Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Lutte ouvrière et la Ligue communiste révolutionnaire abordent le scrutin européen sans illusions

de : Caroline Monnot
jeudi 3 juin 2004 - 02h52 - Signaler aux modérateurs

Dimanche 30 mai, à Presles, lors de la fête annuelle de LO, Arlette Laguiller et Olivier Besancenot ont tenu un meeting commun. Les deux partis espèrent faire mieux qu’aux régionales de mars.

Pour la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), c’est déjà ça. Dimanche 30 mai, sur le podium central de la fête de Lutte ouvrière (LO), qui se tient jusqu’à lundi à Presles (Val-d’Oise), "Olivier - Besancenot -" a été bien accueilli. Le porte-parole de la Ligue et tête de liste LCR-LO en Ile-de-France, y a tenu son premier meeting au côté d’Arlette Laguiller, comme Alain Krivine l’avait fait en 1999. "Avec Arlette, ils s’entendent bien. Côté LO, c’est très ouvert et très unitaire", se félicitait M. Krivine.

Face à la scène, les militants de LO - et notamment Robert Barcia, un des dirgeants historiques du parti - n’ont pas bronché quand le jeune postier a défendu le moratoire sur les organismes génétiquement modifiés, dossier sur lequel LO est traditionnellement plus prudente. Mieux, plus tard dans l’après-midi, "Arlette" faisait sienne cette position.

De fait, Lutte ouvrière fait d’énormes efforts. A Presles, Aurélie Filipetti, conseillère municipale Verte a même été invitée à débattre de son livre sur "les derniers jours de la classe ouvrière". Et le groupe de travail d’Attac sur la santé a, lui, été convié à exposer ses vues sur l’assurance-maladie.

Il faut dire que le scrutin européen du 13 juin s’annonce des plus difficiles, deux mois après des élections régionales qui avaient vu les deux formations d’extrême gauche pâtir du vote utile. Avec le nouveau mode de scrutin, récupérer les cinq députés européens LO-LCR élus en 1999 relève de l’impossible.

Officiellement, LCR et LO "espèrent faire mieux" que les 4,58 % récoltés aux régionales de mars, comme l’a rappelé M. Besancenot. "Dans les discussions qu’on a avec les gens, certains trouvent injuste que la gauche de demain soit satellisée par le PS", a-t-il assuré. "Le PS peut coller des affiches "Et maintenant, l’Europe sociale", il va continuer la même politique. On nous a déjà fait le coup" avait-il auparavant lancé à la tribune.

Pour Mme Laguiller, qui figure en deuxième position sur la liste francilienne, "on pourrait atteindre les 10 %, le score cumulé d’Olivier et moi à la présidentielle". Au cours de son allocution, elle a d’ailleurs invité les "presque trois millions d’électeurs", qui, en avril 2002, "avaient choisi de s’opposer à la droite sans cautionner la gauche gouvernementale", à "renouveler leur geste". Elle a averti : "Si les listes de la droite gouvernementale enregistrent un résultat un peu meilleur qu’aux régionales, le gouvermement présentera cela comme un succès (...). Si le PS enregistre un résultat comparable à son score aux régionales, il affirmera que l’électorat populaire souhaite son retour au pouvoir".

Pour autant, personne n’y croit dur comme fer. Côté LO, l’investissement militant dans la campagne pour les européennes est bien plus limité qu’en mars. Seuls deux temps forts ont été prévus : la fête annuelle et un grand meeting commun, dimanche 6 juin, à Paris, au Zénith. LO laisse la LCR faire. "Ils se laissent tirer par nous, ils n’y croient pas trop vu le climat d’indifférence générale qui entoure ces élections", confirme Yvan Lemaitre, aujourd’hui responsable de la LCR, ancien de LO.

Du coup, dimanche, "Arlette" s’est faite un brin nostalgique : "Ce que nous exprimions au Parlement européen, cela manquera. Avec Alain - Krivine -, nous n’hésitions pas à quitter l’enceinte pour recevoir des délégations." Olivier Besancenot, lui, a mis l’accent sur les luttes. "Il faut que l’idée d’un mouvement d’ensemble progresse".

Sur l’avenir de leur relation, aucune des deux formations ne veut s’avancer. "Tout le monde sait qu’il y a des convergences entre nous mais il y a aussi des divergences qu’on essaie d’éclaircir et de discuter", a dit Mme Laguiller. M. Krivine, lui, s’en est tiré par une pirouette : "Pour discuter d’une nouvelle force, il faut qu’il y ait force. Et pour qu’il y ait force, il faut beaucoup de voix aux élections."

LE MONDE


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite