Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

pour le FRONT SYNDICAL DE CLASSE : LA GRECE DOIT SORTIR DE L’ U.E

de : richard PALAO
mercredi 25 février 2015 - 22h06 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Texte publié sur son site par le FRONT SYNDICAL DE CLASSE le 25 février :

" ce qui se passe en GRECE , comme syndicalistes nous interesse également . Car ce qui est en jeu ce sont les politiques d’austérité et de regression sociale imposées par l’oligarchie .

Voilà un peuple qui de manière extrèmement claire a voté contre l’austérité , pour la dignité nationale et donc contre les diktats de l’union européenne , de la banque centrale européenne , et le FMI coalisés ( la fameuse troika )

la réponse de cette coalition a été elle aussi très claire par la voix du président de la commission européenne JEAN CLAUDE JUNKER qui brandissant les TRAITES contre le vote du peuple grec a osé dire : il ne peut y avoir de choix démocratiques contre les TRAITES européens .

Dès le départ , nous avons refusé de procéder aux pratiques du procès d’intention considérant que la messe était dite, que l’histoire était écrite à l ’avance et que par conséquent SYRIZA allait plier devant la pression et l’adversité .

D’abord parce que nous avons partagé la joie d’un peuple debout et fier devant l’arrogance des puissants et décidé à se dresser contre le sort infâme qui lui était fait . Et parce que la posture de donneurs de leçons n ’est une aide pour personne !

Et parceque ce sont les peuples qui font l’histoire et qu’ils n’ont pas dit leur dernier mot quels que soit les obstacles et les pièges dressés par les forces de domination et d’exploitation . Et cela demeure .

Mais force est de constater que la réponse du nouveau gouvernement grec aux injonctions de l’UNION EUROPEENNE constitue un recul considérable qui provoque approbation et contentement du côté des institutions europénnes et de la finance : remboursement intégral de la dette , prévision de mener à terme le programme pécédent , engagement de finaliser les réformes à négocier ultérieurement en"coopération étroite" avec les créanciers . Autrement dit , il s’agit d’accepter d’être mis sous tutelle de la troika rebaptisée pour les circonstances les "institutions" .

Cet accord initial ne peut donc être présenté comme une victoire du peuple grec !

NOTRE ROLE :

continuer à être auprès du peuple grec dans sa lutte pour se libérer de la dictature de la troika et des "institutions".

En dénonçant le rôle de notre propre gouvernement et des commissaires européens dont le socialiste PIERRE MOSCOVICI complices des diktats de MERKEL et de la dictature des marchés financiers .

Tirer les enseignements de cette leçon de l’histoire en grandeur nature :

il n’est pas possible dans le cadre de l’UE et de ses TRAITES de mettre en oeuvre une véritable poltique en faveur du peuple , sans rupture avec ce cadre et avec ses traités . L’objectif d’une "europe sociale" transformée de l’intérieur est une pure illusion !

le silence retentissant de la CES face à ce chantage éhonté de l’UE est la marque de la dépendance de cette centrale aux institutions européennes y compris financièrement et pose le problème de notre affiliation pour exercer effectivement notre indépendance d’analyse et d’action .

Continuer à laisser le monopole de la radicalité de la contestation du système à l’extrême droite (contestation trompeuse et truquée ) c’est continuer à faire son jeu , continuer à la laisser désigner des boucs émissaires et laisser les travailleurs et les peuples désarmés devant sa démagogie et ses mensonges " .

LE FSC le 25 FEVRIER

J’ exprime mon total accord avec ce texte , le FSC est connu pour son positionnement et sa volonté de faire revenir la CGT sur une ligne de classe , tout en ne perdant pas de vue le nécessaire changement de système .

J’ ai recemment exprimé comme le FSC l impossibilté pour SYRIZA d’appliquer son programme , pourtant allégé, en raison des traités européens , cette position a été balayée par ceux qui prennent leur désir pour des réalités ( ce qui n est pas très marxiste) ce qui les fait considérer que les traités sont des vulgaires bout de papier que les peuples peuvent brùler ...Pourtant comme le dit le FSC ils ont devant les yeux la preuve que cette europe a fabriqué des institutions , édicté des règles auxquels même un peuple en lutte comme l’ est le peuple grec est contraint de se plier .

Seul un rapport de force , la lutte conjuguée de tous les peuples d europe , qui n est pas à l ordre du jour , pourrait faire céder cette europe soumise au grand capital , alors comme le dit le FSC , la seule solution actuellement est de sortir DE L UNION EUROPEENNE POUR échapper au diktat et aux traités qui empêchent ( j ai écrit qui INTERDISENT et je maintiens ) de mener en toute liberté et dans le respect du souhait du peuple grec une politique anti-austérité .

J’ avais également dit que pour ce qui concerne la FRANCE , la sortie de la CGT de la CES était un préalable à la sortie de l europe , car un syndicat englué dans le réfromisme européen , qui plus est rémunéré par cette europe ne peut soutenir une autre politique résolument anti-austérité dans son propre pays et encore moins participer à la lutte des classes qui ne manquera pas de s’aiguiser en cas de sortie de l’europe . Ma position identique à celle du FSC avait également été critiquée .

Enfin , je suis également d accord avec le FSC sur le fait qu’ en ne proposant pas à notre peuple la sortie de l europe , nous ouvrons une voie royale au FN qui apparait ( certes faussement ) comme le seul parti anti-système , le seul parti qui ose proposer des solutions radicales ; iL ne s’agit pas bien sûr de chasser sur les terres du FN ni de montrer une quelconque complaisance pour ce parti néo-fasciste , mais pourquoi ne pas remettre en route la machine anti-TCE qui n ’ a pas laissé au FN le monopole de la défense des travailleurs et des intérêts du pays et a démontré que lorqu on arrive à faire partager une idée par le peuple , la réussite est au bout du chemin .

Je crois que l’analyse du FSC est partagé par de nombreux camarades mais qu’actuellement , peu osent l’exprimer de peur d’ être taxé d’adversaires des luttes du peuple grec ou de faire passer l’ accessoire à la place de l’essentiel : la visée communiste alors que la sortie de l’ europe ouvrirait une brèche qui pourrait faire tâche d’huile , affaiblir le capitalisme européen et donc accélerer le processus de cette visée communiste .

RICHARD PALAO


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
pour le FRONT SYNDICAL DE CLASSE : LA GRECE DOIT SORTIR DE L’ U.E
26 février 2015 - 17h08

Richard, tu as entiérement raison . Pour se débarasser du Réformisme qui mine le mouvement ouvrier et social en France il faut sortir des organismes qui maintiennent ce concept politique dans les organisations de gauche et syndicales . La Grèce se heurte à ce concept qui menotte tous les progressistes en Europe . Le capitalisme est très content du réformisme social-démocrate qui irrigue la pensée des élites de tous bords . La CGT , Le PCF et autres succursales sont pieds et poings liés en restant accrochés à ce concept de l’Europe dite sociale martelé par les élites européennes qui ne verra d’ailleurs jamais le jour . Depuis longtemps nous sommes minoritaires malheureusement à proclamer cette nécessité de sortir de l’Europe-Euro et des organismes qui l’organisent ,y compris sur le plan syndical .L’action du 9 avril contre la loi Macron , qui est sûrement utile dans l’immédiat, sera encore une mobilisation sans résultats car il n’y a pas rupture avec l’Europe et l’Euro . Je suis d’ailleurs étonné des arguments anti-FN sur ce sujet qui agitent le chaos, la perte de pouvoir d’achat si nous sortons de l’Europe-Euro . Cet argument des européistes donne la possibilité politique à Marine Le Pen de se particulariser sur ce sujet avec conviction face à la crise économique dramatique du continent dit européen .

Donc sans cette rupture rapide nous continuerons à aggraver la crise de l’emploi par un chômage de masse sans retour et une dictature européenne aggravée sur tous les sujets sociaux . L’oligarchie a la main parce que nos dirigeants syndicaux et politiques ont peur de la rupture et n’ont aucune autre solution dans leur programme que de chercher des compromis-sparadrap pour éviter que le cancer soit moins douloureux . Par exemple Les thèmes retenus pour la campagne des départementales restent très "conservateurs" sur la base des "avantages sociaux" que la gauche entre guillemets gère au niveau départementale . Battre la droite et l’extrème-droite sans énoncer qu’il faut battre le capitalisme c’est encore une fois non mobilisateur pour les militants et "tromper" sur la marchandise en favorisant l’abstention et le vote FN .

La Grèce et autres pays européens doivent retrouver leur indépendance économique et sociale par leur monnaie et leur propre plan de développement axé sur le marché intérieur . Les champignons de Paris ne peuvent être cultivés en Chine ou en Hongrie comme notre sidérurgie , nos voitures et nos avions etc...La coopération internationale ne peut pas se faire par la liquidation de notre industrie au nom de notre loisir touristique et de la haute couture etc ...La Grèce ne peut laisser ses armateurs utilisés des pavillons de complaisance pour ne pas payer d’impôts , et l’on peut citer plein d’exemples sur ce sujet d’indépendance économique . Le marché mondial tue les productions nationales , l’agriculture comme en Afrique , permet aux maffias de se répandre comme un chancre pestilentiel . Le capitalisme c’est la peste et le choléra à la fois pour les peuples . Il faut le dire haut et clair et non pas l’aseptiser à travers des mots d’exploités transformés en collaborateurs digne des salauds de la 2ème guerre mondiale qui sont à l’œuvre par exemple en Ukraine . Tant que les révolutionnaires chercheront à composer avec les capitalistes , ils ne pourront jamais faire la révolution ... Après le Chili d’Allende , Le Vénézuéla de Maduro en a pris conscience . La Bourgeoisie ne renonce jamais à ses privilèges et elle utilise toutes les faiblesses du mouvement révolutionnaire pour retarder le déroulement historique d’un pays et même de l’humanité . L’exemple grec , encore une fois , nous démontre qu’il ne suffit pas de voter pour changer quoi que ce soit , mais qu’il faut prendre le pouvoir dans tous les domaines en neutralisant cette classe exploiteuse en lui enlevant tout poids et influence sur le plan économique . Donner le pouvoir au peuple c’est une véritable construction permanente qui demande une vigilance de tous les instants . L’échec de L’URSS en est aussi un exemple historique majeur au 20ème siècle . La France de la " Résistance " s’est étiolée au fil du temps et nous aboutissons à des Sarkozy-Hollande-Valls dirigeants médiocrement une France capitaliste à l’agonie . C’est triste mais c’est le lot tragique de l’histoire avec ses hauts et ses bas ...Amitiés..

Bernard SARTON







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite