Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

GREVE 9/4

mardi 17 février 2015 - 21h48 - Signaler aux modérateurs
19 commentaires

Trois syndicats, la CGT, FO et Solidaires, appellent les salariés du public et du privé à participer à une journée de grève interprofessionnelle et à manifester le 9 avril contre l’austérité et la loi Macron, notamment. "Le pacte de responsabilité, la rigueur budgétaire, nombre de dispositions du projet de loi libéral Macron aggravent la situation des salariés", écrivent les trois organisations dans une déclaration commune. Pour "faire converger leurs revendications et exiger du gouvernement et du patronat qu’ils y répondent", la CGT, FO et Solidaires disent s’engager dans un processus de mobilisation.

 La FSU syndicat jaunâtre décidera au mois de mars si elle rejoint cette initiative.
 Les syndicats jaune vif CFDT, CFTC, CFE-CGC, UNSA ont refusé la grève.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
GREVE 9/4
17 février 2015 - 23h23

pourquoi pas le 9 octobre ???



GREVE 9/4
18 février 2015 - 00h29 - Posté par GaM

9 Avril ?????
AVRIL ?
J’ai bien lu ?
Encore un foutage de gueule alors...



GREVE 9/4
18 février 2015 - 09h15 - Posté par

Un mois pour préparer une riposte a la hauteur ne me parait pas une chose insencé ni inutile bien au contraire

Au lieux d’aboyer ..... au boulot pour réussir des manifs de masse et faire une démonstration de force le 9 Avril ...

C’est de la responsabilité de CHACUN et non des seuls orga de réussir cette mobilisation


GREVE 9/4
18 février 2015 - 09h14 - Posté par momo11

9avril de quelle année ???????momo11



GREVE 9/4
18 février 2015 - 09h37 - Posté par

C’est vrai j’oubliais que nous sommes a la veille du matin du grand soir ...
Des ateliers et bureaux des ouvriers aux cadres monte cette clameurs "GRÉVE GÉNÉRALE ...."

Les militants de la CGT les locaux syndicaux sont harceles de partout a chaque minutes par les salariés qui exigent la grève immédiatement

On l’a bien vu début Février quand la CGT a appelé a l’action contre la loi macron ce sont des millions de grévistes qui sont descendus dans la rue ... !!!!

L’action ne relève pas de la génération spontanée mais s’organise, se construit et c’est un LONG travail de conviction et d’information vis a vis des salariés

S’il suffisait a Martinez d’appuyer sur le bouton, rouge a gauche de son bureau pour décréter la grève cela se saurait ...

Alors les "pleureuses" au TAF avec vos syndicats CGT pour convaincre vos camarades de boulot de la nécessité de se bouger le "cul" et d’ organiser l’action la grève et une riposte a la hauteurs des attaques du MEDEF et de son bras armé le gouv. social démocrate ...le 9 Avril

Un Mois pour réussir et gagner les consciences à la nécessaire riposte a la hauteur des enjeux de classe ce n’est pas de trop


GREVE 9/4
18 février 2015 - 10h17 - Posté par PierreP

9 avril, un peu tard pour une loi qui sera déjà votée pliée.
C’était pendant les débats qu’il aurait fallu le faire. Qu’on nous explique en quoi cette mobilisation va faire que cette loi va être abrogée ??
Vive la mobilisation post mortem !!!



GREVE 9/4
18 février 2015 - 10h28 - Posté par

Le CPE n’avait il pas été voté ?????
La mobilisation APRES le vote a permis son retrait ... donc le 9 Avril se justifie pleinement

Quand on ne veux pas agir on se trouve toute les raisons même les plus malhonnêtes pour ce justifier
C’est sur que c’est plus simple de cracher sur la CGT ses adhérents et ses militants que de s’attaquer au MEDEF et aux sociaux libéraux

Et tu Oublies les appels a l’action de NOTRE CGT bien avant le vote ....

Tu Faisais quoi le 26 janvier ???

Il n’y a que les combats que l’on ne menent pas qui sont perdus d’avance


GREVE 9/4
18 février 2015 - 12h14 - Posté par PierreP

Pas de chance camarade mais je suis, comme toi et d’autres, militant actif de la CGT. Donc, je ne prends pas tes invectives pour moi.
Ceci étant, ma question reste entière. Car, pour réussir une mobilisation comme celle contre le CPE et faire abroger la loi, il va falloir convaincre et agir dur. Ce qui est loin d’être gagné dans le contexte actuel (démobilisation, dénigrement des luttes par les bourgeois, absence d’organisation ouvrière, soi-disant gauche au pouvoir, ...) ; nous ne sommes plus en 1995.
PS : il faut arrêter de croire que tous ceux qui remettent en cause la politique de la CGT sont obligatoirement des agents de la droite. C’est cours et pas politique du tout.


GREVE 9/4
18 février 2015 - 13h49 - Posté par

il faut arrêter de croire que tous ceux qui remettent en cause la politique de la CGT sont obligatoirement des agents de la droite.

Tu crois que c’est facile ?!
Après des années de conditionnement à réagir comme ça automatiquement à chaque début d’objection...
Sois un peu indulgent, tu n’as qu’à faire comme si tu n’entendais pas.


GREVE 9/4
18 février 2015 - 10h38 - Posté par Alain Chancogne

Oui..pourquoi pas février, en mars ?

(comme si on oubliait ici les "priorités " chez certains, qui vont vivre d’ici le 29 mars avec tracts, calculettes FDG, exrcice de contorsions "anti AUSTERITE"..et sauvetage d quelques sièges d’élus voire de Vices présidents dans quelques CGx)

OUi, bien sûr, -je ne suis pas de cux qu’on accusera de "naiveté, je saiss bien que les dernirs remous dans la CGT, ne feront pas de Martinez uneKrasu

Mais , il ya un réalité , c’est ce 9 AVRIL

Autant d’ailleurs donnr le maximum d’info

Le site CGT n’étant pas , à cette heure, actualisé,je me sers du Parisien , donc ,pour source(gras , perso A.C)


La CGT, FO et Solidaires appellent à une grève nationale le 9 avril

.

)
CGT, FO et Solidaires ont appelé mardi l’ensemble des salariés, du public et du privé, à observer une journée de grève nationale et à manifester contre l’austérité le jeudi 9 avril. « Le pacte de responsabilité, la rigueur budgétaire, nombre de dispositions du projet de loi libéral Macron aggravent la situation des salariés », ont estimé les trois organisations réunies en intersyndicale au siège parisien de FO.


« Il s’agit d’une première étape important
e« , a ajouté Virginie Gensel-Imbrecht, membre de la nouvelle direction de la CGT. « Après ce qui s’est passé avec le projet de loi Macron » mardi où le gouvernement a décidé de recourir à l’article 49-3 de la Constitution pour le faire adopter, « il est nécessaire de proposer la mobilisation des salariés dans leur ensemble », a-t-elle ajouté. Pascal Pavageau, membre de la direction de FO, a tenu à préciser que « le 9 avril n’est pas une journée de grève interprofessionnelle contre la loi Macron » mais cette loi « renforce une situation extrêmement dégradée et intenable ».

« De nombreuses luttes et mobilisations syndicales sont d’ores et déjà engagées dans les entreprises », indiquent les trois syndicats. Pour faire converger ces revendications et exiger du gouvernement et du patronat qu’ils y répondent, la CGT, FO et Solidaires s’engagent « dans un processus de mobilisation ».

Pour Verveine Angéli, porte-parole de Solidaires, cette mobilisation est « positive et attendue par les salariés ». Les modalités précises de cette initiative - notamment concernant les appels à des manifestations - seront décidées prochainement par les organisations concernées. Bernadette Groison numéro un de la FSU, présente à cette intersyndicale, a affirmé que son syndicat déciderait au mois de mars si elle allait rejoindre cette action.

La CFDT, la CFTC, la CFE-CGC et l’Unsa n’ont pas participé à l’intersyndicale

L’intersyndicale avait été proposée par le numéro un de FO Jean-Claude Mailly qui avait un mandat de son Congrès réuni à Tours, début février, pour proposer aux autres syndicats d’organiser ensemble une journée de grève contre l’austérité. Mais les centrales réformistes CFDT, CFTC, CFE-CGC, Unsa, ne se sont pas montrées au diapason. Elles ont décliné l’invitation, faisant état de différences d’analyse, notamment sur le Pacte de responsabilité.

Le 9 avril sera donc une nouvelle fois une initiative à l’appel de Force ouvrière, de la CGT et de Solidaires qui ont déjà battu le pavé ensemble à plusieurs reprises depuis deux ans, notamment contre la réforme des retraites et le pacte de responsabilité.

Un commentaire ci dessous pour pas alourdir ce"post"



GREVE 9/4
18 février 2015 - 11h01 - Posté par Alain Chancogne

Pour pas me fatiguer , en réponse aux Camarades qui, à raison, nous rappelleront la « pantalonnade "mobilisation Retraites, »
... je remets ici l’opinion que j’exprimais il ya peu(on parlait alors d’une initiative de FO, convergeant avec des annonces d Martinez, pour février-mars)

Personne n’a réagi.

.Tant pis si je suis "collant" .

Mais avant le 9, pendant, pour un "après" , la question CENTRALE, pour moi, c’est de "prendre au mot"..ceux qui ne vont pas s’égosiller à suggerer "procssus annoncé".....qui soit autre chose que des journée "saute-moutons"

CENSURONS dans l’UNITE d CLASSE, Gattaz-Hollande -Macron..et ceux qui pourraient être tentés d détourner la colère..dans une impasse !

C’est ce souci qui me faisait écrire :(extrait)

Je me demande si nous ne devons pas, sans attendre, faire en sorte , partout ou c’est possible de réunir , d’informer les syndiqués de la décision de la CGT de faire en mars un "gros truc" concernant la RESISTANCe à l’Austérité.

.
Et là ou elles existent , de proposer à toutes les orgas sans exclusive une rencontre pour préparer avec les salariés, une consultaiton ( y compris avec URNE dans les services et ateliers) et Assemblée général , sur les modalités de cette journée

.

Mais il faut être pragmatique et s"appuyer" sur l’existant pour donner de la chair à l’os.

Sans attendre la tract de son Ud, de sa Fédé !

Ce n’est pas en maugréant contre la Confédération, dans une manif tristounette QUAND on n’ a pas TOUT tenté pour qu’elle soit à la hauteur, qu’on fera avancer le schmilblick (1).

Constituer dans sa boite un Comite de RESISTANCE à l’austérité, avec un p’tit collectif de syndiqués et non syndiqués pour le"diriger", sans passeport ou visa estampillé de telle(s) ou telle (s) Orgas,

......... ; en faisant RATIFIER par des Bulletins de vote , des URNES , les REVENDICATIONS,

...en mettant sans tabous, en débat la FORME d’ACTION, toujours sous contrôle des travailleurs,
..on ne fait qu’appliquer ce que, comme d’autres, j’apprenais aux jeunes syndiqués dans les stages de formation syndicale il ya 40 ans

On oublie trop souvent que PREPARER une journée par l’"agitation permanente" c’est mille fois "plus" de la LUTTE de Classes qu’en constatant le matin d’une journée comme celle qui est annoncée que l’on na pas été "suivis" par la majorité des "prolos"

Ils ne VEULENT plus "SUIVRE"

Ni syndicalement, ni politiquement.

TANT MIEUX

Ils veulent , les jeunes surtout, CONSTRUIRE l’action , en étant acteurs-auteurs du contenu, du processus..
Certes , nous savons que l’ambiance n’est pas à pendre le délégué CGT qui oubliera d’appeler à la Greve générale reconductible,, demain matin. !

Donc et à plus forte raison, faisons vivre la démocratie ouvrière,
c’est la SEULE façon de redonner des couleurs au syndicalisme de Classe..

OUI, ce sera dur,

C’st ce matin ma façon d réagir au "nouveau" :

 Valls aux abois

 Cet appel unitaire

Sans me voiler la face sur la réalité du rapport de forces..

Cordialement


GREVE 9/4
18 février 2015 - 12h06 - Posté par nOCTURNE

OUI SI NOUS ARRIVONS A FAIRE VIVRE LA DÉMOCRATIE OUVRIERE, LES ÉTATS
MAJORS NE POURRONT PAS SE DÉFOSSER.

N’atendons pas de sauveur supreme, soyons tout

Cordialement


GREVE 9/4
18 février 2015 - 12h33 - Posté par

on peut critiquer la date,reste que cet appel unitaire et interpro est le bienvenu et que s’en saisir pour préparer la réponse à Macron est une marche nécéssaire dans l’escalier de la lutte des classes .


GREVE 9/4
18 février 2015 - 13h26 - Posté par jean 1

Tout à fait et en se persuadant que cette loi fait partie d’un tout qu’il faut :
 abolir,détruire,mettre à bas...pour revenir quand le premier des acquis sociaux, si difficilement acquis, nous a été rogné par la classe possédante .


GREVE 9/4
18 février 2015 - 17h42 - Posté par richard PALAO

ALAIN s il s ’agit de ta participation au débat lancé par ETELLIN je pense t avoir répondu mais je veux bien me répeter mais je balaie d ’entrée les arguments de ceux qui justifient à l’ avance leur inaction en prétendant que le 9 avril c’ est trop loin ...

Il y a bien longtemps que la CGT n a pas appelé à une journée de grève alors ce n est pas le moment de faire la fine bouche , le succès de cette journée qui conditionnera sa poursuite ne dépend que de nous mêmes ...

Tous ceux qui sont responsables d une section syndicale doivent réunir sans tarder leurs syndiqués , mais également utiliser les possibilités de réunir tous les travailleurs de l entreprise afin de les convaincre de participer à cette journée de luttes et de décider avec eux des formes d action , les décisions prises lors de ces AG devront être remontées sans tarder dans les UL UD et FEDE , la démocratie syndicale et ouvriere doivent jouer à plein .

Les autre syndicats de l entreprise doivent être contactés et si possible des actions communes proposées aux travailleurs sous réserve qu un accord inter-syndical n aboutisse pas à abaisser le niveau de la lutte , dans ce cas il appartiendra aux travailleurs de trancher .

Devant l’atonie actuelle , une vingtaine de jours ce n est pas de trop pour préparer cette action et en faire un succès ...

TOUS AU BOULOT


GREVE 9/4
19 février 2015 - 08h56 - Posté par

une vingtaine de jours ce n est pas de trop pour préparer cette action

20 jours + 1 mois


GREVE 9/4
18 février 2015 - 14h31

Je suis désolé ;mais aux vu des enjeux actuel,organisé une journée d’action le 9 avril 2015 ;c’est du n’importe quoi,et c’est se foutre de la geule des syndiqués et notament dans la cgt.
Y’a à mon sans quelques part chez certains dans les organisations syndicales ; une volonté de camouflé la politique menée par le gouvernement et de faire le lit du FN !!
jeudi 18 février 2013,va y’avoir le vote de la lois macron et tout ceux que sa comporte comme régréssion social ;et je ne parle mème pas du passage en force,en invoquant le 49.3 !!
Et que voit t’on de la part des syndicats rien !!la cgt que fait elle rien !! C’est lamentable ;quelle régréssion des consiences de lutte,on voient bien que certain dans les hautes sphère n’ont jamais gouté à la misère social sinon ils se bougerais plus vite et dans l’éfficacité concernant l’organisation des luttes.On ne combattra pas l’austérité par ses foutue journées d’action ou on fait un tour et chacun chez sois ;y’en à marre de cella !! Il faut savoir faire autre chose.

Je crains que la lois soit voté ou bien quel passe en force sans pour autant comme d’habitude,quel soit combattue avec force et détermination .Quand au plan d’austérité il n’ai pas pret de s’arrété.



GREVE 9/4
18 février 2015 - 20h43

bon pour ceux qui crois que je pleurniche,je vais leur dire qu’il se trompe.On verra le 9 avril le degrés de mobilisation,car je m’apperçois que pour certains le réformisme et de rigeurs.
Mené la lutte ça passe par une grève général,mais pour cela faut’il encore un discour et une volonté syndicale et politique de l’entreprendre.Ce qui n’ai pas le cas aujourd’hui.
Ca fais des année que j’analyse le moivement syndicale et ses luttes.Y’a ceux qui luttent dans les boites et ceux qui se contentent de journée d’actions qui en appelle pas forcément d’autres.
La classe ouvrière n’a pas besoin d’etre sectorisé mais rassemblé autour d’un seul mot d’ordre :(grève générale) !
la grève générale se construit à partir de la volonté d’en parlé et de la mettre en oeuvre dans la duré et rentré en résistance par la désobéissance partout public-privé,chomeurs,retraité,immigrés,lycéen,collégien,étudiant au non du bien comuns etl’intéret de tout le monde mais aussi du pays.
Cela doit passé par un changement radical d’orientation syndicale :"grève général,reprenons ceux qui nous appartient,les richesses ;donc les moyens de vivre bien" !
La négociation égale régréssion un pas avant et 100 000 pas en arrière sans rien obtenir des revendications.
La grève général par l’occupation et le blocus des moyens de productions et des sanctuaires de la finance permet de gagné la lutte et cela au niveau mondiale.
En 39/40 les camarades ouvriers sont partient de riens pour organisé la résistance et on obtenue la liberation dont le cnr (conseil national de la résistance.)
L’occupant d’aujourd’hui c’est le capitalisme,les banques,la bourse,les salles de marchés, le patronat,les actionnaires et la social libéral neo-faschiste.
Sans redistributions des richesses ;il ne peut rien y’avoir sauf la misère pour des millions de camarades.
De l’argent ils y’en a ;faut il se donné les moyens de vouloir le prendre là ou il se trouve.

je n’ai pas de leçons à donnée à qui que çe soit,mais je pense que si on veut amélioré le quotidient de millions de camarades il ne peut y avoir négociations mais au contraire :" conquètes sociale"et réapropiations des moyens qui permet la stabilité économique social environemental et humain dans la libeté,l’égalté et la fraternité.

jmk



GREVE 9/4
20 février 2015 - 10h07

UL CGT d’Alès Cévennes,

Assemblée Générale militants et syndiqués CGT lundi 23 février 2015.

Ensuite déploiement sur le terrain.

Richard, ayant répondu aux adeptes habituels du "c’est trop loin, c’est trop court..etc". Je m’abstiendrais de tous commentaires.

Je dirai simplement que le cheminot que je suis a trop souvent encaissé " les grèves par délégation". Alors le 9 avril j’aimerai que ceux, si prompts à critiquer, se bougent un peu le c... et le reste, pour que cet appel à la grève et aux manifestations soit, par la participation, un tremplin pour la suite.

Il ne suffit pas de clamer " c’est les masses qui font l’histoire" mais d’en écrire une nouvelle page.

Ce qui serait intéressant c’est de consulter BC pour avoir le nombre d’initiatives prises dans les boites, les marchés, les structures syndicales, ...etc pour faire de ce 9 avril un succès revendicatif, un rapport de force inédit de notre CLASSE.

LR







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite