Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes

de : Caroline Monnot
mardi 27 février 2007 - 16h33 - Signaler aux modérateurs
35 commentaires
JPEG - 12.2 ko

Rapine de signatures entre Bové et Besancenot

de Caroline Monnot

Empoignades pour le moment virtuelles (sur les forums) à la gauche du PS, et plus particulièrement chez les soutiens de José Bové, au sujet des parrainages.

Dans leurs échanges électroniques, les partisans du leader altermondialiste se divisent désormais entre "pro" et "anti" braconnage. Certains aficionados de M. Bové sont en effet allés démarcher des maires qui avaient promis leur signature à Olivier Besancenot, le candidat de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR).

Ces démarcheurs se félicitent d’avoir obtenu des élus ainsi visités qu’ils modifient leur promesse de parrainage en faveur de l’ex-syndicaliste paysan et au détriment du candidat trotskiste. Ils énumérent au passage quelques exemples de ces "prises de guerre".

La ressource "parrainage" est rare et précieuse à la gauche de la gauche. Elle l’est d’autant plus que le PS ne manifeste pas l’intention de lever la consigne demandant à ses élus de réserver leurs signatures à Mme Royal. Ni M. Besancenot, ni M. Bové ne sont assurés d’obtenir les 500 signatures nécessaire à la validation de leur candidature.

Doivent-ils se ravir les parrainages entre eux ? La querelle éthique fait rage chez les partisans de M. Bové. "Pas loyal", estiment les uns, pour qui cela n’est pas "faire de la politique autrement". "Je trouve totalement inadmissible que nous puissions tenter de faire changer d’avis des élus qui ont fait une promesse à la gauche de la gauche alors que nous essayons de faire passer l’idée que Bové n’est pas une candidature supplémentaire, une candidature qui divise (...)

Nous allons nous bouffer entre nous", s’émeut un intervenant qui réclame un positionnement clair des collectifs Bové sur la question. "C’est justifié", répondent d’autres qui dénoncent "la logique boutiquière de la LCR" et expliquent leur volonté de "sanctionner ainsi les logiques d’appareil".

"Il est normal de prendre les parrainages de Besancenot. La faiblesse politique de sa candidature réside dans la duplicité de la LCR", indique un membre du comité de soutien. Selon les comptages des pro-Bové, une dizaine de maires auraient été ainsi "chipés" par leur champion. La LCR, elle, minimise officiellement le phénomène sans le démentir mais en s’apppliquant à le circonscrire dans une localisation qui concernerait surtout le Languedoc-Roussillon.

http://www.lemonde.fr/web/article/0...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
27 février 2007 - 17h16

Commentaire (Et titre, même le vrai, celui du Monde) un peu con, puisque sur le coup, c’est surtout les partisans de Bové qui ont une attitude calamiteuse et honteuse, pas ceux de a LCR...

Je vois pas en quoi il faudrait les renvoyer dos à dos...



Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
27 février 2007 - 17h25

On commence par l’altermondialisme, le commerce équitable et on termine dans une guerre de rapine. Faire de la politique autrement, certes, personne encore n’avait mis le drapeau noir au dessus d’un comité de soutien. On avance vite chez Bové, tout ça pour 1%.
Léon



Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
28 février 2007 - 12h35 - Posté par

Le drapeau noir n´a rien à faire là-dedans. Ca suffit les raccourcis politiques !
Si tous ceux qui racontent des énormités sur ce site se taisaient, il n´y aurait sans doute plus beaucoup de contributions...

Renaud P., Marseille


Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
27 février 2007 - 18h19

Aucun respect pour les partenaires anti-libéraux quelqu’ils soient, et surtout lorsqu’ils appartiennent à des partis.

Les partisans de José Bové n’ont vraiment aucune éthique politique et on se demande jusqu’où ils vont aller dans ce travail de sape et de division du mouvement antilibéral !!!



Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
27 février 2007 - 18h33

Bravo à Bové et ceux qui le soutiennent : ils parasitent le boulot fait par d’autres et sèment la haine.

Comme un certain nombre de mes camarades de la LCR j’ai passé des journées et des journées à rencontrer des maires, à argumenter, à gagner une à une ces précieuses promesses, tout ça pour que mes convictions puissent s’exprimer au-delà de mon travail militant au quotidien, à l’occasion de la campagne. Et ces mecs débarquent et tentent de m’empêcher d’avoir droit à la parole ? Ils sont fous furieux...

OC



Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
28 février 2007 - 08h19 - Posté par

Moi aussi je viens de passer une semaine à sillonner les routes pour les signatures en faveur de la candidature OB. Ce qui m’a le plus frappé c’est les discussions que j’ai eu avec des maires qui avaient reçu les partisans de Bové. Beaucoup m’ont expliqué les propos haineux qu’ils avaient tenu pas seulement contre la LCR mais aussi contre le PCF (du style : le PC est mort, y’a plus rien à faire avec eux, la Ligue c’est pareil, elle fait partie du passé, etc, etc). En plus ils sont d’une violence verbale inouie. Samedi dernier, je suis allée avec des camarades de la Ligue soutenir une manif dans un petit village de montagne dont une classe d’école va fermer. Des partisans de Bové était présents, pour soutenir cette lutte (du moins c’est ce que j’espère), mais ils étaient surtout là pour agresser et menacer de poursuites judiciaires les élus du PS et du PC qui étaient là aussi. Ces attitudes sont inacceptables. Je ne sais pas dans quelle mesure on pourra recoller les morceaux avec certains (heureusement tous ceux qui soutiennent Bové n’ont pas la même attitude). Ce que je souhaite par dessus tout c’est que nous serons au coude à coude quand il faudra se battre contre toutes les mesures antisociales qui ne manqueront pas de nous tomber dessus dans les mois à venir.

Fraternellement

S@brina


Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
28 février 2007 - 13h16 - Posté par

non encarté ,je suis ecoueré ,dégouté de ces agissements.
Comment dire qu’on fait de la politique autrement ?
J’avais de l’estime pour Bové ,mais là c’est nauséabond.
Comment travailler ensemble apres ?
Vraiment les supporters de Bové sont pres a bien des bassese,et d’avalage de couleuvre


Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
27 février 2007 - 18h36

tout simplement m*****e



Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
27 février 2007 - 19h07

Quel b*****n ce José , dans le genre " je dérange la bonne societé , je dénonce les dysfonctionnements de la societé , " il est génial , mais après avoir foutu la pagaille dans les collectifs anti libéraux , le voilà qu’il la joue minable avec la LCR , c’est nul ! Il a la grosse tête , mais il se trompe de cible , c’est la droite et la gauche caviar qu’il faut battre , ce n’et ni le PCF , ni la LCR ! Corinne ( Guingamp)



Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
27 février 2007 - 20h14 - Posté par

je viens juste de rentrer chez moi après avoir constaté que les colleurs d’affiches de Bové avaient recollé sur les panneaux d’expression libre, en plein sur Royal, Buffet et Laguiller qui s’arrangeait pour ne pas se recouvrir et avoir 1/3 ou 1/4 du panneau.
Et paf ! Les mecs de Bové font voler en éclat cette attitude intelligente en recollant en plein milieu sur tout le monde !
Mais qui sont donc ces petits c**s ?


josé bove la grosse tête ??????
1er mars 2007 - 12h19 - Posté par

Pas du tout. Dailleur n’a t-il pas déclaré a son meeting a SAINT DENIS :

" si nous n’obtenons pas les 500 signatures , ce n’est pas seulement une candidature qui disparait mais c’est aussi la colère qui disparait "

ben voyons

andré 18


josé bove la grosse tête ??????
2 mars 2007 - 08h39 - Posté par

la colére ne mene a rien la révolte mene a tout faisson disparaitre la colére et faison place a la révolte bref soyons revoltutionnaire


Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
27 février 2007 - 20h58

Ceci explique cela.
Et plus clairement que MGBuffet a deffinitivement une hauteur d’avance.
Le grotesque de la situation de la LCR et de Bové justifie tout a fait la candidature de MGB comme seule candidate anti libérale sérieuse.
Qui du coup peu croire que les collectifs auraient pu "en toute camaraderie" désigner le candidat antilibéral ? sans coup tordu.

Allez ! un petit effort encore por MGB.

Marc



Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
27 février 2007 - 22h24 - Posté par

cette triste histoire en dit long sur la prétendu volonté unitaire des partisans de bové qui si, pour la plupart sont sincères n’évitent pas l’appareil masqué de quelques militants" certes" intelligent (intelligence avec le ps) mais avant tout opportunistes et manipulateurs d’agir en douce
voila pourquoi la candidature de MGB est celle qui logiquement est la plus rassembleuse equitable et réaliste.

cela n’evite en rien le débat sur la nécessité de travailler à rassembler DURABLEMENT les mouvements anti libéraux de gauche


Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
27 février 2007 - 21h02

J. BOVE n’ pas convaincu grand monde hier sur TF1.
J’ai regardé l’émission avec un groupe (comme au temps des vrais collectifs) d’amis ( tendance communisante a vote éclaté très engagé dans lesdits collectifs jusqu’à mi décembre 1/3 BESANCENOT, 1/3 BUFFET, 1/3 BOVE-nous étions 8 ça ne fait pas tout à fait un compte rond-).
A la fin plus personne ne vote BOVE.
Légereté des propositions, ormis ce qui est attendu (O.G.M.. poursuites judiciaires...), presque une impression de diletantisme car rien de fort dans l’affirmation antilibérale (quid des 125 propositions).
B. lui-même ainsi que son entourage et leurs méthodes sont largement perçus comme des opportunistes tentant de jouer des cartes personnelles. Leurs agisements pour obtenir les parrainages ne manqueront pas d’avoir des conséquences pour l’avenir.
Les yeux se descillent sur ce qui s’est passé à l’automne 2006 au sein de la gauche antilibérale.

Mic / GRENOBLE



au meme moment MGB....
28 février 2007 - 11h15 - Posté par

j’ai zapé sur FR3 ou était invité MG BUFFET . Sur d’elle , propos clairs et nets , positions ohérentes, évitement de la division de la gauche , je l’ai trouvé encore meilleure. Mais c’est JOSE a eu beaucoup de mal , y compris avec les mots.


Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
27 février 2007 - 22h25

23 partis, groupuscules ou formations TROTSKISTES dans notre pays,elles ont 4 candidats à la présidentielles, BOVE,LAGUILLER, BESANCENOT, et le candidat PT....Combien à l’arrivée dans une démarche qui se veut de rassemblement ?

La guéguerre des parrainages est l’illustration parfaite du manque chronique de maturité politique de ces groupes de pensée, une démarche théorique qui peut séduire,qui peut participer à une critique radicale des systèmes d’exploitations en développement mais qui seront chroniquement incapables d’être concrétement des forces fiables de transformation.

C’est vrai depuis plus de 70 ans que cette pensée TROTSKISTE essaie de "promouvoir" un projet alternatif.

Qui pourra me présenter une loi ou une seule création ou structuration collective qui servent aujourd’hui les salariés de notre pays et dont ils seraient à l’origine ?

RIEN N’EST JAMAIS ASSEZ "MUR" POUR METTRE LA MAIN DANS LE CAMBOUI DE LA "GESTION" !!!!

Abandonnez ces gens là, et votez et faites voter utile, votez MGB !!!Le rassemblement c’est par là qu’il progressera le mieux , le plus largement, le plus rapidement.

JN55



Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
28 février 2007 - 13h22 - Posté par

"""""Qui pourra me présenter une loi ou une seule création ou structuration collective qui servent aujourd’hui les salariés de notre pays et dont ils seraient à l’origine ?""""
Moi je peux te citer des lois antiouvrieres,antisociales votées et appliqueés par le PCF.
Et aussi les lois de la droites appliquées à la virgule pres et dont les retraites font les frais en étant dans la misére ;loi balladur Et juppee !!
alors je prefere que la lcr n’ait pas mis ses mains dans le cambouis pour nous salir.


Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
28 février 2007 - 19h19 - Posté par

...votées par le PCF ? Dis moi lesquelles , pour info, je suis un peu inculte !

marjo


Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
27 février 2007 - 22h54

un coup de plus porté sur le serieux des anti-liberaux:aller chiper des signatures d’elus dejà promises a un candidat du même bord !
josé vient de proposer une démarche d’un autre temps à marie-georges:ordonne a tes élus de me d
onner leur signature !
ho josé viens donc participer à la lutte `"tous ensemble" ! regis 34



Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
28 février 2007 - 11h41

Un rappel : Le pen et mégret ont eu 1000 signatures en 2002, alors les jérémiades de le pen , c’est uniquement pour entretenir son idée du complot. Le pourri !
Quant à Bové qui pique à Besancenot, il a raison !

Phil



Du riffi entre Bove et LCR, ne pas mettre de feu aux poudres s’il vous plait...
28 février 2007 - 12h52

Au-delà du "braconnage", la seule actualité qui, il me semble, devrait être martelée sans cesse, est bien celle de ce déni de démocratie qu’est l’action des "grands partis" pour empêcher les signatures nécessaires à ces mouvements d’exister sur l’aire de l’élection présidentielle...
L’essentiel est là, et seulement là. Ces choix de mettre à mal ce qui est fondamental, tout comme vouloir le minimiser, est aussi grave que l’approche d’une dictature. Car il s’agit bien de cela, empêcher la liberté d’expression du peuple, bâillonner une grande partie des Français à vouloir un débat autre, plus large, plus profond, plus vrai.
Les médias, malheureusement, ne sont guère qu’à la botte des calculateurs du pouvoir. Mais il apparaîtra, tôt ou tard, que lutter, même avec des forces médiatiques écrasantes, contre une immense volonté populaire, aura été vain.
Les pouvoirs sont inexorablements sur le chemin de la démocratisation, c’est la meilleure chose qui puisse arriver à notre planète et à ceux qui vivent dessus.
Quant à l’anachronisme de la représentativité du parti communiste, c’est un autre sujet, et je suis assez d’accord sur l’idée.



Du riffi entre Bove et LCR, ne pas mettre de feu aux poudres s’il vous plait...
28 février 2007 - 17h42 - Posté par

Arretez avec cette histoire de blocage des grands partis, ça ne tient pas debout. Plus de 80% des maires n’ont pas d’étiquettes politique. Si il existait "une immense volonté populaire" comme vous dites ou même "une grande partie des français" nulle doute que vous trouviez parmis ces maires non encartés les parrainages necessaires.
Au passage on s’interroge sur la représentativité de Bové dans les campagnes si il n’arrive pas à convaincre des maires de petites communes rurales à lui donner la signature.

Des partis aussi minoritaires que LO arrive bien à avoir les 500 signatures non ? Et la LCR de même si vous ne leur piquez pas les signatures .... Alors pourquoi pas vous ?

Votre problème, ce n’est pas le blocage des partis, c’est votre manque de militants, d’implantation réel parmis le peuple. La candidature Bové n’a finallement qu’une existence médiatique et sur internet.

Mais qui donc a conseillé à Bové de s’engager dans cette galère ?

Jips


Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
28 février 2007 - 13h28

Les agissements des Bovéïstes ne vous font pas penser à ce qui avait cours il y a quelques années quand les sbires de Pasqua faisaient la chasse aux militants du PCF et de la LCR.
Souvenez-vous faite un devoir de mémoire. C’est du copié collé ! A.C



Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
28 février 2007 - 19h12 - Posté par

A ceux qui parlent du PCF comme le ferait la droite, je leur conseille amicalement d’y adhérer afin deconstater à quel point ils se trompent. Il n’y a pas parti plus démocratique et fraternel. Ses analyses sont tres réflechies et il n’a jamais varié sur ses objectifs révolutionnaires. Mais etre révolutionnaire ne consiste pas à hurler des slogans tous les cinq ans et laisser le pire sefaire en attendant la prochaine mais à chercher à infléchir le cours des choses. Les sirenes hurlantes n’ont jamais rien produit de positif. Il faut entendre la difference avec Marie Georges Buffet. Il lui serait facile de faire de l’anticapitalisme verbal, ce qui l’interesse c’est de faire avancer des solutions, des perspectives. Ecoutez là, elle ne fait que cela parce que si elle commence toujours par mettre en relief les difficultés de notre peuple ; c’est immédiatement pour combattre la fatalité qui l’accable . Mais il est beaucoup plus facile et confortable d’en rester à la seule dénoncation. C’est éclairer le soleil avec une bougie et , au fond, dire ceque chacun saitdéjà. Le role historique du PCF, et je ne vois personne qui le lui dispute, c’est d’essayer de tendre l’échelle pour que notre peuple se hisselà où le degré de développement atteint par notre société l’autorise à etre. Tout le reste n’est que bavardage insignifiant et, au fond, stérile. Joel


Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
1er mars 2007 - 00h57

Cette histoire de rapines avec quelques gros mensonges à la clef pour déstabiliser des maires ("la LCR a plus de 500 signatures, alors donnez votre signature à BOVE", etc.) n’est pas étonnante et colle bien avec le mode de fonctionnement du courant qui s’est rallié derrière la bannière de BOVE. Ces amis n’ont pas et ne cherchent pas à avoir un mode de fonctionnement démocratique : pas de bulletin de débat, utilisation du plébicite via internet ! et usage du consensus qui permet pas mal de manipulations, non reconnaissance du droit de tendance, aucun bilan des désastres du XXème siècle, du stalinisme et de ses méthodes, dictature des quelques internautes qui tiennent les listes d’envoi, non rotation des principaux responsables, mensonge par omission fréquent sur les sites quand une information ne plaît pas, emploi d’arguments fallacieux sans jamais s’excuser quand leurs auteurs sont pris la main dans le sac... Une caractéristique classique des sectaires est qu’ils sont d’autant plus violents dans les discussions que leurs interlocuteurs sont politiquement proches d’eux, voire appartiennent à leur organisation ou association.
Vu les prestations télévisées et radiophoniques de José BOVE : il connaît bien ses dossiers concernant l’agriculture, mais les paysans ne représentent plus - toutes tendances confondues - que 4 % de la population active. Il faudrait en tenir compte. Malheureusement BOVE s’en tient à des généralités sans aucun intérêts pour les plus concernés dès qu’il est contraint d’aborder les problèmes de l’exploitation des salariés, que visiblement il connaît mal parce qu’on ne peut pas aller bien loin quand on joue perso depuis longtemps, en rejetant tout support d’organisation ou de parti.
Cela nous renvoie à un problème de fond qui sortira plus clairement quand nous tirerons le bilan de ces petits désastres à la gauche de la gauche. De quoi s’agit-il ? BOVE s’est construit publiquement comme le porte-parole efficace, habile, courageux et sympathique d’une gauche altermondialiste. Il a beaucoup aidé le mouvement altermondialiste pour avancer vers une alternative aux désastres des staliniens et à leurs méthodes. Ce faisant, BOVE a des devoirs : il doit respecter ceux qui reconnaissaient en lui leur porte-voix. C’est pourquoi il a commis une faute grave en se présentant soudainement comme le représentant d’une fraction de la gauche anticapitaliste. L’une des premières retombées de cette erreur grave, c’est l’effondrement de l’audience de la Confédération Paysanne, syndicat assimilé à José BOVE pour beaucoup.
Il est encore trop tôt pour tirer le bilan de ces aventures. Mais BOVE et ceux qui se disent antilibéraaux (plus radical que moi tu meurs) mais promettent déjà de voter pour Ségolène ROYAL devront rendre compte de ce qu’ils nous ont fait rater.
André, chasseur de signatures en Languedoc.



Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
1er mars 2007 - 11h38

Nous sommes revenus au point ou nous nous insultons, pour ne pas dire autre chose, et pendant ce temps là la croire engrange les voix. Ne pourrions nous pas faire gagner le camp des antilibéraux ? Je m’excuse, mais JB de son propre chef, ou par la faute de ces soit disent soutient, fait la même chose qu’un dénommer CON- BENDIT, homme soit disent lui aussi de gauche, qui viens de temps en temps en France nous faire ch.... Ce que veules les gens de gauche antilibérale c’est de faire gagner notre camps et non de subir encore pendent 5 ans SARKOZY ou BAYROU.



Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
1er mars 2007 - 16h20

quel culot ce josé !!! encore au JT de 13 h le 1er FRANCE 2, interviewer il a menacé le PS si il n’avait pas les 500 signatures. Gonflé hein ?
j’espère qu’on lui répondra que les maires parrainent qui ils veulent et que ce n’est pas une façon de demander surtout quand on débarque et qu’on ne représente officiellement personne.
Dans ces meetings ? beaucoup de monde , oui , pour voir la bète curieuse.
andré 18



Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
1er mars 2007 - 23h39 - Posté par

Faudrait peut etre pas oublier que Les signatures ce sont les "Grands Electeurs"
Les "Petits Electeurs" c’est nous et je pense pas que cette pantomime achetera aussi nos votes.
Et pour l’instant j’ai mal à la Gauche ; depuis le PS auquel j’ai cru plus jeune, jusqu’a la gauche antilibéral aujourd’hui incapable de s’unir.
ET voter encore blanc on voit ce que cela donne...


Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
1er mars 2007 - 21h46

Ces affirmations parues également dans le Monde ont été catégoriquement contestées par la LCR elle-même ;, alors n’essayez pas de trouver un problème là où il n’y en a pas.

F.Lucas



Du riffi entre Bove et LCR pour des autographes
2 mars 2007 - 08h32 - Posté par

Ces affirmations parues également dans le Monde ont été catégoriquement contestées par la LCR elle-même ;, alors n’essayez pas de trouver un problème là où il n’y en a pas.
F.Lucas

Extrait de la conférence de presse de la LCR :

« Olivier Martin a ainsi dénoncé "coups de canif" et "méthodes inélégantes" de certains partisans de José Bové, qui auraient selon lui tenté de dissuader des maires de parrainer Besancenot, affirmant qu’il avait déjà les 500 signatures... voire le soutien du PS.

"On n’est pas pour que les candidats de la gauche antilibérale se tirent dans les pattes. Nous on ne le fera pas", affirme le facteur. »

OC






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite