Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Il y a 60 ans : le programme du Conseil national de la Résistance 13 et 14 mars 2004


de : Nanterre-Ville
vendredi 5 mars 2004 - 03h02 - Signaler aux modérateurs

Mars 1944 - Mars 2004

Il y a 60 ans : le programme du Conseil national de la Résistance Rassemblement de la Résistance et des alternatives au néoliberalisme

13 et 14 mars 2004 Nanterre, palais des congrès RER, Nanterre-Ville (mairie de Nanterre)

Samedi 13 mars 2004

9 h 00 - 10 h 30 Grande salle

Séance d’ouverture La création du Conseil national de la Résistance (CNR) ; la construction de son programme ; sa mise en ouvre après la Libération.

Introduction : Michèle Dessenne, secrétaire générale d’Attac France. Animateur : Jacques Nikonoff, président d’Attac France. Participants : Raymond Aubrac, ancien résistant, ancien commissaire de la République. Jean-Pierre Azema, historien, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris. Alya Aglan, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Paris 10. Henri Bartoli, ancien résistant. Philippe Dechartre, ancien résistant, ancien ministre. Stéphane Hessel, ancien résistant, ambassadeur de France. Maurice Kriegel-Valrimont, ancien résistant. Lise London, ancienne résistante. Maurice Voutey, ancien résistant. Serge Wolikow, professeur d’histoire contemporaine, vice-président de l’ université de Bourgogne.

10 h 30 - 12 h 30 Grande salle

" L’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale, impliquant l’éviction des grandes féodalités économiques et financières de l ’économie " Les raisons des nationalisations et leur mise en place. Quel chemin parcouru depuis 1945 ?

Animateur : Jacques Cossart, secrétaire général du Conseil scientifique d’ Attac. Participants : Raymond Aubrac, ancien résistant, ancien commissaire de la République. Henri Bartoli, ancien résistant. Pierre Khalfa, membre du Bureau de l’Union syndicale G-10 solidaires. Lucette Le Van-Lemesle, historienne, professeur des universités. Michel Margairaz, professeur d’histoire contemporaine, université Paris 8. Robert Mencherini, historien, professeur des universités. Yves Salesse, membre du Conseil d’Etat, président de la Fondation Copernic.

10 h 30 - 12 h 30 Salle A et B

" Le retour à la nation des [.] sources d’énergie. " Pourquoi le programme du CNR prône la nationalisation de l’énergie ? Comment la met-il en ouvre ; pourquoi veut-on aujourd’hui la privatiser ?

Animateur : Dominique Plihon, président du Conseil scientifique d’Attac. Participants : Denis Cohen, fédération CGT de l’énergie Gabriel Gaudy, secrétaire général de la fédération FO d’EDF. Michèle Rivasi, directrice générale de Greenpeace France. Jean Thomas, membre du Front national des étudiants pendant la Résistance, ancien administrateur d’EDF. Un représentant de la fédération CFDT de l’énergie (sous réserve) Un représentant de la fédération SUD-Energie (sous réserve)

14 h 00 - 16 h 30 Grande Salle

" La possibilité effective pour tous les enfants de bénéficier de l’ instruction et d’accéder à la culture la plus développée, quelle que soit la situation de fortune de leurs parents " La mise en place de la réforme de l’enseignement, notamment par le plan Langevin-Wallon ; le renouveau de la création et de la culture. L’égoïsme du profit menacerait-il aujourd’hui la démocratisation de l’école et de la culture ? Les intermittents du spectacle.

Animateur : Marc Le Glatin, directeur de théâtre. Participants : Gérard Aschiéri, secrétaire général de la FSU. Michel Dehu, délégué général de la Fédération française des maisons de jeunes et de la culture. Denis Foucray, Syndicat français des artistes. (intermittent du spectacle) Jean-Paul Jouary, philosophe. Etya Sorel, professeur d’histoire. Louis Weber, président de l’Institut de recherches de la FSU.

14 h 00 - 16 h 30 Salle A

" L’établissement de la démocratie la plus large. " Droits de l’homme, démocratie, citoyenneté, droits des femmes, une exigence constante et sans cesse renforcée.

Animatrice : Michèle Dessenne, secrétaire générale d’Attac. Participants : Nuri Albala, avocat, membre du Conseil scientifique d’Attac. Jacques Capdevielle, sociologue, directeur de recherche au CNRS, membre du Conseil scientifique d’Attac. Stéphane Hessel, ancien résistant, ambassadeur de France. Jean-Pierre Rioux, inspecteur général honoraire de l’éducation nationale. Frédéric Viale, coordinateur de la Commission OMC/AGCS d’Attac. Maurice Voutey, ancien résistant.

14 h 00 - 16 h 30 Salle B

" Le droit au travail et le droit au repos, la sécurité de l’emploi, l’ amélioration des conditions de travail. " La création des comités d’entreprise ; soixante années de luttes sociales depuis la Libération. Pourquoi sommes-nous passés de l’offensive à la défensive ?

Animateur : Claude Debons, syndicaliste. Participants : Raymond Aubrac, ancien résistant, ancien commissaire de la République. Gérard Filoche, inspecteur du travail. Jean-Pierre Le Crom, historien, directeur de recherche au CNRS. Robert Mencherini, historien, professeur des universités. Henri Rollin, ancien ouvrier de l’industrie automobile et syndicaliste.

17 h 00 - 19 h 30 Grande salle

" Un plan complet de Sécurité sociale visant à assurer tous les citoyens contre tous les risques sociaux. " Les raisons de la création de la Sécurité sociale ; sa mise en place. Le socle aujourd’hui menacé de l’Etat-providence.

Animateur : Guy Bernière, directeur du service social de l’Agence France-Presse (AFP). Participants : Michel Dreyfus, historien, directeur de recherche au CNRS. Jacques Girault, professeur d’histoire à l’université Paris 13. Liem Hoang Ngoc, économiste, maître de conférence à l’université Paris 1, membre du Conseil scientifique d’Attac. Maurice Kriegel-Valrimont, ancien résistant. Christophe Ramaux, économiste, maître de conférence à l’université Paris 1, membre du Conseil scientifique d’Attac. Bernard Teper, Union des familles laïques (UFAL), coordinateur de la commission santé d’Attac.

17 h 00 - 19 h 30 Salle A et B

" Une organisation rationnelle de l’économie assurant la subordination des intérêts particuliers à l’intérêt général " Pourquoi la planification ; et pourquoi aujourd’hui la renonciation à la planification ; qu’est-ce qu’une politique industrielle ?

Animateur : Philippe Frémeaux, rédacteur en chef d’Alternatives économiques. Participants : Raymond Aubrac, ancien résistant, ancien commissaire de la République. Henri Guaino, ancien Commissaire du Plan. Lucette Le Van-Lemesle, professeur des universités. Jean-Louis Levet, professeur associé à l’université Paris 13. Robert Lion, ancien directeur général de la Caisse des dépôts et consignations. Dominique Plihon, économiste, professeur à l’université Paris 13, président du Conseil scientifique d’Attac.

Dimanche 14 mars

10 h 00 - 12 h 30 Grande salle

" La liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l’égard de l’ Etat et des puissances d’argent " Pourquoi les ordonnances sur la presse en 1994 ; comment elles se mettent en place. Le rôle de l’argent dans la régression démocratique de la liberté d’ _expression.

Animateur : Philippe Monti, professeur de philosophie. Participants : Christian Delporte, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Gérard Gatigot, Syndicat national des journalistes. Serge Halimi, journaliste. Armand Mattelart, professeur à l’université Paris 8, président de l’ Observatoire français des médias. Michel Muller, secrétaire général de la Fédération des industries du livre, du papier et de la communication (FILPAC). Ignacio Ramonet, président du directoire et directeur de la rédaction du Monde diplomatique. Jacques Vistel, conseiller d’Etat honoraire, ancien chef du Service juridique et technique de l’information.

10 h 00 - 12 h 30 Salle A

" L’élévation et la sécurité du niveau de vie des travailleurs de la terre [.] l’établissement d’un juste statut du fermage et du métayage, des facilités d’accession à la propriété pour les jeunes familles paysannes et par la réalisation d’un plan d’équipement rural "

Animateur : Jean-Pierre Beauvais, président du directoire de Politis. Participants : Joseph Bourgeais, Confédération paysanne. René Bourrigaud, maître de conférence à la faculté de droit de l’université de Nantes. Joseph Chevalier, ancien syndicaliste agricole (Loire-Atlantique). Jean Vigreux, historien, maître de conférences à l’université de Dijon.

10 h 00 - 12 h 30 Salle B

" Ainsi sera fondée une République nouvelle. " Les Constitutions ; le statut des fonctionnaires ; création de l’Ecole nationale d’administration (ENA), du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), de l’Agence France-Presse (AFP) ; les démantèlements contemporains.

Animateur : Jacques Cotta, journaliste. Participants : Claude Alphandéry, ancien président du Comité de libération de la Drôme, président du Conseil national de l’insertion par l’activité économique. Henri Bartoli, ancien résistant. René Bidouze, ancien secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires CGT, Conseiller d’Etat honoraire. Edouard Brezin, président de la Société française de physique, vice-président de l’Académie des sciences. Anicet Le Pors, ancien ministre, conseiller d’Etat honoraire. Bertrand Renouvin, ancien membre du Conseil économique et social. Un représentant du collectif Sauvons la recherche !

14 h 00 - 16 h 30 Grande Salle

Séance de clôture La Destruction méthodique des avancées sociales, économiques, culturelles, démocratiques de la résistance. Aujourd’hui, quelles résistances et alternatives au néolibéralisme ?

Animation, Jacques Cotta, journaliste. Participants : Bernard Cassen, président d’honneur d’Attac. Philippe Dechartre, ancien résistant, ancien ministre. Denis Péchanski, historien, directeur de recherche au CNRS.

16 h 30 - 17 h 00 Grande salle

Conclusions : Jacques Nikonoff, président d’Attac France.

15 mars 1944 Programme du Conseil national de la Résistance Il y a 60 ans des hommes dessinaient notre paysage social...

. Retour à la nation des grands moyens de production, des sources d’énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d’assurance, des grandes banques. . Droit au travail et au repos, notamment par le rétablissement et l’ amélioration du régime contractuel du travail. . Sécurité de l’emploi, réglementation des conditions d’embauchage et de licenciement. . Rajustement important des salaires et garantie d’un niveau de salaire et de traitement qui assure à chaque travailleur et à sa famille la sécurité, la dignité et la possibilité d’une vie humaine. . Reconstitution dans ses libertés traditionnelles d’un syndicalisme indépendant, doté de larges pouvoirs dans l’organisation de la vie économique et sociale. . Un plan complet de sécurité sociale visant à assurer à tous les citoyens des moyens d’existence dans tous les cas où ils sont incapables de se les procurer par le travail, avec gestion appartenant aux représentants des intéressés et de l’Etat. . Une retraite permettant aux vieux travailleurs de finir dignement leurs jours. . La possibilité effective pour tous les enfants de bénéficier de l’ instruction et d’accéder à la culture la plus développée, quelle que soit la situation de fortune de leurs parents, afin que les fonctions les plus hautes soient réellement accessibles à tous ceux qui auront les capacités requises pour les exercer et que soit ainsi promue une véritable élite non de naissance mais de mérite.

Extraits du programme du CNR qui, à la Libération, servit de base pour l’ élaboration de la Constitution et de la législation sociale française. Il est bon de savoir d’où l’on vient

15 mars 2004 Programme du Medef et du gouvernement Raffarin ... Aujourd’hui, il en est d’autres qui le mettent peu à peu à la casse ...

. Organisation volontaire du chômage et démantèlement progressif de l’ assurance-chômage. . Politique systématique de privatisation, démantèlement des services publics, ouverture à la concurrence. . Destruction programmée du statut de la fonction publique. . Détricotage de la législation du travail, annualisation du temps de travail, « flexibilité », remise en cause des 35h, recours aux CDD, promotion du temps partiel et de la précarité, limitation des missions des inspecteurs du travail. . Réduction du coût du travail et des cotisations sociales « qui empêchent le développement des entreprises » (Ernest-Antoine Seillière), recours massifs aux délocalisations, « création de valeur » confisquée par les actionnaires et les dirigeants des entreprises au détriment des salariés. . Organisation de l’autonomie des différents niveaux de négociation afin de « faciliter le dialogue social entravé par un excès de législation », limitation du droit de grève. . Remise en question des dispositifs d’aide sociale, « coûteux et inutiles » (!) . Affaiblissement du système de retraite par répartition, création de formules individuelles et privées d’épargne salariale, fonds de pension, développement des stocks-options. . Suppressions de postes d’enseignants, l’école au service des entreprises. . Baisse des crédits de la recherche publique et alignement sur la recherche privée.

« Réformes » engagées par le gouvernement, inspirées ou dictées par le Medef. Il est important de savoir où l’on nous mène



Imprimer cet article





Manif contre les licenciements : gueules cassées, poings levés !
dimanche 24 - 11h29
2 commentaires
Brésil : "Il n’y a que des morts du Covid", les habitants de Manaus face au chaos sanitaire(vidéos)
samedi 23 - 22h21
de : nazairien
7 commentaires
Après, la prise de fonction de Biden, la "chine communiste" permet de refaire de l’anticommunisme
samedi 23 - 18h21
de : nazairien
Manifs.ce 23 janv. pour l’interdiction des licenciements !
samedi 23 - 16h09
de : joclaude
McKinsey : il est temps de nettoyer les cabinets
vendredi 22 - 20h44
de : Jonathan Lefèvre (Solidaire)
1 commentaire
Souvenir de 1968
vendredi 22 - 17h05
de : Alain Collet
1 commentaire
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 - 14h18
de : Un ex du pneu
1 commentaire
question
jeudi 21 - 18h38
de : jean1
4 commentaires
Le chanteur Morice Benin nous a quittés (1947-2021)
jeudi 21 - 14h22
Chiens de garde
jeudi 21 - 14h13
de : azard
La Chine, qui croyait, avoir éradiqué le virus, face au "démoniaque coronavirus (vidéos)
jeudi 21 - 12h45
de : nazairien
9 commentaires
Syrie, Bolivie, Centrafrique... !Des exemples : La seule guerre que l’impérialisme ne peut pas gagner !
jeudi 21 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Américain Pfizer:12 400 Israéliens testés positifs après avoir reçu le vaccin
jeudi 21 - 11h05
de : joclaude
Les "Oubliés" du Ségur de la Santé : MANIFS. partout !
jeudi 21 - 10h55
de : joclaude
Immunisés ? C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 19h32
de : Hdm
Syndicats et organisations de jeunesse appellent les étudiants à se mobiliser contre la précarité
mercredi 20 - 15h10
de : joclaude
AED : construire la lutte des précaires de l’Éducation Nationale
mercredi 20 - 15h08
RASSEMBLEMENT PRÉVU À PARIS, LE DIMANCHE 24 JANVIER 2021, PLACE JEAN FERRAT (métro Ménilmontant - ligne 2), À 15H00.
mercredi 20 - 12h38
de : Jean Clément
Gabriel, gilet jaune mutilé : « Je n’avais jamais foutu les pieds dans une manifestation »
lundi 18 - 16h24
de : jean1
1 commentaire
Norvège : "nouvelles" du fumeux vaccin Pfizer-BioNtech.
lundi 18 - 15h30
de : joclaude
1 commentaire
Femmes de chambre : que sont devenues les promesses de Marlène Schiappa ?
lundi 18 - 09h29
2 commentaires
Patrice Lumumba assassiné le 17 janvier 1961
dimanche 17 - 17h44
de : CADTM Eric Toussaint
1 commentaire
Souveraineté et démocratie ou mondialisation et régime autoritaire ?
dimanche 17 - 10h03
de : Par Michèle Dessenne, Présidente du Parti de la démondialisation
2 commentaires
la mouchardisation en plus de la marchandisation
samedi 16 - 23h00
de : reporterre
Affaire Duhamel : des réseaux de pouvoir ? Vraiment ?
vendredi 15 - 11h30
de : joclaude
1 commentaire
MACRON : Drôle de SMS, on les aura ... !
vendredi 15 - 10h49
de : joclaude
Dépistage covid massif à Roubaix une réussite ! Beaucoup plus de testeurs que de testés. Des chiffres étranges
jeudi 14 - 19h45
de : France 3 Régions
4 commentaires
CHINE : Visite de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS)
jeudi 14 - 17h37
de : joclaude
2 commentaires
Etats-Unis : des centaines de personnes aux urgences après avoir reçu le vaccin contre le Covid-19
jeudi 14 - 17h31
de : joclaude
1 commentaire
Affaire Pfizer-Nigeria : les victimes attendent toujours leur dédommagement
jeudi 14 - 17h14
de : Jeune Afrique - 03 février 2011
La maison carrée ronde
mercredi 13 - 20h15
de : jy.D
Carnaval funèbre - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 17h43
de : Hdm
CHiNE : un Médecin Français à Wuhan, s’exprime !
mercredi 13 - 11h27
de : joclaude
5 commentaires
Schneider Electric : « On nous vire pour 400 000 euros de bénéfice »
lundi 11 - 15h31
Une certaine idée de la souffrance.
dimanche 10 - 15h58
de : jy.D
MEETING de SOLIDARITE ANTI-IMPERIALISTE
samedi 9 - 19h02
de : Jean Clément
Bravo Antoine
samedi 9 - 15h20
de : jean1
Gérants du capitalisme : plus zélé que moi tu meurs !
samedi 9 - 14h41
de : joclaude
Sale année.
vendredi 8 - 17h45
de : jy.D
2 commentaires
Le boomerang des « révolutions de couleur »
vendredi 8 - 17h42
de : joclaude
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite