Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Sarkozy a choisi Royal en 2007. Quel adversaire va-t-il choisir en 2012 ?

de : Adhérent à 20 balles :)
mardi 10 juillet 2007 - 00h07 - Signaler aux modérateurs
9 commentaires

Delanoë, l’adversaire idéal pour Sarkozy en 2012 ?

Bertrand Delanoë et Nicolas Sarkozy pourraient se retrouver face à face en 2012 pour la prochaine élection présidentielle. Une situation avantageuse pour l’actuel président qui espère la réélection du maire de Paris afin de le promouvoir, comme il l’avait fait de Royal, et de mettre un peu plus la pagaille dans la maison PS.

Nicolas Sarkozy lors de sa visite protocolaire au maire de Paris, le 24 mai dernier. Nicolas Sarkozy lors de sa visite protocolaire au maire de Paris, le 24 mai dernier. Jacques Chirac a longtemps été un modèle pour Nicolas Sarkozy. Et ce dernier a bien compris que la Mairie de Paris constituait un formidable tremplin pour qui postule à la magistrature suprême. Voilà pourquoi la bataille de Paris de 2008 intéresse au plus haut point le Président. « C’est un contre-pouvoir de façade qui arrange l’un comme l’autre : Delanoë va monter sa campagne sur cette idée, assure François Devoucoux du Buysson, auteur de Pariscide (éditions de la Table Ronde). Comme Royal, Delanoë est adulé des médias et des bobos parisiens : ce n’est pas un grand danger pour Sarkozy ! » Très proches dans leur façon d’envisager la communication, les deux hommes se connaissent bien, notamment par le truchement de Max Guazzini, l’influent patron du Stade Français qui les a présentés voici plus de quinze ans. Mieux vaut, sans doute, pour Nicolas Sarkozy céder la capitale à une personne de confiance mais du bord opposé que de la laisser à un ambitieux de son camp qui pourrait le concurrencer en 2012.

Des élections gagnées d’avance ? Du côté de l’UMP, on nie en bloc : Françoise de Panafieu affiche l’unité de la droite à Paris pour les municipales, comme elle le répétait au Monde le 5 juillet, et s’appuie sur la légitimité de l’élection primaire. « Sarkozy a complètement lâché de Panafieu : il ne peut pas la supporter ! assure un proche de Jean-Louis Borloo, qui espère lui-même postuler à la mairie. La façon très ostentatoire qu’elle a de revendiquer sa candidature montre bien son embarras. »

Où que l’on se tourne en dehors de l’UMP, tout le monde est persuadé de la victoire du sortant : « A moins d’un événement extraordinaire, il est indéboulonnable, se résigne Didier Bariani, conseiller Modem de Paris. D’ailleurs, l’Elysée a déjà quasiment acté sa réélection. » Ainsi se dessine une stratégie sarkozyste consistant à laisser les grandes villes à la gauche, et à « se contenter du peuple », 60% des Français.

« Les grands pôles urbains rassemblent un électorat minoritaire, analyse Christophe Guilluy, sociologue des territoires. Sarkozy, lui, tient à s’assurer l’électorat majoritaire des périphéries. Delanoë est d’ailleurs emblématique du nouvel électorat socialiste préoccupé par les questions sociétales, ce qui laisse à l’UMP le champ libre sur le social. C’est aussi une façon de bloquer le débat au sein du PS. »

« Delanoë n’a besoin de personne à droite pour s’attaquer à Royal ! » « Plus le PS est divisé, mieux c’est ! » Voilà comment un cadre de l’UMP résume « la méthode Sarkozy ». Un proche de la majorité présidentielle au conseil de Paris renchérit : « Delanoë n’a besoin de personne à droite pour s’attaquer à Royal ! » Les « indiscrets » pointent d’ailleurs les visites très régulières d’Elisabeth Guigou à l’hôtel de Ville ces dernières semaines. « Je doute qu’elle vienne parler des vélos ! » s’amuse un membre de l’opposition locale.

Du côté de Solférino, la plupart des « royalistes », très attaqués ces temps derniers, jouent les farauds. D’autres, en revanche, s’inquiètent d’un scénario qui semble se répéter : « Il ne faut pas se raconter d’histoires : si Nicolas Sarkozy a choisi Ségolène Royal en 2007, qu’il craignait moins que Laurent Fabius et Dominique Strauss-Kahn, il peut fort bien miser sur Delanoë pour 2012, confie un responsable. C’est un calcul bête et méchant : il joue sur les réticences psychologiques de certains Français à l’idée de voter pour une femme ou pour un homosexuel. »

On pourrait suggérer à Françoise de Panafieu et Ségolène Royal de se retrouver « entre femmes » dans un restaurant parisien : en joignant leurs forces, elles parviendraient peut-être à déjouer la « haute » stratégie présidentielle.

Sylvain Lapoix

marianne2007.info du dimanche 08 Juillet 2007 - 10:34


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Sarkozy a choisi Royal en 2007. Quel adversaire va-t-il choisir en 2012 ?
10 juillet 2007 - 13h20

2O12 ??? le peuple va remettre ça ? 2007 2012 pas pouvoir se débarrasser des

sangsues ,ça fait 44 ans ( 1968 - 2012 ) le peuple français est maso non ?a votre avis ?

2007 toutes les conditions étaient réunies pour donner un grand coup de balaie ,alors ?

Dites moi les têtes pensantes de bellaciao , où est l’erreur ? Qui a foiré ? Ce qui a

foiré ? a quel niveau ? les élections truquées ?? pourquoi a- t-on tué Bové ? Sait-on

exactement ce qu’il y a dans le projet des Maîtres du monde ? c’est a dire multinaionnales

(OMC FMI Banque M .OMS . ONU . OTAN ect ) a vraie dire rien ,ou si peu ,avons nous voté

pour ses

gens là ? NON NON ET NON

grosses cevelles venir en aide a "oeil de bison " merci

me faudra t-il faire appel aux indiens d’Amérique latine ? eux on tout compris

(indiens = CHAVEZ MORALES CORREA CASTRO )



Sarkozy a choisi Royal en 2007. Quel adversaire va-t-il choisir en 2012 ?
10 juillet 2007 - 13h58 - Posté par

Quand je vois quelqu’un penser à Bové comme Président possible, je me marre ! Mais vraiment intensément...

Hilare :)


Sarkozy a choisi Royal en 2007. Quel adversaire va-t-il choisir en 2012 ?
10 juillet 2007 - 14h03 - Posté par

Mais que l’on ne se méprenne pas : depuis que Sarko est président, je me marre beaucoup moins !

(moins) Hilare ) :


Sarkozy a choisi Royal en 2007. Quel adversaire va-t-il choisir en 2012 ?
10 juillet 2007 - 14h43 - Posté par

Je sais pas ce que tu fais dans la vie ,tu as tes raisons d’être hilare avec SARKO ? tant

mieux pour ta pomme ,moi je n’aime pas cet homme arrogant ,orgueilleux ,vaniteux ,

raciste ,un pantin des Maîtres du monde .J ’aurais préféré un J Bové avec tous ses défauts

comme tout a chacun d’entre nous ,mais qui ne taille pas des pipes aux Maîtres du monde

hilare hilare je te souhaite un avenir tout ......BLEU

oeil de bison


Sarkozy a choisi Royal en 2007. Quel adversaire va-t-il choisir en 2012 ?
10 juillet 2007 - 16h20 - Posté par

oeil de bison,

Tu es sûr que tu sais lire ?

Tu voulais absolument m’engueuler même si je pense la même chose que toi à propos du Sarko ? Tu me détestes donc à ce point ?

Hilare (mais pas top cette fois-ci) :(


Sarkozy a choisi Royal en 2007. Quel adversaire va-t-il choisir en 2012 ?
10 juillet 2007 - 18h02 - Posté par

exuse moi hilare ,emporté par ton (anti bovisme ?) ,"oeil de bison " super con

c’est le rappel d ’impôts 2006 reçu aujourd’hui qui me met en rogne ,a-il pas dit le Nabot

que les împôts seraent en baisse pour les petits retraités comme moi ? ah !! Non de Dieu

allez ! tu m’en veut pas ? la prochaine je ferais plus attention ,promis

oeil de bison


Sarkozy a choisi Royal en 2007. Quel adversaire va-t-il choisir en 2012 ?
10 juillet 2007 - 18h41 - Posté par

Par contre, plutôt que vos petites querelles à la con, ça c’est une vraie info. Avec le nouveau barême, ceux qui ne payaient que peu d’impôt en paient plus ! Reste à savoir s’il y en a qui n’en payaient pas avant et qui en paient maintenant.

JMH


Sarkozy a choisi Royal en 2007. Quel adversaire va-t-il choisir en 2012 ?
10 juillet 2007 - 19h11 - Posté par

oeil de bison,

Non, je ne t’en veux pas, puisque tu en veux à Sarko !
Et d’ici peu, la grande majorité des Français va se découvrir quelques bonnes raisons de lui en vouloir. C’est inévitable ! Seuls ceux du C40 lui en sauront gré.

JMH,

Mon cher pingouin, tu ne sauras jamais ce que c’est qu’une réconciliation si tu raisonnes ainsi. Tu ne sauras donc jamais ce que tu perds !

A la con... tu disais ?

Hilare :))


Sarkozy a choisi Royal en 2007. Quel adversaire va-t-il choisir en 2012 ?
10 juillet 2007 - 21h07 - Posté par

mort de rire le bison ah putin ce que ça fait du bien de rire ,et merci pour le pardon

ça c’est pour le l’intervenant un doigt plus haut ,oui j’ai toujours payé des impôts ,mais

depuis 2005 on m’épluche ,je me demande même si je vais pas me remettre au boulot

pour survivre ,le fuel pour cet hiver on va le payer comment ?

ça c’est ce que j’ai reçu ce matin

Contribution pour remboursement de la dette sociale ah bon ! et cette dette c’est quoi ?

allons de ce pas sur www.legrandsoir .info dans recherche on tape DETTE et on visionne les

interventions de J.J.CHAVIGNÉ très éloquant .Ne vous étonnez point que la contestation

monte .Apparement personne ne bouge beaucoup il en faudra un "choullia" de plus

allez SARKO 1er allonge les conneries pour les réveillez , ça ronfle la dedans

OEIL DE BISON






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite