Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Demandez le programme

de : Badia Benjelloun
mardi 21 février 2006 - 00h02 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 15.7 ko

de Badia Benjelloun

Cette façon nouvelle de renommer la guerre contre la terreur La Longue Guerre est une reconnaissance de l’échec des USA à achever la tâche qu’ils se sont assignée au lendemain du 11 septembre .

A totalement disparu le discours sur les guerres éclairs qui prévalait avant l’occupation de l’Irak.

Rumsfeld a annoncé début février que les démocraties occidentales se voient assujetties à une lutte à la vie à la mort contre un ennemi comparable au fascisme et au communisme.(pas moins)

Sauf que cet ennemi a effacé sur la carte les limites des cadres nationaux et les a remplacé par un empire islamique global.

La revue quadriannuelle des programmes et stratégie du Pentagone, connue comme la QDR (Quadrennial Defense Review) est rédigée par le Pentagone à la demande du Congrès pour définir la stratégie militaire à venir et les moyens d’ y parvenir.

Le document vient d’être présenté ce début février , avec un retard de plusieurs mois,pour soulever une rafale de commentaires de la part de la presse d’analystes indépendants et y compris de hauts fonctionnaires. Son élaboration a requis la formation de 4 groupes de rédaction (équipes de processus intégrés) sous lesquelles se déclinent pas moins de trois douzaines d’équipes de travail , illustration d’une lourdeur bureaucratique phénoménale aboutissant à la paralysie fonctionnelle par apoplexie. De l’avis même des co-auteurs qui s’en sont plaint anonymement, aucune décision ne se prenait par les supérieurs lors des réunions frénétiques, et si toutefois un choix était prononcé, il est invalidé moins d’une saison après, donnant la consistance d’un chaos formidable.

Les commentateurs s’attendaient à une réorientation par rapport aux programmes antérieurs pour ce 3 ème QDR (depuis 1996) entièrement concocté sous le règne de Rumsfeld, à la lumière des souhaits émis par lui dès son arrivée aux affaires.

Il était attendu un déplacement des dépenses depuis les systèmes d’armements lourds et onéreux vers des technologies plus flexibles et vers un développement de forces plus mobiles afin de faire pièce au “terrorisme international islamiste”

En effet depuis 2005 , l’establishment militaire US a placé comme priorité des priorités la lutte contre l’islam révolutionnaire.

Or , rien de tel ne s’est dessiné avec le QDR actuel .Il a manqué son objectif , mais la raison en est le caractère indécis et irrésolu qui ne fait que refléter un conflit d’intérêts.Les différents corps d’armée, les industriels de l’armement, les différents services du Pentagone et tout un réseau de lobbyistes n’allaient tout de même pas céder et se mettre en péril.

Il apparaît alors la vacuité de la politique Us, vide intersidéral ouvert depuis que la puissance étasunienne a été vue depuis l’Irak pour ce qu’elle est = limitée. Cette absence de perspective a été largement signifiée par l’un des sous-secrétaires adjoints à la Défense , Harry Ryan qui décrit l’environnement extérieur aux USA comme incertain et imprévisible.S’il prédit un engagement militaire majeur dans la prochaine décennie, il ne peut imaginer ni où ni quand.Donc au lieu d’organiser une hiérarchisation des priorités dans les menaces à affronter, la QDR a présenté un répertoire vertigineux de dangers équivallents en probabilité. Parmi eux, menaces traditionnelles de pays pairs (explicitement la Chine), actions terroristes, désastres naturels, largage d’armes de destruction massive, crises humanitaires.

Contre tout cela, QDR ne peut que recommander le développement de nouveaux avions de combat, des destroyers, sous-marins nucléaires et de nombreuses autres technologies de type conventionnel.

C’est ainsi que persiste l’orientation unipolaire des affaires étrangères étasuninnes avec en sus la désignation de régions et de pays qui se trouvent à des carrefours stratégiques .Les puissances qui ont vocation prochaine de devenir des concurrents sont la Chine , l’Inde et la Russie. C’est la perception que Pékin puisse devenir une puissance hégémonique en Asie de l’Est du Sud est et Centrale qui justifie le maintien des dépenses pour un armement conventionnel.

Le traitement de la Chine combinerait une coopération pour l’aider à acquérir un statut de puissance tout en la dissuadant de s’armer.La dissuasion s’opèrerait par son encerclement et le renforcement des liens avec le Japon, la Corée du Sud et l’Australie.

La Chine a réagi en indiquant que sa politique de défense était basée sur un développement pacifique , signalant qu’elle est dépourvue de bases militairs en dehors de ses frontières alors que les US disposent de cent bases et 100 000 soldats en Asie.L’agence de presse Xinhua a cité le général Guanghian : “le QDR n’a d’autre fonction que d’ aider l’industrie d’armement US à aller à la pêche aux profits”.

Programme irréaliste , ligoté par les nécessaires limitations budgétaires, sans vision claire de l’avenir parce que rendu aveugle au monde par un lobbying forcené. Dans cette totale opacité, demeure le noyau programmatique de lutte contre les mouvements islamiques. La prochaine zone à investir serait la corne de l’Afrique.

Les stratèges de la trempe des Wolwofitz et Perle prévoient une fois réglés les problèmes de l’occupation de l’Afghanistan et de l’Irak ( mais quand ??) une concentration des terroristes vers ce nouveau champ de bataille où les USA n’ont aucune puissance rivale.

L’instrument de domination sera le Combined Joint Task Force - Horn of Africa (C.J.T.F.) basé à Djibouti composé de 1600 hommes dont la moitié est capable de mener des tâches civiles et des missions d’entraînement militaire en dehors des bases.

Rumsfeld a désigné le C J T F comme modèle pour le futur du Departement De la Defense. (DoD)

Ne s’est-il pas encore aperçu que le rêve de contrôle du monde par ces faucons à la bannière étoilée et ensanglantée , symbole désormais irréversible de l’horreur , de l’arbitraire , de l’arrogance, de la torture s’est brisé en Mésopotamie ?


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Demandez le programme
21 février 2006 - 15h26

"... la tâche qu’ils se sont assignée au lendemain du 11 septembre."

Vous ne m’en voudrez sans doute pas si je conteste cette affirmation. La "tâche" est planifiée depuis longtemps, très longtemps, beaucoup plus longtemps que beaucoup ne le pensent. Le 11 septembre n’a été que le "nouveau Pearl Harbour" nécessaire pour faire avaler la longue guerre aux peuples américains et occidentaux, dont les cerveaux sont manipulés depuis bien longtemps. Et un nouveau "11 septembre" pourrait bien arriver très bientôt si cela s’avère nécessaire pour justifier de la prochaine guerre contre l’Iran au yeux myopes (et en plus enfumés par les caricatures et la grippe aviaire) de l’opinion publique mondiale.

Là où je vous rejoint, c’est pour répondre par la négative à votre question "Ne s’est-il pas encore aperçu que le rêve ... s’est brisé en Mésopotamie ?" Non, malheureusement pour les peuples musulmans, les peuples juifs et les autres peuples ... tous victimes dans cette triste histoire. Voyons le comme un mal nécessaire pour qu’un nouveau monde renaisse ...

Albert Piquet



> Demandez le programme
21 février 2006 - 20h53

Pourquoi "au lendemain du 11 septembre ??"pourquoi il y aurait un avant et un aprés ? pour faire croire (à qui ?) qu’avant le 11septembre le monde entier vivait en parfaite harmonie ? la violence existait avant et le 11 septembre à été une violence parmi d’autre violence et plus personne n’en parle. .Combien d’innocents ont étaient massacrés par des tonnes de bombes ,ou comme ont dit "des tapis de bombes , bien avant le 11 septembre ?

""Le contraire de la vérité n’est ni l’erreur ni le monsonge mais la violence" Erasme.



> Demandez le programme
21 février 2006 - 22h20 - Posté par

vous parley de tapie je r’ajoute les banbes nucléaires sur le japan ’ le napal sur le vetnem l’extermination du vraie peuple américain et australien etc etc


> Demandez le programme
24 février 2006 - 14h38 - Posté par

Ouais ,le grand satan comme disait khomeny ...Avait t’il tord ?

Ramo






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite