Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Après les Espagnols, à qui le tour de mourir au Liban ?

de : Robert Fisk
mardi 3 juillet 2007 - 11h03 - Signaler aux modérateurs

de Robert Fisk

Quel sera le prochain contingent des Nations-Unies à être touché au Sud-Liban ? Après l’attaque à la voiture piégée qui a tué dimanche soir six soldats espagnols, sur les 13.000 hommes que compte l’armée internationale, poser une telle question est à la fois terrible et macabre. Mais cette question, les officiers de la Force Intérimaire des Nations-Unies — la Finul — la posent lors de leurs réunions de renseignements. Parce qu’il est clair que cette armée de l’Onu, issue de 30 pays et sous le commandement de quatre généraux de l’Otan — les Espagnols y ont apporté 1.100 soldats —, sera de nouveau attaquée. Le ton habituel de détermination des dirigeants occidentaux "qui ne partiront pas sous la pression" — ce qui fait tellement penser à la guerre d’Irak — n’y changera rien.

Les prochains seront-ils les Français, qui semblent avoir les plus hauts murs de protection autour de leur base ? Ou les Italiens, avec leurs blindés — faible protection, semble-t-il, après qu’une bombe a envoyé en l’air, dimanche dernier, l’un des blindés espagnols ? Ou l’un des plus petits et plus vulnérables contingents ? La Qatar a une petite unité là-bas. Ainsi que la Chine. Les poseurs de bombes libanais oseraient-ils toucher à l’Armée Populaire ? Même le QG de l’Onu à Beyrouth est désormais entouré d’un mur haut de quatre mètres.

D’une façon ou d’une autre, l’Onu — et des milliers de soldats occidentaux — sont à présent dans la ligne de mire d’un autre pays arabe et l’appel du gouvernement libanais qu’on ne le laisse pas seul pour combattre ses ennemis reflète l’inquiétude du gouvernement fracturé de Fouad Siniora selon laquelle il pourrait être abandonné alors que la violence continue de croître en intensité et à s’étendre géographiquement.

Les combats de dimanche à Tripoli entre l’armée libanaise et les militants islamistes qui ont investi un immeuble dans la ville a clairement prouvé que le combat brutal de la guérilla autour de la ville n’a cessé en aucune façon. L’armée, sans fournir de preuve, a prétendu que parmi les morts il y avait trois Saoudiens, deux Libanais et un Tchétchène. Et maintenant, il paraîtrait qu’une femme faisait partie de ceux qui ont été tués par l’armée — apparemment la femme d’un milicien, Bassem el-Sayyed, qui détiendrait la nationalité australienne.

Ce qui est incontestable, c’est que parmi les morts innocents il y avait un policier libanais, Khaled Khodr, qui vivait dans l’immeuble du quartier d’Abou Samra, ainsi que ses deux filles — de 4 et 8 ans — et son beau-père. Les voisins ont soutenu qu’ils ont servi de boucliers humains par les hommes en armes et qu’ils ont été froidement exécutés tandis que l’armée se rapprochait de l’immeuble. On a dit que ces hommes armés étaient des membres du Fatah al-Islam — le même groupe qui combat l’armée libanaise dans le camp de réfugiés palestiniens de Nahr el-Bared au nord — ou d’un groupe qui s’appelle Ahl al-Hadith, dont le chef, Nabil Rahim, est en fuite.

A l’ONU, tous les suspects habituels sont pris en considération pour l’attaque contre les soldats espagnols : les Syriens, dont le ministre des affaires étrangères a condamné vigoureusement l’attaque à la bombe, ou le Hezbollah, qui a essayé de protéger le personnel de l’Onu des combattants du type al-Qaïda ou al-Qaïda elle-même, dont les supporters au Liban ont été encouragés à la "résistance" contre l’armée de l’Onu par le numéro 2 d’al-Qaïda en personne, Ayman al-Zawahiri. L’ONU a fait remarquer que le Fatah al-Islam ne soutient que depuis quelques jours que c’est l’ONU qui a pilonné ses combattants à Nahr el-Bared, depuis la mer. L’Onu a des bâtiments de guerre allemands qui patrouillent la côte — sur la supposition ridicule que la Syrie pourrait approvisionner le Hezbollah en armes par la mer — mais l’armée libanaise a déjà montré des enregistrements vidéo de ses propres canonnières antiques de construction britannique tirant sur le camp.

La sensibilité du refus actuel de la France de parler avec la Syrie a été mise en évidence lorsque la femme du président Nicolas Sarkozy, Cécilia, a nié dans un journal libanais le contenu d’un rapport français selon lequel elle avait rencontré la sœur du Président Bashar al-Assad, Bouchra — dont le mari, Assef Chawkat, se trouve justement être le chef des services de renseignements syriens.

Traduction : JFG/QuestionsCritiques

http://questionscritiques.free.fr/e...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite