Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Liban : la perspective est toute tracée, naturellement

de : Al Faraby
mardi 15 août 2006 - 00h12 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 42.6 ko

de Al Faraby

Dès l’annonce du cessez le feu, tout le monde s’affaire à rentrer à la maison. Cette nuit, c’est la dernière à passer loin de chez nous. Pour la dernière fois, les matelas en mousse sont alignés dans cette classe d’école, sous le tableau noir. Les fenêtres sont barricadées. La radio annonce des dernières heures terribles.

L’ennemi va tenter d’infliger un maximum de dégâts matériels, il va essayer de tuer le plus grand nombre, avant 5h00 GMT, heure du cessez le feu.

Il s’agit donc de rester à l’abri et en vie jusqu’à cette heure fatidique.

Il règne dans la sale de classe une grande nervosité et une immense anxiété. Il y a des enfants qui jouent, d’autres qui pleurent et certains dorment déjà.

5h00 GMT, c’est loin.

Habib sent parfaitement l’état des lieux et des esprits. Une joie immense mélangée à l’inconnu proche. Chaque minute va compter. Nombreux sont ceux qui ne pourront pas fermer l’œil. Les rêves n’auront pas lieu. Le cauchemar est là, sous les yeux de chacun. Plus pour longtemps, encore quelques heures, jusqu’à 5h00 GMT.

Tout le long des trois semaines qu’ils ont été ensemble, Habib n’a jamais sorti sa flutte. Il ignorait s’il pourrait retrouver un jour son troupeau.

Habib est berger.

A présent, il sait que demain soir il sera de retour auprès de ses bêtes. Il sortira à 5h00 GMT et prendra la route du Sud. Il fera la route à pieds s’il le faut. Trois semaines que ses moutons sont à l’abandon. Il y a pensé tous les jours, toutes les nuits, à chaque seconde qui passait.

Ce soir, Habib se décide à jouer de sa flutte. Un bout de roseau taillé sur mesure pour reproduire les plus beaux sons du vent qui caresse les douces prairies entourant le village.

Habib joue.

Les premières notes imposent le silence. Les enfants arrêtent de jouer, d’autres arrêtent de pleurer, certains continuent de dormir et commencent à rêver.

Habib joue.

JPEG - 35 ko

C’est comme une prière qui se répand dans la salle d’école. C’est le recueillement. Toutes les pensées vont aux villages, aux maisons, aux prairies, aux bêtes, aux sources d’eau, aux potagers, aux fours à pain, aux vignes, aux orangers, aux citronniers, aux figuiers, aux champs de blé, aux champs de tabac ... au soleil, à la mer et au vent.

Habib joue.

Les hommes et les femmes retiennent leur souffle, de peur de dévoiler leurs pensées intimes et le secret de leurs sentiments profonds.

Demain, à 5h00 GMT, ils s’attacheront de nouveau aux choses simples de la vie. Peut-être embrasseront-ils de nouveau leurs enfants, leurs hommes ou leurs femmes ? Pourront-ils reprendre leur travail et retrouver la fatigue de tous les jours avec les soucis habituels, mais sans quitter la maison, ni la prairie, ni les bêtes, ni la source d’eau, ni le potager, ni le four à pain, ni la vigne, ni les orangers, ni les citronniers, ni les figuiers, ni les champs de blé, ni les champs de tabac ... ni le soleil, ni la mer et ni le vent ?

Habib joue.

Le son de la flutte couvre le son des déflagrations des bombes qui tombent à côté. Elles sont nombreuses. Ce sont les dernières. L’ennemi s’acharne, il se venge de n’avoir pas pu tout détruire... Peut-être cherche-t-il à étouffer le son de la flutte ?

JPEG - 41.2 ko

Habib joue.

Les murs de l’école tremblent. Des vitres volent en éclats. Le plafond se fissure. Les bombardements sont d’une violence extrême. Tous les regards fixent les doigts du berger qui courent sur le bout de roseau. Les oreilles n’entendent que le vent qui souffle au-dessus des maisons, des prairies, des bêtes, des sources d’eau, des potagers, des fours à pain, des vignes, des orangers, des citronniers, des figuiers, des champs de blé, des champs de tabac... avec le soleil et la mer.

Habib joue.

La nuit fut courte. Il est 5h00 GMT. Dehors, c’est le silence absolu... un silence d’après la mort... un silence de la vie à venir.

De la salle de classe, arrive jusqu’à la rue, le son de la flutte. Au milieu des décombres de la ville détruite, les premiers passants en partance pour Saïda, Sour, Nabatyeh, Bint-Jbeïl, Aytaroun, Marjeyoun, Ghazié, Cana, Srifa, Maroun-al-ras, Aïta-al-chaab.... Ils s’arrêtent et écoutent les douces notes comme un bourgeon qui éclate et annonce le printemps.

Habib joue.

Il est 5h00 GMT passé. La perspective est toute tracée, naturellement !

http://www.aloufok.net/article.php3...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite