Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Différentes façons de raconter l’histoire au Proche-Orient

de : Robert Fisk
dimanche 17 décembre 2006 - 10h29 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

Non, les Israéliens ne sont pas des Nazis. Mais il est temps que nous parlions des crimes de guerre

Si vous saviez à quel point — lorsque l’on en vient aux réalités de l’Histoire — les Musulmans du Proche-Orient poussent ma patience à bout ! Après avoir passé des années à expliquer à mes amis arabes que l’Holocauste Juif — cet assassinat systématique et planifié de six millions de Juifs par les Nazis est un fait indiscutable — je me heurte toujours à un état volontairement incrédule.

Et maintenant, cette semaine, le président grotesque de l’Iran, Mahmoud Ahmadinejad, ouvre son propre pays à l’opprobre et à la honte en organisant une "conférence" soi-disant impartiale sur l’Holocauste Juif pour répéter les mensonges de ces racistes, qui, s’ils ne dirigeaient pas leur haine vers les Juifs, se tourneraient à coup sûr fielleusement contre les autres Sémites, les Arabes du Proche-Orient.

Comment espérer, demandé-je toujours, que l’Occident comprenne et accepte l’idée qu’il y a eu un nettoyage ethnique de 750.000 hommes, femmes et enfants en Palestine en 1948 lorsque l’on n’essaye pas de comprendre l’énormité que l’on a fait subir aux Juifs d’Europe ? Et ici, évidemment, se trouve l’ironie désespérante de toute cette affaire. Parce que ce que les Musulmans du Proche-Orient devraient faire est d’indiquer au monde qu’ils n’étaient pas responsables de l’Holocauste Juif. Qu’aussi horrible et diabolique fut-ce-t-il, c’est une injustice honteuse et scandaleuse que, eux, les Palestiniens, devraient souffrir d’une chose à laquelle ils n’ont pas pris part et — encore plus dégueulasse — qu’ils devraient être traités comme s’ils l’avaient fait. Mais non, Ahmadinejad n’a ni l’esprit ni l’honnêteté de saisir cette simple équation vitale.

C’est vrai, le Grand Mufti palestinien de Jérusalem a serré la main d’Hitler. J’ai rencontré son unique camarade survivant de l’époque de la guerre, avant qu’il ne meure, et il est parfaitement exact que Had al-Husseini, intempérant et retors, a prononcé en allemand, pendant la guerre, quelques vils discours anti-Juifs. Dans l’un d’entre eux il conseillait aux Nazis de fermer aux réfugiés juifs les points de sortie vers la Palestine et de déporter les Juifs vers l’Est (pourquoi vers l’Est m’étais-je demandé ?). Il a aussi aidé à créer une unité SS musulmane en Bosnie. J’ai les copies de ses discours et sa photo est accrochée dans le Musée Yad Vashem. Mais les Palestiniens opprimés, écrasés, occupés et massacrés de notre époque — ceux de Sabra et de Chatila, de Jénine et de Beit Hanoun — n’étaient même pas nés à l’époque de la Seconde Guerre Mondiale.

Pourtant, cela relève de la honte éternelle d’Israël et de ses dirigeants qu’ils devraient faire comme si les Palestiniens avaient participé à la Deuxième Guerre Mondiale. Lorsque l’armée israélienne avançait sur Beyrouth en 1982, le Premier ministre israélien d’alors, Ménahem Begin, écrivit une lettre folle au président des Etats-Unis, Ronald Reagan, lui expliquant qu’il ressentait la même chose que s’il marchait sur "Berlin" pour liquider "Hitler" (c.-à-d. Yasser Arafat, se préoccupant de comparer ses propres combattants rebelles aux défenseurs de Stalingrad).

L’écrivain israélien courageux, Uri Avneri, écrivit une lettre ouverte à Begin. "Monsieur le Premier ministre," commença-t-il, "Hitler est mort". Mais ceci n’empêcha pas Ariel Sharon d’essayer le même tour en 1989. En s’adressant au Département d’Etat US, Arafat était "comme Hitler, qui voulait aussi tant négocier avec les Alliés dans la deuxième moitié de la Seconde Guerre Mondiale", a déclaré Sharon au Wall Street Journal. "... Arafat est la même sorte d’ennemi".

Il est inutile de dire que toute comparaison entre le comportement des soldats allemands pendant la Deuxième Guerre Mondiale et les soldats israéliens aujourd’hui (avec leur prétention constamment trahie de "pureté des combats") est dénoncée comme étant antisémite. En général, je crois que c’est la réaction correcte. Les Israéliens ne commettent pas de viols ou de meurtres de masse et n’installent pas de chambres à gaz pour les Palestiniens.

Mais les actes des soldats israéliens ne sont pas toujours faciles à séparer des parallèles insensés de ce genre. Durant les massacres de Sabra et de Chatila — lorsque Israël a envoyé dans ces camps ses milices enragées de Phalangistes chrétiens, après leur avoir dit que les Palestiniens avaient tué leur dirigeant adoré — jusqu’à 1.700 Palestiniens furent massacrés. Les troupes israéliennes ont regardé — et n’ont rien fait.

Le romancier israélien, A.B. Yehoshua a fait remarquer que, même si les soldats de son pays n’avaient pas su ce qui se passait, "alors cela serait la même méconnaissance que celle des Allemands qui se tenaient à l’extérieur de Buchenwald et de Treblinka et qui ne savaient pas ce qui se passait".

Après les tueries de Jénine, un officier israélien a suggéré à ses hommes, selon la presse israélienne, que, dans la lutte au corps à corps, ils pourraient étudier les tactiques des soldats nazis à Varsovie en 1944.

Et je dois dire — vraiment, cela doit être dit — qu’après les innombrables réfugiés civils libanais, impitoyablement abattus sur les routes par l’aviation israélienne en 1978, 1982, 1993, 1996 et encore une fois cet été, comment ne peut-on pas se rappeler les attaques de la Luftwaffe en 1940 sur les réfugiés français également sans défense ? Un grand nombre de Libanais a été tué de cette manière au cours des 25 dernières années.

Et s’il vous plaît, faites-moi grâce de ce non-sens à propos des "boucliers humains". Que dire de l’ambulance bien visible, remplie de femmes et d’enfants, dégommée en 1996 par un hélicoptère israélien volant à basse altitude ? Ou ce convoi de réfugiés dont les femmes et les enfants ont été réduits en pièces par un hélicoptère de l’armée de l’air israélienne volant également à basse altitude alors qu’ils s’enfuyaient sur les routes après avoir reçu l’ordre par les Israéliens de quitter leurs maisons ? [1]

Non, les Israéliens ne sont pas des Nazis. Mais il est temps de parler des crimes de guerre à moins qu’ils cessent ces attaques contre les réfugiés. Les Arabes ont le droit de s’exprimer de la même manière. Ils le devraient. Mais ils doivent cesser de mentir sur l’Histoire des Juifs — et prendre une leçon, peut-être, de ces historiens juifs qui disent la vérité sur la sauvagerie qui a accompagné la naissance d’Israël. [2]

Quant à la réaction de l’Occident aux bouffonneries d’Ahmadinejad, Lord Blair de Kout al-Amara a été "choqué" avec incrédulité tandis que le Premier ministre israélien Ehoud Olmert a répondu avec un mépris plus éloquent. Etrangement, personne n’a rappelé que les négationnistes de ces dernières années — c’est à dire les négationnistes du génocide de 1,5 millions de Chrétiens arméniens en 1915, commis par les Turcs — incluent Lord Blair, qui, au départ, avait essayé d’empêcher les Arméniens de participer au Jour de l’Holocauste en Grande-Bretagne, et le ministre israélien des affaires étrangères d’alors, Shimon Peres, qui a dit aux Turcs que leur massacre des victimes du premier Holocauste du 20ème siècle ne constituait pas un génocide.

Je ne doute pas un instant qu’Ahmadinejad — également conscient de la précieuse relation de l’Iran avec la Turquie — échouera mollement à honorer l’Holocauste Arménien à Téhéran. Qui aurait cru que les gouvernements britannique, israélien et iranien avaient autant en commun ?

© 2006 Independent News and Media Limited / Traduction [JFG-QuestionsCritiques]


Notes :

[1] Voir l’article de Robert Fisk à ce sujet : "Marwahin, 15 juillet 2006 : anatomie d’un massacre"

[2] On lira avec intérêt "Les Origines du Conflit Israélo-Palestinien", publié par des Juifs pour la justice au Proche-Orient.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Différentes façons de raconter l’histoire au Proche-Orient
17 décembre 2006 - 10h43

Un chaudron :
D’un coté des gens qui terminent toutes leur conversation par "inch allah"
De l’autre comme le disait le grand charles "un peuple sûr de lui et dominateur"

Bon courage !!



Différentes façons de raconter l’histoire au Proche-Orient
17 décembre 2006 - 13h59 - Posté par

Un chaudron : D’un coté des gens qui terminent toutes leur conversation par "inch allah"

Quel manque de connaissance de ces régions ! En france on entend encore des "A dieu" ou pour faire exotique des "Adios". Parfois même l’expression "à la grace de dieu".

Ces termes, issue d’une culture chrétienne dominante sont dans le langage populaire, sans pour autant que celles et ceux qui les utilisent fasse en conscience référence à la religion.

Il en est de même avec Inch’allah.

Ma’asalamé sadiki

Abu Ali Mustafa


Différentes façons de raconter l’histoire au Proche-Orient
21 décembre 2006 - 21h40 - Posté par

Alors vieux Chaudron, je t’adresse mes sincères salutations.
En effet, j’aimerai t’apprendre une chose ; "Le Seigneur est unique et est adoré par toutes ses créatures quelque soit les formes physiques, spiriteulles etc..." en outre, le mot "Dieu" reste une appelation divine et unique seule le seigneur porte ce nom ;

D’une autre façon ce mot à ses diverse appelation en d’autres langues à savoir le chinoi, larabe, l’anglais, le latin et autres... Alors tels que les français le disent (Si Dieu nous accorde grâce) il en ai de même pour les islamistes qui à leur tour disent "INCH ALLAH) qui au moyen d’une interpretation juste et transparente exprime la^même chose.

Alors petit villageois de ton état, reste encore au fonds de ta misère et laisse toi rongé par tes vipères d’esprits maléfiques et laisse nous vivre la réalité du système.

Bien de choses à toi p’tit tripoteur.
A plus...Alors vieux Chaudron, je t’adresse mes sincères salutations.
En effet, j’aimerai t’apprendre une chose ; "Le Seigneur est unique et est adoré par toutes ses créatures quelque soit les formes physiques, spiriteulles etc..." en outre, le mot "Dieu" reste une appelation divine et unique seule le seigneur porte ce nom ;

D’une autre façon ce mot à ses diverse appelation en d’autres langues à savoir le chinoi, larabe, l’anglais, le latin et autres... Alors tels que les français le disent (Si Dieu nous accorde grâce) il en ai de même pour les islamistes qui à leur tour disent "INCH ALLAH) qui au moyen d’une interpretation juste et transparente exprime la^même chose.

Alors petit villageois de ton état, reste encore au fonds de ta misère et laisse toi rongé par tes vipères d’esprits maléfiques et laisse nous vivre la réalité du système.

Bien de choses à toi p’tit tripoteur.
A plus...ŒAlors vieux Chaudron, je t’adresse mes sincères salutations.
En effet, j’aimerai t’apprendre une chose ; "Le Seigneur est unique et est adoré par toutes ses créatures quelque soit les formes physiques, spiriteulles etc..." en outre, le mot "Dieu" reste une appelation divine et unique seule le seigneur porte ce nom ;

D’une autre façon ce mot à ses diverse appelation en d’autres langues à savoir le chinoi, larabe, l’anglais, le latin et autres... Alors tels que les français le disent (Si Dieu nous accorde grâce) il en ai de même pour les islamistes qui à leur tour disent "INCH ALLAH) qui au moyen d’une interpretation juste et transparente exprime la^même chose.

Alors petit villageois de ton état, reste encore au fonds de ta misère et laisse toi rongé par tes vipères d’esprits maléfiques et laisse nous vivre la réalité du système.

Bien de choses à toi p’tit tripoteur.
A plus...


Différentes façons de raconter l’histoire au Proche-Orient
17 décembre 2006 - 13h23

Que les israëliens montrent un brin d’humanité envers les Palestiniens et ses voisins et les problèmes seront réglés, il n’y aura alors plus besoin de lois.



Différentes façons de raconter l’histoire au Proche-Orient
17 décembre 2006 - 14h29

repris du grand soir article de Michel Chossudovsky :

De plus, l’OTAN a établi un partenariat militaire avec Israël en 2005 qui, en pratique, force les membres de l’OTAN impliqués au Liban à collaborer pleinement avec Israël. En date du 16 octobre, Israël et l’OTAN ont signé un accord cadre de coopération militaire qui permet d’intégrer de facto Israël dans l’opération navale au large de la côte libanaise, sous commandement allemand. Israël se voit de la sorte intégrée au forces de FINUL, dont le mandat consiste à mener des « opérations antiterroristes ».



Différentes façons de raconter l’histoire au Proche-Orient
17 décembre 2006 - 22h56

« ...l’Holocauste Juif — cet assassinat systématique et planifié de six millions de Juifs par les Nazis est un fait indiscutable ».

Voilà ce qu’écrit d’entrée Robert Fisk.

Je suis Libanais, maronite, apostolique et un peu plus romain que le pape. J’ai 70 ans et je ne me souviens pas avoir jamais douté du dogme de l’holocauste juif ou du celui de l’infaillibilité du pape.

Que Robert Fisk m’excuse. Mais depuis que je suis témoin, ces derniers temps, des valses-hésitation de notre « Saint-Père » le pape Benoît XVI le bien nommé dans ses rapports tantôt condescendants, tantôt injurieux, puis brusquement amicaux sans transition avec l’Islam, et après avoir constaté l’amplitude, l’étendue, la profondeur, l’extension, bref le gigantisme de la propagande sioniste et sa sinistre efficacité, je n’arrive plus à chasser le doute de mon esprit.

Et sur l’infaillibilité du pape
et sur l’étendue du massacre (1) des juifs dans les camps nazis.

Serais-je doublement hérétique ? Mériterais-je deux fois le bûcher ?

Le doute a-t-il cessé d’être le fondement de la Raison ? Ou ne l’est-il plus que de façon sélective ? Y aurait-il des sujets tabous qu’on n’a pas le droit d’aborder sous peine d’anathème, tels que l’infaillibilité du pape, le chiffre rond de six millions, ou l’Immaculée Conception ?

Portez-vous bien, Robert Fisk. Inchallah.

(1) J’admets sans restriction la réalité du massacre des juifs par les nazis. Déjà la locution tentative de génocide conviendrait mieux à la réalité que le mot génocide tout court. Mais holocauste ? Robert Fisk aurait-il l’amabilité me dire à quelle divinité vorace on a pu en offrir les victimes ? Par la même occasion, pourrait-il m’expliquer pourquoi on ne parle jamais de l’holocauste des tziganes, ou des homosexuels, ou des communistes par ces mêmes nazis ?







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite