Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le parlement d’Islande vote en faveur d’une demande d’adhésion à l’Union européenne


de : Surtr
vendredi 31 juillet 2009 - 09h54 - Signaler aux modérateurs

Par Jordan Shilton 31 juillet 2009

Le 16 juillet, le parlement d’Islande (Althingi) a voté par 33 voix contre 28 en faveur d’une demande d’adhésion à l’Union européenne (UE). Le vote eut lieu après que des discussions prolongées eurent été tenues ces dernières semaines au parlement, causant des scissions au sein des principaux partis sur cette question. A la fin, les députés des cinq principaux partis votèrent en faveur d’une demande d’adhésion. Le Parti de l’Indépendance resta l’adversaire le plus acharné de l’adhésion.

Le Mouvement Gauche-Verts qui avait fait campagne contre l’adhésion à l’UE lors des récentes élections apporta son soutien critique dans le but de garantir l’adoption de la proposition. Huit membres du Mouvement Gauche-Verts, y compris le dirigeant du parti, Steingrimur J. Sigfússon, avaient donné leur soutien à la demande d’adhésion tandis que seulement cinq avaient voté contre.

Le gouvernement devrait à présent déposer officiellement sa demande de candidature d’adhésion à l’UE à l’occasion de la réunion à venir des ministres des Affaires étrangères à Bruxelles le 27 juillet. La Suède, qui assume la présidence rotative de l’UE jusqu’à la fin de 2009, a indiqué qu’elle traitera la demande d’adhésion de l’Islande comme une priorité. Les négociations pourraient démarrer dès 2010 avec la tenue d’ici deux ans d’un référendum sur un accord final.

Bruxelles a réagi avec enthousiasme au vote. Wilfried Martens, le président du Parti populaire européen (EPP), le principal groupement de centre-droit au parlement européen, a déclaré, « L’Islande est un important pays européen ayant une longue tradition démocratique et qui a tissé de solides liens non seulement avec les Etats-membres nordiques de l’UE mais aussi avec l’UE en général. Je crois fermement que l’Islande a sa place dans la famille de l’Union européenne. »

L’adhésion est toutefois problématique. Les avis du public quant à l’adhésion sont partagés presque à égalité, avec un score réalisé lors du dernier vote de 39 pour cent de la population en faveur de l’adhésion à l’UE contre 38 pour cent.

L’opposition est motivée par plusieurs facteurs. De nombreux Islandais sont tout à fait conscients que l’entrée dans l’UE nécessitera des coupes supplémentaires dans les dépenses publiques pour réduire la dette gouvernementale. Le début de cette stratégie fut révélé dans un récent « pacte de stabilité » élaboré entre le gouvernement, les syndicats et les associations patronales et qui propose une réduction des dépenses de l’ordre de 70 milliards de Couronnes (Kronur) (390 millions d’euros) sur une période de trois ans.

Une autre raison significative pour l’opposition est l’industrie de la pêche. La pêche représente 39 pour cent des exportations de l’Islande. La principale préoccupation est que l’adhésion à l’UE obligerait l’Islande à accepter la Politique commune de la Pêche (CFP) et à céder le contrôle des droits de pêche dans les eaux territoriales islandaises à Bruxelles. L’accès aux bancs de poissons dans les eaux islandaises serait ouvert aux flottes de pêche des autres pays européens.

Une autre question suscitant un sentiment anti UE est l’accord signé avec les autorités britanniques et néerlandaises qui semble être une condition préalable à l’adhésion de l’Islande au bloc communautaire. L’accord concerne le remboursement des épargnants qui ont perdu leur épargne lors de l’effondrement des principales banques islandaises en octobre dernier. IceSave, qui est une banque par internet, filiale de Landsbanki, avait attiré plus 2 milliards de livres Sterling (2,3 milliards d’euros) en dépôt d’argent venant uniquement d’épargnants britanniques. Selon l’accord conclu le mois dernier, l’Etat islandais assume la pleine responsabilité pour le remboursement des sommes perdues.

L’accord a entraîné la réémergence de manifestations à Reykjavik. Sur la base d’un remboursement par habitant, ceci signifie que l’Islande devra payer plus que ce que le traité de Versailles a imposé à l’Allemagne après la Première Guerre mondiale.

L’accord a été soumis au parlement et le vote devrait avoir lieu bientôt. Une décision finale a été repoussée, les députés risquant d’en rejeter les conditions par crainte d’une réaction de la population. Si l’accord était rejeté, le soutien de la Grande-Bretagne et des Pays-Bas en faveur de la demande d’adhésion de l’Islande à l’UE serait très probablement retiré.

L’opposition à l’UE est canalisée dans le nationalisme, notamment par le Parti de l’Indépendance.

Le dirigeant du parti, Bjarni Benediktsson, a insisté qu’il n’y avait « pas de raisons crédibles » pour que l’Islande abandonne le contrôle de ses ressources naturelles. Il affirme que l’Islande sera dans une meilleure position en conduisant ses propres affaires et qu’un pays de la taille de l’Islande n’exercera que peu d’influence à Bruxelles.

En réalité, toutefois, la Couronne continue de s’affaiblir sur les marchés internationaux, bien que plus lentement qu’il y a un an. La monnaie a perdu plus des deux tiers de sa valeur depuis le début de 2008 en entraînant une flambée des prix des denrées importées pour les gens ordinaires et le commerce de proximité. L’économie islandaise dépend fortement des exportations, ce qui a conduit à une augmentation massive du nombre de faillites à la fois au niveau personnel que celui des entreprises. Au moment de l’effondrement bancaire en octobre dernier, une évaluation avait estimé qu’un tiers des Islandais étaient techniquement en faillite. (Voir : « Les protestations contre la crise économique font chuter le gouvernement islandais. »

Le chômage a augmenté dramatiquement au cours de ces derniers mois en passant à 9 pour cent par rapport à un taux de moins de un pour cent au début de l’année dernière. Les effets réels du chômage ne sont devenus apparents que récemment étant donné que les employeurs sont obligés de respecter un préavis de licenciement de 90 jours en Islande. L’inflation se situe encore à un niveau élevé supérieur à 12 pour cent, obligeant la banque centrale à maintenir à un niveau élevé ses taux d’intérêt.

Avec l’accroissement du chômage, le gouvernement est en train de préparer des coupes profondes dans les dépenses publiques en retirant la couverture sociale dont beaucoup de personnes dépendent. Sous les contraintes financières du Fonds monétaire international (FMI), l’Islande est obligé d’équilibrer son budget d’ici 2013, même si l’évaluation de sa dette publique dépasse 200 pour cent du PIB suite à la nationalisation des banques.

Alors que les gens ordinaires sont confrontés à un chômage grandissant et à des réductions rapides des dépenses gouvernementales, les banques islandaises doivent être entièrement recapitalisées. Lundi, le gouvernement a publié un plan qui prévoit de débloquer 270 milliards de Couronnes (1,5 milliards d’euros) pour la restructuration des trois principales banques, la New Kaupthing, la New Landsbanki et l’Islandsbanki. Dans le cas de la New Kaupthing et de l’Islandsbanki, les anciens créanciers pourront acquérir des parts majoritaires dans les banques en dépit du rôle que ces institutions ont joué l’année dernière dans l’effondrement économique. Pour ce qui est de la New Landsbanki, la solution a été aggravée par les revendications des épargnants néerlandais et britanniques qui avaient déposé leur argent chez IceSave.

Afin de financer le sauvetage massif de l’élite financière, Reykjavik fut obligé de s’adresser à la Russie pour l’obtention d’un prêt supplémentaire estimé à 64 milliards de Couronnes (351 millions d’euros) pour renflouer ses réserves. L’octroi de prêts fut également approuvé par les pays scandinaves et s’élevant à un montant total de 2,5 milliards d’euros ainsi que par la Grande-Bretagne et les Pays-Bas dont le montant dépasse 5 milliards d’euros. Tout comme les versements restants s’élevant à un prêt d’un milliard et demi d’euros, tous ces prêts restent tributaires de l’approbation par le parlement de l’accord IceSave.

Dans ces conditions, les affirmations selon lesquelles l’Islande est capable de gérer la crise économique tout en améliorant indépendamment ses conséquences sociales sont fausses. Une telle « indépendance » ne serait de toute façon qu’une simple formalité vu que le gouvernement de Reykjavik devra se soumettre aux dictats du capital financier international dirigé par le FMI.

Dans le même temps, aucune confiance ne peut être accordée aux affirmations de ceux qui promeuvent l’UE comme solution pour l’avenir économique de l’Islande. L’UE représente les intérêts des plus puissantes entreprises en Europe. Elle est responsable d’imposer de par le continent la privatisation des services publics, la dérégulation et autres mesures anti ouvrières dans l’intérêt de l’élite dirigeante du continent.

L’UE n’est aucunement en mesure d’offrir une perspective de croissance à ses membres actuels, et encore moins aux nouveaux. L’Irlande et la Lettonie seront confrontées cette année à des contradictions économiques pires que l’Islande malgré le fait d’être membre du bloc communautaire. Le PIB de l’Irlande est censé rétrécir de plus de 10 pour cent tandis que celui de la Lettonie enregistra une formidable chute de 18 pour cent.

La population laborieuse d’Islande doit mettre en avant sa propre perspective basée sur la lutte pour l’unification de la classe ouvrière de par l’Europe et pour la défense de ses intérêts communs contre les banques et les grands groupes. Cette perspective doit repousser les revendications selon lesquelles la population laborieuse doit payer pour les pratiques spéculatives des banquiers qui ont causé l’effondrement financier, et lutter pour la réorganisation socialiste de la société.

source : http://www.wsws.org/francais/News/2...



Imprimer cet article





Philippe Oberlé, La pandémie est nucléaire, 2020
mercredi 25 - 21h18
de : sniadecki via jyp
À l’ONU l’Italie s’abstient sur le nazisme
mercredi 25 - 21h01
de : Manlio Dinucci via Jyp
La réforme de l’assurance chômage cassée par le Conseil d’État
mercredi 25 - 19h16
Champ de mines - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 25 - 18h24
de : Hdm
BOLIVIE:Génial ! L’ex-présidente de fait, arrêtée par le peuple… !
mercredi 25 - 16h31
de : joclaude
A Lyon, la grève se durcit chez General Electric
mardi 24 - 17h36
La Commission européenne met fin aux indemnités de licenciement en Belgique avec une trouvaille juridique
mardi 24 - 09h54
de : Bruno Schmitz
Etats-Unis : Même les morts chez les Pauvres sont encore trop chers !
lundi 23 - 14h59
de : joclaude
1 commentaire
ISLAM, MUSULMAN, VOILE : Pas d’essentialisme, mais triple critique maintenue
dimanche 22 - 23h24
de : Christian Delarue
6 commentaires
Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !
dimanche 22 - 16h43
Non à l’acharnement contre Jean-Marc Rouillan
dimanche 22 - 16h36
de : CNT relations medias
Les Gilets Jaunes et la loi Sécurité Globale (Video) !
dimanche 22 - 14h49
de : joclaude
Racisme post-colonial et intégrismes religieux (I)
vendredi 20 - 22h20
de : Christian Delarue
1 commentaire
Appel aux autorités françaises à favoriser la paix au Haut-Karabakh
vendredi 20 - 20h47
de : Christian Delarue
La communauté internationale doit assurer l’exercice du droit à l’autodétermination du Peuple sahraoui
vendredi 20 - 20h39
de : Christian Delarue
Stop EDF Mexique refusons la transition énergétique coloniale !
vendredi 20 - 18h33
de : AMASSADA
L’EMPRISE, un concept critique de l’intégrisme
vendredi 20 - 17h19
de : Christian Delarue
2 commentaires
Communiqué de presse de la C.G.T.
jeudi 19 - 15h41
de : joclaude
Médicos cubanos - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 18 - 21h33
de : Hdm
Contrôles ciblés à Pôle emploi pendant le confinement
mercredi 18 - 19h16
LES ANGLES MORTS DE CLÉMENTINE AUTAIN
mardi 17 - 20h24
de : Christian DLR
5 commentaires
Voté au Sénat : Recul de l’âge légal de la retraite à 63 ans !
mardi 17 - 15h02
de : joclaude
2 commentaires
Marwan Muhammad, une plateforme inclusive des intégristes musulmans
lundi 16 - 20h32
de : Christian Delarue
7 commentaires
Contre la loi de "sécurité globale"
lundi 16 - 17h19
de : CNT relations médias
« La faiblesse de la croissance impose la sortie du capitalisme »
lundi 16 - 15h59
Crise du coronavirus aux États-Unis. 90 000 emplois supprimés dans le secteur aérien
lundi 16 - 15h22
de : nazairien
partage avec Edgar Morin
lundi 16 - 09h26
de : jean1
3 commentaires
MRAP :Menaces sur les droits et les libertés : la protestation monte
lundi 16 - 09h21
de : Christian Delarue (CN du MRAP)
La pudeur ou l’enfermement des religions abrahamiques
dimanche 15 - 13h59
de : Christian Delarue
1 commentaire
ICEBERG RACISTE et INTEGRISME
samedi 14 - 19h41
de : Christian Delarue
3 commentaires
Bolivie : Discours du vice président David Choquehuanca pour l’investiture du président Luis Arce
samedi 14 - 15h29
de : nazairien
Mickaël Wamen : Ce qui se passe chez Bridgestone, c’est exactement le scénario qui était écrit d’avance.
samedi 14 - 13h22
de : Mickaël Wamen
Comment l’épidémie de Covid-19 est redevenue "hors de contrôle" en Italie
vendredi 13 - 17h43
de : nazairien
5 commentaires
J.L. Mélenchon : Je veux éradiquer la pauvreté !(video)
vendredi 13 - 14h36
de : joclaude
Loi liberticide
vendredi 13 - 11h33
de : pierrot
COVID 19:Voici le lien afin de visionner le film documentaire "Hold up"
vendredi 13 - 11h32
de : joclaude
J.L.Mélenchon : son côté Humaniste ne le quitte pas !
vendredi 13 - 11h08
de : joclaude
2 commentaires
Point sur le Covid-19 : « Les aides financières aux commerces ne font que décaler les faillites »
jeudi 12 - 17h05
de : joclaude
1 commentaire
La laine de verre
jeudi 12 - 00h52
de : jy.D
L’avidité au temps du covid - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 11 - 19h38
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite