Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)

de : Copas
samedi 28 juillet 2007 - 22h10 - Signaler aux modérateurs
15 commentaires

Tous frais les comptes de campagne ébouriffants de la présidentielle :
 http://tempsreel.nouvelobs.com/file...

En résumé :
 
Nicolas Sarkozy 21 038 891 euros
Ségolène Royal 20 712 943 euros
 
Difficile d’établir une relation entre dépenses et voix sur un second tour
 
Marie-George Buffet 4,822 millions 6,82 euros par voix
Gérard Schivardi 713 960 euros, 5,78 euros par voix
Arlette Laguiller 2,115 millions, 4,33 euros par voix (1.million 3 d’achats d’espaces publicitaires !)
Philippe de Villiers 3,098 millions, 3,78 euros par voix
Jean-Marie Le Pen 9,683 millions, 2,52 euros par voix
Dominique Voynet 1,436 million, 2,49 euros par voix
José Bové 1,204 million, 2,49 euros par voix
Frédéric Nihous 844 280 euros, 2 euros par voix
François Bayrou 9,746 millions, 1,43 euro par voix
Olivier Besancenot 918 330 euros, 0,61 euro par voix

OB fut le meilleur discounteur et de loin de la présidentielle...

Chez les candidats, à regarder les frais de repas (hi hi) .... A regarder l’utilisation, ou pas, d’intérimaires, de conseillers de communication (chez les verts, le PS et les droites on aime ça....)

A remarquer que La candidate social-liberale a claqué en sondages pas loin du cout de la campagne de la Besance.... Une autre formule de la démocratie participative peut-être.

Copas


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)
29 juillet 2007 - 10h52

Franchement, sur ce coup-là, le PC devrait en prendre de la graine...
Bravo à la Besance, qui fit gaffe à la besace !!!

 ;)

Brunz



Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)
29 juillet 2007 - 11h51 - Posté par

C’est marrant de voir des gens comme la LCR qui, il y a longtemps, avaient jeté de pleins cageots de fric par la fenêtre à force d’avoir les yeux plus gros que le ventre, en venir à des règles de pingritude comme dirait la Nicolène....

C’est effectivement un exemple.

A méditer.
Pour la gauche (les droites ont tous les défauts du monde, fric, sondages, conseillers de coms, embauches d’intérimaires, bref ce sont les palmés de l’incorrecte attitude ,etc ) :

la cuiller d’argent de la dépense pour LO qui a dépensé la peau des fesses en panneaux d’affichage (0 + 0 = la bouille à toto qui pleure). Fini ça, dépassé ça, si celà ne l’a pas été toujours (contrairement à quelques nouilles de publicitaires qui s’imaginent faire les rois alors qu’ils sont larbins).

La friture d’or aux gauches caviar (Verts, PS,..) qui adorent les conseillers de communication...

La brouette de platine pour l’obsédée de la sondomaniaquerie

Les larmes de diamant pour le PCF qui avec une enclume enchassée de pierres précieuses et un marteau pilon doré à l’or fin, n’a pas réussi à enfoncer une semence de tapissier.

Soyez pingres !

et je vous donne un autre site pour les comptes des partis (les derniers pour l’année 2005) en pensant fortement à mes amis du PCF qui gaspillent des tombereaux de fric déments à en pleurer et qui ne vivent finalement plus majoritairement que de l’état, directement (les financements) ou indirectement (par les élus).

http://www.cnccfp.fr/docs/partis/co...

Un conseil : Vendez tout, louez tout, virez une partie des permanents (tous pendant que vous y êtes et ré-embauchez en fonction de nécessités correctement re-visitées, avec respect d’usage des droits sociaux, évidemment), installez un petit appareil en Lorraine, dans le nord, les friches industrielles, à côté de Montbelliard, dans la banlieue de Marseille, les nouvelles friches explosives des banlieues de Nice, faites light, mettez 10% du fric claqué dans une huma du net avec ses éditions locales faites par les militants, vous pourriez même avoir ainsi l’édition de Collioure ou de Dignes les Bains, ce qui est invraisemblable maintenant où avec un fric gigantesque (notez bien que 10% claqués ça ferait encore le premier budget probablement, et de loin, du net toutes catégories...).

Ne dépendez plus de l’état, directement ou indirectement, sinon vous vous transformerez en Junkies.... Rien contre à ramasser de la galette des poches de l’état mais ne semez pas le blé comme de la balle d’avoine dans le vent....

Encore une intolérable ingérence dans les affaires intérieures....Quoiqu’à côté d’une série de paresseux du morlingue, il y a un peu de ma galette sous le béton du bunker de Niemeyer, comme il y en avait sous les fondations du divan de July et de Sartre quand ils ont fait Libé...

Quelques gouttes de sueur à moi.

Vendez tout !
Vive la pingritude !

Copas


Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)
29 juillet 2007 - 11h57

QU’EST-CE QUE CELA VAUT...

... ce genre de stat ? Est-ce que la structure des dépenses est la même pour chaque candidat ?
Si je vous suis, çà veut dire que pour être aussi économe que BESANCENOT (qui était mieux traité par les médias que MGB) il aurait fallu que le PCF dépense 10 fois moins ; ce qui fait que dans mon agglomération de 25 000 habitants au lieu d’avoir 10 000 tracts et brochures pour toute la campagne on n’en aurait eu que 1000 ! C’est à dire à peu près autant que SCHIVARDI !
Ce genre de comparaison n’a aucun fondement sérieux.

NOSE DE CHAMPAGNE



Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)
29 juillet 2007 - 13h15 - Posté par

Merçi Nose de rappeler que Besancenot est le chouchou "révolutionnaire" des médias et qu’il est évident que si pendant les 6 mois qui ont précédés les événements de décembre on a pas vus beaucoup de membres du PCF dans ces médias,ou alors pour les dégommer,Besancenot lui à eu droit à une place de choix dans tous les événements médiatiques.

Alors faut arrêter de nous prendre pour des billes:les meetings de Besancenot ont été largement médiatisés,on a put le voir dans des petites salles pour une soi disant campagne de proximité.Comment fait il avec 3000 militants ?

Que l’on soit clair:ce n’est pas uniquement le matraquage médiatique qui explique notre résultat,mais il explique en partie le succés relatif de Besancenot.

Jean Claude des Landes


Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)
29 juillet 2007 - 14h12 - Posté par

Salut,

Mauvaise foi quand tu nous tiens...
Le temps de parole est ultra majoritairement contrôlé par les deux grandes formations politiques du pays. La lcr comme le pcf d’ailleurs n’a aucun moyen de pression pour améliorer leurs temps de parole...
Pour ce qui est de la campagne officielle mais aussi de la période d’après le 1er décembre, les chiffres prouvent que c’est faux :
http://www.csa.fr/infos/controle/te...
En gros, OB et MGB ont au final un temps de parole à peu près équivalent voire parfois à l’avantage de cette dernière...
C’est vraiment très mesquin de critiquer la lcr (comme le pcf) dans un domaine où elle est à la merci du bon vouloir des médias.

Pour ce qui est de la campagne pas chère, nous n’avons aucun mérite ; étant donné notre petite taille, nous ne pouvions supporter une campagne trop onéreuse. De plus, nous avons été surpris du succès rencontré lors des meetings, souvent les salles n’étaient pas assez grandes pour contenir tous les gens.
Les élections ne sont qu’un reflet déformé de la réalité sociale, de plus aléatoire. Ce sont par les luttes sociales que le prolétariat a gagné des les acquis sociaux q’il est en train de perdre.
Camarades, il serait temps de faire preuve d’un peu moins d’acrimonie car au vu des multiples attaques de sako and co, nous devrons être tous ensemble dans la rue dès la rentrée.

Guillem,
militant lcr


Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)
30 juillet 2007 - 11h19 - Posté par

GUILLEM !

Je t’interdis de confondre Sacco/Sako et Sarko ! C’est insupportable. Sur le reste, critiquer la comparaison entre les coûts de campagne de OB et de MGB c’est pas forcément dénigrer OB. Faut arrêter aussi la parano, là ! Maintenant, Guillem, peut-on espérer, au lieu de manoeuvres de recomposition, des discussions franches et positives pour rapprocher et éventuellement travailler à réunifier la famille communiste ? C’est peut-être çà qui nous intéresse le plus...

NOSE


Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)
30 juillet 2007 - 14h36 - Posté par

Mille excuses pour le R oublié mais de là à les confondre... :-(! !
Par contre je ne suis pas parano, vous (Nose et JC des landes) disiez que les médias avaient privilégié OB par rapport à MGB ce qui est factuellement faux...
Pour le reste, je persiste à dire que ce sont les combats communs qui peuvent et doivent nous rapprocher, plus que des alliances électorales par exemple. Je pense qu’il ya un point de divergence théorique essentiel entre nous, c’est le rapport aux institutions. C’est donc selon moi un des points sur lequel on devrait débattre.
Le siècle passé nous a montré la vacuité de changer radicalement la socièté par la seule présence dans les institutions et le danger d’adaptation qu’il en résultait. Aujourd’hui, où même les luttes sectorielles les plus exemplaires et radicales ont tendance à perdre, il faut plus que jamais s’efforcer à de construire un tous ensemble qui permette des victoires partielles. Celles-ci pourront faire reprendre confiance dans leurs forces aux travailleurs et peut-être que cela renversera la vapeur !!
bonnes luttes à tous !
guillem,
militant lcr


Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)
3 août 2007 - 19h37 - Posté par

SI CELA PEUT T’AIDER DANS TA REFLEXION...

... le rapport aux institutions, c’est déjà la divergence essentielle qui existait entre Jules GUESDE et Jean JAURES ! Il me semble qu’on n’est pas prêt de trancher çà et que ce n’est pas une raison pour ne pas avancer.

NOSE


Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)
7 août 2007 - 11h41 - Posté par

En même temps quand on sait que Guesde tout puriste qu’il était n’a pas résisté aux sirènes du nationalisme avec tant d’autres en 1914...

NONle rapport aux institutions n’est pas un débat qui sent la naphtaline, c’est terriblement concret. Par exemple, sous le gouvernement Jospin, les privatisations combattues dans la rue par les militants communistes et justifiées dans le gouvernement par les ministres communistes... Ou l’accord électoral à Bordeaux pour la municipale anticipée en
Ou encore, en Italie, avec le PRC, qui était à la pointe du combat anti-guerre et qui se renie en votant les crédits de guerre....
L’ALTERNATIVE ne pourra s’élaborer si le social-libéralisme est toujours dominant aussi bien électoralement qu’idéologiquement. Si la social-démocratie n’a pas fait son Bad Godesberg auparavent, c’est tout simplement que le poids du PCF et des travailleurs en lutte l’en empêchait. Le déclin du parti et les défaites successives ont permis au PS de s’affranchir de ses références historiques (même s’il les trahissait une fois au pouvoir). Aujourd’hui, le défi est immense, et commence par la défense et la reconquête des acquis sociaux ; donc par des mouvements de grêves tendant vers la grève générale et par une série de victoires partielles qui rendra confiance aux salariés.
Commençons à peser dans la rue, et les urnes suivront. Les 25 dernières années ont bien montré le danger de vouloir le changement radical par les urnes sans rapports de force dans la rue.


Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)
29 juillet 2007 - 15h27 - Posté par

Ramener l’échec de Buffet (car il s’agit bien d’un échec, n’est-ce pas ?) et le succés (très relatif) de Besancenot à la complaisance des medias me semble très réducteur et faire preuve d’une cécité déconcertante. La raison ne serait-elle pas plutôt la perte de lisibilité du PCF dans l’électorat et son éternelle tentation du repli identitaire ? Mais je ne voudrais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas...Bon courage.

JMH


Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)
29 juillet 2007 - 20h06 - Posté par

Ouais c’est assez minable....

Tout le monde le sait, la gauche anti-libérale a été ramenée à la portion congrue ... Sauf pour certains qui auraient trouvé légitime et normal que besancenot n’est que 30 secondes.

La campagne du PCF n’a pas été bonne, la conjoncture a pesé en + contre toute la gauche anti-liberale , Besancenot compris (sans le vote utile combien croyez vous qu’il aurait fait ?).

Au delà du fric, certains pensent que moins de fric au PCF aurait amené moins de tracts. A voir et à condition que cela soit ça vraiment. Je n’en suis pas très sûr.

En fait je pense que c’est l’aspect indépendant du capital et du PS, le fait de voir quelqu’un encore salarié (exeptionnel ! et comment cela se fait-ce ?????), le fait de voir quelqu’un qui défend simplement les interets des travailleurs.., sans chaloupage tordu sur les formulations.

Rien de particulierment révolutionnaire ou trotskyste, mais du simple et du basique...

La seule rambarde au vote utile, bien maigre rambarde, ça a été qu’il n’y a pas eu de doute sur l’attitude de la LCR et que les autres ont payé le prix des compromissions du passé (PCF, Verts, ....) en sus du vote utile (tous de la LCR au PCF à LO....).

Les temps accordés aux formations politiques sont connues sur les médias. Elles n’accordent rien ou presque à la LCR (comme au PCF, à LO, etc). Sauf pour ceux qui estimeraient que Besancenot ne devait pas avoir de temps de parole (on en est pas loin dans les maneuvres des uns et des autres pour empêcher, grace aux lois antidémocratiques de droite et de gauche de droite, le droit de se présenter à Bové et OB).

Copas


Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)
30 juillet 2007 - 10h35

N’importe quoi ces chiffres !!!! en plus on n’a pas accès aux commentaires de ce magnifique dossier - ou alors il faut me dire comment

Non, là, Copas, vraiment pour cette fois, n’importe quoi ton article !

Je veux dire, n’importe quoi ce RATIO, qui laisse entendre qu’on peut tranquillement dire des obscénités comme " la campagne de MGB a coûté tant par voix récoltée" ,celle de Sarkozy tant etc...

On ne devrait même pas commenter ce genre de truc quand on est communiste ! Du Nouvel obs en plus et pourquoi pas dans Le Monde tant qu’on y est ?

Ou alors, si on veut être précis il faut aller jusqu’au bout dans ce cas et pondérer (comme tout bon analyste financier...) le ratio, par exemple, par un "indice de visibilité", un "indice majoritaire/ minoritaire" etc etc..

Et puis m..., y’a pas que les voix dans une campagne ( si on parle de campagne, on parle de campagne, sinon on parle d’élection mais cela a t il un sens vu qu’il y n’y a pas d’élection sans camapagne ?)

Que je sache, OB n’a pas fait ce BErcy magnifique auquel nous avons assisté, participé ? Si nous n’étions pas aussi cons (pardon de le dire aussi brutalement) d’ailleurs, BErcy on s’en servirait pour non pas se battre la coulpe mais pour se re-donner un peu de fierté ....et surtout, pour en faire quelque chose de communiste ! Moi jecrois par exemple que si BErcy ne nous a rien rapporté directment pour la présidentielle il nous a aidés pour les législatives.

Au lieu de ça qu’est ce qu’on fait ? Des calculs et des comptes erronés pour "s’auto traiter" de mauvais ? !!

Je ne dis pas qu’il ne faut pas être critique les gars, mais arrêtez de vous casser du sucre sur le dos tout seul , vous trouvez pas qu’il y a en a suffisamment d’autres qui le font pour nous ? : !!!

bref tout ça ça m’agace et ça vient de me foutre en pétard à peine rentrée à paris :-((( gggrrrrr

La seule chose que ce genre d’article arrive à donner comme impression c’est ENCORE une fois que les cocos sont des gros nulos qui n’y connaissent et n’y comprennent rien au fric, qu’ils sont HYPER dépensiers (donc en contradiction totale avec leurs idéaux) et nous enfoncer encore davantage dans la logique POLITIQUE = BUSINESS = POGNON.

LA seule chose que je retire de ça c’est la SUPREMATIE DU MODELE CAPITALISTE, une fois de plus !!!

(Non mais allons y carrément, parlons de DETTE PUBLIQUE tant que nous y sommes !)

Bon, je suis énervée, je vais aller cirer mes tongs pour la manif de demain 14.30 ça va me calmer....

La Louve

PS : si le seul objectif de cet article c’était de dire que Besancenot a du talent, et qu’i l es t servi par le positionnement de la LCR, et bien il faut le dire. Moi ça ne me gêne pas de l’entendre.



Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)
31 juillet 2007 - 09h13 - Posté par

Un sou est un sou, si tu estimes qu’on s’en fout c’est ton problème. Mais ce ne peut être celui de gens qui gagnent le dit sou durement.

les comptes de campagne ne sont pas un "truc" du Monde ou de Libération, ce sont des comptes de campagne certifiés , publics. les mettre en rapport avec les voix obtenues permet de réfléchir sur le discours, et l’impact de celui-ci, ainsi que où va l’argent . Donc ces comptes certifiés publics maintenant sont un bonus démocratique. Et leur mise en rapport avec les voix obtenues une indication (car il me semble que c’était l’objectif non ? puisqu’il était dit sans cesse que ce n’était pas d’une campagne de témoignage qu’on voulait).

J’ai longuement hésité à les passer puis je me suis dit que cela devait être connu . J’ai rajouté d’ailleurs dans un commentaire les comptes là officiels des partis pour la dernière année connue (2005) et je te pris de de voir que ça ne va pas, pas du tout. Le fric circule là à pleins tombereaux, la dépendance à l’état maximale.

Le fric dépensé par LO pour des locations d’espaces publicitaires par exemple m’a fait bondir ! Que de fric inutile..... et dépassé (si pour autant que cela ait eu un impact par le passé....).

Si ça permet de faire passer un message, pourquoi pas ?

Mais je demeure persuadé qu’il est sain de faire gaffe au fric. C’est du travail. Ca ne pousse pas dans les arbres.

Quand on proclame, qu’à la différence des autres candidatures de gauche anti-capitalistes, on est nous contre des candidatures de témoignage et qu’on se retrouve au fin du fin à dire que ce qui compte c’est qu’on a fait propagande sur l’avenir il y a là comme un déplacement nécessitant explications, pour le moins. Du moins si on respecte les autres.

Je demeure sidéré qu’on puisse sauter d’une logique à l’autre ainsi.....

Alors donc la candidature MGB était une candidature simplement propagandiste ? Et celle de OB, AL et JB odieusement électoraliste..... D’ailleurs la preuve des législatives suivantes.... (ne pas se leurrer l’extrême gauche a fait + qu’aux dernières législatives et le PCF a fait moins, et on peut parler de la dissidence des élus "PCF", ce qui relativise encore plus....).

Il faut être lucide, et précis. Pas écarter sans arrêt les faits embarrassants ou ne pas aller au fond de ceux-ci de peur d’y voir le diable en redingote....

Copas


Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)
31 juillet 2007 - 11h07 - Posté par

Salut COPAS,
Ce n’est ABSOLUMENT PAS ce que j’ai écrit ni ce que j e pense.

Bien sûr qu’un sou est un sou au contraire ! J’ai même hurlé comme un putois contre le fric dépensé (inutilement, je le maintiens) en salles et en affiches et tracts entre les 2 tours de la présidentielle pour faire (officieusement) campagne pour S Royal , ce qui m’a valu une volée de bois vert... mais passons !

Ce que je critique ici très précisément c’est le RATIO "Dépenses/Voix" : je le trouve faux , pour les raisonsque j’ai expliquées , et à vrai dire malhonnête. Et ça m’étonne pas ce genre de combine d’un Nouvel Obs, voilà ce que j’a i dit. Donc que ça m’a fait suer que tu estimes utiles de publie ça. J’aurais préféré que tu publies l’info sur les comptes( hyper importante en effet) et pas ce ration à la noix.

Bien sûr qu’on fait une campagne pour gagner des voix (voire parfois, des élections ;-) ) mais on savait très bien au PCF qu’on passerait pas le second tour, donc, l’objectif ça restait soit d’un point de vue économique, les 5 %, soit d’un point de vue électoral plus de 15 % pour servir de "contre poids efficace" à gauche, soit en effet, propagandiste et je pense que les législatives ont démontré que de ce point de vue la campagne présidentielel et les moyens qu’on y a mis ont été utiles. Dommage qu’on ait gaché ça après dans ce gorupe "GDR"... Bref, c’est un autre débat.

Fraternellement
Elodie


Les comptes de la présidentielles (la Besance le discounteur de la présidentielle)
3 août 2007 - 19h45 - Posté par

TOTALEMENT D’ACCORD AVEC TOI...

... La Louve ! Et qu’on vienne pas nous dire que dans ce fil nous faisons de l’anti-OB... Simplement, y a des bêtises qu’on peut pas entendre parce que çà fait rien avancer !

Moi, je suis très fier de notre campagne... Par contre, je suis pas fier de la véritable désertion de pratiquement tous les grands quartiers populaires (banlieues) et de pas mal d’entreprises pendant toute la période 2002-2006 ! Sur les grands quartiers, on voit bien ce que çà donne après, comme le montre Mucchielli dans ses livres sur les émeutes urbaines !

Mais direb qu’on est pas fier, c’est dire aussi dans quel direction il faut qu’on fasse et qu’on n’oublie pas de faire, désormais...

NOSE






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
Exemple.
lundi 17 mai
de jy.D
1 commentaire
Après le vote du PCF, un appel des « Communistes insoumises et insoumis »
lundi 17 mai
de Communistes insoumises et insoumis
5 commentaires
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite