Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Cesare Battisti : Aujourd’hui je suis allé voter et dimanche prochain j’irai voter !

de : Patrick Cressend
vendredi 26 mars 2004 - 19h35 - Signaler aux modérateurs

Version complète du "coup de gueule" de Patrick Cressend paru dans Libération (cf. ci-dessus) :

"Aujourd’hui je suis allé voter et dimanche prochain j’irai voter !

Alors que cela fait de nombreuses années que je ne votais plus ou que je votais blanc (vote qui ceci dit en passant qui est comptabilisé avec les votes nuls).

Q’est-ce qui à causé ce revirement d’attitude ?

Je suis membre d’une association de littérature noir à Valence dans la Drôme « Les Travailleurs du Noir » qui organise chaque année un festival du Polar « la Cambuse du Noir » (8ème édition cette année). J’ai appris, le 11 février 2004, avec stupéfaction l’arrestation de Cesare BATTISTI. Passer le moment d’émotion du à l’arrestation d’une personne que l’on situe dans le cercle proche de ses intimes, d’une personne que l’on apprécie pour ses qualités humaines. Je me suis demandé ce que signifiait à l’échelon national cet acte éminemment politique.

Pour la première fois, je crois, de l’histoire de la 5ème république un gouvernement revient sur la parole donnée par la France. (En 1985, le Président de la République François Mitterrand, s’opposait à l’extradition d’anciens activistes ayant rompu avec leur passé de révolutionnaire.) Reniant le principe du droit d’asile, et un point d’honneur, la parole donnée par un président.

« Le respect de la parole donnée » cher à notre actuel président du moins dans son discours je le cite : « Il faut avoir le respect de l’autre, il faut avoir le respect de la parole donnée » -interview au palais de l’Elysée par Guillaume Durant le 12 décembre 1996, à propos du conflit des routiers.

Il « n’est d’autre chemin que le stricte respect de la parole donnée » - extrait du journal l’Humanité le 8 janvier 1998, à propos du conflit israélo-palestinien.

Pourquoi, n’entendons nous pas aujourd’hui M. Chirac s’ériger, dans les médias, en ardant défenseur du « respect de la parole donnée par la France aux réfugiés politiques italiens » ?

Dois-je comprendre que la parole donnée par un ancien président n’engage pas ses successeurs ? Mais alors que veulent dire les mots ; France, honneur de la nation, garantie de la parole d’état, image de la tradition humaniste de la France à travers le monde ? Dans la bouche de M. le président et de ses alliés, qui les utilise, ne sont ce que des mots creux vidés de leurs concepts, servant une communication de mercatique électorale ?

M. Perben Actuel Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, fut, dans cette affaire, surpris en flagrant délit de mensonge, je le cite : « M. Battisti a été arrêté mardi 10 février à la suite d’une menace de mort proférée contre l’un de ses voisins… C’est en enquêtant que les policiers se sont ensuite aperçus que M. Battisti faisait par ailleurs, l’objet d’une demande d’extradition émanant des autorités italiennes ». Extrait de l’émission Grand Jury RTL/LCI/Le Monde, du dimanche 15 février 2004.

Pourquoi, pour une soit disant querelle de voisinage (je crois qu’aucune main courante n’en atteste la réalité) aurait-on envoyé des policiers de la brigade nationale anti-terroriste ? Pourquoi faire croire que cette mise sous écrou extraditionnel est suite à des circonstances fortuites ? Alors que le 20 mai 2003 M Perben écrivait au procureur général de la cour d’appel de Paris un courrier demandant l’extradition de Cesare Battisti et de deux autres réfugiés politiques italiens. Ce même procureur de la république lui répondait le 4 décembre 2003 « J’ai l’honneur de vous faire retour non exécutées des trois demandes d’extradition visé en objet. »

Qu’y a t’il de si important dans cette affaire pour qu’un ministre de la justice méprise l’opinion public au point de faire de grossiers mensonges sur des médias nationaux et de passer outre toutes les décisions judiciaires et administratives qui avait, depuis 1985, confirmées le droit d’asile politique ?

Décidément je trouve ces pratiques véritablement malsaines.

Nous vivons dans un système ou ne pas voter est une possibilité qui nous est offerte, cela peut être une _expression politique, cela peut vouloir dire en faisant un raccourci, messieurs je vous trouve trop mauvais, revoyez votre copie et alors peut-être que je pourrais m’exprimer valablement en votant pour l’un d’entre vous. Cela a été souvent ma position depuis les années Mitterrand, en colère contre la gauche « caviar » qui n’avait fait qu’accompagner le libéralisme global, nouvelle renaissance de l’hydre capitaliste. Qui avait vite oublié, pour ne pas dire trahi, ses racines populaires.

Mais aujourd’hui, la coupe est pleine, l’amnésie sélective de M. Chirac, l’arrogance, le mépris de son gouvernement et de sa majorité envers « la France dans bas » est insupportable. Il ne leur suffit plus de transformer notre société en champ de ruine. L’attaque contre le droit d’asile des réfugiés italiens laisse présager que demain c’est nous qui remplirons leurs geôles. Ils ont préparé l’appareil policier et judiciaire à cette fonction. (Lois Sarkozy, et Perben 2)

En aucun cas mon vote est une motion de confiance. Mais aujourd’hui j’ai voté pour l’opposition, et Dimanche prochain je voterais pour l’opposition.

Dimanche 21 mars 2004

Patrick Cressend, un citoyen"


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
TRICASTIN la catastrophe aujourd’hui ou demain
dimanche 19 septembre
de coordination sud est
pub marine nationale
dimanche 19 septembre
de publicis
Qui sont les animateurs de Reinfocovid ?
dimanche 19 septembre
de jean1
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite