Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

DE LA PART DE LEÏLA SHAHID : Appel à la liste Euro-Palestine aux élections du Parlement européen

de : Info+
mercredi 9 juin 2004 - 18h08 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

Appel aux membres de la liste Euro-Palestine aux élections du Parlement européen le 13 juin 2004

 Site des VERTS : DE LA PART DE LEÏLA SHAHID, DÉLÉGUÉE GÉNÉRALE DE PALESTINE EN FRANCE

Jamais la paix, le droit et la co-existence en Palestine et en Israël n’ont été aussi menacés qu’aujourd’hui. Le rôle des parlementaires européens qui seront élus le 13 juin 2004 est primordial dans l’élaboration d’une stratégie de protection des populations civiles et d’application du droit international qui permettra aux représentants légitimes des deux peuples de retourner à la table de négociation et de signer un accord de paix basé sur le respect des droits des deux peuples.

C’est pour cette raison que je lance, aujourd’hui, un appel solennel aux membres de la liste Euro-Palestine, persuadée de leur sens de responsabilité et de leur solidarité avec la lutte du peuple palestinien, POUR QU’ILS SE RETIRENT ET QU’ILS REPORTENT LEURS VOIX SUR LES CANDIDATS DE LEUR CHOIX QUI DEFENDENT LE DROIT EN PALESTINE ET EN ISRAËL. Votre campagne électorale a déjà contribué à inscrire la Palestine sur l’agenda de ces élections mais la multiplication des listes et des candidats ne peut que contribuer à affaiblir la solidarité avec la Palestine non à la renforcer.

Travaillons ensemble pour un soutien plus large et une solidarité plus active et plus efficace avec la Palestine et Israël. Paris, le 8 juin 2004

LEÏLA SHAHID DELEGUEE GENERALE DE PALESTINE EN FRANCE

Télécharger cet appel sur le site des VERTS : http://www.lesverts.fr/IMG/pdf/dgpa...

http://www.les-verts.org/

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

Extrait du BLOG d’alain Lipietz : « Concurrence irresponsable »

6 mai 2004 (…) C’est une partie (mineure) du travail d’un candidat : essayer de dissuader le lancement de "concurrents" qui, parce qu’ils traitent les mêmes thèmes que vous, peuvent empêcher l’élection de défenseurs des cause qu’ils prétendent soutenir. Le mode de scrutin du 13 juin, avec ces circonscriptions soi-disant régionales charcutées par Sarkozy et Raffarin, n’est pas tragique pour nous mais rend notre résultat très sensible au demi-pour-cent près. Si nous faisons 8% nous aurons 6 élus , si nous faisons 9% nous en aurons 7, à 10% nous avons 8, à 11 % nous en avons 9 ! C’est du moins ce qu’aurait donné le résultat de 1999 appliqué à la loi de cette année.

(…)

« Or les listes "dissidentes" se multiplient. Aucune ne peut espérer avoir un élu, mais elles menacent toutes de réduire le nombre d’élus verts. Il y a d’abord le cas des pseudo-listes d’ATTAC, pilotées en sous-main par Bernard Cassen. Devant la débâcle électorale de Chevènement, ces "souverainistes de gauche" tentent de s’approprier l’altermondialisme. Nos amis altermondialistes, les vrais (Susan Georges, Gus Massiah) sont montés au créneau. JOSE BOVE AFFICHE OUVERTEMENT SON SOUTIEN AU CANDIDAT VERT de sa région, Gérard Onesta.

Nouvelle alerte : le lancement d’une liste "Europe Palestine" qui annonce d’impressionnants soutiens. Si cette liste va à son terme et nous grapille un demi-%, elle menace directement l’élection d’Alima Boumediene, seconde sur la liste des Verts en Ile de France, membre sortante de la délégation du Parlement européen auprès de l’Autorité Palestinienne. Pourtant, je suis le seul candidat à avoir organisé un colloque , le premier en France, sur le plan de paix de Genève http://lipietz.net/article.php3?id_... et coorganisé une réunion de soutien aux soldats israéliens qui refusent de combattre dans les territoires occupés. http://lipietz.net/article.php3?id_...

ALIMA BOUMEDIENE ET MOI SOMMES ALLES ENSEMBLE EN PALESTINE AU MOMENT DU SIEGE D’ARAFAT.

http://lipietz.net/article.php3?id_...

Cette liste n’aboutirait qu’à priver les Palestiniens et les Israéliens partisans d’une paix juste de leurs meilleurs défenseurs au Parlement européen. Les premiers échos des réseaux de soutien à la Paix sont sévères. Comme pour l’affaire des "100% altermondialistes", il faut encourager cette résistance. »… http://lipietz2004.net/article.php3...

 Pour voir et écouter Ecoutez Alima Boumediene-Thiery parler de son bilan de député au Parlement européen. (Pour voir cette video, vous pouvez utiliser le logiciel libre Real Alternative).

rtsp ://81.209.145.108/greens-efa/original/rs/alima_boumediene.rm

http://lipietz2004.net/article.php3...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Réponse à Leïla Shahid et à Alain Lipietz concernant la liste Euro-Palestine
10 juin 2004 - 02h55

Si j’avais pu obtenir le mail de la Délégation Générale de la Palestine en France, j’aurais volontiers transmis une copie de ce qui suit à Madame Shahid.

J’étais au meeting d’Euro-Palestine du 8 juin et mon analyse est bien différente de celle de Monsieur Lipietz et de Madame Shahid.
Je suis un militant de longue date de la cause palestinienne, en fait depuis 1969.

L’injustice dont est victime le peuple palestinien est d’évidence, un sentiment qui progresse dans notre société, le mensonge colossal « un peuple sans terre pour une terre sans peuple » est enfin tombé, et même si ce sentiment est devenu peu à peu majoritaire, il est loin d’avoir atteint les sphères du pouvoir au sein duquel la cause sioniste possède de solides appuis, pour ne pas dire un lobby, qui neutralisent toute action concrète que la France pourrait entreprendre pour faire respecter le droit international dans cette région.

La lenteur avec laquelle la prise de conscience politique évolue en Europe fait que Barak, Sharon et leurs successeurs auront 10 fois le temps de coloniser la quasi-totalité de la Palestine et cantonner sa population non juive dans des bantoustans, voire de la déporter hors de Palestine avant que l’Europe ne se donne les moyens d’intervenir efficacement.

Pour accélérer cette prise de conscience des peuples d’Europe, des initiatives telles que celle d’Euro-Palestine (qui n’est pas unique en Europe) n’ont pas pour objectif de prendre des voix aux partis politiques sensibles à cette cause mais précisément de faire s’exprimer les voix de milliers de gens qui sans ce discours étroitement ciblé ne se déplaceraient pas pour aller voter.

Ces personnes étaient nombreuses lors du meeting. Elles constituent de nouvelles forces qu’il est plus qu’important de mobiliser. L’extrême droite Sharonienne française a d’ailleurs bien compris le danger venant de ce type de liste qui apporte une dynamique nouvelle à la cause palestinienne complémentaire à l’influence des mouvements pro palestiniens traditionnels.

Quant à la position de Leila Shahid, elle me déconcerte. En tant que diplomate représentant le peuple Palestinien en France, elle n’est pas habilitée à attribuer des points bons ou mauvais à nos mouvements politiques. Elle devrait soutenir toutes les initiatives en faveur de la Palestine dès lors que celles-ci sont exemptes de toute connotation raciste et animées d’une volonté de justice, ce qui est le cas de la liste Euro-Palestine.

Jean-Luc.



> Réponse à Leïla Shahid et à Alain Lipietz concernant la liste Euro-Palestine
10 juin 2004 - 09h31 - Posté par

Tu dis " [Leila Shahid] devrait soutenir toutes les initiatives en faveur de la Palestine dès lors que celles-ci sont exemptes de toute connotation raciste et animées d’une volonté de justice, ce qui est le cas de la liste Euro-Palestine."

Justement, ce n’est pas évident. Quand on fait huer dans un meeting politique les noms d’hommes politiques parce qu’ils sont juifs, et non pas pour leur politique, quand on choisit dans un parti de faire huer les juifs, il y a, au minimum, une certaine confusion, non ?

De plus, Leila Shahid, mercredi 9 juin 2004 au meeting de fin de campagne des Verts, à la Mutualité, a tenu à parler à la trribune avec, à ses côtés, Eyal Sivan, journaliste et réalisateur israélien. Elle a répété que ce sont les Israéliens et les Palestiniens démocrates qui ensemble feront deux Etats qui vivront en paix.

Elle a insisté sur la difficulté pour un Israélien et une Palestinienne de parler côte à côte dans un meeting.

De son côté Eyal Sivan a expliqué que pour faire les 12 km qui séparent Jérusalem et Ramallah il y avait 6h. Alors qu’il était plus facile de venir en avion en Europe pour se parler.

La liste Europalestine refuse de réunir les forces démocrates d’Israël et de Palestine, et ceux qui les soutiennent en Europe, pour chercher l’affrontement, avec les pires agressivités côté pro-palestinien, tandis que de l’autre côté d’autres groupes recherchent l’affrontement en soutenant ce qu’il y a de plus réactionnaire en Israël.

Le tout sous couvert d’alibis, d’excuses, qui ne voient qu’un côté du conflit. Les morts sont des deux côtés, ce sont des civils des deux côtés, et dans ce jeu, seuls les extrémistes violents et déstabilisateurs de la planète gagnent.

En promouvant un des deux côtés, en oubliant tous ceux qui luttent pour que la démocratie gagne, c’est la haine qui est au rendez-vous.

Il n’y a qu’à voir la différence entre les meetings d’Europalestine où ce ne sont que les bas instincts agressifs qui sont sollicités, en faisant huer et lyncher des personnes (d’autres partis, réputés puants font ça aussi régulièrement), et les meetings des Verts où des propositions sont faites pour que ce soit les peuples qui gagnent, contre leurs gouvernements qui les oppriment.

On ne peut faire la paix qu’avec ses ennemis, si on ne veut pas parler à ses ennemis, c’est qu’on ne veut que la guerre.

"Toutes les initiatives en faveur de la Palestine" ne sont pas équivalentes.

Une initiative en faveur de la Palestine, mais pas des Palestiniens, ni des Israéliens ne peut être issue que de personnes dont le seul but est l’idéologie, mais pas la recherche du bien humain. Elle est vouée à l’échec, et replongerait les Palestiniens, comme les Israéliens et les pro-démocrates, dans une guerre.

C’est peut-être cela que Leila Shahid n’aime pas dans la liste Europalestine : Leila Shahid, en diplomate aguerrie sait que "Toutes les initiatives en faveur de la Palestine" ne sont pas bonnes, que c’est la plus mauvaise des solutions, en tout cas pas une solution de paix réelle.


> Réponse à Leïla Shahid et à Alain Lipietz concernant la liste Euro-Palestine (suite)
10 juin 2004 - 17h04 - Posté par

Tu n’as assurément pas participé à ce meeting car je n’y ai pas entendu prononcer une seule fois le mot "juif". Les critiques des hommes politiques étaient exclusivement politiques, d’ailleurs pas un mot non plus n’a été dit sur les partis politiques français soutenant la cause palestinienne, ni sur Leila Shahid. Ce meeting s’est quasi exclusivement borné à critiquer la politique de Sharon.

Tu sous entends qu’un antisémitisme larvé anime la liste Euro-Palestine, le CRIF ou le Betar ne feraient pas mieux, peu importe d’ailleurs que bon nombre des colistiers soient d’origine juive, ce sont probablement des juifs anti-sémites, haineux d’eux mêmes comme je l’ai déjà entendu.

Je ne te reproche pas de faire du chantage à l’antisémitisme, tu es sûrement mal informé, c’est tout.

Si nous avons parlé racisme lors de ce meeting, c’est effectivement pour dénoncer le racisme qui prévaut dans le gouvernement et une large partie de la société israélienne, un racisme qui fait des israéliens non juifs des citoyens de seconde zone, des citoyens qui n’ont pas droit à accéder à la propriété foncière, qui sont tamponnés "non juifs" sur leurs papiers d’identité.... Cela ne te rappelle-t-il pas l’Afrique du sud de Botha, voire le régime de Vichy à l’envers ?

Par contre, concernant ton analyse sur les moyens de parvenir à la paix, là il ne faut pas exagérer. De quelles forces démocratiques israéliennes parles-tu ?
Des travaillistes dont la politique de colonisation, principal obstacle à la paix, était aussi efficace que celle de Sharon ?
Des négociations engagées par les gouvernements israéliens successifs qui n’avaient pour but, depuis Oslo, que de gagner du temps pour pouvoir confisquer toujours plus de terres palestiniennes ?

Tu as tendance à renvoyer dos à dos l’agresseur et l’agressé, le colon et le colonisé qui tente de conserver son champ et sa maison, en un mot l’occupant et l’occupé.
Je ne dis pas qu’il n’y a pas de forces progressistes en Israël, Meretz, Gush Shalom ... sur lesquelles on peut compter pour parvenir à la paix, mais elles sont hélas très minoritaires, ce qui n’empêche évidemment pas de coopérer le plus possible avec elles.
Euro-Palestine possède des appuis en Israël comme en Palestine, regarde leur comité de soutien.

En attendant, malgré les attentats, les souffrances endurées par le peuple israélien sont minimes au regard de celles que subissent les palestiniens. Les palestiniens acceptent de laisser 78% de la Palestine historique à l’état israélien. Si tu penses que les 22% restants pour que les palestiniens construisent leur état sont à négocier, nous n’avons pas vraiment utilité de débattre.

C’est à l’initiative des palestiniens de devoir négocier avec leurs oppresseurs, mon rôle de simple militant se borne à les soutenir et à condamner la politique israélienne tant que son objectif sera d’étendre son territoire, au détriment des palestiniens, de la méditerranée au Jourdain et demain peut-être du Nil à l’Euphrate...

Toute démarche qui consiste à appeler de ses vœux, par exemple, l’application des accords de Genève et attendre leur improbable mise en oeuvre tout en laissant Sharon agir de manière irréversible en Palestine, est une attitude objectivement complice du Likoud et des colons. Ils n’en demandent pas plus pour « terminer le travail commencé en 1948 ».

C’est principalement ce que je reproche à ton analyse. Attendre une hypothétique évolution de la société israélienne qui proposerait une paix équitable aux palestiniens est actuellement une chimère, tant les israéliens sont sûrs de leur force et de leur appui américain. Il ne s’est jamais vu qu’un peuple renonce à ses conquêtes territoriales par simple souci de justice et d’humanisme. Seule la contrainte, en premier lieu économique car c’est la plus facile à mettre en œuvre pour nous européens, peut infléchir la politique israélienne.
Sur ce point, heureusement, d’autres chez les Verts sont plus clairvoyants que toi, je pense entre autres à Alima Boumedienne qui, si elle devait ne pas être réélue serait réellement une catastrophe pour moi. Je suis, sur ce point, (et sur d’autres) en complet accord avec Alain Lipietz, sauf que je ne pense pas que les voix d’Euro-Palestine seront prises chez les Verts, comme je l’ai expliqué dans ma précédente intervention.

Salutations,
Jean-Luc


> DE LA PART DE LEÏLA SHAHID : Appel à la liste Euro-Palestine aux élections du Parlement européen
10 juin 2004 - 18h04

Trés simplement, le conflit du proche orient n’a peut-etre pas sa place dans les enjeux de l’election européenne de dimanche, ou il est beaucoup plus opportun de se situer par rapport à des problématiques économiques, à des questions sociales, environnementales voire institutionnelles.
De plus l’intervention de la représentante d’Arafat est à mon avis malvenue. En tant que diplomate, n’est -elle pas astreinte à une certaine reserve vis à vis de la vie democratique en France ou en Europe ?
La paix au proche orient se fera par le respect des uns et des autres, par l’utilisation du dialogue direct entre les parties, et non par l’interférence de tiers dont la partialité ôte toute crédibilité.

Hervé



> DE LA PART DE LEÏLA SHAHID : Appel à la liste Euro-Palestine aux élections du Parlement européen
10 juin 2004 - 20h47 - Posté par

Mais, Hervé, je me demande vraiment quel sens a le mot respect pour toi quand tu dis que "la paix au proche-orient se fera par le RESPECT des uns et des autres" ? J’ai dû mal lire ou bien ce mot n’a pas le même sens pour tout le monde.

Est-ce qu’on peut une seule fois se mettre à la place de la population palestinienne et s’imaginer vivre comme eux, face à l’agression israélienne ? Qu’est-ce que le mot RESPECT vient faire là-dedans ? Respecter une armée étrangère qui vous donne des ordres, qui vous insulte, qui détruit votre maison et vous vole jusqu’à vos oliviers centenaires pour les planter chez eux (pratique absolument scandaleuse), qui vous menace, et qui vous tue chez vous sur votre territoire ? Respecter des civils étrangers armés qui après avoir envoyé l’armée israélienne "nettoyer" le terrain, s’installent chez vous, et qui plus est édifient un mur pour être sûr que vous ne viendrez pas les importuner dès fois que vous voudriez récupérer vos terres (et vos oliviers) ? Et ne parlons pas des infrastructures démolies, l’accès à la mer méditerranée interdit alors que Gaza est au bord de la mer ... Combien d’humiliations faut-il encore qu’ils subissent pour qu’ils aient droit au RESPECT et que "la paix se fasse par l’utilisation du dialogue direct entre les parties " ?
Le constat est que les Israéliens ont perdu la notion de RESPECT de la population qu’ils oppriment fort de leur puissance alimentée par le soutien américain. C’est leur plus grand drame, car ils y perdront leur âme.


> DE LA PART DE LEÏLA SHAHID : Appel à la liste Euro-Palestine aux élections du Parlement européen
11 juin 2004 - 12h37 - Posté par

Le respect, c’est d’abord dans le cas du proche orient, reconnaitre la légitimité des deux peuples de revendiquer la même terre, c’est considérer qu’il s’agit d’un conflit entre deux parties et non d’une agression unilatérale.
Le respect c’est d’accepter de prendre des coup lorsqu’on en donne à ses adversaires.

Le respect, c’est surtout de ne pas faire l’amalgame entre la politique d’un gouvernement et les valeurs et la culture des peuples, composés d’individus qui ne souhaitent qu’une chose : vivre en paix.

avant la deuxième intifada, on pouvait encore espérer que les israeliens et les palestiniens trouvent le moyen d’être des voisins plus ou moins pacifiques.

aujourd’hui, hélas, le fossé culturel entre les deux peuples s’est agravé et il faudrait des dirigeants lucides et courageux pour briser la spirale de la violence.

Des mouvements d’opinion sont puissants en Israel qui revendiquent une politique d’ouverture.

Helas, les palestiniens ne disposent pas des droits pour faire pression sur leurs dirigeants et obtenir une politique qui favoriserait la paix.

Mais il faut garder espoir et esperer que les générations à venir sauront choisir des dirigeants qui sauront faire la pédagogie de la paix, basée sur le respect des 2 peuples.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite