Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Le Japon ébranlé par l’assassinat de ses deux otages par Daech

de : François d’Alançon
dimanche 1er février 2015 - 14h16 - Signaler aux modérateurs

Daech a revendiqué le meurtre de l’otage japonais Kenji Goto, le deuxième assassinat d’un otage japonais en une semaine.

Le premier ministre japonais Shinzo Abe s’est indigné contre un « acte de terrorisme ignoble ».

Le premier ministre japonais Shinzo Abe a réaffirmé sa détermination dimanche 1er février 2015, après la diffusion de la vidéo du groupe État islamique, affirmant avoir « exécuté » le journaliste Kenji Goto, enlevé l’automne dernier en Syrie.

« Le Japon est fermement résolu à prendre ses responsabilités en lien avec la communauté internationale pour combattre le terrorisme » et pour que ceux qui en sont responsables « soient traduits en justice » a assuré Shinzo Abe, visiblement très ému. « C’est un acte de terrorisme ignoble contre lequel je suis très en colère. Nous ne pardonnerons jamais aux terroristes. »

Kenji Goto, né en 1967 et père de deux jeunes enfants, était un journaliste indépendant qui fournissait des reportages sur le Moyen-Orient aux chaînes de télévision japonaises. La mise en scène de Daech

Daech (acronyme arabe du groupe État islamique, EI) a revendiqué, samedi 31 janvier, l’assassinat de l’otage japonais. L’EI avait déjà annoncé, il y a une semaine, avoir tué un premier otage japonais, Haruna Yukawa, capturé en août en Syrie, avant que Kenji Goto n’aille à sa recherche et ne soit enlevé à son tour.

Dans la nouvelle vidéo, diffusée samedi 31 janvier sur Twitter, on voit Kenji Goto en tenue orange à genoux, à côté d’un homme debout, masqué et tout de noir vêtu, avec un couteau à la main. La dernière image présente un corps sans vie. Selon le centre de surveillance des sites islamistes SITE, le bourreau à l’accent britannique est le même que sur les précédentes vidéos de décapitation d’otages occidentaux par l’EI. Cet homme affirme que l’exécution de Kenji Goto « punit » la « participation irresponsable » du Japon à la guerre de la coalition internationale contre les djihadistes. Condamnations internationales

Le président américain Barack Obama a condamné un « meurtre odieux ». Son homologue français François Hollande a fait part de son indignation, soulignant que la France était « solidaire du Japon dans cette nouvelle épreuve ». Le premier ministre britannique, David Cameron, a qualifié cet acte de « méprisable » et « effroyable ». Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a condamné « l’assassinat barbare de Kenji Goto » et « appelé à la libération inconditionnelle de tous les otages détenus par Daesh (EI) et d’autres ». Incertitudes sur le sort du pilote jordanien

Les djihadistes n’ont fait aucune mention du pilote jordanien Maaz al-Kassasbeh, lui aussi menacé de mort. Ils avaient fixé un ultimatum qui expirait jeudi, jurant de le tuer si la Jordanie ne relâchait pas Sajida al-Rishawi, une Irakienne condamnée à mort dans le royaume, en échange de Kenji Goto.

La Jordanie « fera tout pour sauver et libérer son pilote » et « condamne vivement » l’exécution d’un second otage japonais par l’EI, a déclaré, dimanche, le porte-parole du gouvernement jordanien. Le porte-parole a également assuré que la Jordanie n’avait « épargné aucun effort, en coordination avec le gouvernement japonais, pour sauver la vie » de Kenji Goto.

Dans une déclaration à l’AFP, le père du pilote, Safi al-Kassasbeh, a exprimé « sa solidarité » avec la famille de l’otage japonais décapité et a formulé l’espoir que son fils était toujours en vie. « Maaz est notre fils et il est aussi le fils de l’armée, l’État (jordanien) est responsable de sa vie. J’espère qu’il est en vie. »

Maaz al-Kassasbeh a été capturé par l’EI en décembre après l’accident de son F-16 en Syrie où il menait un raid dans le cadre de la coalition internationale dirigée par les États-Unis. Depuis plusieurs jours, Amman exige une preuve que son pilote est vivant avant d’envisager de libérer la prisonnière irakienne, condamnée à mort pour son implication dans des attentats ayant fait 60 morts en Jordanie en 2005.

http://www.la-croix.com/Actualite/M...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
TRICASTIN la catastrophe aujourd’hui ou demain
dimanche 19 septembre
de coordination sud est
pub marine nationale
dimanche 19 septembre
de publicis
Qui sont les animateurs de Reinfocovid ?
dimanche 19 septembre
de jean1
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite