Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"

de : Rose RESEDA
jeudi 13 septembre 2007 - 16h39 - Signaler aux modérateurs
16 commentaires

Impayable Clémentine Autain... !!! Quand (re)prendra -t-elle sa carte au PS ?....


http://www.lepoint.fr/content/direc...

Interview de Clémentine Autain (apparentée PCF) : pour un nouveau parti à gauche de la gauche

12/09/2007-16h22 - Propos recueillis par Valérie Peiffer - © Le Point.fr

A la veille de la Fête de L’Humanité, Clémentine Autain (apparentée PCF), adjointe au maire de Paris, milite pour la création d’une nouvelle formation politique.

Le point.fr : Pourquoi avoir fondé le club « Maintenant à gauche » ?

Clémentine Autain : Depuis l’échec de la gauche à la présidentielle, nous avons besoin d’espaces de réflexions et d’initiatives. « Maintenant à gauche » a été lancé sur la base de deux constats. D’abord, la division de la gauche de gauche est mortifère. Deuxièmement, le déficit en terme de projet est l’une des causes majeures de l’échec. La gauche a perdu sur le terrain idéologique. La campagne très au centre de Ségolène Royal n’a pas emporté l’adhésion. Il faut donc reconstruire une gauche qui sache à partir de ses valeurs fondamentales apporter des réponses neuves.

Le PCF a-t-il un avenir ou faut-il comme le propose Jean-Claude Gayssot créer une nouvelle formation politique ?

Je le dis depuis longtemps, il faut, en effet, constituer une nouvelle force politique. Les communistes sont au pied du mur et doivent trancher. Soit ils se referment sur eux-mêmes avec pour seul objectif de sauver la place du Colonel Fabien, au risque de se « PRGiser » c’est-à-dire de mourir à petit feu en devenant un satellite du PS. Soit ils se battent pour faire vivre la volonté de transformation sociale et ils mettent toutes leurs forces (et ils en ont !) au service de la création d’un nouveau mouvement politique.

Qui d’autres participeraient à la création de ce parti ?

Il est important de mêler les traditions et les cultures. Des socialistes, des communistes, des écolos, des trotskystes, des alter-mondialistes… ont vocation à s’y retrouver. La tradition du mouvement ouvrier doit se frotter à l’écologie et au féminisme. L’ouverture doit être large, mais la ligne politique clairement définie : logique de rupture avec l’économie libérale dominante et audace en faveur de tous les combats émancipateurs. Cela exige un énorme travail de fond. Pour qu’il ait lieu, une dynamique doit être lancée. Nous manquons aujourd’hui d’émetteur.

Faut-il discuter avec le PS ?

Il faut dialoguer avec tous ceux et celles qui ne se reconnaissent pas dans la ligne d’accompagnement du libéralisme économique et dans la droitisation plus générale des élites socialistes.

Y a-t-il une droitisation de la société française ?

Non, je ne le crois pas. Les choses sont plus complexes, contrastées et mouvantes. La gauche a perdu du terrain dans le débat idéologique. De ce point de vue, le PS porte une très lourde responsabilité en courant de plus en plus après la droite."


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
13 septembre 2007 - 18h08

Des clous !

JCL



Maintenant à Gauche : il ne faut surtout pas que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
13 septembre 2007 - 18h25

Non surtout pas

Fabrice



Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
13 septembre 2007 - 18h45

Mon diagnostic : pensées délirantes consécutives à un traumatisme cranien sévère résultant d’ une chute de vélib place de l’ arc de triomphe. Un constat : les pavés doivent vraiment être durs !



Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
13 septembre 2007 - 19h51

Cela mérite t il un commentaire sérieux ?
Non....

Mais de qui se moque-t-elle et quelle salade (de clémentines...) essaie t elle de nous faire avaler là ?

La Louve



Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
13 septembre 2007 - 22h19 - Posté par

La question est importante car au dela de clémentine, pas crédible pour beaucoup , d’autres se planquent dans son ombre avec le même projet mortifère pour le PCF, mais à terme pour toute la gauche anti capitaliste, dans le monde !

Ces pseudos radicaux roulent en fin compte , pour eux même et la sociale démocratie libérale ! Ils ne veulent laisser aucune chance à la jeunesse communiste de trouver ses propres marques . beaucoup d’anciens membres du pcf qui ont bien profité du système, crachent aujourd’hui dans la soupe. Combien sont partis en vacances dans les pays frères(vvl etc..) , reçus comme des princes et aujourd’hui plus démocrates et purs qu’eux, tu meurs !

Pour certains, c’est une psychanalyse qu’il faut . Ce qu’ils rejettent ce n’est pas le communisme mais leur histoire personnel , leur culpabilité d’avoir fermé la bouche quand il fallait l’ouvrir ! Tous ,parlent des jeunes , mais les jeunes cocos ,n’ont qu’à faire de leur magouilles , nous voulons continuer l’histoire , faire évoluer un projet communisme, démocratique.

Sans un pcf , dans le pays, de la révolution, de la commune, des luttes anti coloniales , de la secu, des services publiques etc. , il serait mensonger de promouvoir cet espoir , envers les personnes humaines de cette planète.

boris


Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
13 septembre 2007 - 22h13

C’est quoi le problème ? Qu’elle propose un truc qui contient la route et qui laisse pas dépérir la gauche ?



Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
13 septembre 2007 - 22h37 - Posté par

CARREMENT ECROULEE DE RIRE...

Un truc qui "contient" la route...Ouai, t’as raison, ça con-tient.
Grave !


Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
14 septembre 2007 - 07h05 - Posté par

chuuut, n’oublie pas que dans "contient" il y a "tiens" .....


Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
13 septembre 2007 - 23h14

Il reste des questions embêtantes.

Un des premiers problèmes vient de l’apparent désir de mener de front toute une série de contestations des oppressions comme si , toutes réelles qu’elles soient , elles se valaient du point de vue pratique dans la recherche d’une société "meilleure", et en attendant des améliorations au concret.

Une addition de "fronts" ne fait pas un parti ou un mouvement, si ce n’est un bref instant avant d’éclater.

Le monde, malgré sa complexité, a sa hiérarchie , et c’est la lutte de classes qui en est le centre, qui est le centre structurateur des batailles. Un parti, ou un mouvement, même si il n’y a aucun doute qu’il doive être aux côtés de tou(te)s ceux qui se battent contre des oppressions , doit avoir au centre de sa stratégie de transformation ce qui renouvelle sans cesse et sans cesse la domination d’une classe sur le monde, l’exploitation capitaliste, bref un parti ou un mouvement a les travailleurs au centre de ses actes.

Car c’est là que se gagne ou se perd, se gagnera ou se perdra, la bataille pour une société qui fasse reculer exploitation et oppressions. La bataille dans les entreprises, aux côtés des travailleurs sans emplois, des futures travailleurs, des travailleurs sans toit ou mal logés, etc, est celle qui donne le la et force à la gauche si elle veut perdurer et surtout se renouveler.

La lutte des classes n’est pas un élément ésotérique d’un vaste front contre les oppressions, elle en est le centre et le moteur, du moins pour un mouvement aspirant à aider à l’accouchement d’un monde meilleur. Un mouvement ou un parti de gauche qui se présenterait comme un vaste front contre les oppressions ne serait pas ma tasse de thé, même si un mouvement ou un parti de mon coeur devrait être contre toutes les oppressions et faire face à toutes avec solidarité.

L’autogestion est sur le chemin de cette bataille, le pouvoir au concret des travailleurs sur leurs entreprises. Sans cela la classe capitaliste continuera de commander et gouverner nos destins, que ce soit sur les OGM ou que ce soit sur les discriminations suivant les commodités de directions des affaires du monde par cette classe. Et cette bataille à mener pour disputer le pouvoir aux patrons nécessite bataille dans les entreprises et les entreprises au centre des batailles du futur mouvement ou parti.

Discuter d’un parti , d"un mouvement , sans hiérarchiser, sans débattre concrètement de cette question comme décisive me semble aller vers une forme de radicalisme (au sens radical-socialiste) qui n’est pas souhaitable.

Il me semble qu’on peut faire beaucoup mieux.

Copas



Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
14 septembre 2007 - 01h04 - Posté par

l’interview de clementine autain va dans le sens ce qu’elle a toujours avance à savoir la constitution d’une force politique nouvelle, certes elle dit que ce qui est important c’est le projet antiberal...elle demande au pcf de lancer ce nouveau parti et de s’y fondre car elle considere que ce parti n’a pas d’avenir par contre elle constate que ce parti moribond a encore des forces ..
mais si ce parti a encore des forces pourquoi la seule solution d’avenir est sa dissolution dans un conglomerat qui risque d’etre une auberge espagole et donc sans efficacite est ce que le parti
communiste gagnerait dans cette aventure ...tout en precisant que la solution n’est pas dans le repli...le parti doit bouger surement mais pas dans le sens que lui suggere clementine autain ...


Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
14 septembre 2007 - 09h45 - Posté par

Hum, ou pas, la question, comme dirait Charles n’est pas de sauter sur une chaise en disant "nouveau ! nouveau !"...effectivement...

L’ensemble de la gauche est dans une situation explosive. Et c’est normal (il est même curieux que cela ne soit pas arrivé plus tôt) vu tout ce qui c’est passé ces 25 dernières années...

Chaque parti doit se reconstruire (rien de spécifique dans le terme, ni attachement), le PCF par exemple a visiblement des orientations en son sein qui ont beaucoup de difficultés à être convergentes, ou qui sont tout simplement opposées. Et ça Autain n’aide pas à résoudre le problème et à aider sur le débat de ce parti. Elle est dans un flou attrape tout.

La question, pour le PCF en particulier, n’est pas de savoir si il doit se fondre dans une grande bouillie mais de savoir ce qu’on veut comme société, d’analyser la société actuelle, comment on se bat , quel outil politique on utilise, et après lever les yeux du guidon et regarder qui est avec nous là dessus et qui ne l’est pas, les proximités et les éloignements. Et éventuellement , surement même, scissionner d’avec ceux qui sont plus proches du parti de Hollande, DSK et Lamy , que des travailleurs.

Les discours peuvent flotter sur l’écume mais suivre les actes est utile pour savoir de quel côté on est dans cette dernière affaire, et c’est vrai quer les velléités retombent souvent sur des alliances avec des socio-libéraux qui font douter les travailleurs qui finissent par répéter : "tous pareils....". Ou autrement dit pendant les grandes colères contre l’ultra-libéralisme (Mai 2005) on laisse passer l’orage et après on remet en selle le vieux cow boy arthritique qui nous tire dessus dans tous les sens au nom de l’union de la gauche contre l’ennemi commun.

Personne , qui s’intéresse à la politique, n’est sensé ignorer que , plus loin que les discours, le PS est sur une ligne politique ultra-libérale, et en phase également d’écraser la démocratie en son sein car le virage qui va être demandé est gros. S’allier avec eux à nouveau, c’est partager l’opprobre. Pire même c’est être assuré que, puisque on se retrouve sans cesse finalement avec eux , autant être chez eux......

Je dis cela car , pour les municipales, on nous bassine déjà dans une série d’endroits sur une réanimation de la gauche plurielle, sous divers formes..... Rien ne devient plus urgent que cela et il s’agit de faire n’importe quoi à nouveau contre l’ennemi commun....

Bordel de Municipales ! A nouveau des élections qui seront prétexte à du n’importe quoi, à des alliances foireuses, et des soutiens à des divas du parti social-libéral. Déjà des Alternatifs et des Communistes dans certaines villes (comme Nice) appellent à une union de toute la gauche ....

C’est pas cela qui est urgent, l’ennemi en face lui ne "débande" pas de son programme, divas élues ou pas, ce qui compte ce sont abattre les régimes spéciaux, agresser les retraités, attaquer la sécu et le système sanitaire français, s’attaquer aux chômeurs, précariser les travailleurs, faire des cadeaux à la bourgeoisie, etc.

Les municipales doivent être une tribune, des batailles au service des batailles ci-dessus. Sinon ça n’a pas de sens.

Il y a donc , même dans la gauche anti-libérale, des discours et des actes qui sont contradictoires. Dans un parti c’est plus grave.

Reprendre du poids, passe par une cure d’amaigrissement des fois.

Alors oui le PCF devra probablement fonder un nouveau parti, mais certainement pas un polochon informe où la base ne contrôle rien, sans projet autre qu’une unité floue et des objectifs prêtant à confusion. Ce n’est pas une machine à faire des élus qu’il faut, mais une machine à aider aux conquêtes sociales et à avancer vers une société socialiste. Oui il y aura besoin de tous les talents , mais d’abord ceux des travailleurs et des jeunes.

Oui ce projet de régénération (c’est bon là le terme ? personne ne l’a utilisé ?) a sur sa route bien des convergences avec des petits groupes révolutionnaires (LCR, LO, Anars, ....), du moment que ce projet avance par rapport à des batailles au concret, par rapport à la politisation des travailleurs.

Copas


Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
14 septembre 2007 - 09h22

1)ILS FAUT QU’ILS PARTENT ET NE PARLENT PLUS AU NOM DU PCF , les clémentine, les jean-claude and co.
cracher dans la soupe alors que l’on continu à la manger sinon on est RIEN.
2)pourquoi le pcf accepte un stand de la lcr à sa fete puisque cette derniere vient pour lui donner des coups de poignard dans le dos ?
3)non à une alliance aux municipales avec le ps, sinon le pcf ne doit plus declarer qu’ilest anti ceci ou anti celà et qu’il defend les plus demunis.

les erreurs du passe doivent servir meme si pour les "reparer" et non les effacer le pcf doit en payer le prix .
je dis reparer non effacer car sinon les communites se retouverons dans la posture du sieur gayssot : je n’ai rien fait, je n’ai participe à rien et je n’assume pas mon passe : en mot j’ai trompe mon monde .On peut changer d’avis,d’opinions mais sans faire le jeu de ceux que l’on dit vouloir combattre ou vouloir la mort de "son partenenaire" .

je le redis les communistes ont un vrai probleme, arriveront ils à le regler ?
j’espere que oui .
sinon beaucoups seront deçus et ne croiront plus à rien.

pour adherer il faut choisir en toute connaissance ce qui est loin d’etre le cas.

BOU 91



Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
14 septembre 2007 - 10h05

Désolé,mais sur le fond, elle a raison. Sauf à vouloir que le PC ne devienne un club du 3e age (ce qu’il est déjà dans de nombreux départements), il faudra bien se résoudre à rassembler les forces anticapitalistes et communistes (quitte à redéfinir ce communisme que nous voulons). Désolé encore mais le PC se traine de telles casseroles hisoriques (valises de plomb disent même certains de ses responsables) qu’il ne peut plus être un acteur de changement, car non crédible.
Allez courage, sortez de la parano.
MP 37



Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
14 septembre 2007 - 10h52 - Posté par

bonjour MP 37
ILn’y pas que le pcf a avoir des "casseroles"
des exemples ?
à toi de chercher,du cote du ps, de la droite ...
quant à la question du communisme que nous voulons, c’est bien la question que tous nous devons nous poser.
que ceux qui ne croient plus à cette idee,et c’est leur droit legitime,ne brulent pas ce qu’ils ont plus qu’adore et celà dans la periode qu’ils denoncent maintenant.
certains occupaient de hautes responsabilites : ilest difficile de penser qu’ils ne savaient pas
cordialement
BOU 91


Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
14 septembre 2007 - 16h46 - Posté par

à l’attention de mp37 tu dis que le pcf traine de telles casseroles...et de decocher une fleche venimeuse contre les camarades qui seraient tous des gens du troisieme age quel mepris pour des vies entieres consacrees à la lutte avec plein de sacrifices de toute sorte et certains continuent à militer malger leur troisieme age je suppose que c’est a ceux la que c.autain pense quand elle dit que le parti a encore des forces...quant aux casseroles cite moi un cas ou le parti a le sang sur les mains peut on en dire autant du parti socialiste ( ex sfio) et l’ump l’udf et le modem ( heritiers des partis de droite ) ...certes le parti a soutenu l’urss mais sur ce point les choses ne sont pas rectilignes...et surtout il faut utiliser des arguments historiques le debat n’en sera que plus interessant.


Maintenant à Gauche : il faut que le PCF se fonde dans un nouveau parti "de la gauche de la gauche"
14 septembre 2007 - 17h13 - Posté par

Plus que d’accord avec 90.27 surtout quand i l est dit + haut avec mépris que le PCf est un club du 3è âge. En attendant ça vérifie bien que la connerie, elle, n’a pas d’âge.
En effet, dans le 17è par exempel (et pas du totu au hasard) il y a une moyenne d’âge assez élevée, mais d’une part ce sont toutes et tous des camarades valeureux (j’en connais qui vont encore aux manifs à plus de 80 ans et qui sont toujours des révolutionnaires dans l’âme et le coeur) et d’autre part, cette moyenne d’âge rajeunit.
Et en effet, c’est bien de ce club du 3è âge dont tu parles dont CA a su se servir pour arriver là où elle est aujourdh’ui, avec une étiquette PCF (même si ca n’’est qu’apparentée), alors venir cracher dans la soupe comme ça , purée, faut pas pousser....






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
Zemmour président.
jeudi 16 septembre
de jy.D
2 commentaires
Feria.
lundi 13 septembre
de jy.D
2 commentaires
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite