Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

MONDE DIPLO SUR LES CRISES FINANCIERES ET SUR LA DROITE LIBERALE

de : La Louve
vendredi 14 mars 2008 - 18h00 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 21.9 ko

Je me permets de vous conseiller d’acheter le Monde Diplomatique de ce mois de mars ...

Deux très bons papiers éco (entre autres)


" Crises financières, n’en tirer aucune leçon...

de Frédéric Lordon

Ailleurs, on aurait jugé la décision « populiste ». Mais c’est bien à Londres, fief de la City et poumon financier de l’Europe, que le gouvernement de M. Gordon Brown a décidé de nationaliser une grande banque en difficulté, la Northern Rock. Certes, il ne s’agirait que d’un « transfert temporaire de propriété au secteur public ». Reste que c’est bien dans la patrie de Mme Margaret Thatcher que l’Etat intervient. Ses missions : éponger les dettes, après avoir déjà garanti les dépôts sur fonds publics, soit un engagement de 55 milliards de livres (72 milliards d’euros) ; puis chasser les mauvais payeurs – ceux qui se sont inconsidérément endettés.

Une fois le nettoyage réalisé, la banque doit retourner au privé, selon un vieux principe : nationalisation des pertes et privatisation des bénéfices. L’Allemagne a volé au secours de la IKB Deutsche Industriebank. Aux Etats-Unis, Citigroup et Merrill Lynch ont dû faire appel à des fonds souverains d’Asie et du Proche-Orient. Ces bourrasques financières ne sont pas inédites. Prévisibles, elles s’inscrivent dans un mouvement de déréglementation qui, en France, a démarré il y a tout juste vingt-cinq ans.

Au moment où des nouvelles ordinairement tenues pour bonnes sont instantanément perçues comme mauvaises, la gravité de la crise est avérée. La Réserve fédérale américaine (Fed) baisse plusieurs fois ses taux ? Cela n’est jamais assez. Elle annonce, le 12 décembre dernier, de concert avec les autres grandes banques centrales, un élargissement inouï de ses procédures de refinancement ? C’est que la situation est pire qu’on ne l’imaginait. Le 17 janvier, son président, M. Ben Bernanke, plaide – fait sans précédent – pour un accroissement de la relance budgétaire ? C’est donc que la Fed, ayant épuisé ses marges de manœuvre, demande le relais de l’Etat.

Et, comme si ce n’était que le premier acte d’une comédie un peu lourdement orchestrée, voilà que M. George W. Bush annonce dès le lendemain un paquet de mesures de relance presque exactement ajusté aux « suggestions » du banquier central – si ces deux-là en sont à coordonner ce genre de sketch, c’est que l’heure est grave... Un tel enraiement des recettes classiques de la politique économique est le signe le plus spectaculaire, et le plus inquiétant, de la profondeur du désarroi de la finance, qui n’est plus qu’un bloc d’inquiétude et ne répond plus, ou de manière erratique, aux guidages de la politique monétaire.

La chronique quotidienne des mouvements boursiers, autrement vouée à demeurer incompréhensible, ou bien dissoute dans le chaos des nouvelles crachées à jet continu par les agences d’information financière, ne prend sens que réinscrite dans le moyen terme, lequel donne à la présente crise son profil caractéristique, en particulier son étirement temporel. Les amis du système, pressés de certifier l’innocuité d’un événement tenu pour négligeable et d’annoncer le retour à l’ordre dès l’été, vont sans doute être déçus : leurs écrits restent... et la crise aussi.

Elle a de bonnes raisons. Car, pour imaginer l’épisode résorbé avec la facilité d’une anodine anomalie de marché, il fallait être parfaitement oublieux de son origine : l’enrôlement délirant de cohortes de ménages (...)"

http://www.monde-diplomatique.fr/20...

L’autre, indisponible en aperçu,

"Et la droite française devint libérale"

par François Denord.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
MONDE DIPLO SUR LES CRISES FINANCIERES ET SUR LA DROITE LIBERALE
14 mars 2008 - 18h51 - Posté par Mengneau Michel

C’est Lordon qui déjà avait fait remarquer dans un article sur acrimed que Madame Royal voyait d’un bon oeil les fonds de pension comme complément de retraite. Il était d’ailleurs partisan dans cet article de rémunérer les actionnaires comme un compte épargne, c’est à dire avec un pourcentage déterminé. L’idée en soi n’est pas inintéressante, mais cela reste avant tout un pis-aller ne remettant pas en cause le système capitaliste.



MONDE DIPLO SUR LES CRISES FINANCIERES ET SUR LA DROITE LIBERALE
14 mars 2008 - 22h43 - Posté par Patrice Bardet

relire l’essai remarquable de London "Fonds de pension, piège à cons" Raisons d’Agir Editions, Paris, 2000

Patrice







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite