Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Ces quinze chômeurs à qui on a fait miroiter une possibilité d’embauche


de : Fanny Doumayrou
mercredi 1er juin 2005 - 14h22 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

de Fanny Doumayrou

L’ANPE et les ASSEDIC leur ont promis une formation « suivie d’un CDI à temps plein ». Après trois mois de stage, ils se retrouvent sans rien et dénoncent une « escroquerie ».

Ils mettront longtemps à se remettre de cette mésaventure cruelle que leur ont fait vivre l’ANPE, les ASSEDIC, et le patron de Colorado, un organisme de formation spécialisé dans la « relation client ». Quinze chômeurs de la région parisienne, très amers, dénoncent comment on les a « arnaqués, pris pour des enfants, pour des merdes », en leur faisant miroiter ce qui pour eux, après des mois de chômage, comptait par-dessus tout : un emploi en CDI.

Tout a commencé, fin 2004, par une convocation alléchante de l’agence ANPE Vaugirard (15e arrondissement) les invitant « à participer à une réunion d’information concernant une formation gratuite et rémunérée dans le domaine commercial, suivie d’une embauche en contrat à durée indéterminée temps plein. Ces métiers proposent une rémunération motivante à hauteur de votre investissement ». Sur 600 chômeurs contactés, 120 sont retenus par l’agence pour passer une batterie de tests, et quinze heureux élus sont finalement sélectionnés pour « bénéficier » du dispositif, qui démarre début février. Il prévoit deux mois de formation théorique, assurés par l’organisme Colorado, et un mois de stage dans des entreprises partenaires qui se sont engagées à les embaucher. Le tout est piloté et financé par les ASSEDIC, qui versent à Colorado 2 240 euros par chômeur.

« Dans toutes les réunions préparatoires, le discours était clair, on nous promettait un CDI », racontent les chômeurs, âgés de vingt-cinq à quarante ans environ, et la plupart d’origine étrangère. « Mais rapidement, nous avons commencé à nous inquiéter. » Manuel Jacquinet, patron de Colorado et « responsable pédagogique », s’avère beau parleur mais peu fiable. « Il se targuait de connaître beaucoup de patrons, se souviennent les stagiaires. Mais quand on lui demandait dans quelle entreprise on allait faire le stage et être embauchés, il ne répondait pas. La tension montait. Il répliquait en disant qu’on pouvait s’estimer heureux d’être là, qu’il ne fallait pas se plaindre car plein de chômeurs voudraient être à notre place. » L’organisation de la formation s’avère, elle aussi, « chaotique ». Pour leur apprendre le métier de télévendeur, Colorado leur fait passer la moitié du temps en ateliers d’expression, en séances de programmation neurolinguistique et de relaxation. Colorado invitera même un stagiaire à remplacer au pied levé une formatrice absente. « Au bout de deux semaines, nous n’avions plus du tout confiance, mais nous étions obligés de continuer sinon les ASSEDIC nous supprimaient nos allocations », déplorent les chômeurs.

C’est seulement deux jours avant le début du stage que Manuel Jacquinet organise la rencontre avec les entreprises d’accueil, qu’il a trouvées à grand-peine. Sur quinze chômeurs, huit seulement se voient proposer un stage. Deux refusent car Europhone, un centre d’appel qui avait promis des embauches à 1 400 euros mensuels plus des primes, a revu son offre à 1 100 euros brut ! Les six autres effectuent normalement leur stage. « Nous étions deux chez Duchange, une petite structure dont le patron est un ami de Jacquinet, racontent Jean et Karim (1). Le stage s’est très bien passé, mais le dernier jour, il nous a annoncé brutalement qu’il ne nous embauchait pas. Nous étions sous le choc. Il a profité de notre travail gratuit pendant un mois. » Au final, début mai, un seul chômeur est embauché en CDI. Lors de la dernière réunion, expéditive, M. Jacquinet ne donne aucune explication. « Pas d’embauche, même pas de stage pour certains, c’est une escroquerie totale », s’emportent les chômeurs, qui ont perdu trois mois et approchent de la

fin de droits aux ASSEDIC. Certains avaient renoncé à d’autres formations ou à d’autres offres d’emplois pour intégrer Colorado. « Nous sommes désemparés, dit Karim. J’avais raconté autour de moi que j’allais avoir un CDI. Aujourd’hui j’ai honte, je n’ai dit à personne ce qui s’est réellement passé. »

Fatima, formatrice spécialisée dans le domaine des centres d’appel, avait été recrutée par M. Jacquinet pour intervenir dans cette session. « J’ai dû partir en cours de route car je ne pouvais pas cautionner son attitude, témoigne-t-elle. Il a commencé la formation avant d’avoir réuni le nombre d’entreprises nécessaires pour intégrer les stagiaires. Il les a menés en bateau, en les traitant comme des serpillières. Il ne voyait qu’une chose : les 2 200 euros par tête qu’il allait toucher des ASSEDIC. L’enjeu était important pour lui, car si ce coup-là marchait, il projetait de monter ces formations pour chômeurs dans toute la France. » M. Jacquinet a employé Fatima sans contrat de travail, en lui facturant la prestation. Comme elle n’a pas de statut de travailleur indépendant, c’est du travail au noir.

Détail important, ce patron peu recommandable

est considéré comme un « expert » dans le milieu des centres d’appel... et par le gouvernement. En octobre dernier, le ministre du Travail Jean-Louis Borloo, lance un plan de développement de l’emploi dans les métiers de télé-opérateur, qu’il considère comme un « vrai ascenseur social ». Il confie alors à Manuel Jacquinet, qualifié d’« expert indépendant », le pilotage d’un groupe de travail composé de patrons de centres d’appel, et le charge de plancher sur un « label gouvernemental de mieux-disant social » et sur la professionnalisation de la formation dans le secteur ! Aujourd’hui, l’« expert » refuse de s’exprimer sur le dispositif bidon qu’il a concocté pour les chômeurs. Il estime que de son côté, « tout est transparent ».

L’affaire pose la question du contrôle des formations par les ASSEDIC et l’ANPE. « Ces institutions n’ont pas eu le sérieux et la fermeté nécessaire, estime Karim, et cela aux dépens de personnes fragilisées socialement, c’est ignoble. Nous les avons alertées des problèmes que nous rencontrions avec Colorado, mais elles ne sont jamais intervenues. » « Pour les ASSEDIC, ces chômeurs étaient sortis des statistiques du chômage, c’est la seule chose qui comptait », déplore Fatima. Maintenant que le bilan catastrophique est là, les responsables ANPE et ASSEDIC se disent « les premiers désolés ». M. Lemaître, directeur délégué départemental de l’ANPE, reconnaît que ces formations sont montées « sans contrôle des embauches promises au-delà du simple engagement moral des entreprises », ce qui exclut de leur demander des comptes aujourd’hui. Les ASSEDIC considèrent que « Colorado n’a pas respecté ce qui était prévu », à savoir un taux de 80 % de retour à l’emploi parmi les stagiaires. Mais la seule sanction envisagée pour l’instant est la fin de toute collaboration avec l’organisme. ANPE et ASSEDIC rejettent en choeur l’idée de fausses promesses faites aux chômeurs : « On leur parle seulement d’intentions d’embauche », ce que contredit le courrier de l’ANPE lui-même. En attendant, Manuel Jacquinet a déjà empoché une bonne partie du coût total de la formation (33 000 euros), les ASSEDIC ne précisent pas si le reste lui sera versé. Quant aux chômeurs, ils sont convoqués aujourd’hui pour une grande réunion au cours de laquelle l’ANPE et les

ASSEDIC vont leur promettre un « suivi renforcé », et leur faire de « nouvelles propositions ». La moindre des choses serait de leur prolonger leur allocation chômage des trois mois perdus dans cette formation.

(1) Les prénoms ont été changés.

http://www.humanite.presse.fr/journ...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Ces quinze chômeurs à qui on a fait miroiter une possibilité d’embauche
1er juin 2005 - 19h18

Quand les boites privées de main d’oeuvre remplaceront l’ANPE, on va en voir fleurir encore plus de ces boites à arnaques ! Ils ont tellement de copains !
L’ANPE s’entraîne encore mais elle finira par être au point ! Et tout dépendra du sentiment dominant dans chaque agence. Les agents auront-ils encore le sens du service public ( il en reste quelques-uns) ou suivront-ils les directives ultra libérales qui viendront du ministère et que la plupart des directeurs relaient "fortement" ?
Dans le genre :
Le travail à ceux qui le "méritent", à ceux qui "font l’effort", etc... pour finir avec " à ceux qui ont gagné aux enchères du plus bas salaire" !
Ecoeurant !



> Ces quinze chômeurs à qui on a fait miroiter une possibilité d’embauche
27 avril 2009 - 15h03 - Posté par

Tout à fait d’accord avec vous !





Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Faibles ou puissants les jugements de cour vous ferons blanc ou noir:J.De La Fontaine
samedi 10 - 10h05
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Fake news chez CNews : Pfizer plus dangereux qu’AstraZeneca ?
vendredi 9 - 17h06
de : joclaude
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
Vaccin Russe : L’Allemagne entre en liste ! Des "toutous" suivront-ils ?
mercredi 7 - 16h58
de : joclaude
Vaccin Chinois : Une alternative pas chère, stockable et disponible ! Nouveau supplice à l’impéralisme !
mercredi 7 - 16h53
de : joclaude
1 commentaire
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D
Origine du Sars-Cov2 : des fissures dans la muraille de Chine
jeudi 1er - 23h15
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
COVID-19 : la Chine alerte l’OMS pour être émergé d’un laboratoire militaire américain !
jeudi 1er - 21h23
Allocution Macron : Un effort de plus aux soignants pas apprécié !
jeudi 1er - 20h58
de : joclaude
Vaccin CUBAIN : Un pont aérien serait ouvert ?
jeudi 1er - 20h28
de : joclaude
1 commentaire
JEAN-LUC MELENCHON répond à Macron (video du direct sur Youtube)
jeudi 1er - 15h59
de : joclaude
Grains de sable - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 31 - 20h49
de : Hdm
Le virus et le président, interview des auteurs
mardi 30 - 17h14
de : Claude Janvier
Pendant la pandémie, le sacage de l’Hopiltal continu
mardi 30 - 15h06
de : Alain Collet
Réponse à la déclaration de l’EMA sur l’ivermectine pour la Covid-19
mardi 30 - 11h37
de : pierrot
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 - 17h40
de : FRONT POPULAIRE
La Marche pour une vraie Loi Climat
lundi 29 - 16h57
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Pfizer en Israël, des résultats ?
lundi 29 - 16h45
de : joclaude
Caravane contre le blocus à La Havane
lundi 29 - 16h13
de : joclaude
Théâtre de l’Odéon occupé, l’orchestre de soutien chante El Pueblo !!
lundi 29 - 15h52
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite