Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Une bonne nouvelle

de : Céleste
samedi 3 mars 2007 - 12h36 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
JPEG - 8 ko

Celeste

Dans l’actualité les bonnes nouvelles sont rares, que dis-je, rarissimes, c’est pourquoi je ne voulais pas passer sous silence le fragile rayon d’espérance lu le 1 mars dans la presse.

Le groupe pharmaceutique Sanofi-Aventis et la fondation DNDi (Drugs for Neglected Deseases initiative) lance l’ASAQ, un nouveau médicament contre le paludisme. Non breveté, ce qui permet un prix très bas, il sera accessible aux populations les plus pauvres.

Les principaux contributeurs ont été Médecins sans frontières, l’Institut Pasteur, l’Union Européenne, l’Agence française de développement et d’autres financeurs publics.

Autrement dit, il semblerait qu’un large consensus au sein du monde occidental se soit mobilisé pour une cause humanitaire essentielle, la lutte contre la malaria.

Le geste est d’autant plus appréciable que la maladie ne sévit pas dans nos contrées mais sur les continents les plus pauvres, là où les conditions sanitaires ne permettent pas de se protéger.

Les chiffres sont effrayants, toutes les 30 secondes, un enfant africain meurt du paludisme. Chaque année, 350 à 500 millions de cas apparaissent dans le monde et plus d’un million de personnes sont tuées par la maladie.

La malaria, transmise par une piqure de moustique et contre laquelle aucun vaccin n’existe à ce jour, est en pleine recrudescence, elle touche particulièrement les plus faibles parmi les plus pauvres : les enfants en bas âge, les femmes enceintes, les personnes âgées.

Ce fléau, qui décime des familles entières, n’a jamais attiré les lumières des médias. Maladie de pauvres. Maladie d’anonymes.

Le touriste qui traverse des régions infectées se protège en faisant une prophylaxie préventive, ou, tout simplement, en s’enduisant d’insecticide et en dormant sous une moustiquaire. Mais même ces mesures simples sont inaccessibles à beaucoup de -populations. Achète-t-on une moustiquaire quand l’argent manque pour se nourrir ?

Il convient quand même de relativiser la bonne nouvelle. L’ASAQ existe et son efficacité a été prouvée. Le prix d’un traitement complet sera de moins d’1 dollar pour un adulte et de 0,50 dollar pour un enfant.

Mais - pourquoi faut-il qu’il y ait toujours un mais ? – l’opération ne sera pas financièrement rentable, et il est peu probable qu’une firme pharmaceutique accepte de financer des essais cliniques sur une molécule dont elle n’aura pas le monopole de production. Les ONG et les universités devront donc prendre le relais.

Le médicament sera proposé à prix coûtant aux structures publiques des pays touchés, aux institutions internationales, aux ONG et aux pharmacies adhérant aux programmes d’accès aux antipaludiques de Sanofi-Aventis.

Certes, un énorme travail reste à accomplir au niveau des conditions sanitaires, mais, pour la première fois, grâce à une mobilisation de plus en plus forte des consciences, un médicament créé pour soigner les plus pauvres a vu le jour.

Ce n’est pas un hasard, et, moi qui suis d’un tempérament optimiste, j’y vois un signe de solidarité, d’humanité.

Non pas que les firmes pharmaceutiques soient devenues philanthropes, elles sont avant tout des entreprises, des multinationales soucieuses de vendre leurs produits, de ce côté-là, il faudrait être bien naïf pour leur attribuer des sentiments humanitaires.

Non, ce qui a changé, c’est le poids du peuple occidental.
Toutes nos voix.
Tous nos écrits
Toutes nos pétitions.
Les mouvements altermondialistes.
Les manifestations.
Les blogs.
Tout ce qui bouge
Remue, pense aux autres.

Et finalement, ça nous donne un sacré pouvoir. Celui de perfectionner le monde.

Il faut y croire, ne plus courber le front devant ceux qui s’imaginent contrôler la planète. Tous ensemble, les humbles, les petits, les oubliés ont un pouvoir énorme, celui du peuple.

Puisse ce premier pas être suivi de beaucoup d’autres.

http://celestissima.blog.20minutes.fr


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Une bonne nouvelle
3 mars 2007 - 13h43

Je partage completement ton optimisme pour au moins deux raisons

Premierement parceque l’optimisme est le pouvoir des humbles

deuxiemement parceque je suis convaincu que la vie n’est pas ausi pourrie que certains veulent nous la soumettre et nous contraidre a la vivre mal

Je rajouterais une troisieme raison ; une bonne campagne avec des militants motivés peut tout changer

TOUT CA EMPECHE CEUX QUI VEULENT NOUS ASSSOUVIR D’ETRE AUSSI A L’AISE DANS LEUR BASKETS QU’ILS LE PRETENDENT

louis coconuts



Une bonne nouvelle
6 mars 2007 - 21h33 - Posté par

Louis

merci pour ce com, qui résume tout à fait ma pensée

Céleste


Une bonne nouvelle
4 mars 2007 - 22h24

Bonne bonne bonne bonne bonne nouvelle !
Léa.



Une bonne nouvelle
6 mars 2007 - 12h02 - Posté par

EXCELLENTE NOUVELLE... (Si c’est gratuit !)

Dis-moi Léa, ces saloperies d’anophèles t’avaient fait du bobo, à toi ??

Tzigane

NB : la photo de la belle ténèbreuse, c’est le médicament où la scientifique ?


Une bonne nouvelle
6 mars 2007 - 12h47 - Posté par

Non mais j’ai voyagé en Afrique, en Asie, et je connais des gens qui en souffrent.
Léa.


Une bonne nouvelle
5 mars 2007 - 01h36
une belle opération de com pour SANOFI
5 mars 2007 - 17h25

Oui, c’est une bonne nouvelle, indéniablement.

Je réagis surtout afin de souligner que les titres de la presses font pour la plupart la part belle à SANOFI.

"Le groupe pharmaceutique Sanofi-Aventis et la fondation DNDi comercialisent un nouveau médicament" voilà comment est décrite la nouvelle : la presse reprend mot pour mot le communiqué de presse de ce groupe pharmaceutique, alors qu’il n’intervient que dans la PRODUCTION du médicament, jamais dans sa conception, encore moins pour l’appel des fonds que l’on ne doit qu’à MSF.

Dans mon souvenir (article du monde Diplo ou du monde, je ne sais plus) c’est le fruit d’un gros gros gros travail de partenariat entre l’industrie (certes) mais aussi les fondations charitatives et des instances internationales (OMS je crois)

D’accord avec l’article : C’est une belle opération de com pour SANOFI et peut-etre même un bon plan économiquement parlant.

Claudio Matzke







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite