Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Leïla Shahid, avec la Gauche populaire et citoyenne

de : Yann
mercredi 9 juin 2004 - 15h46 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires

La déléguée générale de Palestine en France déplore l’existence d’une liste Euro-Palestine instrumentalisant le soutien au peuple palestinien et appelle, dans "L’Huma", à voter pour la liste "L’Europe, oui. Mais pas celle-là" conduite par Francis Wurtz, président du groupe parlementaire GUE-NGL à Strasbourg, et Hamida Ben Sadia, ex porte-parole du collectif "Une école pour toutes et tous".

En compagnie de Pascal Boniface (auteur d’"Est-il permis de critiquer Israël"), de Gisèle Halimi (avocate de Marwan Barghouti) et de Alma Ishaky (jeune citoyenne israélienne refusant de servir dans l’armée de son pays), Leïla Shahid était présente, mardi soir, à la "soirée de solidarité avec le peuple palestinien et les forces de paix israéliennes" organisée par la liste "L’Europe oui, mais pas celle-là !" (Gauche populaire et citoyenne : PCF et Alternative citoyenne). Elle a salué la solidarité constante avec la Palestine de Francis Wurtz, président du groupe parlementaire GUE-NGL à Strasbourg.

Lire son entretien dans "L’Huma" de mardi matin ainsi que son appel :

1) Extraits Huma http://www.humanite.fr/popup_print.... (...) Les députés de ce groupe ont montré que répondre à la guerre par la guerre alimentait le cycle de la violence et n’apportait pas la bonne réponse au terrorisme. Je voudrais citer un exemple de ce travail qui a beaucoup apporté à la réflexion du Parlement et, à travers lui, du Conseil européen : lorsque la GUE a attiré l’attention sur les violations des droits de l’homme par les troupes américaines en Afghanistan, révélant le cas de prisonniers morts étouffés dans des conteneurs. C’était bien avant Guantanamo et bien avant l’Irak, où l’on a retrouvé le même type de comportements. Francis Wurtz a été le premier parlementaire européen à s’y rendre. Son groupe a ainsi organisé, avec la participation de parlementaires d’autres groupes, des dizaines de missions pour tenter d’élaborer des solutions diplomatiques et politiques. Sans parler des visites de solidarité avec le président Arafat, de l’aide apportée aux Palestiniens et de la présence de nombreux parlementaires du groupe au procès de Marwan Barghouti.

Que pensez-vous de l’apparition d’une nouvelle liste intitulée Euro-Palestine ? Leïla Shahid. J’ai été moi-même surprise de cette liste qui regroupe un certain nombre de militants sincères et dévoués, mais je pense qu’ils se trompent complètement en pensant rendre service à la Palestine. Au lieu de militer pour l’inscription de la Palestine au programme de toutes les listes, comme devraient le faire tous les démocrates qui militent pour le respect du droit international, ils prennent un peu la cause palestinienne en otage. Cette liste risque de diviser et d’affaiblir la solidarité avec la Palestine. C’est très dommage. (...) http://www.humanite.fr/popup_print....

2) Appel aux membres de la liste Euro-Palestine aux élections du Parlement européen le 13 juin 2004 de la part de Leïla Shahid, Déléguée Générale de Palestine en France

"Jamais la paix, le droit et la co-existence en Palestine et en Israël n’ont été aussi menacés qu’aujourd’hui. Le rôle des parlementaires européens qui seront élus le 13 juin 2004 est primordial dans l’élaboration d’une stratégie de protection des populations civiles et d’application du droit international qui permettra aux représentants légitimes des deux peuples de retourner à la table de négociation et de signer un accord de paix basé sur le respect des droits des deux peuples.

C’est pour cette raison que je lance, aujourd’hui, un appel solennel aux membres de la liste Euro-Palestine, persuadée de leur sens de responsabilité et de leur solidarité avec la lutte du peuple palestinien, pour qu’ils se retirent et qu’ils reportent leurs voix sur les candidats de leur choix qui défendent le droit en Palestine et en Israël. Votre campagne électorale a déjà contribué à inscrire la Palestine sur l’agenda de ces élections mais la multiplication des listes et des candidats ne peut que contribuer à affaiblir la solidarité avec la Palestine non à la renforcer.

Travaillons ensemble pour un soutien plus large et une solidarité plus active et plus efficace avec la Palestine et Israël.

Paris, le 8 juin 2004

Leïla Shahid Déléguée Générale de Palestine en France"


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Leïla Shahid, avec la Gauche populaire et citoyenne
9 juin 2004 - 16h57

http://www.lemonde.fr/web/article/0...

Et, dans ce contexte, seul Dieudonné a un éclair de lucidité :

"Mauvais timing. Le jour même où les candidats de la liste Euro-Palestine tenaient, mardi 8 juin au Palais des sports, leur seul grand meeting parisien de la campagne pour les élections européennes, la déléguée générale de Palestine en France, Leïla Shahid, leur lançait "un appel solennel" à se retirer de la course. "La multiplication des listes et des candidats ne peut que contribuer à affaiblir la solidarité avec la Palestine", écrit Mme Shahid dans un communiqué, invitant la liste Euro-Palestine, uniquement présente en Ile-de-France (Le Monde du 7 mai), "à reporter -ses- voix sur les candidats de leur choix qui défendent le droit en Palestine et en Israël".

A cinq jours du scrutin, cette recommandation a pris de court les membres de la liste, ébranlant même le plus connu d’entre eux, Dieudonné M’Bala M’Bala, alias Dieudonné Selon l’humoriste, placé au troisième rang sur la liste, "l’avis de Mme Shahid n’est pas négligeable" : "Si elle pense que notre liste ne sert pas les intérêts du peuple palestinien, précise-t-il, je prendrais mes distances." Ses colistiers se montrent moins amènes : "Mme Shahid s’est ridiculisée pour plaire aux partis de gouvernement", assène Olivia Zemor, numéro 4 sur la liste ; le professeur Christophe Oberlin, tête de liste, conteste, lui, "la légitimité de Mme Shahid à intervenir dans le débat national". Alors que les travées du Palais des sports se garnissent peu à peu, Dieudonné persiste : il serait même disposé à retirer sa candidature si la loi le lui permettait."



> Leïla Shahid, avec la Gauche populaire et citoyenne
9 juin 2004 - 18h44

La déclaration Leïla Shahid et les petits mensonges de Yann

A l’inverse de ce que nous dit Yann dans son texte sur IM-Paris, dans "L’HUMA", LEÏLA SHAHID N’ APPELLE PAS A VOTER POUR LA LISTE "L’EUROPE, OUI. MAIS PAS CELLE-LA" CONDUITE PAR FRANCIS WURTZ, DU PCF. ; ELLE DEMANDE TOUT SIMPLEMENT AUX MEMBRES DE LA LISTE EURO-PALESTINE AUX ELECTIONS DU PARLEMENT EUROPEEN LE 13 JUIN 2004 QU’ILS REPORTENT LEURS VOIX SUR LES CANDIDATS DE LEUR CHOIX QUI DEFENDENT LE DROIT EN PALESTINE ET EN ISRAËL..

voir sa déclaration sur le site des verts ci-dessous après l’article en question paru dans l’huma

 L’article de l’huma :

" La Palestine est devenue un enjeu international " Leïla Shahid

La déléguée générale de la Palestine en France rend hommage à l’action du groupe présidé par Francis Wurtz en matière internationale.
 Vous devez participer demain soir au meeting organisé par la liste que conduit Francis Wurtz sous le signe de la solidarité avec la Palestine et les forces de paix israéliennes. Quel est le sens de votre présence à cette soirée ?

Leïla Shahid. Je réponds à l’invitation de cette liste, qui me sollicite, ainsi que d’autres personnalités étrangères, pour que nous exprimions ce que nous attendons des députés européens. La Palestine est au céur de beaucoup d’enjeux de paix et de guerre au Moyen-Orient mais aussi dans le monde. Je pense que les députés de la liste que dirige Francis Wurtz ont acquis, par l’action qu’ils ont menée au cours des cinq dernières années, une expérience réelle de l’importance de cette question pour la stabilité en Méditerranée et dans le monde. Ils ont réalisé que la Palestine est devenue un enjeu international.

 Comment jugez-vous leur action au cours du dernier mandat ?

Leïla Shahid. Le groupe de la Gauche unitaire européenne a mené une action remarquable, pas seulement sur la Palestine, mais sur toutes les questions internationales, en particulier la guerre en Afghanistan et la guerre en Irak. Les trois dernières années ont vu le monde basculer dans une sorte de folie généralisée, avec une forme de guerre nouvelle qui est le terrorisme international. Un terrorisme qui ne s’est pas seulement manifesté à New York et à Washington, mais aussi à Bali et à Istanbul, à Casablanca et à Madrid. La réponse apportée à ce défi terroriste a été une déclaration de guerre unilatérale de la puissance américaine et de certains pays européens. Le travail de la Gauche unie, ses contacts directs avec des représentants des sociétés civiles pour apporter une autre forme de réponse, politique, au problème posé, a, me semble-t-il, précédé la prise de conscience des États membres de l’Union européenne, qui avaient beaucoup de mal à s’exprimer à cause de leurs divergences. Les députés de ce groupe ont montré que répondre à la guerre par la guerre alimentait le cycle de la violence et n’apportait pas la bonne réponse au terrorisme. Je voudrais citer un exemple de ce travail qui a beaucoup apporté à la réflexion du Parlement et, à travers lui, du Conseil européen : lorsque la GUE a attiré l’attention sur les violations des droits de l’homme par les troupes américaines en Afghanistan, révélant le cas de prisonniers morts étouffés dans des conteneurs. C’était bien avant Guantanamo et bien avant l’Irak, où l’on a retrouvé le même type de comportements. Francis Wurtz a été le premier parlementaire européen à s’y rendre. Son groupe a ainsi organisé, avec la participation de parlementaires d’autres groupes, des dizaines de missions pour tenter d’élaborer des solutions diplomatiques et politiques. Sans parler des visites de solidarité avec le président Arafat, de l’aide apportée aux Palestiniens et de la présence de nombreux parlementaires du groupe au procès de Marwan Barghouti.

 Que pensez-vous de l’apparition d’une nouvelle liste intitulée Euro-Palestine ?

Leïla Shahid. J’ai été moi-même surprise de cette liste qui regroupe un certain nombre de militants sincères et dévoués, mais je pense qu’ils se trompent complètement en pensant rendre service à la Palestine. Au lieu de militer pour l’inscription de la Palestine au programme de toutes les listes, comme devraient le faire tous les démocrates qui militent pour le respect du droit international, ils prennent un peu la cause palestinienne en otage. Cette liste risque de diviser et d’affaiblir la solidarité avec la Palestine. C’est très dommage.

 Comment réagissez-vous au verdict très lourd prononcé contre Marwan Barghouti ?

Leïla Shahid. Je trouve cette condamnation obscène. Marwan Barghouti est un parlementaire élu qui a milité pour la reconnaissance mutuelle, défendu les négociations de paix, qui a présidé le groupe d’amitié du Parlement palestinien avec le Parlement français, qui a été reçu à plusieurs reprises par le président de l’Assemblée nationale. Le condamner comme on l’a fait à cinq fois la perpétuité plus quarante ans montre le peu de cas que ce gouvernement israélien fait de la paix et du retour aux négociations. Marwan Barghouti est un homme qui défend le droit des Palestiniens à résister, un droit que la charte des Nations unies nous reconnaît. Il n’a jamais appelé ni à l’assassinat des civils ni à la violence aveugle. Il a souvent été à l’origine des trêves négociées entre les mouvements islamistes et l’Autorité palestinienne pour l’arrêt des attentats. En le condamnant à une peine aussi sévère, Sharon veut l’empêcher de faire son travail en faveur de négociations politiques. C’est pour la même raison qu’il condamne le président Arafat à rester enfermé dans son quartier général, qu’il assassine les dirigeants des mouvements nationalistes palestiniens. Il joue la carte du chaos, de la décapitation de la direction palestinienne pour prétendre ensuite qu’il n’a pas de partenaire avec qui négocier. Sharon se comporte en allié objectif des plus radicaux. Il joue, avec son allié Bush qui lui ressemble comme un frère, un jeu très dangereux, notamment pour l’Europe. C’est pourquoi il est très important que l’Europe développe sa propre vision des conditions de paix dans le monde en assurant une forme d’équité et de stabilité.

 Le plan Sharon d’évacuation de la bande de Gaza vient d’être adopté après l’éviction de deux ministres parmi les plus extrémistes du gouvernement israélien. Est-ce bon signe ?

Leïla Shahid. On ne peut pas vraiment parler de " plan Sharon ". C’est seulement le résultat de l’échec de sa stratégie politique et militaire depuis trois ans. S’il quitte Gaza, c’est parce qu’il n’a plus les moyens de payer le prix du maintien des colons et de l’armée. C’est une des premières victoires de l’Intifada. Mais il le fait dans les pires conditions : de manière unilatérale, sans négociations avec les Palestiniens, ce qui veut dire qu’il n’y aura pas de prise en charge de ce territoire par une autorité nationale. C’est une tentative de créer une situation de guerre civile et de chaos. D’ailleurs, il n’envisage de se retirer que dans l’optique d’une plus grande maîtrise de la Cisjordanie. Donc, ne nous faisons aucune illusion. Je crois que tout ceci ne marchera pas. Il y a une crise profonde dans le gouvernement et dans la société israélienne qui pourrait déboucher sur des actes très graves. Il est nécessaire que l’Union européenne, les Nations unies, les États-Unis et la Russie prennent leurs responsabilités en tant que " quartet " et que les États arabes assument aussi leur responsabilité. L’histoire n’attendra pas. C’est pourquoi les élus de la liste de Francis Wurtz, compte tenu de leur expérience et du travail déjà réalisé, peuvent être les médiateurs nécessaires pour une plus grande efficacité du Parlement européen dans la construction de la paix en Israël, en Palestine, en Irak.

Entretien réalisé par Françoise Germain-Robin


Relations extérieures des Verts >

Appel aux membres de la liste Euro-Palestine aux élections du Parlement européen le 13 juin 2004

DE LA PART DE LEÏLA SHAHID, DÉLÉGUÉE GÉNÉRALE DE PALESTINE EN FRANCE

Jamais la paix, le droit et la co-existence en Palestine et en Israël n’ont été aussi menacés qu’aujourd’hui. Le rôle des parlementaires européens qui seront élus le 13 juin 2004 est primordial dans l’élaboration d’une stratégie de protection des populations civiles et d’application du droit international qui permettra aux représentants légitimes des deux peuples de retourner à la table de négociation et de signer un accord de paix basé sur le respect des droits des deux peuples.

C’est pour cette raison que je lance, aujourd’hui, un appel solennel aux membres de la liste Euro-Palestine, persuadée de leur sens de responsabilité et de leur solidarité avec la lutte du peuple palestinien, pour qu’ils se retirent ET QU’ILS REPORTENT LEURS VOIX SUR LES CANDIDATS DE LEUR CHOIX QUI DEFENDENT LE DROIT EN PALESTINE ET EN ISRAËL. Votre campagne électorale a déjà contribué à inscrire la Palestine sur l’agenda de ces élections mais la multiplication des listes et des candidats ne peut que contribuer à affaiblir la solidarité avec la Palestine non à la renforcer.

Travaillons ensemble pour un soutien plus large et une solidarité plus active et plus efficace avec la Palestine et Israël. Paris, le 8 juin 2004

Leïla Shahid Déléguée Générale de Palestine en France

Télécharger cet appel : http://www.lesverts.fr/IMG/pdf/dgpa...



> Leïla Shahid, avec la Gauche populaire et citoyenne
9 juin 2004 - 21h57 - Posté par

Heu, pardon, chers zélateurs des Verts, mais comment expliquez-vous la présence de Leïla Shahid en tant que telle dans une initiative de soutien à la liste "L’Europe, oui. Mais pas celle-là", conduite par Francis Wurtz et Hamida Ben Sadia ? Alain Lipietz a raison dans son blog : il explique, depuis des semaines, que Leïla Shahid soutient "discrètement" les Verts. C’est très discret, en effet... Ce n’est pas le cas pour le soutien qu’elle apporte à Wurtz, bon ben voilà, qu’est-ce que vous voulez ! ! ! C’est comme pour le soi-disant "soutien" de Bové à Lipietz. Bové a dit explicitement qu’il soutenait Wurtz en Ile-de-France : "José Bové apporte son soutien à Francis Wurtz À l’occasion du meeting de la liste " L’Europe, oui. Mais pas celle-là ! " en Île-de-France, qui se tenait hier soir au Zénith à Paris, José Bové, l’ancien porte-parole de la Confédération paysanne, a apporté son soutien à la liste conduite par Francis Wurtz. Il a fait parvenir un message dans lequel il déclare : "Francis Wurtz a effectué un travail remarquable pour décortiquer le projet de constitution européenne proposé par Giscard d’Estaing et tous les libéraux en Europe ce qui nous a permis d’y voir encore plus clair sur les visées désastreuses d’une Europe libérale. Je suis résolument opposé à ce projet de Constitution et à cette Europe de la marchandisation, c’est pourquoi je soutiens Francis Wurtz et la liste qu’il conduit en Île-de-France." http://www.humanite.presse.fr/journ...

A la revoyure,

Y.


> Leïla Shahid, avec la Gauche populaire et citoyenne
9 juin 2004 - 23h05 - Posté par

un peu de respect pour la représentante palestinienne. Sa déclaration officielle me suffit... et, que Chacun vote ce qu’il veut. Merci. Jali


> Leïla Shahid, avec la Gauche populaire et citoyenne
9 juin 2004 - 23h36 - Posté par
> Leïla Shahid, avec la Gauche populaire et citoyenne
10 juin 2004 - 00h38 - Posté par

Pour toi Y. un petit Extrait de :

http://actu.voila.fr/Depeche/.../shl4h5fm.html

Les Verts espèrent pour dimanche un résultat …

09/06

23:30 La plupart des leaders des Verts français ont participé mercredi à Paris au dernier grand MEETING DE CAMPAGNE des Européennes, en espérant pour dimanche un résultat qui les rendrait "euphoriques".

Aux côtés d’Alain Lipietz, tête de liste en Ile-de-France, se trouvaient Daniel Cohn-Bendit, porte-parole de la campagne des Verts de toute l’Europe, les anciens ministres Dominique Voynet et Guy Hascoët, le secrétaire national du parti Gilles Lemaire, les députés Martine Billard et Yves Cochet, nombre d’élus d’Ile-de-France et de Paris...

De "grands témoins" avaient été invités au meeting, auquel assistaient, à la Mutualité, plus de 800 personnes.

  LEÏLA SHAHID, DELEGUEE GENERALE DE LA PALESTINE EN FRANCE, ET EYAL SIVAN, JOURNALISTE ET REALISATEUR ISRAELIEN, ont tous deux regretté "l’immobilisme" de l’Europe sur le conflit israélo-palestinien.

  FRANÇOIS DUFOUR, DE LA CONFEDERATION PAYSANNE, a fait valoir que quand il revenait de Bruxelles il éprouvait "souvent un peu d’amertume", "quand cette Europe perd toutes les trois minutes une ferme et qu’on nous parle d’Europe sociale".

Alain Lipietz a estimé que "les électeurs d’Helsinki se foutent de donner une leçon à Raffarin". Il a rappelé à cet égard que les Verts de toute l’Europe ont un programme unique pour les Européennes : "quand vous votez en Ile-de-France, vous votez exactement les mêmes choses de Dublin à Tallin, d’Helsinki à Chypre", a-t-il souligné


> Leïla Shahid, avec la Gauche populaire et citoyenne
10 juin 2004 - 00h40 - Posté par

Heu, pardon, cher stalinien de Y....


> Leïla Shahid, avec la Gauche populaire et citoyenne
10 juin 2004 - 17h46 - Posté par

Extrait de "L’Huma" de mercredi rendant compte de la soirée d’Aubervilliers avec Francis Wurtz, Hamida Ben Sadia, Leïla Shahid, Pascal Boniface et Gisèle Halimi :
http://www.humanite.fr/journal/2004...
...
"Leïla Shahid, déléguée générale de Palestine-France était sans conteste l’invitée vedette de cette rencontre. Elle a répondu à trois questions essentielles : pourquoi la Palestine, pourquoi les européennes et pourquoi cette liste ? Pour elle " la Palestine est victime d’un déni de droit qui n’a rien à faire avec les appartenances ethniques ou religieuses ". Elle a développé son propos à travers l’idée que le conflit ne concerne pas seulement les Palestiniens et les Israéliens. Elle s’est adressé explicitement aux Européens, leur rappelant que " le combat pour la cause palestinienne, comme le furent en leur temps les combats contre les guerres d’Algérie, du Vietnam, et pour la fin de l’apartheid en Afrique du Sud, fait partie d’une vaste construction de l’Histoire qui ne concerne pas seulement des peuples mais les droits humains en général " " L’Europe ne doit pas se dégager de ses responsabilités doit développer sa propre vision des conditions de paix au Proche-Orient ". Alors pourquoi cette liste et pas une autre ? a interrogé Leïla Shahid. Réponse : " Parce que de nombreux mouvements européens de soutien n’ont pas attendu le plan de restructuration "grand Moyen-Orient" de Bush pour agir. Or la liste de Francis Wurtz est de loin la plus efficace. "
... (Article paru dans l’édition du 10 juin 2004)






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
TRICASTIN la catastrophe aujourd’hui ou demain
dimanche 19 septembre
de coordination sud est
pub marine nationale
dimanche 19 septembre
de publicis
Qui sont les animateurs de Reinfocovid ?
dimanche 19 septembre
de jean1
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite