Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Le sacrilège

de : Karim Jbeili
mercredi 30 août 2006 - 11h04 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 23.5 ko

de Karim Jbeili Psychanalyste

Il est bien entendu, quand on est un bon Occidental bien sage, il faut activement soutenir l’existence d’Israël parce que les Arabes qui sont autour de ce petit pays si gentil sont de véritables barbares qui ne souhaitent qu’une chose c’est égorger tous ces juifs et les jeter à la mer. C’est une logique absolument imparable dont on ne peut pas déroger. Si l’état d’Israël n’existe pas, automatiquement les Juifs sont jetés à la mer. Cette logique qu’on pourrait appeler logique populaire puisqu’elle se base sur des évidences ou des apparences ne tient absolument pas compte de la logique plus profonde qui gouverne l’évolution des peuples et des états.

Il est bon ici de répéter pour la énième fois que l’État d’Israël est un danger ; est une plaie a l’intérieur du M-O aussi bien, du reste, que l’Arabie Saoudite puisqu’ils sont tous les deux des états essentiellement religieux complètement pétrifiés et soutenus par le colonialisme occidental. Bien sûr l’État d’Israël est plus dangereux que l’Arabie saoudite parce qu’il est soutenu par tous les Occidentaux alors que si l’Arabie Saoudite venait à s’écrouler il est évident que il n’y aurait pas beaucoup de gens qui verseraient des larmes sur son sort

Il ne viendrait à l’idée de personne de traiter Israël comme n’importe quel autre état en disant que c’est un régime raciste et que ce régime doit tout simplement changer, sans nécessairement que la population qu’il prétend défendre soit amenée à s’en aller. C’est l’hystérie qui entoure la prétendue défense des Juifs qui sert de prétexte à cet état pour ne pas changer de statut. Le changement de statut de l’état d’Israël est équivalent aux yeux de tous à sa disparition.

En réalité il suffirait que le statut judaïque de l’état soit effacé pour que la totalité du problème du MO soit modifié et que ce soit le début d’une ère nouvelle. Il est regrettable que les Arabes jusqu’à présent n’aient pas précisé et inlassablement martelé cette idée. Ils se sont contentés de réagir à la violence israélienne par une violence réciproque. Il s’en est suivi que la propagande occidentale coloniale et la propagande israélienne a pu largement profiter du malentendu en disant que la disparition de l’état d’Israel équivaudrait à la disparition des juifs qui y sont.

Il y a aussi l’argument selon lequel si le statut de l’état juif venait à disparaître ce sont les Juifs qui seraient submergés par la démographie arabe. Il y a là une conception typiquement coloniale où l’envahisseur se sachant minoritaire et ne pouvant pas se mêler à la populace qu’il envahit, réagit avec un mépris caractérisé face à cette populace comparable à des insectes ou à des animaux sauvages bref, à des hordes de gens maléfiques auxquels il ne faut absolument pas se mêler ni échanger au niveau économique, sexuel ou marital.

Cet argument démographique n’est absolument pas valable car quel que soit l’État que l’on construirait en Palestine il y aura forcément un déséquilibre démographique et les Juifs quelle que soit leur puissance militaire ne seront pas plus en mesure de se défendre s’ils ont un état que quand ils sont partout en Orient installés dans toutes les capitales arabes comme ils l’étaient autrefois.

Ce qu’il faut plutôt comprendre de cette situation c’est qu’Israël est le résultat de deux catastrophes politiques : d’une part la chute des grands empires, l’empire austro-hongrois et l’empire tsariste en Europe, qui a fait que les juifs de façon générale se sont trouvés sans la protection de ces empires et ont cherché des refuges un petit peu partout. Ils avaient d’autant plus raison d’avoir peur que le nazisme s’est présenté pas longtemps après qui incarnait la crainte des catholiques face à la disparition de ces mêmes empires qui les protégeaient.

D’autre part, deuxième catastrophe, on a vu le même phénomène en Orient. La destruction de l’empire ottoman au même moment a sans doute provoqué un certain désarroi. En effet l’empire ottoman protégeait les minorités et allait même jusqu’à donner un statut extrêmement privilégié à la communauté juive. L’incertitude qui a prévalu après la chute de l’empire ottoman a provoqué certainement une insécurité dans le monde arabe pour toutes les communautés y compris, bien sûr, la communauté juive.

Mais il ne faut pas exclure les autres communautés puisque l’Arabie saoudite est née à cette époque, aussi bien que les grands partis fascistes comme le parti phalangistes le parti PPS qui sont aussi nés à cette époque. Les grands partis fascistes communautaristes sont aussi nés à cette époque juste après la première guerre mondiale. Ces partis étaient donc au même titre que l’Arabie saoudite ou Israël le résultat de la chute de l’empire ottoman et de ce statut symbolique qu’il jouait et qui permettait à toutes les communautés de se sentir en sécurité.

Le problème qui est a régler au MO n’est pas celui d’Israël mais celui du statut des minorités non pas parce qu’elles sont persécutés mais parce que les régimes politiques qui prévalent aujourd’hui sont calqués sur l’occident laïc et sont donc tout à fait incapables de respecter les minorités. Il faut donc inventer des régimes qui respectent les minorités ; telle est la vraie solution du problème du MO.

Les régimes comme Israël, comme l’Arabie saoudite, comme les partis fascistes communautaristes, ne sont pas des solutions. Ce ne sont que des pis-aller. Israël est un pis-aller, n’est pas du tout une solution pour personne, surtout pas pour les juifs qui sont piéges la dedans et qui sont d’autant plus piégées qu’ils sont applaudis par l’Occident bien content de se débarrasser du problème qu’ils peuvent représenter

Le problème qu’ils représentent n’ayant pas trouvé de solution en Occident ; l’Occident ayant détruit les solutions que l’Orient avait trouvé en détruisant les grands empires centraux, nous nous retrouvons aujourd’hui avec une catastrophe quasi planétaire dans laquelle Israël joue le rôle de l’œil du cyclone. Il faut vraiment être lucide et sortir du guet-apens que représentent ces états communautaristes et inventer des solutions qui protègent et qui tiennent compte réellement du statut des communautés en Orient.

Mais aussi, ça ferait pas de mal à l’Occident de comprendre un petit peu mieux ce qu’il en est du système communautaire puisqu’il est en train lui aussi d’être emporté dans le tourbillon de cette problématique qu’il n’a pas comprise et que sa prétendue puissance rend encore moins capable que les autres de comprendre. Les problèmes communautaires ne sont pas solubles dans la force et la puissance et les partis politiques communautaristes ne sont pas plus aptes à comprendre le problème que les Occidentaux colonialistes. Il s’agit de sortir d’une problématique générale oppositionnelle sacralisante dans laquelle Israël est un objet sacré auquel il ne faut pas toucher et poser les problèmes dans un cadre plus global avec là, peut-être, des perspectives de solution.

http://www.aloufok.net/article.php3...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Le sacrilège
30 août 2006 - 12h06

BRAVO ET MERCI !
Enfin un texte progressiste de fond, clair et net, posant les problèmes réels du MO.
Je partage pleinement cette analyse de Karim Jbeili, unique hypothèse viable.
Tzigane



> Le sacrilège
30 août 2006 - 12h28

La solution idéale serait un grand Etat au sein duquel les populations de toutes cultures et confessions cohabiteraient sans domination de l’une quelconque sur les autres. Mais les propagandes d’Etat font obstacle, ainsi bien sûr que la politique cruelle des dirigeants israéliens vis à vis des palestiniens ; le projet sioniste -en gros chasser les arabes et prendre leur place- défini dès l’origine, et poursuivi depuis comme on le constate, s’oppose à cette solution. C’est pourquoi la diparition du régime sioniste apparait de plus en plus comme une première étape indispensable.



> Le sacrilège
30 août 2006 - 17h29 - Posté par

voila une ideologie qui correspont a ca ...le kemalisme , né d’une chute de l’empire ottoman qui jouait maguére ce role ..coleuvre trop difficile avaler d’un esprit occidentale bercer aux chant du méchant turc ...mais a y voire de plus pres !


> Le sacrilège
30 août 2006 - 15h44

La démonstration est intéressante pour essayer de comprendre ce qui cloche au Proche Orient. Mais voilà, cette idée pose problème : ***Il faut donc inventer des régimes qui respectent les minorités ; telle est la vraie solution du problème du MO.***

A qui reviendrait d’inventer de tels régimes ? A eux ? Aux Occidentaux ?

Et puis les intégrismes religieux ne sont-ils pas la source de tous ces problèmes ?
Et dire qu’Israël avec les USA et l’UE voulaient instaurer un état chrétien au Liban. Pourquoi faire, je vous le demande ?



> Le sacrilège
31 août 2006 - 02h31

Réduire la plupart des problèmes des régimes du moyen-Orient au non respect des minorités est déjà un peu facile, alors en plus mettre entièrement ça sur le dos de l’ "influence de l’occident laïc"... Mieux vaut sans doute un occident laïc qui ne respecte effectivement pas ses minorités que des régimes despotiques qui ne respectent de toute façon même pas la majorité de leur peuple... mais bon parler de démocratie (la vraie, pas celle de Bush), ce serait peut-être encore une mauvaise interprétation occidentale (ça aussi c’est facile, tiens...)

Ceci dit cette analyse est excellente parce qu’elle démonte de façon très claire les plus gros bobards de la mythologie sioniste, et souligne le fait que ceux qui répondant à la violence par la violence plutôt que de dénoncer inlassablement de tels mensonges se sont fait piéger... Tout en prédisant que le sionisme et autres formes de repli communautariste qu’il engendre en réaction ne sont au fond que des impasses. Bravo ! C’est tellement rare les intellectuels qui savent si bien analyser les leçons de l’histoire.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
TRICASTIN la catastrophe aujourd’hui ou demain
dimanche 19 septembre
de coordination sud est
pub marine nationale
dimanche 19 septembre
de publicis
Qui sont les animateurs de Reinfocovid ?
dimanche 19 septembre
de jean1
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite