Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

De l’origine du vouvoiement.

de : jy.D
vendredi 2 avril 2021 - 19h39 - Signaler aux modérateurs
> jy.D
JPEG - 21 ko
Votre altesse ne saurait être fautive.

En premier, fin du suspens, c’est encore un coup de ces satanés romains.

En second, à la fin de l’article, des liens sur les sites où j’ai pompé les infos.

Autant vous dire que c’est aussi chiant qu’un « comment tu vas » venant d’un beau frère détesté .

Alors au début, on disait « tu » à Cicéron du fait même que la grammaire latine, malgré sa redoutable complexité, ignorait cette notion.

Un peu comme le zéro Arabe, qui a été introduit tardivement en Europe, et qui explique le retard médiéval du moyen âge par rapport à l’empire d’orient qui l’avait importé d’Inde. D’ailleurs, chiffre est un dérivé de l’arabe sifr (phonétiquement car je ne maîtrise pas le perse) qui veut dire zéro.

L’évolution du mot a donné cifra en latin médiéval (qui était donc connu des érudits mais caché aux vulgaires), puis chifre en ancien français, et enfin chiffre en français moderne, car le français moderne a toujours adoré rendre les mots plus compliqués.

Il faut donc attendre le début de l’ère chrétienne avec Pline le jeune pour entrevoir l’apparition de la notion de vouvoiement. Il s’agissait à l’époque que d’une sorte de formule de politesse en début de missive, alors que dans le corps du texte, le tutoiement était naturellement la règle.

Pour être bref, le vous initial était synonyme de « je rampe à vos pieds, moi innommable pourceau ».

Arrivons au moyen âge, vers 800, où Rome était ce qu’est en train de devenir la Californie aujourd’hui. Toujours réservé aux érudits, et inconnu du monde anglo-saxon qui monte en puissance.

En fait, avant ce qu’on appelle la renaissance, le vouvoiement était réservé à des envois administratifs, et le tutoiement à des échanges amicaux ou de compassion par exemple pour annoncer un décès.

Mais la distinction nette entre le « tu » et le « vous » est encore une exception française contemporaine.

Entre le 16eme et le 18eme siècle, on atteint des sommets de léchage de bottes comme « votre altesse sérénissime » .

1792, changement de ton.

Le vouvoiement devient une relique de la monarchie, et le tutoiement obligatoire, en vertu de la notion d’égalité entre citoyen.

Et qui a ré-introduit l’usage du « vous » de soumission ? Indice : les initiales sont N.B.

20eme et 21eme siècle, changement de ton.

Le « tu » est désormais employé dans deux cas très différents :

Soit, dans le monde populaire, entre personnes très proches, dans le cadre familiale ou professionnel.

Soit, dans le monde d’en haut, lorsque les interlocuteurs appartiennent au même cercle social (Grandes Écoles style ENA, Polytechnique, Mine) ou assez récemment du monde « people », c’est à dire les gens qui passent à la télé parce qu’ils (qu’elles) le méritent bien.

Quand, au vous, il a muté aussi.

C’est désormais dans un cadre social très distancié qui caractérise la société française actuelle que l’utilisation du « vous » est quasi obligatoire, sauf à risquer le crime de manque de respect.

Par exemple les flics l’ont bien compris, il ne faut jamais tutoyer un noir avant de lui foutre un coup de matraque dans la gueule. Sinon cela fera grand bruit dans les réseaux sociaux.

Ces réflexions vous paraîtront sans doute inutiles étant donné la situation « sanitaire » à laquelle nous devons le droit du port du masque et celui d’espérer un vaccin sans effet secondaire.

Mais je vais mettre en vis à vis cette notion avec celle du scandale actuel provoqué par le concept de réunions non mixte (de sexe ou de couleur de peau).

Alors, il faut dire « tu » ou « vous » à un inconnu d’un(e) couleur (sexe) différent(e) ?

D’ailleurs, faut-il lui adresser la parole tout court ?

Ce sont des questions simples, auxquelles il n’y a aucune autre réponses que des exclamations outragées.

Et des chiffres, beaucoup de chiffres, alors que ton moral est à zéro, amigo.

Références :

https://www.persee.fr/doc/crai_0065...

https://fr.wiktionary.org/wiki/chif...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tutoi...

https://www.franceculture.fr/emissi...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite