Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

G8 : Blair et Berlusconi, même haine des peuples

de : anti g8
mardi 5 juillet 2005 - 18h01 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Pendant l’anti-G8, repression et propagande a l’ecossaise

Les gentils et les mechants : en Ecosse aussi, le manicheisme est au rendez-vous. Apres la manifestation historique de samedi, rassemblant tous les ’gentils’ pour demander a leur dirigeants de faire plus attention aux pauvres, le carnaval prevu par celles et ceux qui demandent aux dirigeants d’arreter de diriger a ete severement reprime, avec plus de cent arrestations.

Le bilan s’est considerablement alourdi : c’est entre 100 et 150 personnes qui ont ete arretees hier, dans les rues d’Edinbourgh, lors d’affrontements avec la police. Les opposants au sommet du G8 avaient prevu de faire la fete dans la rue, sans autorisation, avec l’Infernal Noise Brigade, un groupe de musique de rue, la batucada internationale, et l’armee des clowns, un groupe d’une centaine d’activistes deguises en militaires subversifs qui animent les manifs. De nombreux groupes habilles de noir etaient egalement venus, sans declarer publiquement leurs intentions. Des attaques ciblees sur quelques symboles de differentes oppressions auraient pu arriver pendant la fete si le carnaval avait eu lieu.

Mais la police en a decide autrement, avec des centaines d’hommes et de femmes, mais aussi des chevaux et des chiens, la police ecossaise n’utilisant que tres rarement les gaz lacrimogenes. Elle a empeche toute formation qui puisse ressembler a un carnaval, et les manifestants en noir, vite echaudes, se sont confrontes a elle tout l’apres-midi en differents endroits. Cependant la ville n’affiche semble n’afficher presque aucun stigmate de cette journee, ce qui relativise considerablement les pretendues volontes de violence des protagonistes. Pendant ce temps les differents groupes festifs prevus, disperses par la strategie policiere, ont joue quand ils le pouvaient en differents endroits de la ville, constamment entoures de forces de l’ordre. Si la violence n’a pas atteint la folie de Genes, les matraques sont tout de meme tombees, faisant plusieurs blesses. Et les arrestations se sont multipliees, sur des manifestants en noir mais aussi sur des membres de la batucada, dont au moins trois francais. On compte donc entre 100 et 150 personnes arretees, dont la plupart passent aujourd’hui devant la cour de justice. Elles sont accusees pour la majorite d’entre elles de l’equivalent en Ecosse de notre bon vieux trouble a l’ordre public, baptise ici ’Breaches of the peace’. Les audiences sont interdites au public et les agents en service devant le tribunal sont tres nerveux, protegeant les journalistes toujours en quete d’anarchistes a se mettre sous la dent.

Car, exactement comme a Lyon lors de la manifestive de fin avril, les medias se dechainent au sujet du ’peril noir’. Les journaux ecossais regorgent de photos de policiers hurlant ou usant de leurs matraques, et les quelques jets de projectiles photographies sont en bonne place dans toutes les editions. Les editos sont formels, la contestation radicale n’a pas de place dans une democratie, et les ’white protesters’ tranquilles du samedi sont amerement regrettes. Aucune place n’est laissee aux moments de fete qui ont reussi a emerger, pourtant sous l’oeil des journalistes. Pendant que le g8 est traite uniquement sous le theme de l’aide aux pays pauvres, la critique radicale du systeme creant cette pauvrete est decidement ecartee avec les moyens habituels : le simplisme, l’evenementiel, et surtout la peur.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> G8 : Blair et Berlusconi, même haine des peuples
6 juillet 2005 - 00h13

Blair a mis des moyens extrêmement démesurés en Ecosse : des milliers (peut être même des dizaines de milliers) de flics, du matériel, etc.

Cependant ne soyons pas manichéen nous non plus : blair n’est pas le néo-fasciste berlusconi, j’imagine mal qu’il puisse y avoir des descentes violentes de flics à Stirling ou dans les alentours de Gleneagles comme il y eut à Gênes. J’imagine encore moins revoir la situation de Carlo Giuliani, bien que je n’accorde très peu de crédits à toutes sortes de polices...

Et, selon d’autres sources, une partie des "arretés" étaient des casseurs, même si ce n’est pas le cas de tous, certaines arrestations sont justifiées : on ne défend pas la casse et le bordel contre le g8, on ne va pas compromettre notre crédibilité en défendant des actes de vandalisme.



G8 : Blair et Berlusconi, même haine des peuples non au libéralo fascisme
6 juillet 2005 - 00h46 - Posté par

" Et, selon d’autres sources, une partie des "arretés" étaient des casseurs, même si ce n’est pas le cas de tous, certaines arrestations sont justifiées : on ne défend pas la casse et le bordel contre le g8, on ne va pas compromettre notre crédibilité en défendant des actes de vandalisme."

Quelles sources tu cite celles des medias blairistes et des medias Medef raz le bol de ces distinctions a la con entre gentils et " méchant " alter ou anti mondialisation

tu connait mal les répressifs anglais du coté de la bavure ils n’ont rien a envier aux milices du capital de sarkozy villepin ou de celle des fascistes berlusconien nous te signalerons aussi que le code 60 anti " casseurs " appliqué par blair pour ce g 8 sont des lois d’exception votées sous le régime de la fasciste thatcher lors de l’été 81 Ou toutes les villes anglaises s’étaient embrasées et ou celle ci parlait de rouvrir des camps pour y parquer les voyoux et les emeutier tiens un langage qui nous rappelle celui de sarkozy

Que tu le veuille ou non Blair est un fasciste comme berlusconni qui s’habille d’un vernis démocratique mais qui fait la même politique que le maffieux de rome

m tony blair en plus d’être le caniche de bush b’a pas a se prétendre comme ses amis francais du ps comme " socialiste " pour nous tous et toutes ici ce n’est qu’un Fasciste déguisé en démocrate

LA VIOLENCE OU LES SOIT DISANT VIOLENCES DES VITRINES BRISEES ET DES MARCHANDISES DETRUITES PAR LES BB N’EST RIEN A COTE DE LA VIOLENCE MEURTRIERE QUOTIDIENNE DU CAPITAL ET DE SES MILICES FASCSISTES ET DE TOUTES LES SOUFFRANCE QUE CEUX ET CELLES CI FONT ENDURER A LA PLANETE ENTIERE


> G8 : Blair et Berlusconi, même haine des peuples non au libéralo fascisme
6 juillet 2005 - 10h07 - Posté par

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=16945
cet article est plus intéressant...

si polices blairistes=sarkozy, alors il faut nous rappeler qu’il n’y eut aucun problème sur le larzac !

ma source c’était le monde, mais la prochaine fois je citerai l’huma, ce journal qui veut actuellement se faire racheter par tf1 est probablement plus objectif que le monde...

soutenir la casse discrédite complètement, auprès de l’opinion publique, tout le boulot qui est fait à côté. et donne des possibilités aux fascistes de légitimer les interventions policières violentes. fais ce que tu veux, mais assumes si ça nous met en échec sur le long terme...
A la limite, prendre une vitrine bien choisie (multinationale style mac do, etc.), faire le truc en expliquant le symbole, puis repartir, ok. mais enchainer des vitrines, parfois de petits commerçants, les unes après les autres, je ne vois pas l’intérêt.

comme disait Marcos devant un bâtiment que l’EZLN avait d’abord prévu de faire exploser : "on est la pour construire, on ne veut pas détruire".


> G8 : Blair et Berlusconi, même haine des peuples non au libéralo fascisme
6 juillet 2005 - 21h48 - Posté par

Bla bla bla bla "la non violence appelle à la coopération tant qu’elle est possible et la resistance quand elle cesse de l’être" dicton tibétain.
Mais t’as raison bla bla bla continu à lire l’huma pendant qu’on tire ta caisse pour faire voler en éclat la banque qui gére les actions de l’huma, et boume dans ton petit monde de merde...
raymond la sience






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite