Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Trente ans de Grandes promesses

de : VITTORIO AGNOLETTO
jeudi 7 juillet 2005 - 14h28 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 7.7 ko

di VITTORIO AGNOLETTO traduit de l’italien par karl&rosa

Quand les gouvernements font des promesses, une grande partie de l’opinion tend à les accueillir avec scepticisme. Déjà, il y a cinq siècles, Machiavel affirmait que " les raisons légitimes ne font jamais défaut à un prince pour manquer à la parole donnée". Et pourtant les promesses servent, surtout dans des moments historiques de passage comme ceux que nous sommes en train de vivre. La civilisation se base sur une série de promesses, mais si, systématiquement, elles ne sont pas respectées, la civilisation, même si elle est matériellement riche, meurt. L’espoir et la confiance des peuples dépendent aussi de la cohérence entre les déclarations et les comportements des gouvernements et constituent, à leur tour, la base des relations culturelles qui soutiennent toute société. A l’occasion du G8 d’Edinburgh, les promesses des tenants du pouvoir envahissent tous les espaces des médias. Mais la réalité est bien différente.

En Septembre 2000, pendant le Sommet du Millénaire, 189 Chefs d’Etat et de Gouvernement se sont engagés à travailler ensemble pour construire un monde plus sûr, plus prospère et équitable pour tous d’ici 2015. Les politiques fondamentales pour atteindre les huit Objectifs du Millénaire concernent : l’effacement total de la dette des pays pauvres ; l’inversion de la courbe d’épidémie du Hiv/Sida ; la reforme des règles du commerce international ; l’augmentation en qualité et quantité des aides au développement.

A cinq ans de distance, même sans la réponse du sommet des Nations Unies de septembre qui va évaluer l’état d’avancement de ces objectifs, le scénario international s’annonce dramatique. Sur le front de la Dette, la dernière proposition sur la table du G8, au-delà des chiffres publicisés, prévoit une réduction réelle du stock de 10%, réservée à 18 pays sur les 60 qui en ont urgemment besoin et aucune modification des mécanismes de fonctionnement de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International, qui ont fortement contribué à créer une telle dette. Dans la lutte contre le virus Hiv, le Fonds Global pour la lutte contre le Sida, la tuberculose et la malaria qui, selon les annonces faites au G8 de Gênes en 2001, aurait recueilli entre 7 et 10 milliards de dollars par an, constituant l’instrument de pointe pour l’inversion de l’épidémie à l’horizon 2015, a encaissé jusqu’aujourd’hui à peine plus de 3,9 milliards au total.

En opposition avec les principes guide de l’Organisation Mondiale du Commerce, fortement voulue par les nations leaders de la communauté internationale et par leurs lobby industriels et financiers de référence, les subsides pour l’agriculture favorisent 5% de la population des nations riches et appauvrissent environ 90% des habitants du Sud du monde. Les subsides Ue de 440 milliards de dollars par an pour la production de céréales, de produits fromagers et de sucre bloquent toute perspective de croissance des agriculteurs latino-américains et africains, tandis que les subsides Usa de 4 milliards à 25.000 producteurs de coton ont abaissé d’un quart les prix mondiaux de cette matière première sur laquelle se basent la plupart des économies centrafricaines.

Trente ans après l’engagement de destiner 0,7% du PIB aux aides au développement et trois ans après le Sommet de Barcelone où les Pays membres de l’Ue se sont engagés à atteindre au moins une moyenne de 0,39% d’ici 2006, la réalité des chiffres parle de 0,25% en moyenne parmi les pays de l’Ocde. Traduit en chiffres absolus, nous dépensons 50 milliards de dollars en aides au développement et 1.000 milliards de dollars pour les dépenses militaires. Mille milliards pour les guerres au terrorisme international. Mille milliards - nous dit-on - pour garantir aux citoyens la sécurité, pour les libérer de la peur. La série interminable de promesses manquées de la part des champions de la globalisation libérale, unie à leur dessein ultime de réduire à une marchandise toute relation humaine, est en train de produire une crise irréversible de la culture comme ciment des sociétés et condition de toute idée d’échange économique et commercial.

Le deuxième semestre 2005, avec les échéances qui vont du G8 en Ecosse au sommet Omc de Hong Kong, est décisif non seulement pour le sort des pauvres et des déshérités de la terre, mais pour la survie même de l’espoir de pouvoir changer, dans des délais humainement utiles, le destin de la planète.

http://www.ilmanifesto.it/Quotidian...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite