Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

LES MARX BROTHERS AU POUVOIR ?

de : JEAN-LUC GONNEAU
lundi 8 août 2005 - 03h47 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 44.1 ko

de JEAN-LUC GONNEAU

Les cinéphiles, et au-delà, connaissent la réjouissante capacité des Marx brothers de semer la pagaille en toutes circonstances et l’hilarante, et impitoyable, capacité de destruction de Stan Laurel et Oliver Hardy. On pourrait compléter ce panorama cinématographique avec des références hexagonales aux spécialistes du dézingage que furent les Branquignols de Robert Dhéry et à la furia ravageuse du Louis De Funès des meilleurs jours, dont la similitude d’attitude en gendarme avec celle de l’actuel ministre de la police a récemment fait sourire, photos à l’appui, un paquet d’internautes.

L’actuel gouvernement possède, de manière hallucinante, les mêmes capacités à semer la pagaille, à détruire impitoyablement, à dézinguer tout ce qui fonctionne encore et à ravager le paysage social, voire le paysage tout court. Différence majeure : nos ministres ne sont ni hilarants, ni réjouissants.

Mais leurs capacités de dézingage tournent à plein régime pendant l’été, hors de tout contrôle démocratique. Attaque frontale du code du travail avec l’installation du contrat à l’essai de deux ans (réservé pour l’instant, appréciez le pour l’instant aux entreprises de moins de 20 salariés). Mépris du droit syndical avec la non comptabilisation des nouveaux salariés de moins de 26 ans dans les effectifs ouvrant les seuils sociaux. Mépris dans cette même mesure des jeunes travailleurs concernés, qui, d’une certaine façon, comptent pour du beurre. Voilà pour Villepin, Dutreil et Borloo, dont le « concept » de cohésion sociale est pour le coup mis au grenier. Nettoyage des individus malfaisants, assimilés à des insectes ou à des rats, bonjour l’humanisme ; soumission des juges à la logique policière ; porte ouverte à la bétonisation « touristique » du littoral corse, voilà pour Sarkozy, et Clément ; réduction du périmètre de la fonction publique et chasse aux ordonnances obsolètes datant de l’ancien régime pour rigoler un peu, voilà pour Copé ; mise à l’encan de l’essentiel du réseau routier, en refilant les routes nationales aux départements sans leur donner les moyens d’y faire face et en bradant les autoroutes au privé, voilà pour Breton, et on en passe.

Mépris, au total, et pour toute la bande, du suffrage populaire. Le non de la gauche le 29 mai, les vestes par eux ramassées en 2004 n’auraient servi de rien ? Les coups fourrés de l’été sont devenus une tradition nationale, au point qu’il faudrait peut-être envisager une neutralisation de cette période pour toute décision engageant l’avenir. Mais ils ne perdent rien pour attendre, les Marx brothers pas drôles du gouvernement. Septembre approche, et il nous reviendra, collectivement, de donner de la voix et de la proposition. Ils mettent le pays à feu, évitons que ça aille au sang, préparons l’alternative avant que les désespoirs accumulés n’entraînent l’apathie ou de sombres aventures.

Pendant que nos branquignols livides s’activent, leurs chefs, réels ou supposés, demeurent marmoréens. Le bonze élyséen espère peut-être qu’il ramassera la mise en jouant le pompier des feux que ses séides allument avec enthousiasme. Et tant le capo di capi du patronat européen, baron bien connu ici, que sa bras droite du MEDEF demeurent d’une admirable discrétion, engrangeant avec flegme les bénéfices attendus de tout ce charivari qui n’a de raison que la leur.

Et pendant ce temps là, François Hollande, encore chef de l’encore principal parti de la gauche compte et recompte les mandats du prochain congrès.

http://www.la-gauche.org/article.ph...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
TRICASTIN la catastrophe aujourd’hui ou demain
dimanche 19 septembre
de coordination sud est
pub marine nationale
dimanche 19 septembre
de publicis
Qui sont les animateurs de Reinfocovid ?
dimanche 19 septembre
de jean1
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite