Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

En filigrane une carte à jouer gagnante pour JLM. ? Sauf si le "marais" électoral ne s’abstient pas ?

de : joclaude
samedi 13 mars 2021 - 10h15 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Emmanuel Macron a-t-il perdu les Français (et la prochaine élection présidentielle) ?© AP Photo / Christian Hartmann - Source : Sputnik-FRANCE 19:42 12.03.2021(mis à jour 20:26 12.03.2021)URL courte Par Adrien Peltier

La Macronie ferait des déçus. Selon une étude IFOP-Fiducial, les trois quarts des Français s’estimeraient lésés par la politique du chef de l’État. Pour le journaliste politique Alexis Poulin, l’exécutif paierait là les déconvenues dont il serait la cause. Du coup, rien ne garantit un renouvellement de bail au locataire de l’Élysée…

La perspective d’une réélection inéluctable d’Emmanuel Macron, dépourvu du moindre concurrent sérieux, s’éloigne-t-elle ? C’est le tour que semblent prendre les choses, à en croire un sondage réalisé par l’institut Ifop-Fiducial.

C’est aussi ce que pense l’éditorialiste Alexis Poulin. Sollicité par Sputnik pour décrypter ces dernières tendances, celui-ci ne se montre guère surpris par ce qu’il perçoit comme les résultats d’une politique « qui ne fait que maltraiter les Français ».

Jean-Luc Mélenchon © AFP 2021 MARTIN BUREAU La candidature de Mélenchon en 2022 « inquiète » plus les Français que celle de Le Pen

Réalisée cette semaine sur un échantillon représentatif de la population française, l’enquête révélerait un sentiment d’abandon assez net face à la politique menée par l’actuel gouvernement. Ainsi, seules 27% des personnes interrogées se considéreraient « gagnantes » de la politique d’Emmanuel Macron, contre 73% qui s’estiment « perdantes ». Un quart des mécontents se sentiraient même largement défavorisés par l’action menée depuis quatre ans. Chez ces irréconciliables insatisfaits, c’est sans surprise vers le Rassemblement national (34%) et La France insoumise (33%) que vont les affinités. Phénomène plus étonnant, bien qu’explicable par le sentiment de trahison envers les transfuges de leur parti, les adhérents du Parti socialiste seraient également 28% à se considérer spoliés par le quinquennat d’Emmanuel Macron. Enfin, ces trois sensibilités politiques s’estiment chacune perdante pour plus de 80% d’entre elles. Pour ce qui concerne le reste du spectre politique, parmi les sympathisants LR interrogés, le niveau d’insatisfaction est de 76%, ce taux atteint 73% chez EELV. Rien qui ne saurait surprendre Alexis Poulin, pour qui la politique actuelle ne sert que les intérêts d’une minorité prospère :

« Emmanuel Macron n’est pas là pour gouverner dans l’intérêt des Français, mais dans celui des donneurs d’ordre qui l’ont mis là pour desserrer le carcan économique et rendre la France attractive aux yeux des investisseurs. C’est donc tout ce qu’il a fait. Et rien pour les travailleurs, les étudiants… pour qui ça a été une longue série de déceptions », tacle l’éditorialiste. Pour notre intervenant, ce n’est donc pas un hasard si les grands gagnants de ces quatre dernières années semblent être les dirigeants d’entreprise (68%) et les urbains, résidant dans les grandes métropoles (43%), tandis que les laissés pour compte se trouvent clairement du côté des retraités (84%), des classes moyens (81%) et des ruraux (80%). Une segmentation d’une logique implacable.

Une base de fidèles insuffisante Ne resterait donc guère que les militants macronistes qui, malgré tout, semblent majoritairement satisfaits. Les sympathisants de La République en marche (LREM) interrogés dans le cadre du sondage s’estiment, de fait, à 76% bénéficiaires de la politique de leur leader.

Ce socle d’irréductibles partisans ne sera toutefois pas suffisant pour les échéances électorales à venir, estime Alexis Poulin. Celui-ci voit de surcroît LREM se déliter à mesure que les scrutins approchent. Il subodore que les soutiens continueront à s’effriter. Comme le prouverait l’abandon progressif de l’étiquette du parti présidentiel :

« C’est un fiasco total. Aujourd’hui, des cadres comme Stanislas Guerini envisagent de renoncer à l’étiquette En Marche. Ce mouvement est en train de s’effondrer sur lui-même. Ses membres savent bien que c’est un repoussoir à électeurs, car sa politique a fait perdre la plupart des Français. Pas seulement depuis la crise sanitaire. Rappelons-nous les violences infligées aux Gilets jaunes, aux opposants à la réforme des retraites… » S’il parvenait de nouveau à se faire élire, ce serait donc « à la marge, et encore… l’effet repoussoir étant énorme », poursuit notre interlocuteur.

Faire monter le RN, une stratégie autodestructrice ? Pour l’instant, le gagnant de ce désenchantement général semble être le Rassemblement national et Marine Le Pen. La présidente du parti d’opposition était ainsi donnée, dans un récent sondage Harris interactive, au coude à coude avec Emmanuel Macron (48 contre 52%) en cas de second tour entre les deux candidats.

Manif anti-FN à Paris © SPUTNIK . XÉNIA KOZLITINA Séisme à prévoir : le « barrage républicain » contre le Rassemblement national s’effondrera-t-il ? Une hypothèse qui est de plus en plus présentée comme une certitude, à mesure que l’échéance approche, déplore Alexis Poulin. La vieille stratégie mitterrandienne consiste à faire monter le parti nationaliste pour affaiblir les adversaires qui seraient, eux, capables de l’emporter dans le duel final. Cet artifice pourrait cette fois se retourner contre le pouvoir, estime le journaliste. Pour autant, à un an de l’élection et du second tour, cette issue n’aurait rien d’inéluctable : « Marine Le Pen a ses chances au détriment d’Emmanuel Macron. Mais on pourrait mettre n’importe qui face à Macron, même un tabouret, et il serait élu s’il fait la couverture du “Point” et de “L’Express” trois mois avant. Il faut arrêter de nous resservir leur duel comme un plat réchauffé », tacle Alexis Poulin. Plus récemment encore, un sondage Elabe établissait que près d’un Français sur deux jugerait possible une victoire de Marine Le Pen en 2022, soit une hausse de sept points depuis le dernier baromètre. Plus significatif encore, un Français sur trois serait prêt à voter pour la fille de Jean-Marie Le Pen. Elle serait même vue comme « plus courageuse », « dynamique » et « rassurante » que l’actuel hôte de l’Élysée.

Des sondages à prendre néanmoins avec des pincettes, avertit Alexis Poulin :

« Ces enquêtes, c’est une foire à l’andouillette. Nous vivons dans une république sondagière qui commande des sondages à tout va », rappelle-t-il avant d’ajouter : « On prend un échantillon soi-disant représentatif et on lui fait dire ce qu’on veut, il faut faire attention et surtout revenir à une véritable politique qui réponde aux enjeux, la dette par exemple. » Encore une affaire de « communication pure », juge donc l’éditorialiste.

Alarmants, de tels résultats n’auraient d’autre but que d’éveiller un sursaut républicain chez les citoyens et de ressusciter le fameux « barrage » contre le Rassemblement national. Un stratagème qui pourrait bien échouer cette fois. Après tout, « rien ne dit qu’Emmanuel Macron se représentera ni que Marine Le Pen sera au second tour », conclut Alexis Poulin.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
En filigrane une carte à jouer gagnante pour JLM. ? Sauf si le "marais" électoral ne s’abstient pas ?
13 mars 2021 - 14h49 - Posté par Jean PRADIER dit jean 1

En mettant de côté mes affinités anarchistes, pourtant profondément ancrées en moi, la seule solution me paraît être de voter au premier tour pour mélenchon et éventuellement apprécier le "barrage républicain" à la sauce macroniste.



FRONT REPUBLICAIN CONTRE LE LEPENO-MACRONISME !
18 mars 2021 - 00h48 - Posté par ARCHIBALDO

Pour faire barrage au Lepeno-macronisme, ce nouveau mouvement politique qui a fusionné ses haines dans la tête d’épingle de Gérald Darmanin, nous devons impérativement et dès maintenant construire un contre-pouvoir démocratique puissant :

La solution républicaine la plus plausible à cette heure pour les futures élections législatives, régionales et présidentielles :

VOTONS EN MASSE POUR LA FRANCE INSOUMISE !

Faisons passer le message partout en France pour que le pouvoir Lepeno-macroniste soit terrassé par la volonté populaire souveraine et faisons mentir dès aujourd’hui les sondages largement pipeautés pour nous enfumer.

Fédérons, fédérons, fédérons encore !


En filigrane une carte à jouer gagnante pour JLM. ? Sauf si le "marais" électoral ne s’abstient pas ?
22 mars 2021 - 11h48 - Posté par pierrot

anarchiste aussi ou plutôt communiste libertaire je voterai france insoumise tout simplement parceque dans son programme il y a un changement radical la venue d’une sixième république qui réduit drastiquement le pouvoir du président de la république qui dans la 5 eme république n’est autre qu’un monarque qui fait ce qu’il veux.
par contre je ne voterai surement pas macron même pour faire barrage à Lepen j’estime que c’est de la manipulation.
Bordel réveillons nous ces deux solutions Macron Lepen ne servent que les intérêts capitalistes.
le seul, même si des fois je le trouve mégalo qui est prêt à renoncer à ce pouvoir que lui confère le poste de président, c’est Mélenchon.
l’ecologie avec EELV n’est qu’une chimère pour bobo friqués allant même dans la bouche de son représentant obliger la population à se vacciner ou à ne servir que des repas végétariens sous prétexte de limiter les services et donc la contamination, si ce n’est pas une dictature vegan ça en a la couleur !
je ne supporte plus ces dictateurs en herbe de droite de gauche du milieu d’en marche tous ces gens qui surfent sur la peur du FN du Covid etc qui sont en réalité les serviteurs bien zélés de ceux qui tirent les ficelles les patrons du cac 40 les actionnaires les banquiers.
l’épisode des gilets jaunes a été un échec parceque au début y compris dans les syndicats le mouvement était taxé d’extrème droite.
Aujourd’hui c’est la même situation par rapport à la crise sanitaire
ou toute contestation est taxée de complotiste et donc d’extrème droite conclusion on agite encore l’épouvantail Lepen ou assimilé.
rappelez vous Julian assange snowden qui ont révélés ce que font les états en terme de surveillance etc complotistes eux aussi !
Nous ne sommes pas dans un monde de bisounours, la bourgeoisie
sort ses griffes pour défendre ses intérêts et pour reprendre les mots de Macron nous sommes en guerre mais contre ce système mortifère
sexiste fasciste qui impose la servitude.
ne nous laissons pas piéger encore par ces discours pseudo démocratique ou républicains ou soi disant de gauche qui servent en réalité ceux qui dominent : les capitalistes
ils n’ont pas envie que ça change, la soupe est bonne, quitte à se compromettre avec la bourgeoisie pour faire accepter la fabrique à consentement et donc par la même la fabrique à esclave.
ya basta






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite