Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Charlie Castaner - député-maire PS (04) - fait la poche des salariés dans le cadre de la loi Macron

de : samuel
mercredi 18 février 2015 - 18h54 - Signaler aux modérateurs

Le numéro 1 de La Canarde sauvage vient de sortir.

On y parle (encore) de Charlie Castaner le pote à Macron ! Des flics qui protègent le fric, de gîte à ouvrir, d’affaires populaires & outils politiques, d’ITER minable et de pas mal d’autres choses. Votre participation est libre ! (merci de partager)

http://lacanardesauvage.free.fr/spi...

Travail de député (suite)

Notre député le plus bas… alpin, Charlie Castaner, a encore rapporté, cette fois-ci pour son pote Macron, en tant que vice-président du COPIESAS sur la mobilisation de l’épargne et de l’actionnariat des salariés [1]. Pourquoi légiférer sur l’épargne alors qu’une loi à peine trentenaire existe ? Parce qu’elle permet de contourner la législation existante qui protégeait trop bien les salariés ? Qu’elle propose d’exonérer les entrepreneurs du forfait social et d’orienter l’épargne des salariés vers le financement des investissements des TPE/PME afin de remplacer les prêts bancaires ? Banques qui préfèrent, pour leur rentabilité, mettre des billes là où l’État prévoit de soutenir tels ou tels investissements plutôt que d’aider les petites entreprises !

Toi qui peint, carrelle, décore ou cuisine tu n’es pas soutenu par l’État dans ta petite entreprise, c’est plutôt l’inverse.

Ne serait-il pas préférable d’augmenter les salaires pour pouvoir le dépenser ou le mettre en commun dans des actions désirées plutôt que d’inciter à des placements à la con ? Demande-t-on aux actionnaires de placer leur argent à tel endroit sous la pression de la loi ? Enfin, l’actionnariat salarial, l’AS du COPIESAS n’est-il pas un oxymore en régime d’exploitation capitaliste ? Voila une réforme qui « aura des effets concrets pour les ménages et les entreprises » nous dit notre cher député. Mais faire les poches des salariés pour alimenter l’investissement patronal pourrait bien provoquer quelques allergies chez les électeurs !


Notes :

[1] On peut tenter de lire ce rapport ici (les lecteurs qui s’en sortiront sans mal de tronche, peuvent venir gratter avec nous !) : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/RAPPORT_COPIESAS_26nov2014.pdf


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite