Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Rocard illuminé et à côte de la plaque...

de : Paris
jeudi 26 juillet 2007 - 13h56 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 101.2 ko

Illuminé et à côte de la plaque, mais dangereux donneur de pseudo leçons théoriques

Rocard avait demandé à Royal de se retirer en sa faveur
Les Échos - Il y a 6 heures

Rocard, persiste à être un danger idéologique qui a essayé et essaie toujours d’entraîner la gauche... hors de la gauche,

Il droitise tout cyniquement, ou bêtement, par des discours lointains et incohérents, il ne lui reste que des “haillons idéologiques” de son passé des années 60, ce faisant, il démobilise, et trahit même (appelant de facto à voter Bayrou quinze jours avant le premier tour) anéantit toute forme d’espoir, depuis des décennies, Rocard s’attaque à ce qu’il croît être le marxisme qu’il voie partout avec des lunettes déformées, sans avoir lu, ni compris, au nom d’un pseudo réalisme il ne revendique plus rien pour le peuple, autrement que se soumettre au capitalisme néo libéral

Au moins, au début du 20° siècle, les sociaux démocrates de droite qui croyaient déjà que “le capitalisme avait gagné” défendaient encore la journée de 8 h... Rocard, lui, est contre les 35 h, contre la retraite à 60 ans, contre la santé gratuite, etc... Il pense que le capitalisme a gagné, mais, du coup, ne défend plus rien pour le salariat Dire que cet homme voulait nous entraîner derrière Bayrou... Et considérait que la candidature de François Hollande aurait été une sottise...Mais que Dsk, s’il était bien droitier aurait pu gagner ! Connaît-il la gauche ? Dans quel état ce genre de discours peut il entraîner notre parti ! Pendant qu’on a aussi des Manuel Valls qui veulent le faire imploser !

Ca suffit ! Défendons notre parti ! Défendons le Ps ancré à gauche ! Résistons pour l’unité de toute la gauche, pas avec le prétendu “centre” ! GF

Rocard avait demandé à Royal de se retirer en sa faveur

Les Échos - Il y a 6 heures

Il a vraiment tenté sa chance... Dans un entretien à « Paris Match » à paraître aujourd’hui, Michel Rocard, soixante-treize ans, confirme avoir demandé, au printemps dernier, à Ségolène Royal de retirer sa candidature à l’élection présidentielle. ... Michel Rocard se lâche sur Ségolène Royal 20minutes.fr Rocard : "Royal était fichue" en mars TF1

Michel Rocard se lâche sur Ségolène Royal

Décidément, la droite du PS “pète les plombs”. C’est à qui se lâchera le plus en sortant la plus grosse vacherie sur les autres, quand ils ne se sont pas déjà sauvés à Washington ou au Quay d’Orsay. Cinq “jaunes” sont au gouvernement. La course “aux missions”, aux “rapports”, est devenue folle... Chaque jour, il y en a de nouveaux qui émargent au pire des gouvernements de droite existant depuis 60 ans...

Dans cette compétition acharnée, Michel Rocard vient de marquer un but en confirmant des propos qu’il a tenu en mars (propos déjà révélés par Ségolène Royal dans le Canard Enchaîné en avril).

En mars, il avait osé proposer à la candidate de se retirer en sa faveur.(sic). Le vote des militants du parti ? Pouah, ca ne compte pas ? La démocratie à gauche ? Pouah, Rocard est par dessus cela. Il tient la vérité révélée : il faut se plier à la mondialisation libérale...pas chercher à y résister ! Aller avec Bayrou direct...

"C’était à la veille du blocage des parrainages des maires pour la liste des candidats (en mars 2007, NDLR). Il n’y avait plus rien à faire, elle était fichue, c’était visible. Je savais que je restais toujours parmi les cinq ou six socialistes en tête des sondages... C’était une possibilité d’éviter la défaite. Mais il était peu probable qu’elle dise oui". Selon le député européen, la candidate lui a répondu "que si elle se désistait, ce serait au profit du premier secrétaire" François Hollande. "Une sottise", ajoute-t-il.

Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, il ajoute dans Paris-Match :

"le charme et l’innovation ne jouent en rien (...) pour aider à la paix au Moyen-Orient ou à la stabilisation du dollar et de l’euro". Si Dominique Strauss-Kahn avait été le candidat socialiste, "au moins, la défaite n’aurait pas été certaine".

Et enfin de mettre une pierre blanche dans le jardin des “autres marxistes attardés” selon lui :

"Compte tenu de ce que l’on a osé appeler un programme, je ne peux pas dire que la défaite ait été une surprise. Tout candidat appuyé sur un projet insortable aurait subi le même". Selon lui, le PS "a produit un discours collectif inconséquent et disparate" car "la gauche française ne s’est toujours pas défaite de son rêve d’économie administrée". "Il faudra des années pour construire une pensée critique de l’économie de marché", ajoute-t-il.

Ca ne lui vient même pas à l’idée de défendre que les lois de la République peuvent et doivent l’emporter sur les lois du marché,

Personne ne propose plus de supprimer le marché (il a trop mal lu Marx, décidément) , mais de le régler, le contrôler, le maîtriser !

C’est Rocard qui n’a pas de “pensée critique de l’économie de marché” ! Illuminé par lui-même, Il a du oublier de se mettre à jour, de (nous) lire depuis des années Pour lui, pas de code du travail, pas d’inspection du travail, pas de fiscalité progressive et contrôlée, il est contre les 35 h et contre le contrôle sur les licenciements, il est contre la retraite à 60 ans, et contre la santé gratuite, il considère que les services publics sont foutus, et que l’Europe ne doit plus être autre chose qu’une grande zone de libre échange Rocard c’est l’économie follement libre... Follement, c’est geotrouve tout réactionnaire. Et il se moque de toute règle démocratique, se propose comme candidat à une élection comme la présidentielle... dans les coulisses,

Il ne sait même pas que TOUTE ECONOMIE y compris capitaliste, EST ADMINISTREE, que les multinationales sont dirigées par des CONSEILS D’ADMINISTRATION, qu’en France, pendant dix ans il y a eu un contrôle administratif sur les licenciements sans qu’on soit dans une ECONOMIE ADMINISTREE, etc..

Et chaque jour, en juillet 2007, Sarkozy ADMINISTRE le marché à sa façon : par exemple sa loi fiscale et sur le travail...

Rocard c’est la théorie de l’impuissance derrière quelques phrases débilitantes comme celles ci dessus

Rocard a oublié la b-a-ba, c’est à dire que si la volonté générale ne s’impose pas au marché, ce sont les lobbies privés tout puissants qui oppriment, exploitent et conduisent le monde à la guerre... Ie capitalisme porte la guerre en son sein comme la nuée porte l’orage..

Ils feront sans hésiter la guerre à la Chine demain, l’Alsace-Lorraine est déjà connue, ce sera Taïwan...

Rocard ne le sait pas ? Il ne sait pas qu’on peut et qu’on doit corriger, maîtriser le marché...

C’est ça être socialiste ! D&S


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Rocard illuminé et à côte de la plaque...
26 juillet 2007 - 16h03

Pauvre Rocard, voilà encore un pur théoricien intellectuel, qui a du mal à se mettre à la place des salariés. Qu’est-ce qu’il sait de nos besoins, de nos envies, lui qui ne va pas dans les cités ??? Si DSK avait été candidat, il n’aurait pas eu les voix de la gauche, ni du FN, il aurait perdu bien qu’étant le chouchou des patrons qui se sont enrichis, mais pas les salariés, quand il a été ministre des finances.

Si la "caste des salariés" n’éxistait pas, les richesses n’existeraient pas et l’économie de marché non plus.

En attendant la prochaine révolution, la vraie menée exclusivement par les salariés et leurs familles, lui et tous les autres feraient mieux de nous cocouner avant que la moutarde nous monte au nez !

Les salariés sont i n c o n t o u r n a b l e s ! Qu’il se le dise !!!



SEGOLENE FICHUE ROCARD FICHU PS FICHU !
26 juillet 2007 - 16h59

Rocard a dit à propos de Ségolène : Il n’y avait plus rien à faire, elle était fichue, c’était visible.

Imaginez-vous si Ségolène aurait accepté la demande de Rocard. Et… Rocard avait été élu Président de la République… et deux mois après… attaque cérébral en Inde !

Ségolène était fichue… personne ne conteste !

Mais… Rocard… il est aussi fichu que Ségolène.

Pauvre PS qui n’a pas les candidats fiable pour La France !

PS Fichu !







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite