Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Après un arrachage d’OGM, MM. Bové, Mamère et Onesta convoqués par la gendarmerie

de : Caroline Monnot
mardi 3 août 2004 - 17h07 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

de Caroline Monnot Les "faucheurs" promettent de nouvelles actions.

Ils étaient plusieurs centaines, dimanche 25 juillet, à avoir arraché, à visage découvert, des plants de maïs génétiquement modifiés à Verdun-sur-Garonne (Haute-Garonne), mais seuls trois de ces "faucheurs volontaires" viennent d’être contactés par la gendarmerie. Tour à tour les élus Verts Gérard Onesta, député européen, et Noël Mamère, député de Gironde, ainsi que l’ancien syndicaliste paysan José Bové ont été convoqués pour être entendus. Le 4 juin, le garde des sceaux, Dominique Perben, a recommandé aux parquets, par voie de circulaire, d’apporter "une réponse judiciaire exemplaire" à l’encontre des "opérations organisées visant la destruction de plants et de récoltes".

"DÉSOBÉISSANCE CIVILE"

"Je dois me rendre à la gendarmerie le 5 août, ici en Corse", confirme M. Mamère, que les enquêteurs ont joint sur son lieu de vacances. Le même jour, M. Onesta doit se rendre à Toulouse. Tout comme M. Bové, ainsi que l’en a informé la gendarmerie de Millau lundi 2 août. "Je leur ai dit qu’à cette date-là ce n’était pas possible pour moi, je suis en déplacement", indique ce dernier. Lundi soir, les "faucheurs volontaires" ont fait leurs comptes : pour le moment, à part ces trois personnalités, aucun autre participant à l’action anti-OGM de Verdun-sur-Garonne n’a été inquiété.

"S’agit-il de faire un exemple en ciblant les poursuites sur une, deux, trois ou six noms ? s’interroge M. Onesta. Le choix ne va pas être neutre alors que ce sont plusieurs centaines de personnes qui ont assumé leur désobéissance civile, dont une bonne cinquantaine d’élus." "Je ne vois pas très bien quel est l’objectif", indique pour sa part M. Mamère, qui compte déclarer aux gendarmes qu’il "ne déposera pas". "L’atteinte à la propriété, ajoute-t-il, c’est la société Pioneer -à l’origine des essais sur la parcelle de Verdun-sur-Garonne- qui l’a commise en portant atteinte aux cultures traditionnelles voisines. Moi, j’estime que j’ai agi dans le cadre de la loi, c’est-à-dire de l’intérêt général."

Pour M. Bové, "sur les trois personnes convoquées, il y a deux députés, dont un vice président du Parlement européen, qui bénéficient d’une immunité parlementaire. S’ils veulent aller jusqu’au bout, il faudra qu’ils en demandent la levée." MM. Mamère et Onesta se disent prêts à demander eux-mêmes la levée de cette immunité. "Je demande à répondre de mon acte, qui, paraît-il, selon M. Perben, vaut cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende", déclare M. Onesta. "C’est comme le mariage de Bègles, c’est un gouvernement qui tonne, menace, veut montrer qu’il fait respecter l’ordre et la morale", renchérit M. Mamère. "La riposte à cela, c’est l’organisation d’une nouvelle journée d’actions des faucheurs volontaires d’ici une quinzaine de jours", promet M. Bové.

http://www.lemonde.fr/web/article/0...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Après un arrachage d’OGM, MM. Bové, Mamère et Onesta convoqués par la gendarmerie
3 août 2004 - 18h10

Comme d’habitude, c’est toujours les mêmes qui prennent. Vivement la prochaine action. j’ai hâte de montrer à nouveau que l’on n’a plus envie de se laisser faire.



> Après un arrachage d’OGM, MM. Bové, Mamère et Onesta convoqués par la gendarmerie
3 août 2004 - 18h49

Et pendant ce temps-là, Monsieur Pasqua cherche à se faire élire sénateur. S’il y parvient, c’est que le Président de la République Française le veut . Il a quelque chose à craindre peut-être ?

Pierra



> Après un arrachage d’OGM, MM. Bové, Mamère et Onesta convoqués par la gendarmerie
3 août 2004 - 22h29 - Posté par

Et avec tout çà, il faut encore croire en cette "démocratie" et ces "institutions" moribondes. La démocratie n’a jamais réellement existé. Néanmoins, je crois qu’il faut maintenant un réel sursault pour l’inventer et la faire vivre. Et surtout abolir l’état, incarnation des puissants pour les puissants et jamais l’incarnation du peuple pour le peuple. Nous ne sommes pas loin du 4 août, abollition des privilèges. Il faudrait s’en rappeler et penser à faire de nouveau une révolution.


> Après un arrachage d’OGM, MM. Bové, Mamère et Onesta convoqués par la gendarmerie
4 août 2004 - 17h45

Je suis à la fois surpris et deçu de retrouver José en compagnie, dans cette action , que je soutient totalement, avec Mamere et Onesta.
Il ne faut tout de même pas oublier que ses personages ont été pendant 5 ans solidaires de la gauche plurielle, qui a envoyé José en prison, qu’ils ont dans les dèriieres élections fait campagne avec le PS et qu’ils le ferons de nouveau à la prochaine occasion.

Bien entendu tout deux , élus , ne risquent rien alors que José lui peut fort bien se retrouver à Maguelone

Mais soit tranquile, José, nous serons fidele au "TAM TAM" Raymond







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite