Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Bobby


de : enrico campofreda
mercredi 7 février 2007 - 22h31 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 30 ko

de Enrico Campofreda traduit de l’italien par karl&rosa

Seize mars 1968. Robert Kennedy, frère du président défunt John, annonce sa candidature à la Maison Blanche. Et il commence sa campagne électorale en prêtant une attention absolue aux problèmes sociaux, raciaux, de la jeunesse, avec une attitude trop largement progressiste et égalitaire pour le Parti Démocrate et surtout pour un Kennedy.

Son frère, le Président qui s’est fait assassiner à Dallas par des lobbies pas tellement occultes, avait ouvert la Nouvelle Frontière des espoirs internes, soutenu la liberté de l’Occident européen contre les murs du socialisme réel mais, par le débarquement dans la Baie des Cochons, il avait aussi créé les prémisses pour le rapprochement de Moscou du mouvement castriste.

Et il avait redémarré les pilonnages sur les civils au Vietnam, aidé par Robert qui était son conseiller. Qu’était-il arrivé à Bobby après le meutre de Dallas ? Peut-être des changements d’avis, sûrement des réflexions sur cette Amérique réactionnaire et impérialiste, sourde à toute transformation à l’intérieur et à l’extérieur de la Patrie.

Bobby est sensible aux thèmes sociaux de la partie du peuple états-unien qui est déshéritée, marginalisée, discriminée. Des pauvres – il y en avait aussi à la fin des années Soixante – des immigrés, des Noirs. Il commence un rapprochement envers ceux-là en voyageant sur des dizaines de milliers de kilomètres dans les Etats des primaires.

Bobby est aussi sensible à l’angoisse des jeunes qui ne veulent plus mourir pour la “sale guerre” impérialiste d’Indochine. Les gens le voient avec sa grande mèche et le sourire ouvert, l’appellent par son nom, lui serrent la main et commencent à croire en cet homme qui devient le dernier politique capable de susciter des espoirs dans l’Amérique oubliée. Les kermesses électorales dans les premiers Etats lui donnent raison.

Le 4 juin une journée publique l’attend à l’hôtel Ambassador de Los Angeles, suite au scrutin du vote californien. La vie coule parmi les clients, les personnels, les curieux. Il y a deux vieux amis, un Blanc et un retraité noir, maîtres de cérémonie dans l’hôtel, qui causent et jouent aux échecs dans leurs moments de liberté, une standardiste qui est la maîtresse du directeur, lequel trompe sa femme, coiffeuse, un couple consolidé d’époux en quête de nouvelles stimulations du genre lune de miel, deux jeunes supporters kennedyens partis pour soutenir le candidat qui finissent dans un trip d’acide lysergique. Il y a une jeune fille qui se “sacrifie” en mariage en épousant son partenaire pour lui éviter de partir au Vietnam. Et puis, des serveurs mexicains exploités et frustrés dans la grande cuisine de l’hôtel en passe de devenir le théâtre du meurtre funeste de Kennedy. Le jeune Palestinien Sirhan déchargea son révolver sur Bobby qui passait entre deux ailes de foule, comme si Oswald et le meurtre de son frère n’avaient jamais existé.

On parla longtemps de la présence dans ces cuisines d’hommes de la CIA (un certain Campbell, un certain Joannidis, un certain O’Sullivan), on dit qu’à cet endroit-là il y avait plus d’un tireur, mais comme cela arrive souvent dans les grandes affaires les enquêtes n’aboutissent pas. On accepta la version selon laquelle l’attentat avait été un geste personnel contre le symbole d’une nation favorisant Israël. Comme cela s’était déjà produit, la plus grande démocratie du monde ne pouvait pas se permettre un démocrate promettant d’agir contre certaines logiques de l’Empire et c’est ainsi que ces coups repoussèrent en arrière les espoirs de l’autre Amérique.

Un film de la mémoire, plutôt hagiographique et de toute façon pas inoubliable, malgré la présence de quelques grands du cinéma prêtant leur visage au peuple resté orphélin de Bobby et de ses idées. En 1991, “JFK” de Oliver Stone avait eu un bien différent épaisseur de dénonciation.

Réalisateur : Emilio Estévez
Scénario : Emilio Estévez
Directeur de la photographie : Michael Barrett
Montage : Richard Chew
Avec : Anthony Hopkins, Harry Belafonte, Sharon Stone, Demi Moore, Joy Bryant, Nick Cannon, Laurence Fishburne, Heather Graham, Joshua Jackson, Lindsay Lohan Musique originale : Mark Isham
Origine : Usa, 2006
Durée : 114’



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Bobby
10 février 2007 - 07h16

Un très bon film à voir et à lire de la première image à la dernière ligne du générique.
Paz.






Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
1 commentaire
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
1 commentaire
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
1 commentaire
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
1 commentaire
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
2 commentaires
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51
BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !
jeudi 15 - 12h00
de : joclaude
TROISIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
jeudi 15 - 11h32
de : jean clement
Arkéa se met au dopage, il manquait plus que ça !
jeudi 15 - 09h37
de : Breton En Colère
La grande distribution - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 14 - 20h56
de : Hdm
1 commentaire
« Vous avez aimé la première vague et le confinement … ?
mercredi 14 - 19h25
de : Lepotier
3 commentaires
Sujets sociaux : cinq syndicats réclament des réponses à Jean Castex
mercredi 14 - 16h07
2 commentaires
Etrange... ! Corée du Nord : pourquoi tout le monde est maintenant masqué
mardi 13 - 16h40
de : nazairien
1 commentaire
Répression : la mobilisation pour les 4 de Melle prend une ampleur nationale
lundi 12 - 14h52

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite