Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Il était une fois dans Paris Est.

de : jy.D
dimanche 23 mai 2021 - 16h50 - Signaler aux modérateurs
> jy.D

C’est la ligne Paris vers Tournan en Brie.

C’est à dire rien, nul part, une destination totalement sans intérêt.

Mais il était une fois dans la gare Paris-Est, un bar absolument quelconque où un type commande une bière citron.

Alors cela a été ma première leçon de parisianisme.

Il est évident qu’avec, c’était un sandwich jambon beurre, mais sans beurre, avec plutôt du coulommiers.

La tronche du serveur qui vient de repérer un emmerdeur catégorie 1, mais service, il obtient sa bière citronnée et sa demi baguette avec jambon et Brie (petite vengeance du serveur qui sait que le client ne fera pas la différence).

Moi c’est une pression.

Juste une pression car mon train part dans 13 minutes.

Dans 13 minutes alors qu’on était en décembre 1995.

Je me rappelle pas bien, sauf que Chirac était le chef de l’armée, et que le plan vigie-pirate avait été activé depuis l’explosion station Saint-Michel Ligne C en juillet 1995.

Et donc, de jeunes militaires patrouillaient dans la zone où je terminais mon premier verre, lorsque soudain, un drame survenu.

Dans une foule très dense et une indifférence si typique de Paris.

Oui parce-que c’est ça Paris : Une ville où les gens passent devant le cadavre d’un clochard, sans s’arrêter, mais qui ne tolèrent pas une crotte de chien sur le trottoir du boulevard Sébastopol.

Encore un autre jeune issu des citées défavorisées qui tentait de s’opposer à la police (et non pas aux militaires, dont l’unique mission semblait être de faire acte de présence avec un Famas pointé vers le bas), et qui employait des termes envers les forces de l’ordre qui auraient choqué même le plus mesuré des lecteurs du Figaro.

Le jeune de banlieue a été embarqué, évidemment, et évidemment, après avoir subit l’humiliation d’une garde à vue (état d’urgence oblige), et a de nouveau utilisé le réseau RATP pour retourner chez lui, sans se faire prendre cette fois car il était passé 19 heures.

Quelle histoire très intéressante, me direz vous.

Non, bien sûr, mais une histoire que j’ai vu et qui m’a fait comprendre le sentiment Palestinien.

Tu fermes ta gueule, tu attend des heures qu’un fonctionnaire prenne ton cas en compte, et ensuite, il faut que tu sois très fort pour ne pas sombrer dans la haine.

Oui effectivement cette histoire n’était pas aussi passionnante que la conquête de l’ouest, aux USA comme au canada (dans ce cas, il s’agit plutôt de la conquête du nord)

Mais comme ces histoires ne seront jamais écrites, et comme les grands hommes peuvent verser leurs larmes dans les médias dès qu’ils se font gauler, je veux juste dire, que jamais un notable n’a été mis à terre par une milice d’état ou privée.

La police nationale française peut très bien s’indigner du meurtre d’un des leurs.

Mais je ne comprend pas leur silence quand un fonctionnaire de police tue et que jamais, non seulement l’auteur du meurtre soit menacé d’une incarcération, mais en plus, que ce meurtre ne fasse pas la une des journaux, tout au plus trois lignes dans les pages faits divers.

De quel ordre êtes vous ?

De celui qui considère qu’un simple rappel à l’ordre est suffisant,

ou bien de cet ordre qui au nom de Dieu et de la France un flic peut dégainer son flingue, et tirer, dans l’indifférence générale, et c’est sur ce point que je me questionne sur la différence entre une dictature et la démocratie française.


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite