Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Michel Rocard : "Dès mars, Royal était fichue"

de : Michel Rocard
mercredi 25 juillet 2007 - 19h59 - Signaler aux modérateurs
11 commentaires

de S.L.

Dans une interview à Paris-Match, Michel Rocard confirme qu’il a demandé en mars à Ségolène Royal de se désister en sa faveur.

« Il n’y avait plus rien à faire, elle était fichue, c’était visible ». Michel Rocard ne mâche pas ses mots. Dans un entretien à Paris-Match, à paraître jeudi, l’ancien premier ministre confirme une anecdote rapportée dans un livre d’entretiens entre Claude Bartolone et le journaliste Gérard Leclerc (1). Il a bel et bien proposé à Ségolène Royal de se désister… à son profit.

L’affaire remonte au mois de mars, à la veille de la fin de la collecte des parrainages d’élus. Après une brève période d’euphorie dans les sondages, la candidate socialiste a trébuché lors de ses voyages à l’étranger, au Proche-Orient, puis en Chine. Plombée par la « bravitude », elle ne parvient plus à rattraper l’écart avec son concurrent, Nicolas Sarkozy.

Michel Rocard, à qui elle a très peu fait appel pour sa campagne, se contentant de lui confier une mission sur les enjeux du numérique, lui rend alors visite. « Je savais que je restais toujours parmi les cinq ou six socialistes en tête des sondages », avoue aujourd’hui l’ancien premier ministre de François Mitterrand. Il demande donc franchement à Royal de retirer sa candidature, et de le laisser concourir à sa place. « C’était une possibilité d’éviter la défaite. Mais il était peu probable qu’elle dise oui », estime-t-il dans son entretien.

« La défaite n’a pas été une surprise »

Ségolène Royal ne prend évidemment pas sa proposition d’un très bon œil. Et lui répond « que si elle se désiste, ce sera au profit du premier secrétaire », François Hollande, raconte encore Michel Rocard. « Une sottise », selon lui. La suite de l’histoire est connue. Ségolène Royal ne retirera pas sa candidature, et échouera finalement face à Nicolas Sarkozy.

Ce qui n’est pas une surprise pour Michel Rocard. S’il refuse de « s’exprimer sur Ségolène Royal », il lâche tout de même que « compte tenu de ce que l’on a osé appeler un programme, je ne peux pas dire que la défaite ait été une surprise. Tout candidat appuyé sur un projet insortable aurait subi le même ». « Le charme et l’innovation ne jouent en rien pour aider à la paix au Moyen-Orient ou à la stabilisation du dollar et de l’euro », poursuit Rocard, qui estime que si Dominique Strauss-Kahn avait été le candidat socialiste, « au moins, la défaite n’aurait pas été certaine ».

(1) « Une élection imperdable », éditions de l’Archipel.

http://www.lefigaro.fr/elections-le...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Michel Rocard : "Dès mars, Royal était fichue"
25 juillet 2007 - 20h38

ça ne lui a pas fait du bien a papy b son transport au cerveau

laisse tomber Michou t’es trop vieux

Tu penses que tu aurais fait mieux toi qui trouvais le programme commun de la gauche pas aasez révolutionnaire quand tu etais au PSU

vraiement avec le respect du a ta personne RENDORS TOI

Docteur Folamour



Michel Rocard : "Dès mars, Royal était fichue"
25 juillet 2007 - 20h52 - Posté par

Ouais,il trouvait le programme commun pas assez révolutionnaire,et le TCE pas libéral.Le pet au casque c’est bien avant qu’il l’avait ça s’arrange pas on dirait.Comme tout bon énarque quand il répond à une question,quand il a fini on a oublié la question qu’on avait posé !

Il aurait fait une campagne plus à droite et pourtant c’est difficile !

Jean Claude des Landes


Michel Rocard : "Dès mars, Royal était fichue"
25 juillet 2007 - 21h37

La vieillesse est un naufrage (quoiqu’en pense Guy Roux) ...Alors "sauve qui peut", non ?



Michel Rocard : "Dès mars, Royal était fichue"
25 juillet 2007 - 22h53

ALLEZ HOP MICHEL
UN SUPPO ET AU DODO

ROCARD,
AU PLACARD !!!

(avec les autres...)

La Louve (de plus en plus morte de rire - "à gauche" ce n’est plus de la politique c’est LA NUIT DES MORTS VIVANTS ou LE BAL DES VaMPIRES, au choix...AAHH, heureusement qu’il reste des COCO !!!)



Michel Rocard : "Dès mars, Royal était fichue"
25 juillet 2007 - 23h16 - Posté par

tu as de la chance la louve que Rocard te fasse rire pour l’instant je n’ai pas encore trouvé le décodeur de big bang pour arriver a comprendre quelques mots de son charabiadantesque discours
Au lieui du supo conseil a Roro fais comme Jaco une cure de thalasso chez Blanco bien sur

pinioer 40


Royal était fichue parce qu’elle n’était pas à gauche
26 juillet 2007 - 00h34

L’analyse de Rocard est simpliste, ainsi elle n’aurait pas perdu parce qu’elle se serait fourvoyée à défendre des idées sociales-libérales avec un manque total de crédibilité sur les positions de gauches.

Dire que l’opération du cerveau faite à Rocard à été faite dans un des états fédéraux de l’Inde dirigé par les communistes depuis plus de quarante ans et où la médecine est d’un très haut niveau, malgré le faible niveau de ressources de la population...

Merci qui ?

Le Renard Rouge oh et puis tiens autant changer d’animal !

Le Rouge-Gorge



Royal était fichue parce qu’elle n’était pas à gauche
26 juillet 2007 - 07h27 - Posté par

He ! renard rouge,tu aurais pas du le dire qu’il a été opéré chez les cocos parce que visiblement l’opération n’a pas marchée.

Cest vrai aussi,qu’il y a des cas incurables.

fraternellement

LE REBOURSIER


Royal était fichue parce qu’elle n’était pas à gauche
30 juillet 2007 - 15h41 - Posté par

C’est vrai que les chirurgiens en Inde sont très doués, mais il faut reconnaître aussi que c’est sans doute dû, en plus du système politique, au nombre important de gens à soigner ! Pour parler crû, ils ont de quoi se faire la main !


Michel Rocard : "Dès mars, Royal était fichue"
26 juillet 2007 - 08h43

Rocard n’a trouvé rien d’autre que Paris Match pour épancher sa rancoeur ? C’est là une bien triste illustration de la pensée "moderne et rénovatrice "de la gauche carrierste. Ponocrates



Michel Rocard : "Dès mars, Royal était fichue"
26 juillet 2007 - 09h14

Le seul problème avec Michel Rocard le grand, le très grand c’est qu’on aurait du subitr dans les prochains mois une élections présidentielle partielle...

Michel, tu as je crois eu une vraie fausse bonne idée..

IlRosso....



Michel Rocard : "Dès mars, Royal était fichue"
26 juillet 2007 - 11h51

L’amer Michel n’a jamais pu supporter d’avoir été doublé par Mitterrand. AinShiva la vie !







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite