Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

GART en faveur du droit au transport pour tous

de : GART
mardi 11 mars 2003 - 18h04 - Signaler aux modérateurs

Paris, le 03 mars 2003

Les élus du GART se mobilisent en faveur du droit au transport pour tous

Depuis plusieurs mois, le GART s’interroge sur les conditions d’application de l’article 123 de la loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbains (SRU) qui pourtant revêt un intérêt majeur : offrir aux personnes en situation précaire, une réduction de l’ordre de 50 % sur les tarifs des réseaux de transports publics. Les témoignages des élus, de même que leurs interventions lors des débats organisés par le GART sur ce sujet le confirment : l’article 123 pose des difficultés d’application concrètes que les Autorités Organisatrices de Transport (AOT) n’ont pas encore surmontées. C’est pourquoi le Président et le 1er Vice-Président du GART - Michel DESTOT et Christian PHILIP - ont, dans le cadre de leur activité parlementaire, déposé une question écrite à l’Assemblée nationale, appelant à un projet de loi gouvernemental modifiant l’article 123 de la loi SRU.

 En l’état, l’application de l’article 123 de la loi SRU est difficilement compatible avec la diversité des situations locales

Alors que la Loi sur l’Orientation des Transports Intérieurs (LOTI) dispose que "la politique tarifaire est définie par l’autorité compétente de manière à obtenir l’utilisation la meilleure, sur le plan économique et social, du système de transport correspondant" , l’article 123 de la loi SRU s’avère beaucoup plus contraignant. En effet, en contradiction avec les objectifs politiques de décentralisation de compétences, cet article oblige les Autorités Organisatrices urbaines à pratiquer une réduction tarifaire, leur impose des catégories de bénéficiaires, un seuil minimal de réduction et ce, sans condition de résidence sur le territoire du PTU .

Or, si bon nombre d’Autorités Organisatrices urbaines hors Ile-de-France pratiquent, en application de l’article 2 de la LOTI, des réductions tarifaires allant jusqu’à la gratuité en faveur de catégories sociales défavorisées, elles sont très peu nombreuses à appliquer l’article 123 de la loi SRU, en raison de deux difficultés majeures. La première est d’ordre technique : l’identification des bénéficiaires, notamment ceux résidant en dehors du PTU, est extrêmement complexe. La seconde, financière, relève de l’évaluation et du financement des compensations tarifaires.

Ces difficultés sont révélatrices de la diversité des situations locales et des solutions privilégiées par les Autorités Organisatrices. À Montpellier par exemple, la Communauté d’Agglomération a choisi d’instaurer un chèque-transport, dans un souci de responsabilisation de l’usager. À Saint-Brieuc, la Communauté d’Agglomération a considéré que le dispositif relevait de la compétence des communes : ce sont donc les CCAS qui redistribuent les titres de transport à certains usagers. Poitiers a fait le choix de la gratuité en faveur de certaines catégories d’usagers dont les Rmistes et les demandeurs d’emploi. D’autres usagers, quant à eux, bénéficient d’un tarif préférentiel.

La spécificité de chaque AO et la diversité des solutions adoptées au plan local sont autant de signes de la nécessité de faire évoluer l’article 123 dans le sens d’une liberté de voies et de moyens pour les Autorités Organisatrices.

 Sans remettre en cause l’esprit de la loi, les élus du GART demandent une modification de l’article 123 de la loi SRU et appellent à un projet de loi du gouvernement dans ce sens

Aussi Michel DESTOT et Christian PHILIP ont-ils décidé d’être les porte-parole des adhérents du GART et de solliciter le gouvernement pour une modification de l’article 123 de la loi SRU.

Ils souhaitent que :

 Les catégories de bénéficiaires potentiels de la tarification sociale ne soient pas imposées par la loi, mais que les AO conservent leur libre-arbitre en la matière, notamment en ce qui concerne le seuil minimal de revenus donnant droit à une réduction tarifaire ;
 Les Autorités Organisatrices soient libres des moyens pour mettre en œuvre les réductions tarifaires sur leur aire de compétence et que la clause concernant le lieu d’habitation des usagers ne soit pas maintenue (clause concernant la réduction de tarif pour des non résidents du PTU).

En revanche, certaines dispositions de la loi devraient être conservées  :

 Le niveau minimal de la réduction tarifaire pourrait être maintenu.
 Il en va de même pour l’alternative « toute autre forme d’aide équivalente », permettant la mise en place de chèques-transports par exemple.

Enfin, les élus du GART sont favorables à ce que les Autorités Organisatrices aient l’obligation, chaque année, de présenter aux pouvoirs publics un bilan des actions mises en œuvre en matière de tarification sociale.

CONTACTS PRESSE

AGENCE PRÉCISION Service Presse du GART Marina Gille Tél : 01 43 38 22 23 / Fax : 01 43 38 77 77 E-mail : mg@precision.fr

GART Anne-Marie Commenay Tél : 01 40 56 30 60 / fax : 01 45 67 80 39 E-mail : anne-marie.commenay@gart.org


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite