Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Pour les retraités français la méthode administrative finale en expérimentation en région Nord et Languedoc-Rousssillon

de : EulBCE
samedi 24 janvier 2015 - 11h05 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

Une dizaine de milliers d’anciens salariés de la région sont sans revenus, cet hiver, cela fait des mois que cela dure ! Pour une bonne partie d’entre eux, c’est la misère. Ils sont retraités, ils ne touchent rien, pour des questions administratives, tout est bloqué au niveau de la CARSAT (ex-CRAM) Nord-Picardie.

La région Nord Pas de Calais est elle en train de mettre au point la méthode administrative finale ? Comme on en parle assez peu . . . . . . .

JPEG - 31.2 ko
Courrier Picard

.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
. La Voix du Nord 17/09/2014 (Les chiffres sont à actualiser). http://www.lavoixdunord.fr/region/n...

Extrait :D’après les responsables de l’organisme, le stock de dossiers en cours est actuellement de 25 000 alors qu’il est habituellement de 12 000. Résultat : 6 000 dossiers accusent des retards de traitement. La moitié parce qu’ils ne sont pas complets. L’autre moitié parce que la CARSAT n’arrive pas à faire face au flux. Pour les nouveaux retraités qui font valoir leurs droits, l’addition est lourde. Les retraites n’arrivent pas et il faut attendre, en moyenne, trois mois avant que l’argent ne tombe. Henri-Pierre Radondy ne nie pas que la situation est, pour certains, intolérable : « Je comprends cette détresse. Non seulement moi, mais tous mes collaborateurs. »

La politique de Révision générale des politiques publiques (RGPP) a cogné dur dans les effectifs de la CARSAT. Durant plusieurs années, un départ en retraite sur deux n’a pas été remplacé. D’où des problèmes d’effectifs en cas d’afflux important de dossiers. Pire encore, pour une sombre histoire de signature tardive de convention, aucun départ en retraite n’a été remplacé depuis la fin 2013.

Courrier picard 15/12/2014 Picardie : des milliers de nouveaux retraités toujours sans réponse http://www.courrier-picard.fr/regio...

Extrait : Tout cela ne fait évidemment pas l’affaire de centaines (de milliers ?) de retraités qui attendent toujours le versement de leurs pensions. Patricia Duvieubourg, militante caritative du Calaisis qui s’est emparée de la question, enrage : « On nous dit qu’il y a encore 1 000 dossiers en retard, d’après mes informations, il y en a 3 000. Ce problème devient national. Toutes les Carsat sont en difficulté. » Avec une mention spéciale, tout de même, pour Nord-Picardie et le Languedoc-Roussillon…

Témoignage : « La situation me stresse, j’en ai perdu le sommeil ». Muriel Fontaine fait partie des « naufragés » de la Carsat. Partie en retraite le 1er septembre, cette assistante maternelle d’Amiens de 61 ans n’a toujours rien touché depuis de la caisse. Un petit mille euros mensuels en principe. Et pourtant, la néoretraitée a monté sons dossier dans les temps. « J’ai 61 ans, je travaille depuis l’âge de 16 ans. J’ai cotisé plus de trimestres qu’il n’en faut », confie la retraitée qui au bout de trois mois sans salaire, va désormais « au-devant de sérieux problèmes financiers ».

Pour limiter les frais bancaires qui commencent à poindre, Muriel Fontaine tente, par droiture, de régler en priorité les factures du ménage sur le seul salaire (au SMIC) de son mari. Et ne dispose que d’une centaine d’euros pour manger. « Ce qui me bouffe surtout, c’est que mon dossier est à l’étude depuis le 27 juin. On me répond que l’on va le traiter dans les meilleurs délais… quand on me répond. Je ne peux plus joindre directement ma conseillère attitrée. On ne peut plus être reçu à l’agence Carsat d’Amiens non plus. Je ne peux suivre la situation que sur Internet. J’ai appelé en pleurs il y a 10 jours. Quelqu’un de compréhensif au bout du fil m’a dit qu’il me rappellerait. J’attends toujours qu’on me réponde, de même qu’à la lettre que j’ai envoyée au directeur de la Carsat ». En attendant, le temps file et obscurcit chaque jour un peu plus ce passage à la retraite, une étape de la vie que Muriel Fontaine imaginait un peu plus sereine. Pour ne rien arranger, Noël approche. « J’ai quatre enfants et des petits-enfants. Ce premier Noël de retraitée, je vais m’en souvenir, parce que je n’aurai pas pu offrir de cadeaux », se désole encore la grand-mère. Qui assure « ne pas être attachée plus que ça à l’argent ». Mais simplement à ce qui lui est dû, pour subvenir à ses besoins, après une vie de travail.

NDR : Pendant ce temps là, quelques élus se contentent de faire des lettres ou bien de téléphoner aux « responsables » administratifs de ce qui reste de l’état. Eux touchent leur salaire de députés ou Sénateurs. C’est bien payé la lettre ! De qui se moquent ils à faire semblant ? Ils sont bien là pour empêcher toute action. Pourquoi ne pas donner rendez vous à tous les retraités en attente de leur dû le Samedi midi, dans les hypermarchés des régions, prés de caisses, afin de mendier ? Avec une pancarte JE SUIS RETRAITÉ. Dans l’heure qui suit, auchan et carrefour secoueraient le ministre des finances de façon efficace.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Pour les retraités français la méthode administrative finale en expérimentation en région Nord et Languedoc-Rousssillon
24 janvier 2015 - 11h40

ou sont les 4 millions de ’réactionnaires’,
ils devraient dans la rue devant cette
inhumanité et cette insécurité !!!



Pour les retraités français la méthode administrative finale en expérimentation en région Nord et Languedoc-Rousssillon
24 janvier 2015 - 12h08 - Posté par NOCTURNE

CE CHER HOLLANDE N’APPELLE PAS A MANIFESTER , ??

Quatre millions de réact non deux ou trois, les autres ont été manipules.
Si ils s’en rendent compte ce sera demi mal, mais......


Pour les retraités français la méthode administrative finale en expérimentation en région Nord et Languedoc-Rousssillon
24 janvier 2015 - 17h14 - Posté par

juste propos, 4 millions de cons manipulés qui n’ont pas manifesté pour la liberté mais contre l’Islam


Pour les retraités français la méthode administrative finale en expérimentation en région Nord et Languedoc-Rousssillon
24 janvier 2015 - 15h42

Conseil au futurs retraites dont je vais faire bientôt partie
Déposer systématiquement les dossiers en Lr+Ar avec un bordereau de justificatifs joint par précaution et ce 12 mois avant, mieux vaut trop tôt que trop tard
Sans réponse dans les délais d’instructions de deux mois , faire une citation interpellation sans réponse à nouveau demande au juge de référés une provision enorme ex 100 000 euros avec astreinte de 200 euros jours, obtenir une ordonnance puis aller au jex pourliquider astreinte et saisir le compte bancaire de la Caisse avec un huissier coût total environ 40 00 Euros panique assurée à la direction de la caisse

Pour l’exécution qui coûtera plus cher à la caisse de retraite que verser la pension

Il faut être très procédurier c’est tout car sinon c’est un an de patates tous les jours minimun !



Pour les retraités français la méthode administrative finale en expérimentation en région Nord et Languedoc-Rousssillon
25 janvier 2015 - 11h44 - Posté par

tu as raison, il faut les harceler avec tout les moyens juridiques possibles
attention aux trimestres pas validés à cause de l’employeur qui a pas cotisé lorsque l’on etait jeune dans le boulot
un beauf s’est fait avoir de 8 trimestres comme ça


Pour les retraités français la méthode administrative finale en expérimentation en région Nord et Languedoc-Rousssillon
26 janvier 2015 - 04h44 - Posté par

cette procédure n’existe tout simplement pas

http://www.catred.org/Les-contentie...






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
Exemple.
lundi 17 mai
de jy.D
Après le vote du PCF, un appel des « Communistes insoumises et insoumis »
lundi 17 mai
de Communistes insoumises et insoumis
3 commentaires
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite