiquer un refus d’aller encore plus loin dans la marchandisation de ce service public en le privatisant. Il s’agira alors d’amplifier le mouvement pour renationaliser l’ensemble Poste et télécommunication et remettre la politique et la citoyenneté démocratique à la place du marché et des gros actionnaires. Voilà une perspective à mettre en débat !

4 - Renationalisation ici et élargissement européen comme perspective politique.

La dynamique de renationalisation liée à une démocratisation sociale (élection de délégués par les usagers) et une démocratisation citoyenne direct (sur les grands choix stratégiques) se devra, pour réussir, d’enclencher une dynamique de service public et de réappropriation publique et citoyenne en Europe. A l’image d’une certaine Amérique latine l’Europe pourrait alors dire qu’elle construit une politique de "civilisation". Pas avant.

Comme pour l’Hôpital et l’Université des mobilisations collectives sont et seront nécessaires. La gauche politique devra être offensive ainsi que les syndicats de salariés.

Christian Delarue

ATTAC Rennes - comité 35 de défense de la Poste

1) La poste a beaucoup communiqué sur sa dette et le besoin que représenterait un « investissement supplémentaire de 2,7 milliards » pour « moderniser » l’entreprise. C’est pourtant faire abstraction de la dette contractée par l’État envers la poste. Dans le cadre des missions de service public confiées à la poste pour 2007, l’État doit à la poste :

•415 millions pour la distribution de la presse,

•255 millions pour l’aménagement du territoire (la présence postale sur tout le territoire),

•88 millions pour l’accessibilité bancaire.

Chaque année, ce sont près de 800 millions d’euros qui sont laissés au passif de la poste. Aujourd’hui, avec les centaines de milliards que les différents gouvernements sont prêts à injecter dans les banques pour les banques, on voit bien que les 2,7 milliards sont dérisoires.

2) La Poste, une réforme de gauche ? Le Canard enchaîné.

Le Canard enchaîné N° 4639 - 23 septembre 2009


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Refusons la privatisation de la Poste publique, exigeons la renationalisation de France Télécom !
4 octobre 2009 - 09h04

France TELECOM UNE MULTINATIONALE qui n’avoue rien :

Commentaires a l’article ci dessous :

Le management par le stress est un effet mécanique de la privatisation de FT.

D’un côté, une activité qui change radicalement en 10 ans (de la téléphonie fixe en France à l’Internet mobile dans le monde entier), et une compétition internationale féroce. De l’autre, 120 000 fonctionnaires qu’on ne peut pas virer. Le clash était inévitable.

Une entreprise privée classique aurait progressivement renouvelé les compétences à grands coups de licenciements et d’embauches, chez FT impossible. Du coup, la seule « solution » (de leur point de vue naturellement) est de pousser les fonctionnaires à partir.

Les plus mobiles, les moins fragiles ont pu rebondir, en trouvant des postes dans des ministères, des préfectures, des départements. Pour les autres, c’est du harcèlement continu pour pousser au départ ou à la démission.

Entre cette méthode et le licenciement, qu’est ce qui est le plus brutal ?

Je crois que les langues commencent à se délier et même à haut niveau. Une réunion téléphonique des 400 top managers s’est déroulée il y a peu et l’un des participants a eu la bonne idée de l’enregistrer et de la balancer dans la presse. Cela est évoqué sur LE MONDE et disponible sur celui de CAPITAL. Avec les informations de Rue89 le phénomène se poursuit. Forcément certains vont parler de trahison, de la nécessaire loyauté à l’entreprise. Bref j’attends que la direction générale remonte les bretelles en interne. Pour l’instant ces messieurs font silence et profil bas. Pour ce qui est de la trahison… quand la vie des hommes et de femmes de FT-ORANGE est en jeu…. J’appelle donc tous ceux qui disposent d’informations fiables et étayées de les sortir sur la place publique pour contrecarrer les projets de Wenes et Barberot.

Par exemple, on sait que les mobilités sont figées jusqu’au 31 Octobre. Cette date n’est sans doute pas choisie au hasard. Il y a au mois de Novembre soit un projet de fusion-acquisition dans les cartons soit une autre restructuration dans le tuyau.

A tous les fonctionnaires de la place d’Alleray, je dis désobeissez ! Faites tourner les photocopieuses, les journaux , internet sont là pour diffuser les infos. La plus grande trouille que peuvent avoir les dirigeants c’est que tout soit exposé sur la place publique

Un cadre de France Télécom : « On a tous été robotisés »

Par Guillemette Faure | Eco89 | 02/10/2009 | 10H16

http://eco.rue89.com/2009/10/02/un-...



Refusons la privatisation de la Poste publique, exigeons la renationalisation de France Télécom !
4 octobre 2009 - 10h09

Didier Lombard, qu’il faut virer :

Quand le PDG de France Télécom voulait mettre fin à la "pêche aux moules".

Une vidéo mise en ligne par le site Mediapart montre Didier Lombard mettant la pression sur ses équipes, le 20 janvier dernier. Ceux des salariés qui "ne sont pas à Paris, qui pensent que la pêche aux moules c’est merveilleux... eh bien c’est fini", lance-t-il notamment, alors que la série des suicides a déjà commencé.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actu...



Refusons la privatisation de la Poste publique, exigeons la renationalisation de France Télécom !
4 octobre 2009 - 10h28

La vidéo du scandale :

http://tempsreel.nouvelobs.com/actu...

Cette vidéo est un scandale insupportable.

Comme le dit cet article, il y a eu 24 suicides en 18 mois chez France Télécom.

Maintenant, nous devons résilier nos abonnements Orange / France Télécom.



Refusons la privatisation de la Poste publique, exigeons la renationalisation de France Télécom !
4 octobre 2009 - 10h41 - Posté par

derriere le cas France Telecom, le tele travail remis en question ? ;

« Rupture conventionnelle » et « souffrance au travail » : Le bilan de Xavier Bertrand

par Jean Claude BENARD(son site) vendredi 2 octobre 2009 -

On a tendance à l’oublier, mais le « gentil » Xavier Bertrand n’a pas toujours été secrétaire général de l’UMP. En effet, il a été entre autre, ministre du travail.

On lui doit, notamment, la mise en place de la "rupture conventionnelle" que Laurence Parisot réclamait en avançant que : "La vie, la santé, l’amour sont précaires, pourquoi le travail échapperait-il à cette loi ?" et une grande campagne de sensibilisation sur les troubles musculo-squelettiques.

Pour la rupture conventionnelle, Xavier Bertrand était tellement satisfait de cette adaptation du code du travail qui en parlait avec des trémolos de bonheur dans la voix : "Une demande de sécurité juridique pour les entreprises et une demande de sécurisation des parcours professionnels pour les salariés. La possibilité de rompre le contrat à l’amiable rencontre un grand succès et j’ai voulu attendre ce matin pour vous donner le dernier chiffre : 20 000 ruptures conventionnelles de CDI homologuées en 5 mois (5 % du total des sorties de CDI). Voilà autant de conflits individuels potentiels évités ! ... / ...

http://www.agoravox.fr/actualites/p...


Refusons la privatisation de la Poste publique, exigeons la renationalisation de France Télécom !
4 octobre 2009 - 11h45

Appel à résilier les abonnements Orange / France Télécom.

D’où la conséquence suivante :

moins de bénéfices en 2009 pour Orange / France Télécom

donc moins de dividendes versés aux actionnaires

donc les actionnaires vont virer Didier Lombard et son équipe.

C’est la logique implacable du capitalisme : nous devons donc retourner cette logique CONTRE le capitalisme.

Nous devons frapper le capitalisme là où il est vulnérable : au portefeuille.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite