Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Londres, Bastia, Strasbourg : ces vidéos qui accusent la police

de : Gnafron
jeudi 9 avril 2009 - 01h53 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Par Zineb Dryef | Rue89 | 08/04/2009 | 20H53

Sale temps pour la police. Après les manifs agitées du week-end, des vidéos prouvant des dérapages circulent sur le Net.

Strasbourg : des CRS caillassent les manifestants

Les policiers oublient trop souvent les caméras. Visiblement excédés par des provocations, cinq policiers postés sur une butte jettent ce qui semble être des cailloux sur les manifestants anti-Otan rassemblés dans le contrebas d’une voie ferrée.

Cette scène, filmée par un téléphone portable samedi dernier, vient enfoncer un peu plus des forces de l’ordre dont le rôle à Strasbourg n’a de cesse d’être contesté depuis une semaine par la population et les élus de la ville.

Au ministère de l’Intérieur, on explique avoir regardé « très attentivement » la vidéo sans parvenir à identifier le service concerné :

« On ne sait pas encore à quelle direction ces policiers sont rattachés alors on continue à chercher activement à les identifier. Suite à quoi, ils seront entendus et peut-être sanctionnés. » (Voir la vidéo)

Bastia : France 3 apporte la preuve qu’il y a eu tir tendu

Le 30 mars, Xavier, un collégien, est grièvement blessé lors d’une manifestation. Des témoins accusent la police d’avoir procédé à un tir tendu de grenade lacrymogène sur l’adolescent. Les forces de l’ordre et le ministère de l’Intérieur démentent.

Des vidéos montrent pourtant le contraire. Un reportage de France 3 Corse va dans le même sens.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les responsabilités mais pour la famille de Xavier, il y a eu volonté de nuir de la part des forces de l’ordre. Jean-Guy Talamoni, homme politique et avocat de la famille, a assuré à Rue89 détenir des témoignages nombreux décrivant des tirs tendus :

« Les autorités mentent, c’est évident. Les mensonges n’apaisent rien, si Michèle-Alliot Marie avait reconnu qu’il y avait eu une erreur, les tensions auraient pu être évitées.

« Là, l’enquête est en cours mais nous allons demander sa requalification en “tentative d’homicide” et “non assistance en personne en danger’. Les policiers sont allés jusqu’à tirer sur les véhicules de pompiers et du Samu qui venaient médicaliser l’enfant.

« C’est un gosse ! Il faut être dérangé pour être tirer sur un gamin comme ça ! Comment comprendre que pour quelques centimètres de la pelouse de Christian Clavier, on a viré le responsable de la sécurité en Corse et que là, on ne prend aucune sanction ? »

A Bastia, les autorités refusent toujours de nous répondre. Sur France 3, Gilles Leclair, coordinateur des forces de sécurité en Corse, a redonné la même version : non, il n’y a pas eu de tirs tendus. (Voir la vidéo)

Londres : le manifestant mort a été violenté par les policiers

Le 1er avril, un homme est mort lors de la manifestation londonienne anti-G20. La police avait immédiatement réagi expliquant qu’il n’y avait eu aucun contact entre le passant, victime d’une crise cardiaque, et les forces de l’ordre.

Quelques jours plus tard, voilà que cette vidéo circule à grande vitesse sur le web. Les images sont accablantes pour la police. L’homme marche les mains dans les poches à quelques mètres des policiers quand l’un d’eux le pousse assez fort pour qu’il chute. On le voit se redresser, leur dire quelque chose. La vidéo s’interrompt. Quelques minutes après, il meurt.

Une enquête a été ouverte par Scotland Yard qui a jugé les images « évidemment préoccupantes ». (Voir la vidéo)

http://www.rue89.com/2009/04/08/lon...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Londres, Bastia, Strasbourg : ces vidéos qui accusent la police
9 avril 2009 - 15h59

Dans la première vidéo on voit bien tout un petit groupe de cagoulés en noir, avec petit sac à dos, grands minces, musclés, sportifs, se sont des policiers du GIGN ?

Dans la 2ème, et vas-y que ça joue aux caw-boys ! Et qui paie ces merdailles, c’est nous ! Un minimum de restrictions vu la conjoncture serait le bienvenu !







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite