Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Les antilibéraux pas assez collectifs

de : MATTHIEU ÉCOIFFIER
vendredi 4 avril 2008 - 10h22 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

de MATTHIEU ÉCOIFFIER

Ils ont encore changé de nom, se cherchent une ligne politique à la gauche de la gauche mais les collectifs antilibéraux et autres comités Bové bougent toujours. Aux municipales, ils ont obtenu 31 élus. Et malgré l’échec de la candidature Bové à la présidentielle (1,3 %), ils n’ont pas renoncé à leur perspective « unitaire ».

Environ 90 délégués représentant une cinquantaine de collectifs se sont réunis les 29 et 30 mars à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). « Au total, il doit y avoir 150 collectifs. Soit une force d’environ 2000 militants et trois fois plus de sympathisants. Ce n’est pas énorme, mais pas négligeable », explique le conseiller d’Etat Yves Salesse, ancien porte-parole de José Bové, qui fait valoir la part des collectifs dans le bilan des municipales, où ils étaient en lice dans 125 villes. « Le résultat de la gauche de la gauche a été crédité à la seule LCR. Or, les listes où les collectifs, les alternatifs et certaines sections du PCF étaient présents ont enregistré de meilleurs résultats que celles où la LCR était en petit comité », plaide Salesse. Au total, des collectifs étaient présents dans 57 des 107 listes labellisées LCR. Mais aussi sur 17 listes d’union de la gauche, avec les écologistes, le PCF et le PS.

Fermeture.Cette ligne de partage révèle les difficultés de positionnement de ce mouvement, entre ceux qui veulent disputer à Olivier Besancenot le créneau de l’indépendance totale vis-à-vis du PS et ceux qui sont prêts à s’allier plus largement avec des écologistes, des communistes et des « socialistes du non », amis de Jean-Luc Mélenchon. Des divergences stratégiques à l’origine de nombreux débats à Saint-Denis. « C’est quand même problématique de faire alliance avec la gauche de la gauche les années impaires, pour la présidentielle de 2007, et avec les sociaux-libéraux les années paires, pour les municipales de 2008. On a demandé une clarification mais on n’a pas été entendus », regrette Emmanuel Chanial, un ex-militant de la LCR.

Le débat, en tout cas, fait rage sur l’attitude à avoir envers le futur Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) d’Olivier Besancenot. La motion finalement adoptée oppose une fin de non-recevoir à son entreprise : ni les collectifs locaux ni la coordination nationale n’ont « vocation à participer à sa construction. Le projet de NPA ne correspond pas à notre démarche unitaire et de rassemblement », tacle la motion. Mais une minorité du mouvement dénonce cette attitude de fermeture a priori. « Les collectifs, c’est plus grand-chose ! », ironise de son côté Alain Krivine, leader de la LCR.

« Unitaires ». Mêmes divergences à propos des élections européennes de 2009. La coordination a décidé d’adresser « un appel pour des listes unitaires de large union » à « toutes les forces qui ont dit "non" au Traité constitutionnel européen en 2005 ». « On prend les mêmes et on recommence !, dénonce un militant. Comme si, depuis 2005, les amis de Mélenchon n’avaient pas signé la synthèse du Mans, le PCF plombé la candidature unitaire à la présidentielle avant de faire alliance avec le PS et le Modem aux municipales. » Une motion a tout de même fait consensus : troquer le terme de collectifs « antilibéraux » pour « unitaires ».

http://www.liberation.fr/actualite/...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Les antilibéraux pas assez collectifs
10 mai 2008 - 14h14 - Posté par HELENE

J’ai lu sur les journaux que josé bové ferait alliance avec cohn-bendit et hulot pour les elections européennes. C’est vraiment n’importe quoi. J’ai fais partie du comité bové dans mon département, je suis une fidèle de josé et je ne comprends pas pourquoi aller à bruxelles, surtout avec ces gens-là. Je n’arrive pas à imaginer josé assis dans un fauteuil, alors qu’il y a des combats à mener en france. C’est dans la rue que le mouvement doit se faire, pas à bruxelles. J’espère que josé va rester chez nous à continuer ce qu’il fait. L’écologie c’est peut-être bien, mais il y a aussi les humains, la misère, la précarité qui s’installe, les sans-papiers, les banlieues.... Tout cela. Et si josé veut faire de l’écologie, il y a à faire en france, surveiller les champs, bloquer les cargaisons qui arrivent en bateau. Puis il a d’autres combats avec ses copains syndicalistes de kanaky qui ont écopé d’une peine de prison. D’ailleurs, il a toujours des procès en cours : carcassonne, toulouse, bordeaux.Et peut-être d’autres à venir si les faucheurs sont toujours actifs. Vraiment, j’espère que josé ne va pas aller se foutre avec des gens qui n’ont pas grand-chose à voir avec ce qu’il est. Parce qu’avant toute chose, c’est un combattant, un guerrier, et la guerre se fait dans la rue. Il a souvent dit qu’il y avait des bastilles à prendre, ce n’est pas à bruxelles qu’il le fera, avec des écolos, surtout hulot. Je n’ai pas suivi ce que besancenot voulait faire, mais je pense qu’une alliance (les trois B), serait plus profitable pour les quatre ans qu’il reste encore à subir, et peut-être plus.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite