Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

La douleur du Liban grandit d’heure en heure, alors que le nombre de morts atteint les 1.300

de : Robert Fisk
lundi 21 août 2006 - 02h12 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 20.2 ko

de Robert Fisk

Ils en déterrent d’heure en heure. Le nombre de morts au Liban ne fait que croître. Le poète américain, Carl Sandburg, parlait des morts, dans d’autres guerres, et imaginait qu’il était l’herbe sous laquelle ils seraient enterrés. "Mettez-les là-dessous avec vos pelles et laissez-moi travailler", disait-ils des morts d’Ypres et de Verdun.

Mais, dans tout le Liban, les tonnes de gravats des vielles toitures et des immeubles d’appartements sont méthodiquement soulevées et l’on retrouve en dessous des familles entières, se tenant dans les bras des uns des autres au moment de la mort, lorsque l’aviation israélienne écroulait leurs maisons sur eux. Mais, hier soir, ils avaient retrouvé 61 cadavres supplémentaires, portant le nombre de morts libanais, durant ces 33 jours de guerre, à près de 1.300.

À Srifa, au sud du fleuve Litani, 26 corps ont été retrouvés sous les ruines où je me trouvais il y a trois jours. À Ainata, huit autres cadavres de civils. Un autre a été découvert au nord de Tyr, sous une maison effondrée de quatre étages. À proximité, les restes d’une jeune fille de 16 ans, de trois enfants et d’un adulte. À Khiam, à l’est du Liban, assiégée pendant plus d’un mois par les Israéliens, le vieux "mouktar" du village a été retrouvé mort dans les ruines de sa maison.

Ces morts n’étaient pas tous des civils. À Kfar Chouba, des conducteurs de camions-poubelles ont trouvé les corps de quatre membres du Hezbollah. À Roueiss, cependant, les 13 cadavres retrouvés dans les décombres d’un immeuble de 10 étages étaient ceux de civils. Parmi eux, sept enfants et une femme enceinte. Dix autres cadavres ont été désincarcérés des décombres des quartiers sud de Beyrouth - où des résidents ont affirmé qu’ils pouvaient encore entendre les cris de leurs voisins, coincés tout en dessous des immeubles démolis par les bombes. L’organisme libanais de la défense civile - pratiquement aussi courageuse que la Croix-Rouge libanaise, qui essayait de sauver des vies sous le feu - pense qu’au moins trois familles sont prises au piège dans des sous-sols.

Ignorant le danger que constituent les obus non explosés, plusieurs Musulmans chiites libanais sont retournés chez eux pour récupérer des affaires personnelles - y compris des photos de famille et des albums contenant l’histoire de leurs vies - pour tomber entre les intervalles des immeubles et plonger là-dessous dans l’obscurité à plusieurs mètres de profondeur. L’un des derniers à avoir perdu la vie à Beyrouth, juste quelques minutes après l’entrée en vigueur du cessez-le-feu onusien, est un enfant, retrouvé mort dans les bras de sa mère, elle-même morte.

On ne saura jamais combien de personnes auraient échappé à la mort, si George Bush et Tony Blair avait exigé, des semaines plus tôt, un cessez-le-feu immédiat. Beaucoup aurait eu une chance de vivre, si les gouvernements occidentaux n’avaient pas considéré cette sale guerre comme "l’occasion" de créer un "nouveau" Proche-Orient, en humiliant l’Iran et la Syrie.

The Independent, le 17 août 2006, article original : ’Lebanon’s pain grows by the hour as death toll hits 1,300’

© 2006 Independent News and Media Limited / Traduction [JFG-QuestionsCritiques]

http://questionscritiques.free.fr/e...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> La douleur du Liban grandit d’heure en heure, alors que le nombre de morts atteint les 1.300
21 août 2006 - 08h54

**On ne saura jamais combien de personnes auraient échappé à la mort, si George Bush et Tony Blair avait exigé, des semaines plus tôt, un cessez-le-feu immédiat. Beaucoup aurait eu une chance de vivre, si les gouvernements occidentaux n’avaient pas considéré cette sale guerre comme "l’occasion" de créer un "nouveau" Proche-Orient, en humiliant l’Iran et la Syrie.**

C’est bien pour cela, que le Monde entier avait appelé au cessez-le feu immédiat, pour sauver des vies. Alors qui a gagné ? Personne. Nous avons perdu des vivants. La faute à qui ? A la partie bestiale de l’homme.



> La douleur du Liban grandit d’heure en heure, alors que le nombre de morts atteint les 1.300
21 août 2006 - 11h32 - Posté par

C’est marrant comme la "partie bestiale" est développée chez certains hommes et pas chez d’autres. Et pour tout dire, la guerre est une invention humaine et non animale, donc non, la faute n’incombe pas à telle ou telle partie de l’homme, sorte de justification poético-scientifique mais à des personnalités bien réelles et tout à fait conscientes de ce qu’elles font. Ces gens sont des criminels tout simplement, et le monde entier n’a pas appelé à un cessez-le-feu, il suffisait qu’un pays soutienne le cessez-le-feu pour qu’il s’applique, les USA en l’occurence, et ils ne l’ont pas fait mais peut-être leur a-t-il fallu un mois pour parvenir à modérer leur "partie bestiale"...

Shinshiro


> La douleur du Liban grandit d’heure en heure, alors que le nombre de morts atteint les 1.300
21 août 2006 - 19h28 - Posté par

désolée, mais pour moi faire la guerre, tuer des humains, ça a quelque chose de bestial, qui vient des profondeurs de l’être. Si nous sommes dotés d’une raison, c’est bien pour contrer ce côté négatif.


> La douleur du Liban grandit d’heure en heure, alors que le nombre de morts atteint les 1.300
21 août 2006 - 19h33

Voyons donc les chiffres de cette hécatombe en domino.

Iraq : une moyenne quotidienne de 110 morts, soit en tout 3 438 morts en juillet 2006, soit 9% de plus qu’en juin et le double de janvier 2006. La morgue de Bagdad a recensé 1 855 corps en juillet, soit 18% de plus qu’en juin. Blessés en dehors de Bagdad : 3 597 en juillet. Selon les Nations unies, 17 776 Iraquiens sont morts en 2006, soit une moyenne mensuelle de 2 539 victimes.

Ces chiffres sont très approximatifs. Le gouvernement et l’armée US refusent de publier des chiffres sur les pertes humaines iraquiennes. Gaza : 151 personnes, dans leur écrasante majorité des civils désarmés, ont été tuées en juillet par les Israéliens, le plus haut chiffre depuis octobre 2004, lorsque 166 Gazaouis avaient été tués.

Liban : le chiffre de 1 100 victimes libanaises doit être révisé à la hausse, au fur et à mesure qu’on découvre des cadavres dans décombres des maisons détruites. À l’heure où nous écrivons, on est à 1 400.

Face à ces chiffres, ceux des pertes des agresseurs peuvent sembler dérisoires : 2 000 soldats usaméricains en Iraq, 162 « civils » en Israël. Mais au Liban, l’armée israélienne a perdu 430 hommes, ce qui n’est pas banal et a été carrément passé sous silence par la propagande israélienne et proisraélienne. Propagande qui s’est faite tout aussi discrète sur les pertes matérielles : 2 avions, 3 navires de guerre, 5 hélicoptères, 48 véhicules blindés et...130 chars Merkava. Dans cette guerre « asymétrique », la résistance libanaise a tout simplement fait des merveilles avec des moyens plutôt limités. Face à ces chiffres, deux autres résument bien la nature de l’agression israélienne : 433 enfants libanais et 378 femmes libanaises ont été tués par les bombes lâchées du ciel.

Dernière remarque sur la propagande de guerre menée complaisamment par les médias occidentaux : tous les commentateurs, y compris ceux qui se présentent comme bien intentionnés à l’égard du Liban ont dit et répété depuis 6 semaines que l’ »opération » israélienne contre le Liban avait été motivée par « l’enlèvement de deux soldats israéliens en territoire israélien ». C’est faux, archi-faux, pour trois raisons :

Les deux soldats ont été capturés en territoire libanais, sur lequel ils avaient pénétré en dehors de toute légalité. Ils sont donc des prisonniers de guerre et non des otages. Tout comme le caporal Gilad Shalit, qui n’a pas été « kidnappé » alors qu’il mangeait un hamburger dans un MacDo de Tel Aviv, mais a été capturé alors qu’il menait une action de guerre dans un territoire étranger occupé.

L’État-major israélien préparait activement cette guerre contre le Liban depuis au moins un an, mais il ruminait sa vengeance depuis son retrait forcé du Sud-liban de 2000. Elle était prévue pour septembre-octobre 2006.

Le Hezbollah a voulu marquer symboliquement sa solidarité avec la population de Gaza et de Palestine en attaquant un groupe de soldats menant une « incursion » en territoire libanais. Il n’avait sans doute pas prévu une telle réaction, mais s’y était préparé, stratégiquement et tactiquement, depuis au moins l’an 2000. On connaît la suite.

*L’auteur est un auteur-traducteur indépendant, membre du réseau de traducteurs Tlaxcala et de l’Alliance zapatiste de libération sociale. Il préside l’association interculturelle karkashuna. Courriel : karkashuna@yahoo.fr

Source : http://www.azlsbasta.splinder.com







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite