Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.

de : lino
lundi 7 mai 2007 - 10h35 - Signaler aux modérateurs
23 commentaires

J’ai voté blanc au second tour, je ne voulais pas apporter mon vote à Ségolène Royal, je ne pouvais pas acquiescer à sa politique et à sa personnalité.

Je m’explique, le programme défendu par la candidate Royal ne répondais pas du tout à mes attentes et à l’idée que je me fais de la politique. Elle n’a pas su proposer un véritable autre choix de société. A mon avis, son programme était bien trop vague, bien trop flou pour pouvoir capter l’électorat. Elle n’a eu de cesse de courir derrière les idées et les projets de Sarkozy.

De plus sa méconnaissance (eh oui !) du fonctionnement des institutions me semble gravissime pour un personnage politique qui prétend aux fonctions de président de la république (ceci a été suffisamment clair lors du débat avec Sarkozy) ainsi que son comportement pour le moins étrange :
  elle mélange les différents financements des institutions et les statuts des différents fonctionnaires (lorsqu’elle explique qu’elle redéploiera les fonctionnaires), c’est le b, a ba en institutions politiques, les choses élémentaires apprises par tout fonctionnaire et encore plus dans les écoles telles que Science Pô ou l’ENA, du moins je l’espère.
  Ses erreurs sur le nucléaire, sur le sort des enfants handicapés scolarisés et son entêtement à maintenir ses affirmations contre toute logique.
  Son coup de colère ridicule, si faussement joué. Toutes ces choses ont faits que je n’ai pu me résoudre à voter pour elle au second tour. (même si j’ai longtemps hésité, par pur conditionnement certainement).

Dimanche soir j’ai été atterré par son comportement et sa démarche politique : souriante, détendue, voire joyeuse elle remerciait les 46% d’électeurs qui lui avaient fait confiance, pas un mot pour ceux qui lui avaient apporter leurs suffrages dans le seul objectif de faire barrage à Sarkozy. Son attitude joyeuse tranchait d’autant plus que la 2 ème chaîne nous montrait l’air grave et affligé de DSK et de L Fabius au même moment.

Pire, S Royal se présentait comme suffisamment légitimée pour poursuivre son action de reconstruction d’un pôle politique élargi . . . . . avec qui ?

A quand un véritable retour aux valeurs de la gauche ? Il faut faire vite avant que le bipartisme à l’anglo-saxonne ne s’installe dans notre manière de faire la politique en France et anile toute réelle opposition aux politiques libérales. Les bases sont déjà posées avec les appel du pied de Royal au mouvement de Bayrou.

On s’est moqué de nous, on nous a volé notre vote.

Si le FN a vu son score fondre c’est parce que Sarkozy a joué sur les mêmes thèmes, il s’est « extrémisé » dans son discours et dans son programme , et, au lendemain du 1er tour, tout un chacun de se féliciter du retour d’un "électorat perdu" dans le giron républicain.

La gauche antilibérale ou socialiste a subie le même sort avec une autre stratégie, celle du vote utile et des alliances avec le PS. Elle a été laminée au 1er tour, elle n’a obtenu qu’un score ridicule, contrairement à toutes nos espérances, les électeurs ont préféré le nécessaire vote utile dés le 1er tour, prôné par le PS, les appels des dirigeants des déférents partis de la gauche socialiste n’y ont rien changé. Au second tour il fallait voter S Royal au nom du réflexe républicain.

Certainement bien d’autres éléments ont faits ce résultat, ils seront à éclaircir et à mettre en évidence pour que des événements de ce type ne puissent plus ses reproduire ou tout du moins que nous ne laissions plus être promenés par le bout du nez. Parce que il faut bien le dire, et ce d’après certaines études, vieilles de plusieurs semaines, au regard de ce que représente la gauche actuellement, seul le vote Bayrou aurait barrer la route à Sarkozy. Eh oui ! c’est difficile à accepter, et pourtant on peut retrouver facilement ces études d’opinion. Alors, si nous voulons qu’une alternative possible crédible et sérieuse au capitalisme existe, ressaisissons-nous et retravaillons sérieusement à la reconstruction d’une vraie gauche avec des valeurs suffisamment affirmées pour que d’autres ne puissent plus s’en emparées, comme cela a été le cas cette fois ci.

Lino


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Sans état d’âme j’ai voté Royal, mais j’en suis digne
7 mai 2007 - 12h54

Celle ou celui qui veut donner une leçon caractérielle fondée par l’amertume, en se justifiant du peuple, finit toujours par le recevoir dans la figure.

J’ai voté sans état d’âme Ségolène Royal dans un quartier de Paris où les reports de voix ont été quasiment sans faille, et qui a porté bas Sarkozy à moins de 40%. JE N’AI PAS HONTE ET J’EN SUIS FIERE. Et de plus je remercie ceux qui se sont battus contre le résultat, de leurs pettites mains contre les flics, dans le même quartier, cette nuit.

L.



Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 14h08

Le non-choix n’a jamais été une performance ni un fait d’armes. La réalité est là : en refusant ton vote à Ségolène Royal tu as mis la France en danger. Car, il faut bien se le dire, avec Sarkozy ça passe ou ça casse. La France a-t-elle définitivement tourné le dos à son fameux modèle pour connaître sa "révolution conservatrice" comme la Grande-Bretange sous Thatcher ou les USA sous Reagan ? Si le vote de Sarkozy a été un vote d’adhésion à ses idées socio-économiques ultralibérales alors ça ira. Mais, si c’était une adhésion au tout-sécuritaire et au tout-immmigration alors, il faut craindre que la société ne sombre dans l’affrontement perpétuel. Si ça été aussi un rejet de Royal et donc d’une femme (ouais ce détail n’en est pas un dans une société où la Constitution n’a pas prévu un féminim au président de la République -il est écrit "Le Président"-), alors on va au casse pipe. Déjà les 2 premièes tentatives de révolution conservatrice ont échoué : celle de Alain Madelin en 1995 a été étouffé dans l’oeuf, celle de Juppe s’est terminé en pantalonade . Donc, il faut bien se demander où on va : au lieu de se gargariser de n’avoir pas voté, il faut admettre avoir contribué à placer la France devant un grave dilemme. Enfin, on a les consolations que l’on peut mais, que demandez-vous à Royal quand on l’a combattue dans son propre camp au lieu de la soutenir. Avez-vous vu Juppe ou Villepin attaquer Sarkozy ? Est-ce à dire qu’ils sont d’accord avec lui sur tout ou qu’ils ont renoncé à leurs propres ambitions ? Non il faut que la gauche comprenne qu’autant il y a, sur l’international, l’intérêt supérieur de la nation autant au plan national, il y a l’intérêt superieur du parti. Donc arrêtez ces petites mesquineries qui ne vous honorent pas. Un vrai socialiste aurait voté Royal, un point, un trait.



Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 15h06 - Posté par

La SEULE faute incombe au PS qui a présenté une nullarde portant un programme libéral. N’accusez pas le peuple de gauche que vous avez laminé au premier tour d’être responsable de votre propre défaite.

Encore une fois, après 2002, après le 29 mai 2005, vous refusez la moindre remise en question et vous vous defaussez de vos responsabilités sur votre gauche. C’EST HONTEUX ! Et je suis triste que vous soyez relayé en cela par quelques cocos amers qui trouvent du dernier chic de s’en prendre à leurs camarades !

Jips


Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 16h28 - Posté par

Il n’est pas question de me gargariser de ne pas avoir choisi le vote S Royal.
Simplement je tiens à exprimer mon ras-le-bol de certaines interventions sur Bellacio qui mettent en cause le choix de certains et notamment de ceux qui se sont abstenus ou ont voté blanc. C’est une expression comme une autre, ne t’en déplaise.

Le citoyen, que je suis, a pesé le pour et le contre de la situation (tout comme toi je l’espère)
et s’est prononcé. Merci de respecter mon libre arbitre, sinon la prochaine fois vote pour tout le monde, ça sera plus simple.
« Donc arrêtez ces petites mesquineries qui ne vous honorent pas. Un vrai socialiste aurait voté Royal » Tant pis, si je ne passe pas à tes yeux pour un vrai socialiste, ce n’est pas vital. Cela ne m’empêchera pas de travailler à la croissance d’une vraie gauche anti-capitaliste dans la mesure de mes moyens.

S’il y a de l’irresponsabilité, elle appartient au PS, à son absence de projet et à la stratégie choisie et à son louvoiement qui l’entraîne dans des fanges peu recommandables.
J’en veux pour preuve les tiraillements obscènes au sein du PS aujourd’hui. Vous avez été bernés par les sondages lors de la campagne interne et vous vous êtes imposés une candidate pas toujours crédible, loin s’en faut et vous n’aviez pas de projet clair.
Quant à la tirade sur « l’intérêt supérieur de la nation et celui du parti » on nous a fait avaler tellement de couleuvres, que dans la mesure de mes possibilités, je me permets de minimiser les effets des intérêts supérieurs, quand je puis choisir (je dois même avouer que je me méfie au plus haut point de l’usage de tels arguments).
Dommage que tu n’est pas compris le sens de mon intervention.

Lino


Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 18h12 - Posté par

Un vrai socialiste n’aurait pas fait une opa sur son parti, ne se serait pas aurtoproclamé candidat(e), aurait défendu les vraies valeurs de gauche, et non pas le drapeau tric, n’aurait pas prêché "aimez vous les uns les autres".....J’en passe et des meilleures. Arrêtez d’em..... celles et ceux qui ont refusé de donner dans le panneau de la démagogie. Que Hollande est déclaré avant le 1° tour : "Au PC, il ne reste que l’os ! " ne vous interpelle pas ? Moi, çà m’a dissuadé DEFINITIVEMENT de donner ma voix aux fossoyeurs du PC !! Si tu ne comprends pas çà, il n’y a rien à espérer de bon pour l’avenir ! La gauche qui trahit, c’est fini ! FINI !! Que la pseudo gôche reste à droite , et les choses seront claires .

La vraie gauche renaîtra !!!

PIERROT DE B. ET A.


Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 16h12

maintenant il ne reste plus qu’à nous expliquer (ou mieux à nous montrer !) comment avec tes petites mains restées si propres, tu vas empêcher le facho de Neuilly de faire passer des lois régressives qui rendront encore plus difficiles les luttes de demain.

Il faudra aussi expliquer en quoi l’échec électoral de Royal va mettre un terme à la dérive droitière du PS.

"Garder les mains blanches" c’est très souvent une illusion.

Jean-François



Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 16h37 - Posté par

Non Jean-François c’est du passé ça !

Il nous reste maintenant à faire élire le maximum de députés rouges à l’assemblée, le reste sur le vote ou non pour Royal au 2eme tour, on s’en fout maintenant, on serait vraiment les derniers des cons à s’engueuler pour un choix passé sur lequel on ne peut revenir alors que l’urgence nous commande d’etre unis et convainquants !!

Jips


Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 16h28

Si je comprend bien, Sarkosy Président, c’est de la faute aux votes blancs, aux abstentionistes, aux médias, aux sondeurs, aux vieux, au réchauffement climatique, au mildiou,...mais jamais au grand jamais à la frange du PS qui nous a proposé une candidate de droite réac et autocrate ! Souvenez-vous camarade, c’était il y a un an à peine, ces mêmes sondages nous la vendaient à 56% élue, et les médias la trouvaient bien comme il faut ! En nous la proposant comme candidate de "gauche" c’est bien avant tout, vous, qui avez contribué à faire élire Sarkosy. Jamais, elle n’a été en posture de l’emporter, hormis dans vos rêves illusoires. Aujourd’hui la gauche (enfin celle qui ne veut pas gérer le capitalisme pour le compte du MEDEF) est laminée dans les urnes, mais peut être fallait-il en arriver là pour contribuer à éclaircir les choses. Quand je pense qu’hier soir Mme Royal a considère son résultat comme une victoire ! Son conseiller en com doit être un sacré adepte de la méthode Coué. Le pathétique à ce niveau là, ce serait presque risible si Mr Sarkosy ne se prélassait pas à l’Elysée.

Mister H



Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 18h44 - Posté par

"Si je comprend bien, Sarkosy Président, c’est de la faute aux votes blancs, aux abstentionistes, aux médias, aux sondeurs, aux vieux, au réchauffement climatique, au mildiou"

Surtout au mildiou...

JMH


Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 16h53

En votant blanc, tu as donc donné une demi-voix à Sarko (bravo !) et une demi-voix à Ségo (ce que tu voulais éviter).
A part ça, pas d’état d’âme ?



Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 17h19 - Posté par

Non,pas d’état d’âme.
Au regard de vos théories. je n’ai donc qu’à demi fauté
Dommage que le refus de pouvoir émettre une analyse différente soit autant bannie de votre chapelle.
A vec de telles bases de réflexions bon courage pour la reconstruction d’une gauche vraie.

Lino


Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 19h05 - Posté par

non,lino ton choix est respectable, moi au segond tour j’ai voté anti-sarko,si le PS a perdu c’est tout simplement qu’il a présenter une candidate qui n’est en rien socialiste.Maintenant il est l’heure de faire rentrer le maximun de députés communistes a l’assemblée nationale.Ceux sont les derniers qui pourront défendrent les idées anti-libérale,le groupe communiste ,en espérant qu’ils pourront en former un (20 députés)sera le dernier rempart contre la politique pro-patronale de sarko.Il faut regarder la réalité en face le parti socialiste ne peut plus se réclamer de gauche depuis longtemps.Pour l’heure car les législatives sont trés proches ,votons pour les candidats du PC,ensuite discussions de toute les forces anti -libérales sans exclusive aucune,meme avec de nombreux militants socialistes en désaccord avec leur direction ,pour une large union pour empecher ce bi-partisme qui s’installe comme dans les pays anglo-saxon.


Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 18h21 - Posté par

90 65 :
Avec tes calculs et ton raisonnement parfaitement débile, toi, tu es vraiment un champion de la démocratie !!! C’est vraiment l’art de dire n’importe quoi !!

Bravo !!

Entre cela et ceux qui prétendent qu’en votant NON au TCE, on a voté avec le pen, on nage dans une logique ..... Je croyais que Sarkolène et Ségozy avaient tous les deux voté OUI : çà ne les a pas empêché d’être candidats "opposés " !!

P. DE B. ET A.


Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 18h46

MOI AUSSI J’AI VOTE BLANC.

Et nous sommes plusieurs, dans mon entourage : famille, amis, sympatisants du PCF.
BLANC, comme les feuilles politiques qui nous étaient présentées et qui, pour l’une (celle d’Incarnaçion) voulait nous attirer uniquement que par la peur : ce n’est pas un argument porteur d’avenir.
Et puis, rappelez vous : qui a porté, avec l’aide des médias, Incarnacion sur l’autel du PS ?
Zarko, son pote qui la connait bien et qui la sait mauvaise...

JLL-64-



Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 19h22

eh ben moi j’en aurais des états d’âme, si je n’avais pas voté contre Sarkozy....car la seule chose que vous avez faite , c’est vous faire personnellement plaisir ...a part ça, votre vote blanc ne tient pas la route ...

Prétendre que Sarkozy et Royal c’est du pareil au même , c’est faux et archi faux ...je ne vous dirais pas que le PS n’y est pr rien ds sa défaite et qu’il ne l’a pas cherché en ne proposant pas un programme de gauche et en faisant des appels au centre...

Simplement il y avait un candidat plus dangereux que l’autre et il fallait d’abord l’éliminer :
Avez vous pensé aux faucheurs volontaires ?, aux étudiants poursuivis, ? aux syndicats qui risquent d’être baillonnés ?, aux sans papiers ?, aux immigrés qui ont la trouille ? ...etc non, en fait ,vous n’avez pensé qu’à votre amour propre et à votre gueule !!!

Pour quel résultat ?

Un sarkozy qui a les mains libres , libres de serrer toutes les vis , et vous croyez qu’on va pouvoir manifester , se faire entendre sur quelque sujet que ce soit avec le risque d’aller en prison et de sortir des milliers d’euros ???
Vous croyez que la majorité des français peuvent se payer ce luxe ?

Un PS qui , de toute façon , ne se verra jamais en coupable mais toujours en victime ...et n’en tirera rien d’autre que de s’allier à Bayrou ...ce qui , de tte façon , devait arriver , du moins pr une partie ...

marjo



Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 20h32 - Posté par

Tu ne sais pas camarade Marjo, mais j’ai 53 ans et je suis au chomage depuis deux années, alors penser à ma gueule, oui j’y ai pensé, parceque moi aussi je peux être aux premières loges des mauvais coups de Sarkozy.
Je te remercie pour tes leçons de politique, mais fais moi grace de tes cours, et tente de respecter ce que tu ne peux comprendre aujourd’hui.

Lino


Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 21h18 - Posté par

Je comprends la déception et l’écoeurement de beaucoup par rapport au PS mais je ne comprends pas le choix de la politique du pire ni le suicide collectif , non je ne le comprends pas ...moi je ne suis pas au chomage ms vois tu j’y suis passée et j’ai des amis qui y sont encore ...je peux te dire que j’en ai vu plus d’un(e) pleurer hier soir ...

marjo


Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 23h18 - Posté par

Marjo tu trouveras ci-aprés une partiede texte que j’ai fait paraître par ailleurs, il n’est pas question d’être désabusé, il est question de stratégie politique

. . . j’ai peut-être obtenu ce que je voulais( même si je n’en ai qu’une très très infime part de responsabilité), et ce, même si la situation est loin d’être facile avec l’accession de Sarkozy à la tête de l’état. Nous allons être obligés, nous les gens de gauche, de nous questionner sur ce que nous voulons, et comment nous voulons voir évoluer une gauche anticapitaliste, nous allons devoir sortir de la relative tranquillité intellectuelle que nous connaissions jusqu’à présent. Depuis plus de trente ans nous naviguions avec le PS qui en a profité pour laminer les forces de gauche. Le PS représentait, aux yeux des électeurs, la seule force crédible pour gouverner, et nous avons vu et subi ses œuvres quand il était au manettes avec son programme d’accompagnement du capitalisme. Le déroulement de la campagne, le rapprochement de Royal avec Bayrou, s’il se confirme, va éclaircir les données de fait.

Quoiqu’il en soit nous devrons redéfinir notre place dans l’échiquier politique, allons-nous nous rapprocher des manœuvres actuelles du PS ? Ou nous ré-engager dans une politique résolument de gauche, celle qui a fait la force de la gauche anticapitaliste en son temps. Il faut accepter la remise en cause de cette stratégie qui a inféodé la gauche anticapitaliste au PS c’est vital pour l’expression d’une autre voie possible pour le peuple. Alors les invectives, les coups bas voir le mépris de certains ne me gêne pas.

Oui je suis pour cette remise à plat qui aurait encore tardé à venir car nous aurions encore fait semblant de ne pas voir. Oui je pense qu’il faut réactualiser la gauche et son programme. Oui je crois que PCF a toujours sa place dans le paysage politique. Oui je crois que devant la situation d’une droite dure au pouvoir les différentes composantes de la gauche anticapitaliste vont devoir réfléchir ensemble et ce en dehors de leurs chapelles respectives, du moins j’espère qu’ils auront cette intelligence. Oui je crois qu’une gauche à l’expression dure doit exister, une gauche représentative des classes sociales les moins aisées, mais aussi de nouvelles couches de la population insatisfaite du capitalisme outrancier, car trop longtemps nous avons été bercés au son de la sociale démocratie.

Et puis Sarkozy au pouvoir, c’est grave, c’est vrai, mais je ne crois pas qu’il fera pire que Berlusconi ou Bush ou Blair, ça nous laisse encore des marges de manœuvres, tout juste jouera-t-il à égalité. Il nous appartient de nous unir et de repartir à l’assaut pour le gain d’une vie meilleure pour tous et non pour quelques uns seulement.. . .

Lino


Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
8 mai 2007 - 09h48 - Posté par

"c’est grave mais je ne crois pas qu’il fera pire que Berlusconi ,Blair, Bush..etc" Eh ben , moi ça me suffit , question gravité ,car je te signale qu’avec ces trois là , on aurait été embarqué en Irack !!!

Qu’il faille reconstruire à gauche , je suis tout à fait d’accord , mais je ne vois pas le rapport avec le fait d’avoir ou non voté Royal ?

En plus, ds les pays que tu cites , je n’ai pas constaté que la prise du pouvoir par un pseudo dictateur n’a amené pour autant une prise de conscience et un ralliement aux idées de la gauche !

Marjo


Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
8 mai 2007 - 14h58 - Posté par

Marjo,
"...Doit on parce que l’on s’affirme de gauche voter pour une candidate indéfinissable et pour un programme inexistant ? Doit-on parce que l’on s’affirme de gauche repousser sans arrêt à demain des réflexions et analyses qui sont régulièrement et ce malgré les coup de semonces à répétitions renvoyées aux calandres grecques. Quand doit on dire stop, ça suffit ? Durant ces 30 dernières années nous avons vu des entreprises publiques rentables vendues au privé, fondre les acquis sociaux et les droits des salariés sous le prétexte de la prise en compte de la réalité économique, du dumping social, et cela, que le pouvoir soit détenu par la droite ou par la gauche unie. Est-ce bien réellement l’idéologie de gauche que de prétendre faire encadrer des jeunes en difficulté par du personnel militaire ? Est-ce bien raisonnable pour un candidat de gauche de souhaiter que tout foyer français se doit de posséder un drapeau tricolore ? Etaient-ce là les préoccupations des français ?..."
Voila pourquoi je n’ai pas voté pour Royal, je la crois de droite et sa diatribe n’a pas pu vaincre mes réticences.
En supplément gratuit je te propose de lire égalementl’article "Apprendre de Sarkozy" (http://www.bellaciao.org/fr/article...).
Je crois que tout est dit.

Lino


Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 21h28

finalement être "droit dans ses bottes" ce n’est pas réservé qu’à Juppé

j’espère que tu es heureux aujourd’hui "camarade"

quand on se fera matraquer dans les manifs d’ici quelques mois, tu ne nous en voudras pas si on te met devant hein ?



Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 22h06 - Posté par

Le 22 Avril à 20h00 c’ était plié, Laurence Parisot avait gagné . Hier la seule question qui nous était posée c’ était "avec ou sans vaseline" . On ne va pas commencer à s ’ étriper entre ceux qui ont choisi sans et ceux qui n’ ont pas voulu choisir .
Jan


Je n’ai aucun état d’âme à ne pas avoir voté Royal.
7 mai 2007 - 22h09 - Posté par

non ! en votant blanc, nul ou en s’abstenant nous n’avons pas donné nos voix ni à Sarkozy ni à Royal. ET nous ne sommes pas "heureux" aujourd’hui. Pour ma part je n’ai pas attendu ces élections pour me faire matraquer ou recevoir des gaz lacrymogènes au cours de manifestations.
Tu veux mettre Lino devant aux prochaines manifs. Eh bien nous seront nombreux avec lui et toi tu te contentera certainement de nous regarder de loin. Gisèle






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite