Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

La séparation du sépareur


de : Crambeule
lundi 12 janvier 2009 - 21h27 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Lettre de Guilhem et Rémi

Éclaircissements

Nous avons, le soir des élections, interrompu les émissions de télévision en coupant les calbes des émetteurs. Cet acte, realisé par des personnes libres de toute contrainte et non influencées n’est ni commandité, ni orchestré par une quelconque organisation, chacun étant libre de son choix. Il a été réalisé en contestation de l’influence des médias de masse, formant une entrave au déroulement d’une véritable démocratie.

Y avait-il une alternative aux résultats déjà programmé de l’affrontement entre le Ps et l’Ump ?

Peut-on dire que nous vivons dans une démocratie lorsque les questions et les réponses sont déjà établies et ne sont données que par des médias manipulateurs aux mains d’intérêts financiers directement liés aux politiques ?

On vous dira que nous avons nui à la démocratie ; mais en quoi les personnes privées de télévision ce soir là étaient privées de réflexion ou de capacité à réagir et à débattre ? Nous préférions que nos « voisins » débattent entre eux, plutôt qu’avec leur poste de télévision. (souligné par moi : Crambeule)

Cet acte n’étant que symbolique, nous n’avons pas souhaité le revendiquer sur le moment parce que nous pensions qu’il parlait de lui-même ! Ensuite deux personnes sont aujourd’hui inculpées. Les médias usent déjà des qualificatifs de « saboteurs », « commandos », « comparses »… reprenant ainsi directement les mots du procureur. Nous n’avons jamais voulu commettre d’acte totalitaire visant à renverser la démocratie mais susciter une réflexion.

Cet acte était-il bien choisi ? Nous ne détenons pas de vérité quant à cette question. Certes nous étions conscients à l’époque des faits, d’un risque. Toutefois, l’inculpation choisie par la justice d’« association de malfaiteurs » est disproportionnée, deux personnes risquent aujourd’hui de lourdes peines. Nous dénoncer ? Nous constatons que cela ne fera qu’alourdir l’ensemble des sanctions. Quelques foyers n’ont pas eu de télévision pendant une soirée. Certains en ont été gênés, d’autres ont ri, et la plupart se sont couchés plus tôt. Cela nécessite-t-il de mettre deux personnes en prison pendant des années ? Puisque telle semble être l’intention de la justice. Deux questions se posent aujourd’hui aux gens ici présents :

1. Cette peine encourue n’est-elle pas disproportionnée ? Ne mérite-t-elle pas d’être contestée ?

2. Les motivations de cet acte méritent-elles d’être soutenues ?

Vous vous poserez sans doute des questions, ce problème en soulève tant ! Nous pensons que nous n’avons pas de meilleurs réponses que celles que vous pourrez apporter.

Courrier adressé au comité de soutien, puis paru dans le Midi Libre le 14 septembre 2007.

La question ici posée est : En quoi le fait de n’être PLUS en contact avec les mass-média est-il un élément déniant la démocratie. En quoi le fait de ne pas m’occuper de ce que disent les mass-média est-il contre-démocratique. En quoi le fait de considérer ce que disent les mass-média comme "anti-démocratique" est-il anti-démocratique ?

Mettons qu’on me coupe de BellaCiao. Je vais être offusqué de quoi ? D’informations qui me semble, pour le fait que je me sente intégré à une communauté, indispensables. Ces gens là vont donc être jugés sur ce SEUL fait d’avoir "désintégré des gens d’une communauté de contacts, virtuelle" dont ils sont les tenants et les aboutissants.

Ha ! Et cette communauté est celle (et je suis tout-à-fait d’accord sur ce point — et sans doute d’autres encore) de l’État, de son consortium de nantis qu’il protège au moyen de sa jUSTICE, etc. Il y a donc une démocratie plus importante qu’une autre : celle de l’État que les gens (vous, moi) assertissent par leur existence et parfois par leur vote et toujours par leur participation à la marchandise ; et celle, de proximité que cette démocratie virtuelle s’évertue à outrepasser (avec les moyens qu’on lui connaît : télé, radio, journalistes, en bref : mass-médias) ce contact entre les gens, immédiat, ce contact qui est LÀ, ici et maintenant, afin de régler NOS problèmes et non plus les problème de cette "démocratie".

Je dis souvent que la société fonctionne sans LA politique : le pain est fait par le boulanger, le boucher découpe la viande tuée par l’abatteur, les légumes sont produits par les maraîchers et transportés sur le marché par d’autres et échangés contre de l’argent par d’autres encore… qui sont souvent les mêmes. Tout répond à une nécessité correspondant à un besoin ou des désirs.

LA politique n’interfère que pour ponctionner des impôts, des taxes, etc. qui sont dispensables en vue de la construction des routes, d’écoles, d’hôpitaux (qui seront bientôt gérés par des délégations privés loueuses du bien public et rédistributrices des locaux construits par ces impôts, précisément, pour en percevoir un loyer). Mais tout tourne, quand même, sans LA politique. LE politique est l’organisation des gens de l’environnement qui leur est commun, mais LA politique est une manière de se rendre indispensable quand on ne fout pas que le désordre (pour rester poli).

Tout fonctionne sans LA politique car LE politique est une forme NORMALE d’organisation des gens entre eux qui ne nécessite pas d’organe distancié, séparé pour fonctionner. Cela fait parti de l’être humain : LE politique fait parti de l’organisation normale de l’ÊTRE humain.

Ce qui est tout aussi "normal" est le désir de savoir ce que fait l’autre et le désir de faire savoir ce que l’on fait soi : le contact entre nous est indispensable pour nous qui sommes ce que nous sommes, quoi que nous soyons. C’est ce qui correspond au fait de ce que je nomme "l’ÊTRE ENSEMBLE" : l’être humain adore être ensemble : il ne peut même s’en passer : il FAUT qu’il sente un ensemble et qu’il s’y intègre ou s’en sépare. L’ÊTRE ENSEMBLE est la forme même de sa vie, de son existence, de son ÊTRE humain : tout ce qui retourne de lui l’intéresse et ce qui ne retourne pas de lui il l’intègre à lui.

Mais n’en faisons pas une exception : la plupart des animaux à sang chaud, sur cette planète (et c’est la seule qui nous soit donnée !) sont de cette nature et nous ne les ouissons pas pleinement lorsqu’ils le crient sous tous les toits, latitudes et tempéraments. Bien sûr, cela ne s’adresse pas à UN ou UN tel en particulier chez les autres animaux (et c’est ce qui fait notre particularité) mais comme correspondance à cet ÊTRE ENSEMBLE, comme le plaisir de partager un TOUT dont on forme un élément et que ne serait pas sans les autres. Cela se sent dans le plaisir du gazouillement, de l’odeur du fraie, du pétillement du battement des papillons, le déplacement des fourmis, le hurlement des bêtes dans leur sensation du temps qui passe et qu’elles manifestent dans son accomplissement.

Ainsi donc, le contact entre nous est indispensable à ce que nous sommes. Non pas de se sentir dans une "communauté" — race, religion, corporation — qui est ce contact dans une forme restreinte en lui-même par fait d’une considération morale ou géographiquement construite d’un groupe humain confronté à son seul lui-même, mais de correspondre avec et dans un vaste monde en correspondance avec l’occupation que l’on a de ce monde, cette planète, son lointain et aussi bien son prochain, son immédiat.

On ira donc reprocher à ces deux jeunes gens le fait de désirer que LEURS "prochains" se parlent et d’avoir agit pratiquement de sorte que cette JONCTION de l’immédiat avec lui-même se réalise. On reproche à ces deux jeunes gens d’avoir séparé des séparés ce qui les séparent dans leur immédiateté. Et ce "séparé" est précisément ces "médias" (opposées à l’im-médiat, le prochain opposé au lointain outrepassant ce prochain).

L"association de malfaiteurs" nous incorpore donc dans cet acte individuel commis à deux. Cette sorte de MALFAC----------------------ON que le lointain reproche au prochain revient à le dénoncer comme lointain malfaiteur, comme séparation du prochain.

Nous y sommes bien : ces gens de LA politique ne veulent pas, et font tout pour que cela ne s’accomplisse pas, que nous soyons ENSEMBLE, dans l’immédiat sans EUX qui sont si lointains de nous ! Ils veulent qu’on les préemptent comme immédiat, eux qui sont si lointains de nous et nous séparent. La prison est un outil à cette séparation, la police un outil, la justice un moyen puisque c’est eux-mêmes qui en donne la forme.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La séparation du sépareur
12 janvier 2009 - 23h31

Cet article est juste:la vie sur terre et surtout l’harmonie qu’elle pourrait générer n’a nul besoin de politique "organisée " à la façon qui est celle d’aujourd’hui !Nous savons en effet penser par nous-memes et apprenons la vie au quotidien sans besoin d’"experts"....cette forme de conscience va à l’encontre des intérets des "esclavagistes" et encore,je suis sympa en utilisant ce terme !Chaque fois que nous manifestons une certaine forme de pouvoir,comme de couper l’antenne par ex.,leur réaction est disproportionné aux "dommages causés",mais elle est proportionnelle a la peur qui monte en eux au cas où nous nous réveillerions "conscients de notre réelle puissance en tant que peuples du monde"...votre acte est un clin d’oeil à ce possible,aléatoire pour l’heure,il faut le dire..le réveil est difficile !






Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Faibles ou puissants les jugements de cour vous ferons blanc ou noir:J.De La Fontaine
samedi 10 - 10h05
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Fake news chez CNews : Pfizer plus dangereux qu’AstraZeneca ?
vendredi 9 - 17h06
de : joclaude
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
Vaccin Russe : L’Allemagne entre en liste ! Des "toutous" suivront-ils ?
mercredi 7 - 16h58
de : joclaude
Vaccin Chinois : Une alternative pas chère, stockable et disponible ! Nouveau supplice à l’impéralisme !
mercredi 7 - 16h53
de : joclaude
1 commentaire
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D
Origine du Sars-Cov2 : des fissures dans la muraille de Chine
jeudi 1er - 23h15
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
COVID-19 : la Chine alerte l’OMS pour être émergé d’un laboratoire militaire américain !
jeudi 1er - 21h23
Allocution Macron : Un effort de plus aux soignants pas apprécié !
jeudi 1er - 20h58
de : joclaude
Vaccin CUBAIN : Un pont aérien serait ouvert ?
jeudi 1er - 20h28
de : joclaude
1 commentaire
JEAN-LUC MELENCHON répond à Macron (video du direct sur Youtube)
jeudi 1er - 15h59
de : joclaude
Grains de sable - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 31 - 20h49
de : Hdm
Le virus et le président, interview des auteurs
mardi 30 - 17h14
de : Claude Janvier
Pendant la pandémie, le sacage de l’Hopiltal continu
mardi 30 - 15h06
de : Alain Collet
Réponse à la déclaration de l’EMA sur l’ivermectine pour la Covid-19
mardi 30 - 11h37
de : pierrot
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 - 17h40
de : FRONT POPULAIRE
La Marche pour une vraie Loi Climat
lundi 29 - 16h57
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Pfizer en Israël, des résultats ?
lundi 29 - 16h45
de : joclaude
Caravane contre le blocus à La Havane
lundi 29 - 16h13
de : joclaude
Théâtre de l’Odéon occupé, l’orchestre de soutien chante El Pueblo !!
lundi 29 - 15h52
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite