Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Les MODENA CITY RAMBLERS à PARIS

de : Collectif Bellaciao
dimanche 4 avril 2004 - 23h05 - Signaler aux modérateurs
10 commentaires

Le Collectif Bellaciao présente
le MODENA CITY RAMBLERS
http://www.ramblers.it

En concert le 18 mai 2004 à 20h à
a la Peniche ALTERNAT

Quai de Bercy - Paris - M° Bercy

Ecoutez la version Millennium de Bella Ciao jouée le 31/12/1999 avec Bregovic et sa bande sur la Place Grande à Modène (ici)


Les Ramblers de !Viva la vida, Muera la muerte ! ont trouvé le parfait équilibre entre poésie et lutte, vocation internationaliste et amour des traditions, curiosité pour les sons ainsi que les chansons de tant de cultures différentes et le désir d’expérimenter de nouvelles directions ?

Paris sera la première étape !!!

Les Modena City Ramblers naissent en 1991 comme groupe folk irlandais, sans autre ambition que de jouer pour les amis et la famille.

En 1993, stupéfait par la chaleur avec laquelle le public de l’Emilia Romagna accueille leur mélange de punk, folk irlandais et chant de la résistance italienne, ils réalisent leur première Demotape aujourd’hui introuvable : « Combat Folk ».

En 1994, sort leur premier album : « Riportando tutto a casa » sur la label indépendant romain Helter Skelter. Avec ce disque, les Modena City Ramblers revendiquent leur identité métisse faite d’Irlande et d’Italie, des histoires sur la résistance et des années 70, de voyages et de luttes. L’album marche et en peu de temps des contacts avec un tourneur (Mescal) et une major discographiques (PolyGram) se créent. « Riportando tutto a casa » est repressé dans la même année par Black out - Mercury.

En mars 1996, débarque dans les points de vente un second album : « La grande Famiglia » dédié au public qui ne cessent d’entourer chaleureusement le groupe. Le son commence à se transformer, le folk jouer au départ avec des traces de punk devient de plus en plus rock.

En septembre 1997, sort le troisième album : « Terra e Libertà » fortement influencée par la connaissance du continent latino - américain et par la lecture de quelques uns de ces auteurs les plus connus qui deviendront par la suite interlocuteurs ou amis de la Band (Luis Sepulveda, daniel Chavarria, Paco Ingacio Taibo 2). Le Combat folk se fortifie, élargi ses horizons sans perdre son identité, et devient patchanka celtique. Entre temps, le groupe s’amuse et contamine son public, la tournée de « La grande famiglia » et encore plus celle de « Terra e libertà » remplisse les salles dans toutes l’Italie.

En Novembre 1998, après une autre année passée en tour, les MCR sentent le besoin d’un plongeon dans le passé et dans leurs origines ? ils réalisent « Raccolti », album Live insolite enregistré dans un Pub irlandais de l’Emilia Romagna, complètement acoustique avec un public composé de peu d’amis. Cet album comprend des morceaux des divers anciens albums plus 3 titres inédits. Après la tournée de présentation de « Raccolti » le groupe se rend en Iralande pour effectuer la pre - prod de leur nouvel album : « Fuori campo » publié en septembre 1999. C’est un disque réalisé de manière totalement différente que les précedente, sans aucun titre sur lequel appuyé le projet, simplement en en écrivant des morceaux et en les amenant en studio afin de les compléter et de les arranger. Au centre, sont présents les arguments chers au groupe ( leur identité, leurs origines métisses et la lutte pour les oppressés en Amérique latine).

En novembre 1999 vient publiée la Biographie des Modena City Ramblers : « Combat folk : l’Italia ai tempi dei Modena City Ramblers » éditée par Giunti et qui contient un bonus Cd de 4 titres ( 3 Live + 1 inédit). Le tour « Fuori campo » les occupe pendant plus de 4 mois, avec une pause de janvier à mars 2000 mais pas avant leur célèbre concert du 31 décembre 1999, sur la place centrale de Modena avec Goran Bregovic.

En 2000, s’ouvre avec la nouvelle de l’abandon de Giovanni Rubbiani « vagabondo stanco » quia besoin de faire le point. En mars, Alberto Cottica décide lui aussi d’entreprendre une route différente et de se vouer à plein temps au projet des Fiamma Fumana (groupe italien). Mais aucun d’entre eux n’envisage de ne plus collaborer avec le groupe. Ne se considérant pas comme un groupe à formation fixe, mais comme une session itinérante, les MCR ont pu vivre paisiblement ces divIers changements.

Il y a toujours un noyau toujours présent autour duquel s’agglutine les collaborations. De Bob Geldof aux Mondine, des Chieftains à Paolo Rossi, de Luis Sepulveda a Paco Ignacio Taibo 2 ils sont désormais nombreux les artistes à avoir partager la scène avec eux. En attendant, ils sont en train de préparer leur nouvel album  : « Radio rebelde ». Entre temps les concerts se poursuivent avec entre autre le rendez vous à la grande famille de l’Estragon (club de Bologne).

Plus d’info ici

04.04.2004
Collectif Bellaciao


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Les MODENA CITY RAMBLERS à PARIS
22 avril 2004 - 05h34

Attention la flêche d’or a annulée tous les concerts...

same date, other place ...

stay tuned !



> Les MODENA CITY RAMBLERS à PARIS
11 mai 2004 - 01h08 - Posté par

le 18 peniche alterna

stay tuned !


> Les MODENA CITY RAMBLERS à PARIS
11 mai 2004 - 23h47 - Posté par

non mancherò per niente al mondo !!!!

Vorrei più info sui biglietti se è possibile !!

Grazie


> Les MODENA CITY RAMBLERS à PARIS
11 mai 2006 - 16h02

Scrivo perchè ci tengo a sapere dove fanno il concerto i Modena city ramblers..
ditemelo x favore !!



Les MODENA CITY RAMBLERS à PARIS
18 janvier 2007 - 00h35

J’ai eu l’occasion d’entendre les modena city ramblers il y a 9 ans en plein air sur la place d’un petit village du mezzogiorno alors quelle surprise, du rythme, de la mélodie, de la générosité, et la magie losqu’ls entonnèrent "bella ciao" la foule chantait,et l’on entendait simutanément le souvenir des luttes et l’espoir dans les luttes à venir... , oui les jeunes étaient là, la flamme du briquet à bout de bras, moment inoubliable.
Parisiens veinard magnez vous pas un instant à perdre : allez réserver votre place, allez entendre les MCR, enfin vous vivrez !
Puissent ils venir faire un concert du côté de Nice (non il n’y a pas que des fachos par ici... on est là pour leur pomper l’air !!!)
RC



Les MODENA CITY RAMBLERS à PARIS
8 août 2007 - 02h27 - Posté par

viva nissa ! c’est vrai c’est quand qu’ils passent ? au chateau l’année prochaine ? qu’on leur montre que chez nous ça bouge et pas qu’en mal...


Les MODENA CITY RAMBLERS à PARIS
10 avril 2008 - 09h37 - Posté par Kheplin

Nissarts et nissartes,

Ne rêvez pas !! Des cocos chantants à Nice ! Jacquou et consorts doivent se retourner dans leur linceul. Notre nouveau maire fera tout ce qu’il faut pour leur couper le son. Faut tenir son rang.

Kheplin


Les MODENA CITY RAMBLERS à PARIS
30 septembre 2008 - 17h24 - Posté par williamoff

Voici une image prise le 29 Aôut 2008 lors du concert des Modena city Ramblers à Ospedaletto Euganeo (Padova) il s’agit du moment où dans la chanson "il presidente" l’ on entend : "... presidente communista !"

Elle n’est pas belle cette jeunesse... !



Les MODENA CITY RAMBLERS à PARIS
9 janvier 2009 - 16h43 - Posté par franchebd

si elle est tres belle


Les MODENA CITY RAMBLERS à PARIS
13 mai 2010 - 17h24 - Posté par rainbow

pour les nicois qui n’y croient pas....cette photo est la preuve que vous pouvez y éspérer : car padova c’est l’une des villes les plus facho d’italie !!!
et les MCR y étaient

(une italienne fierement originaire de Modena)






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite