Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

ITALIE : Le 12 juin VOTE 4 "OUI"

de : Pour les quatre oui
jeudi 2 juin 2005 - 17h06 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 39.7 ko

Le 9 juin, à 19 heures, 120 rue Lafayette le Collectif Bellaciao organise un débat sur :
LE STATUT JURIDIQUE DE L’EMBRYON

Le comité de Paris pour les quatre oui

 Pour que les couples puissent être réellement aidés à réaliser leur désir de maternité et de paternité.

 Pour que les femmes puissent engendrer dans la protection de leur santé et de celle du bébé.

 Pour que l’accès à la fécondation hétérogamétique ne soit pas un privilège de classe.

 Pour que l’Italie ne soit pas proie de superstitions médiévales métaphysiques et pour qu’il s’y maintienne un niveau avancé d’études scientifiques.

Si tu es inscrit à l’AIRE et que tu n’as pas encore reçu de la part du consulat la documentation nécessaire pour voter, adresse-toi tout de suite au bureau électoral du consulat Italien du bd. Augier à Paris

Le Parlement italien a adopté en décembre 2003 une loi extrêmement restrictive sur la fécondation artificielle.

Deux prix Nobel de médecine, Rita Levi Montalcini et Renato Dulbecco, ainsi que des centaines de scientifiques italiens ont appelé leurs compatriotes à voter "oui" (les 12 et 13 juin prochains) lors d’un référendum proposant l’abrogation de quatre articles particulièrement restrictifs :

1. En limitant à trois le nombre d’ovocytes fécondables et en interdisant la congélation des embryons, cette loi augmente les risques sanitaires pour la mère (l’obligeant à des traitements répétés dangereux pour sa santé) et diminue, selon les scientifiques, les probabilités de succès.

2. Tout diagnostic pré-implantatoire y est proscrit, ce qui empêche les couples souffrant de maladies héréditaires de choisir parmi les embryons fécondés in vitro celui ou ceux qui sont sains.

3. La loi reconnaît le statut juridique de l’embryon (probablement un « cheval de Troie » pour une prochaine remise en cause du droit à l’avortement...) et limite la recherche scientifique dans ce domaine.

4. La loi interdit le recours à tout donneur extérieur, ce qui empêche beaucoup de couples stériles d’avoir des enfants, et ce même si l’un des deux partenaires peut être parent biologique.

Cette législation ne fait que respecter le bon vouloir de la hiérarchie vaticane, et non les droits les plus élémentaires de l’être humain !

Les opposants à cette législation ont réuni quatre millions de signatures pour organiser cette consultation populaire. Mais si la participation n’atteint pas les 50% plus une voix des électeurs le référendum sera considéré comme nul.

Le chef de l’Eglise italienne, le cardinal Ruini, ayant appelé les catholiques et tous les citoyens à s’abstenir de voter, il nous a paru essentiel - compte tenu du prestige médiatique et culturel dont Paris jouit depuis toujours aux yeux des italiens - d’organiser une conférence de presse de scientifiques français visant à prêter main forte à leurs homologues transalpins.

Pour nous contacter ou pour participer à une conférence, où seront exposées, par comparaisons interposées avec la législation française, les réserves et - pourquoi pas - l’indignation que suscite en vous une telle loi, visitez le site www.bellaciao.org et écrivez nous !

bellaciaoparis@yahoo.fr

Encore une fois l’Italie est en passe de devenir un triste modèle de régression sociale, politique et humaine que l’Europe laïque aurait tort de sous-estimer...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> ITALIE : Le 12 juin VOTE 4 "OUI"
2 juin 2005 - 20h38

L’ingerence d’évèques et Pape dans les affaires italienne est indigne et nous fait reculer de siècles.Ce sont eux,comme au Moyen Age,qui décident ce que doivent faire les cytoyens :

"La campagne d’explication de l’Eglise devait prendre, mercredi 1er juin, un tour plus concret avec la distribution aux 25 000 prêtres du pays d’un opuscule en dix questions réponses, que certains appellent déjà "le vade-mecum du bon catholique". Pas question de revenir sur l’article 1er de la loi selon lequel les droits de l’embryon sont équivalents à ceux de la personne ­ position invariable du Vatican"

http://www.lemonde.fr/web/article/0...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite