Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Nicaragua : le canal de tous les dangers

de : Aspaar
mercredi 4 février 2015 - 12h56 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
JPEG - 71.9 ko

Les porte-conteneurs de 110 000 à 250 000 tonnes, jusqu’à 455 mètres de long, ne peuvent pas emprunter le canal de Panama – proche de la saturation mais en travaux d’agrandissement – pour transporter jusqu’à la côte est des États-Unis et jusqu’en Europe, les produits manufacturés asiatiques, chinois surtout…
Élu à nouveau en 2007, le président du Nicaragua, Daniel Ortega, sandiniste reconverti au social-libéralisme et aux idées d’Adam Smith, mais toujours de façon schizophrénique membre du front anti-américain avec Cuba et le Venezuela, a confié à l’entreprise chinoise HKND (Hongkong Nicaragua Development Investment) la construction et la concession pour 50 ans d’un canal transocéanique.

Celui-ci, long de 278 km (trois fois le canal de Panama) entre le Pacifique et la mer des Caraïbes, sera inauguré en 2020. Le chantier a été lancé le 22 décembre dernier. Ortega veut faire du Nicaragua le pays le plus riche d’Amérique centrale. Pourtant du fait du réchauffement climatique, les navires pourront bientôt économiser 9 000 km en passant près du pôle Nord…
Ce canal traverserait et détruirait 400 000 ha de nature tropicale, dont deux réserves naturelles, entraînant le déplacement sans aucune compensation de 30 000 ruraux Ramas et Nahuas, la disparition de 22 espèces migratoires et surtout mettant en danger le lac Cocibolca, deuxième lac d’Amérique latine de 8 000 km2, réserve d’eau indispensable à la survie de la région qui va être asséchée, salinisée et polluée.

Contre les peuples et la nature…

Outre l’opacité du contrat et de l’origine des financements (50 milliards de dollars à ce jour, combien en réalité à terme  ?) et des études de faisabilité et de marché, ce projet pharaonique a été conçu contre l’avis du peuple du Nicaragua, le deuxième plus pauvre de la région. En effet, celui-ci a conscience que non seulement, ce projet ne va pas lui apporter la manne escomptée forcément accaparée par les capitalistes, mais aussi qu’il s’agit d’un grand projet inutile, destructeur, menaçant et imposé.

Depuis des mois, les manifestations des paysans menacés et des associations de défense de la nature et de ces populations se multiplient. Ainsi, le 24 décembre, les habitantEs d’El Tule et de Rivas, communes du sud du Nicaragua, ont organisé un «  Noël noir  » et se sont affrontés aux forces de l’ordre. La police a utilisé des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes, faisant 21 blessés, dont un grièvement, et 33 arrestations.

Les grands projets inutiles imposés sont à l’échelle des continents sur lesquels les capitalistes veulent les développer, et inversement proportionnels au niveau de vie des populations concernées. Comme les peuples du Brésil et de tous les pays de la région Amazone, frappés par les cultures dévastatrices et l’extractivisme, les peuples victimes du Nicaragua se révoltent.

Les Chinois, qui ont déjà dévasté des régions entières de leur propre pays, en sont arrivés à polliniser à la main dans certaines régions et à étouffer dans leurs villes, sont totalement convertis aux vertus financières du capitalisme… cela quoi qu’en disent leurs dirigeants qui lancent aujourd’hui une campagne de renouveau de l’enseignement marxiste dans les universités  ! Et ils ne manquent pas de complices tel Ortega.

Source : NPA

http://www.lcr-lagauche.org/nicarag...

Daniel Ortega - Les élections de 2011

L’élection présidentielle a lieu le 6 novembre 20118, en même temps que les élections législatives. Selon les résultats finaux, Daniel Ortega est réélu avec 62,65 % des voix dès le premier tour. Après l’annonce des résultats, des manifestations éclatent, faisant quatre morts et une dizaine de blessés9.

Le 10 janvier 2012, Ortega entame donc un second mandat de cinq ans à la tête du pays.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Nicaragua : le canal de tous les dangers
4 février 2015 - 13h01 - Posté par Aspaar

Ortega _ Le mandat 2006-2011

Ortega a voulu donner une nouvelle image de son parti, débarrassée du passé révolutionnaire marxiste-léniniste. Paradoxalement, cela l’a mené à s’allier à des intérêts traditionnellement considérés comme de droite, comme l’Église catholique romaine et des ex-Contras (son candidat à la vice-présidence en est un). En 2009, le camp sandiniste a appuyé un projet de loi interdisant l’avortement sous toutes ses formes (y compris l’avortement thérapeutique, autorisé depuis 1893), loi qui a été adoptée par le Parlement6.

En politique extérieure, en 2008, c’est le premier dirigeant à reconnaître, après la Russie, l’indépendance de l’Ossétie du Sud. C’est un des seuls dirigeants étrangers à soutenir ouvertement le colonel Kadhafi au début de la révolte libyenne de 2011.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel...



Nicaragua : le canal de tous les dangers
4 février 2015 - 14h19 - Posté par V13

Ba - c’est surtout qu’après tant d’autres (Vietnam par exemple) lui et ses compagnons ont "découvert" l’inexorabilité de l’économie. Si on n’en sort pas, on finit dans la concurrence et la guerre de tous contre tous, il n’y a pas "d’économie communiste" - c’est le communisme contre l’économie.

Autre bel exemple, le camarade Dos Santos, en Angola, qui constate qu’un complexe de luxe sur le port de Luanda sera bien plus rationnel et rentable que des pêcheurs en barque qui ne paient peut-être même pas toutes leurs taxes. Et que de toute façon, les pas rentables, leur seule existence coûte cher, donc couic.



Nicaragua : le canal de tous les dangers
4 février 2015 - 14h24 - Posté par V13

Ce n’est pas nouveau du reste : ainsi de la paysannerie soviétique à qui a été appliqué, disons très rapidement et raide, le traitement général pour la rentabilisation qui a été disons plus lent en occident. Dix millions de morts. Mais Kroutchev a eu quelques temps du beau maïs. Aujourd’hui on termine avec l’afrique.


Nicaragua : le canal de tous les dangers
4 février 2015 - 15h08 - Posté par Aspaar

Ce projet pharaonique de canal est conçu contre l’avis du peuple du Nicaragua.

Ce projet ne va pas apporter au peuple du Nicaragua "la manne escomptée forcément accaparée par les capitalistes " mais aussi il s’agit d’un grand projet inutile et destructeur de la nature .



Nicaragua : le canal de tous les dangers
5 février 2015 - 08h36 - Posté par Bet

Que le NPA dégueule une fois de plus sur les latinos n’étonnera personne, heureusement, c’est bientôt la fin.



Nicaragua : le canal de tous les dangers
5 février 2015 - 13h15 - Posté par NOCTURNE

je veux pas mourir BET

Explique j’ai rien compris


Nicaragua : le canal de tous les dangers
9 février 2015 - 13h39 - Posté par Marie

En une seule phrase : ce projet est un crime contre l’humanité.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite